Mot-clé : vinaigre de riz

On saute le souper?

Je ne sais pas si vous êtes comme nous, mais quand nous avons eu un gros dîner, la faim n’est pas au rendez-vous pour le souper. Dans ces cas-là, nous optons pour les repas « case libre » : autrement dit, chacun gère son repas ou presque. Effectivement comme aujourd’hui, Mini-nous a moins mangé et a aussi largement profité des chips à l’apéro, un repas un peu plus équilibré s’impose. J’avoue que ça me fait tout bizarre de préparer un repas exclusivement pour Mini-nous : c’est rare que je doive cuisiner d’aussi petites portions!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de poulet toute simple à la mijoteuse et qui permet de préparer des repas plus légers. Vous pourriez utiliser le surplus de poulet dans une salade, des warps, des rouleaux de printemps, une soupe, un sauté, etc. Cette recette est tirée du livre Famille futée 2.

Poulet teriyaki à la mijoteuse
Poulet teriyaki à la mijoteuse
Pour 12 personnes*

3 kg (6 lbs) de poulet désossé et sans la peau
½ tasse ou 125 g de jus d’orange
½ tasse ou 167 g de miel
¼ de tasse ou 62 g de sauce soja
¼ de tasse ou 62 g de vinaigre de riz

Couper le poulet en gros morceaux : par exemple, détailler les poitrines de poulet en 3 morceaux.

Dans un bol, mélanger le jus d’orange, le miel, la sauce soja et le vinaigre de riz.

Déposer les morceaux de poulet dans la mijoteuse et ajouter le mélange de liquides. Remuer pour mélanger l’ensemble.

Couvrir et cuire à base température (Low) pendant 4 heures ou jusqu’à ce que le poulet s’effiloche facilement à la fourchette. Servir et déguster avec plaisir.

Diviser le restant de viande en portion et l’utiliser pour les lunchs ou le congeler pour l’utiliser dans d’autres repas qui demande du poulet cuit.

*Cette recette est pour une mijoteuse d’une contenance de 5,5 à 6 litres. Si votre mijoteuse est plus petite (comme la mienne), diviser la recette en deux.

Et vous, comment gérez-vous le souper après un repas copieux?

Combien de lapins?

Cette année est la première où mini-nous reçoit autant de lapins… Et je ne lui ai pas encore donné ce que j’avais prévu sans compter ce que j’ai pris pour moi et pour mon chéri. Bref, autant dire que ce n’est pas dans les prochains mois que nous allons manquer de chocolat.

Comme je n’ai pas beaucoup d’inspiration pour vous écrire plus longtemps, je vous propose une recette de sauté de poulet à l’ananas. J’ai été vraiment conquise par cette recette : elle correspondait parfaitement à ce que je désirais comme saveur. J’ai pris cette recette sur le site de 1001 recettes.

Sauté de poulet à l'ananas
Sauté de poulet à l’ananas
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées et sans la peau
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 petite boîte d’ananas (environ 4 tranches)*
½ tasse ou 125 g de bouillon de légumes**
3 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe de mirin
2 cuillères à soupe de ketchup
2 cuillères à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de sucre de canne ou de cassonade
2 cuillères à soupe de sauce de poisson
½ cuillère à thé de sambal oelek ou plus au goût
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère à soupe d’eau froide
Sel et poivre

Couper les tranches d’ananas en petits morceaux. Réserver le jus de la boîte de conserve de côté.

Dans un bol, préparer la sauce : mélanger le bouillon de légumes, le vinaigre de riz, le mirin, le ketchup, les sucres, la sauce de poisson et le sambal oelek. Dans un petit verre délayer la fécule de maïs (ou la maïzena) dans l’eau. Réserver.

Découper les poitrines de poulet en petits dés.

Verser l’huile dans un wok ou une grande poêle et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les dés de poulet et les faire dorer. Saler et poivrer. Quand la viande est cuite, la retirer de la poêle et la réserver. Ajouter l’ananas et le faire revenir 1 ou 2 minutes. Ajouter la sauce, porter à ébullition et laisser réduire de moitié. Goûter et ajouter au besoin un peu de jus d’ananas.

Quand la sauce a légèrement épaissi, remettre le poulet dans le wok pour le réchauffer. Verser peu à peu la fécule délayée dans l’eau pour ajuster la consistance de la sauce. Servir avec un riz et déguster avec plaisir!

