Mot-clé : chocolat

Hein?

Voilà l’exclamation de surprise qui m’est venue lorsque je me suis rendu compte que je n’avais pas publié d’article ce dimanche. Il faut dire que la fin de semaine a été bien chargée entre mon déplacement à Lausanne, une amie qui a dormi à la maison et un dîner de famille. En prime, j’ai profité de mon dimanche pour faire des tâches que je fais normalement le lundi puisque j’avais un rendez-vous chez le dentiste : rien de très grave, mais je voulais être tranquille après son intervention.

Avec la fraîcheur qui se rapproche ou qui s’installe selon où vous habitez, je vous propose une recette de biscuits aux pépites de chocolat des plus savoureuse. Cette recette est tirée de mon livre chouchou, vous l’aurez deviné : Desserts.

Biscuits aux pépites de chocolat de Marilou
Biscuits aux pépites de chocolat de Marilou
Pour 35 biscuits*

2 tasses ou 280 g de farine
¾ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ cuillère à thé de sel
2 tasses ou 360 g de pépites de chocolat
1 tasse ou 220 g de beurre fondu
1 tasse ou 200 g de cassonade ou de sucre roux
½ tasse ou 100 g de sucre
1 oeuf
1 jaune d’oeuf
1 cuillère à thé d’extrait de vanille

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

Dans un second bol, mélanger le beurre fondu, la cassonade et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Ajouter l’oeuf, le jaune d’oeuf et l’extrait de vanille. Incorporer la préparation de farine, puis les pépites de chocolat. Verser la pâte sur une pellicule plastique et façonner un boudin d’environ 6 cm (2⅜ pouces) de diamètre. Réfrigérer la pâte au moins 2 heures, voire toute une nuit**.

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser deux plaques de cuisson de papier parchemin.

Sortir la pâte du réfrigérateur et la déballer. Couper le boudin de pâte en tranche d’un peu plus de 1 cm (½ pouce). Déposer les biscuits sur une des plaques de cuisson en les espaçant bien. Enfourner et cuire une plaque à la fois pendant 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que les côtés soient dorés et le centre encore mou. Laisser refroidir sur la plaque de cuisson. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de biscuit dépendra de la taille que vous leur donnerez.
**N’omettez pas cette étape : la saveur des biscuits se développe pendant ce temps de repos.

Et vous, est-ce que votre fin de semaine fut animée?

Baisse d’énergie

Il y a quelques heures je pensais avoir une idée pour cet article, mais finalement, rien ne me vient à l’esprit. J’ai juste l’impression d’avoir les batteries vides et que mon esprit cherche à prendre la fuite pour se prélasser. Il faut dire que cette semaine, les rendez-vous s’enchaînent et s’entassent à ma plus grande surprise : pourquoi quand il y en a un dans la semaine, il y en a dix qui s’ajoutent?

Aujourd’hui, je vous propose donc une recette de pouding chômeur aux deux chocolats dans lequel j’ai également ajouté des pommes. La recette est tirée du deuxième livre de Trois fois par jour.

Pouding chômeur aux deux chocolats et aux pommes
Pouding chômeur aux deux chocolats et aux pommes
Pour 12 personnes

1½ tasse ou 210 g de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
1 tasse ou 200 g de sucre
½ tasse de beurre non salé, tempéré
1 oeuf
1 tasse ou 250 g de lait
100 g (3½ onces) de chocolat noir à 70 % de cacao
100 g (3½ onces) de chocolat blanc
5 pommes* (facultatif)
1 tasse ou 320 g de sirop d’érable
1 tasse ou 198 g de cassonade ou de sucre roux
1 tasse ou 250 g de crème 35 % ou entière

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer un moule d’environ 33 cm par 23 cm (13 pouces par 9 pouces).

Dans une casserole, mélanger le sirop d’érable, la cassonade et la crème. Porter à ébullition. Dès que le mélange bout, retirer du feu et réserver.

Hacher les chocolats. Éplucher, épépiner et couper en dés les pommes. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, mélanger le sucre et le beurre jusqu’à ce que la texture soit crémeuse. Incorporer l’oeuf.

Ajouter la préparation de farine en alternant avec le lait. Incorporer les deux chocolats.

Répartir les dés de pommes dans le fond du moule et verser la pâte contenant les chocolats. Verser délicatement la sauce. Enfourner et cuire pendant 35 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit doré. Laisser tiédir et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez omettre les pommes ou les remplacer par des poires selon votre envie.