*Vous pourriez utiliser de l’ananas frais. Il est également possible d’ajouter des légumes dans cette recette : oignons, carottes, poivrons, pois mange-tout, etc.
**Il est possible de remplacer le bouillon de légumes par du bouillon de poulet.

Joyeuses Pâques!

La fin des cadeaux…

Aujourd’hui, j’ai vraiment de la peine à me concentrer. Peut-être est-ce à cause de la neige : plus de 40 cm en moins de 48 heures, en Suisse! Ou est-ce à cause que nous allons à notre dernier événement de l’année? Effectivement d’ici la nouvelle année, nous n’avons plus rien de prévu. Cependant des projets peuvent toujours se mettre en place d’ici là…

Aujourd’hui, je pensais vous proposer une recette de rôti de palette des plus réconfortante, mais je me suis rendu compte qu’une recette similaire était déjà présente sur mon blog. Je vous suggère donc une recette dans un autre registre : un poulet au citron et au gingembre. Cette recette est tirée du livre Citron d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Poulet au citron et au gingembre
Poulet au citron et au gingembre
Pour 4 personnes

2 cuillères à soupe d’huile végétale
400 g de poitrines de poulet désossées
1 échalote
2 cuillères à thé de gingembre frais râpé
1 citron pour le zeste et le jus
¼ de tasse ou 62 g de bouillon de poulet
2 cuillères à soupe ou 30 g de vinaigre de riz
3 cuillères à soupe ou 45 g de sauce soja légère*
Graines de sésame pour servir (facultatif)
Poivre

Couper les poitrines de poulet en lanières.

Prélever le zeste du citron à l’aide d’un économe et les couper en fines juliennes. Émincer l’échalote.

Dans une poêle, verser l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, y cuire les lanières de poulet avec l’échalote, le gingembre et le zeste de citron. Poivrer.

Ajouter le bouillon de poulet, le vinaigre de riz et la sauce soja et porter à ébullition. Laisser mijoter à feu vif pour faire réduire le jus de moitié.

Ajouter le jus de citron et mélanger. Servir sans attendre le poulet sur un lit de riz et saupoudrer de graines de sésame si désiré.

*Si vous n’avez pas de sauce de soja légère, remplacez-la par 2 cuillères à soupe de sauce soja (30 g) et 1 cuillère à soupe d’eau (15 g).

Et vous, avez-vous encore beaucoup de projet avant le début de la nouvelle année?

Course à obstacles

Depuis quelques temps, j’ai repris la course et j’aimais bien mon itinéraire. Cependant, j’ai dû le modifier légèrement. Un fois en empruntant mon parcours habituel, j’ai rencontré un enclos de moutons. Sans trop de soucis, je l’ai contourné et j’ai poursuivi mon chemin avant d’être freiné par un pâturage d’ânes! Leurs présences m’ont contrainte à faire demi-tour et aller saluer de nouveau les moutons. Plutôt que de suivre le bon sens et de rejoindre le chemin de campagne, j’ai décidé de suivre les traces laisser par un tracteur et de courir en longeant les abricotiers… La belle erreur! En arrivant au bout des arbres, je me suis rendu compte que le lieu était clôturé et qu’il n’y avait pas d’ouverture à proximité. Rendu à ce troisième obstacle, j’ai choisi la solution de la facilité et je l’ai enjambé. Heureusement, la clôture fut mon dernier obstacle et depuis, j’ai un autre trajet… Juste qu’à présent, je n’ai pas rencontré de nouveau obstacle, mais j’ai récemment fait la rencontre de bêtes à corne qui étaient en cavale…

Après cette petite histoire, je vous propose une recette de poulet sucré-pimenté. J’ai déniché cette recette sur le site de Caroline, Shrinking Single.

Poulet sucré-pimenté
Poulet sucré-pimenté
Pour 3 personnes

1 petit brocoli
300 g de poitrines de poulet
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé ou 50 g de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe de sambal oelek*
1½ cuillère à soupe de sauce de poisson
1½ cuillère à soupe de sauce sriracha
1 cuillère à thé de gingembre frais, émincé finement
2 cuillères à soupe d’huile végétale
Sel et poivre

Remplir un chaudron d’eau et porter à ébullition pour blanchir le brocoli. Pendant ce temps, détailler le brocoli en petits bouquets de même taille, éplucher le tronc du brocoli et le couper en rondelles de même épaisseur. Quand l’eau bout, saler l’eau. Ajouter les rondelles et les fleurons de brocoli dans l’eau bouillante et cuire pendant 4 minutes. Égoutter le brocoli et rincer à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Réserver.