Desserts à nouveau…

Voilà comme promis, je vous reviens enfin avec du sucré. Évidemment, la recette que je vous propose est tirée de mon livre préféré du moment : Desserts! Depuis la dernière fois que j’en ai parlé, je commence à avoir testé pas mal de recettes… étonnamment, surtout les desserts chocolatés! Je vous le redis : ce lire est un petit bijou (plutôt un gros, vue la taille de l’ouvrage). Je vous le confirme les recettes sont simples et accessibles pour tous : bref, idéal pour cuisiner avec les enfants. Et pour les plus expérimentés en cuisine, il n’en est pas moins intéressant puisqu’il regorge de recettes originales et inhabituelles. Il y a un bon moment, que je n’avais pas eu de tel coup de coeur pour un livre de cuisine.

Aujourd’hui, je vous propose donc la recette de cobbler au chocolat.

Cobbler au chocolat
Cobbler au chocolat
Pour 8 personnes

Cobbler
1 tasse ou 140 g de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de sel
3 cuillères à soupe ou 20 g de cacao
¾ de tasse ou 150 g de sucre
½ tasse ou 125 g de lait
⅓ de tasse ou 73 g de beurre non salé, fondu
1½ cuillère à thé d’extrait de vanille

Croustillant
¼ de tasse ou 26 g de cacao
½ tasse ou 100 g de sucre
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux

1½ tasse ou 375 g d’eau chaude

Cobbler
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le sel, le cacao et le sucre. Incorporer le lait, le beurre et l’extrait de vanille. Verser la pâte dans un moule carré d’environ 20 cm (8 pouces) de côté.

Croustillant
Dans un bol, mélanger le cacao, le sucre et la cassonade. Saupoudrer ce mélange sur la pâte dans le moule.

Verser l’eau chaude sans mélanger. Enfourner et cuire pendant 40 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du cobbler en ressorte propre. Laisser tiédir avant de déguster avec gourmandise.

Et vous, quel est votre dernier livre coup de coeur?

Ceci est délicieux…

Comme la température est haute, je me suis dit que ce temps convenait parfaitement pour faire lever de la pâte. J’ai préparé une recette qui me faisait de l’oeil depuis un moment. Je m’étais bien organisée et la brioche fût prête pour les quatre heures. Alors mon chéri et moi, nous nous somme fait un plaisir de la déguster : c’est trop bon! Nos papilles frémissaient de plaisir à chaque bouchées… cependant, Mini-nous n’était pas de notre avis et a préféré déguster autre chose.

Je vous propose donc une recette de monkey bread au chocolat. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 15, numéro 8.

Monkey bread au chocolat
Monkey bread au chocolat
Pour 6 personnes

Brioche
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 155 g de babeurre*, tiède
2 cuillères à soupe ou 25 g de sucre
1½ tasse ou 225 g de farine
1 cuillère à thé de levure instantanée
¼ de cuillère à thé de sel
3 cuillères à soupe ou 41 g de beurre non salé, tempéré**

Garniture
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, fondu
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de sucre
2 cuillères à soupe ou 13 g de cacao

Ganache
50 g (1¾ once) de chocolat noir à environ 55 % de cacao
2½ cuillères à soupe ou 37 g de crème à 35 % ou entière

Brioche
Dans un bol, mélanger le babeurre et le sucre.

Dans un autre bol, éventuellement le bol d’un batteur sur socle, mélanger la farine, la levure et le sel. Ajouter le babeurre sucré et mélanger ferment jusqu’à ce que la pâte commence à se former. Incorporer graduellement le beurre, puis pétrir la pâte pendant au moins 5 minutes. La pâte doit être molle et un peu collante. Déposer la pâte dans un bol légèrement huilé. Couvrir le bol d’un linge humide ou d’une pellicule plastique. Laisser reposer la pâte dans un endroit tiède et humide pendant 1 heure.

Beurrer généreusement un moule Bundt ou couronne d’une contenance d’environ 1,5 litres (6 tasses). Saupoudrer l’intérieur de cacao.

Garniture
Dans un petit bol, verser le beurre fondu. Dans un autre bol, mélanger le sucre et le cacao.

Diviser la pâte en environ 20 morceaux. Sans trop travailler la pâte, façonner délicatement les morceaux en boules. Tremper chaque boule de pâte dans le beurre puis dans le mélange de sucre cacaoté avant de les déposer au fur et à mesure dans le moule. Verser le restant de beurre et de sucre cacaoté sur les boules de pâte. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser reposer dans un endroit sec et humide pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que la pâte dépasse du moule.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Retirer la pellicule plastique et enfourner la brioche pendant 40 minutes. À la sortie du four, démouler sans attendre sur une assiette de service. Laisser tiédir au moins 15 minutes.

Ganache

Hacher le chocolat et le déposer dans un bol.

Dans une petite casserole, porter la crème à ébullition. Quand la crème bout, la retirer du feu et la verser sur le chocolat. Laisser reposer pendant 1 minute avant de mélanger. Brasser jusqu’à ce que la préparation soit homogène.

Au moment de servir la brioche, verser en filet la ganache. Déguster le monkey bread avec gourmandise, idéalement la journée de sa préparation.

*Il est possible de remplacer le babeurre par la même quantité de lait additionné de 2 cuillères à thé de vinaigre.
**Vous pouvez ajouter le beurre soit fondu ou simplement ramolli.

Et vous, pensez-vous que vous allez aimer cette brioche?

Un livre magnifique!

Il y a quelques jours, j’ai été surprise de voir le postier apporter un colis. Il me semblait que nous n’avions rien commandé récemment. En regardant le paquet, j’ai vu le logo de Trois fois par jour. Je ne vous dis pas ma surprise, je ne m’attendais pas à recevoir ce colis avant septembre! Il faut dire que je n’ai aucune idée de la date de sortie du livre en magasin.

Je me suis plongée dans ce livre Desserts et en peu de temps, j’avais feuilleté toutes les pages. Ma conclusion : ce livre est magnifique! J’ai toujours eu plus d’intérêt pour les livres de pâtisserie (je suis moins difficile quand il s’agit de sucré…), alors j’ai déjà une belle collection et je fais attention à mes achats de ce côté : il y a vite de la redondance dans ce genre d’ouvrage. Par contre, ce nouvelle opus de Trois fois par jour est comme à chaque fois « unique ». Les recettes sont originales, accessibles, très variées… bref, un livre que j’adore déjà!

Pour le 31 juillet, j’ai opté pour la recette de mousse au chocolat… J’ai utilisé les proportions et la méthode, mais plutôt qu’une mousse au chocolat et aux framboises, j’ai fait un duo de mousses.

Duo de mousses aux chocolats
Duo de mousses aux chocolats
Pour 14 petites portions

Mousse foncée
150 g (5¼ onces) de chocolat noir
75 g (2½ onces) de chocolat au lait
1½ tasses ou 375 g de crème à fouetter ou entière

Mousse clair
150 g (5¼ onces) de chocolat blond*
1 tasse ou 250 g de crème à fouetter ou entière

Mousse foncée
Hacher les chocolats et les déposer dans un bol. Au bain-marie, faire fondre les chocolats. Lorsque les chocolats sont totalement fondus, retirer le bol du bain-marie. Laisser tiédir pendant 5 minutes en brassant les chocolats à quelques reprises.

Dans un bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes.

Ajouter environ un quart de la crème aux chocolats fondus et mélanger jusqu’à ce que le tout soit homogène. Verser ce mélange sur la crème restante et à l’aide d’une spatule, mélanger délicatement jusqu’à ce que la mousse soit homogène. Répartir la mousse dans des petits pots ou des verrines. Réserver au réfrigérateur.

Mousse clair
Hacher le chocolat blond et le déposer dans un bol. Au bain-marie, faire fondre le chocolat. Lorsque le chocolat est totalement fondu, retirer le bol du bain-marie. Laisser tiédir pendant 5 minutes en brassant le chocolat à quelques reprises.

Dans un bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes.

Ajouter environ un quart de la crème au chocolat fondu et mélanger jusqu’à ce que le tout soit homogène. Verser ce mélange sur la crème restante et à l’aide d’une spatule, mélanger délicatement jusqu’à ce que la mousse soit homogène. Si désiré, verser la mousse dans une poche à pâtisserie muni d’une douille de fantaisie. Répartir la mousse claire sur la mousse foncée.

Réfrigérer pendant au moins 30 minutes avant de servir. Déguster avec gourmandise.

*Chocolat blond, chocolat caramélisé ou Dulcey : si vous n’en trouvez pas, remplacez-le par du chocolat blanc dans lequel vous pouvez ajouter des zestes d’agrume, de la vanille ou une autre épice de votre choix.

Alors, est-ce que vous pensez ajouter ce livre à votre bibliothèque?