Couper les poitrines de poulet en cubes de la taille d’une bouchée.

Dans une poêle, verser la moitié de l’huile végétale. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les cubes de poulet et les faire cuire. Saler et poivrer. Quand le poulet est cuit, le retirer de la poêle et le réserver dans une assiette.

Dans un bol, préparer la sauce : mélanger la cassonade (ou le sucre roux), le vinaigre de riz, le sambal oelek, la sauce de poisson, la sauce sriracha et le gingembre.

Verser le restant d’huile dans la poêle et faire revenir le brocoli pendant 3 à 5 minutes. Ajouter la sauce et laisser réduire de moitié. Ajouter le poulet et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes. Servir sans attendre avec un riz.

*Selon vos goûts, réduisez la quantité de sambal oelek et de sauce sriracha. Il est toujours possible d’en rajouter pendant la cuisson de la sauce.

Et vous, quels obstacles avez-vous rencontrés en faisant du sport?

Flemmarder…

Aujourd’hui, j’ai bien profité de ma journée : un peu trainer des pieds, prendre du temps pour moi et faire des lectures des plus plaisantes. J’aimerais bien flemmarder sous une couverture avec un chocolat chaud, mais j’ai rapidement chaud, alors je laisse cette activité à d’autres… D’accord, j’aurais quand même pu me préparer un chocolat avec du lait froid! Bref, il faut bien s’offrir une fois de temps en temps ce genre de journée.

Je vous propose donc une recette de poulet qui demande quand même (mais très raisonnablement) un peu de temps. J’ai pris cette recette chez Lili popotte.

Poulet à l'orange cuit au four
Poulet croustillant à l’orange cuit au four
Pour 4 personnes

400 g de poitrine de poulet
1 tasse ou 120 g de farine
1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé
1 cuillère à thé de sel
½ cuillère à thé de poivre
½ cuillère à thé de muscade moulue
¼ de cuillère à thé de poivre de Cayenne ou de piment moulu
1 oeuf
2 cuillères à soupe ou 30 g d’eau
1 oignon
1 brocoli*
1 cuillère à soupe d’huile

Sauce
1 cuillère à thé de gingembre frais râpé
2 tasses ou 500 g de jus d’orange
½ tasse ou 125 ml de sauce Hoisin
¼ de tasse ou 62 g de Mirin ou de vin blanc
¼ de tasse de sauce soja
3 cuillères à soupe ou 45 g de vinaigre de riz
2 cuillères à soupe ou 25 ge de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à thé de sauce Sriracha ou de piment
2 cuillères à thé de fécule de maïs ou de maïzena
¼ de tasse ou 62 g d’eau

Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Dans un bol, mélanger la farine, le gingembre, le sel, le poivre, la muscade et le poivre de Cayenne (ou le piment moulu).

Dans un second bol, fouetter l’oeuf avec l’eau. Réserver.

Couper les poitrines de poulet en cubes de la taille d’une bouchée. Rouler les morceaux de poulet dans la farine. Tremper les morceaux de poulet dans l’oeuf et les enrober une nouvelle fois avec la farine. Déposer les morceaux de poulet sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, couper l’oignon en demi-rondelle et détailler le brocoli en petit bouquet.

Dans un wok ou une grande poêle, faire chauffer l’huile et cuire à feu vif les légumes jusqu’à la texture désirée. Retirer les légumes du wok et réserver.

Dans le même wok, ajouter le jus d’orange et le gingembre. Laisser réduire de moitié. Verser la sauce Hoisin, le Mirin (ou le vin blanc), la sauce soja, le vinaigre de riz, la cassonade (ou le sucre roux) et la sauce Sriracha (ou de piment). Bien mélanger et porter à ébullition. Délayer la fécule de maïs (ou la maïzena) dans l’eau et l’ajouter à la sauce. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Remettre les légumes dans la sauce et ajouter les morceaux de poulet. Mélanger brièvement et servir sans attendre.

*Il est possible d’utiliser d’autres légumes : poivron, courgette, pois mange-tout, champignons, etc.

Et vous, avez-vous flemmardé?