Mot-clé : vanille

Arbres givrés

Aujourd’hui, j’ai aperçu des arbres recouverts de givre. L’effet était saisissant puis qu’il n’y avait qu’un ilot d’arbres blancs dans un décor légèrement verdi. Avec l’arrivé du printemps, la lutte des agriculteurs contre le gel revient. Il faut dire qu’avec les température plus fraîches, je n’avais pas entendu dire que la végétation s’était éveillée. Comme chaque année, j’espère que la saison de lutte contre le gel sera courte et que les agriculteurs pourront dormir sur leur deux oreilles sans craintes.

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette de crumble aux pommes. J’ai été interpellée par l’utilisation de pâte à biscuit pour recouvrir les fruits. J’ai pris cette recette chez Carine, Chic, Chic, Chocolat.

Crumble biscuits aux pommes
Crumble biscuits aux pommes
Pour 6 à 8 personnes

Garniture
8 pommes Gala ou Cortland*
2 cuillères à soupe ou 25 g de beurre non salé
¼ de tasse ou 50 g de sucre
½ cuillère à thé de cannelle moulue

Crumble
⅓ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 80 g de beurre non salé,
  tempéré
⅓ de tasse et 4 cuillères à thé ou 80 g de cassonade
1 oeuf
1 tasse et 1½ cuillère à soupe de farine ou 150 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
2 pincée de cannelle moulue (facultatif)
½ cuillère à thé d’extrait de vanille (facultatif)
100 g (3,5 onces) de chocolat noir

Garniture
Éplucher, épépiner et couper en cubes les pommes.

Dans une poêle, cuire le sucre jusqu’il prenne une couleur ambrée. Ajouter le beurre, la cannelle, puis les pommes. Cuire jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de liquide dans la poêle. Verser les pommes dans un plat de cuisson rond d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre. Laisser tiédir

Crumble
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Hacher le chocolat.

Dans un bol, fouetter le beurre avec la cassonade. Ajouter l’oeuf, l’extrait de vanille et la cannelle. Incorporer la préparation de farine, puis le chocolat haché.

Répartir la pâte** sur les pommes et enfourner. Cuire pendant 20 à 25 minutes. Laisser tiédir et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez choisir une autre variété de pommes ou faire un mélange. Choisissez des pommes qui gardent leur forme à la cuisson.
**Si vous trouvez qu’il y a trop de pâte, réservez-là pour en faire des biscuits.

Et vous, voyez-vous déjà des agriculteurs lutter contre le gel dans votre région?

Moi, moche et bon

Il y a des recettes qui ne sont pas appétissantes pour deux sous, mais lorsqu’on y goûte, c’est un pur bonheur gustatif! Je peux vous parlé des crostinis à la viande et aux champignons que mon chéri avait pris dans un restaurant en Toscane… C’était brun et pas très beau, mais l’odeur et le goût ont révélé une véritable merveille! Alors quand j’ai voulu faire un gâteau au chocolat, je me suis rappelée d’un gâteau dit « moche mais bon ». Je m’attendais à un gâteau qui ne se tienne pas et qui s’affaissent. Cependant quand j’ai démoulé mon gâteau, j’ai obtenu un gâteau plutôt joli… J’ai raté quoi dans la recette?

Je vous propose donc le gâteau au chocolat de Guillaume Long. Cette recette se trouve dans la bande dessinée À boire et à manger 1 (si je ne me trompe pas) et également sur son blog.

Gâteau au chocolat de À boire et à manger
Gâteau au chocolat de À boire et à manger
Pour 8 personnes

3 oeufs
132 g (4,5 onces) de chocolat noir*
1 cuillère à thé de sucre vanillé**
⅓ de tasse ou 1½ cuillère à thé ou 72 g de sucre
⅓ de tasse ou 75 g de beurre non salé
½ tasse ou 75 g de poudre d’amandes
1 pincée de sel

Chocolat supplémentaire*** (facultatif)

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Chemiser de papier parchemin le fond d’un moule à charnière de 20 cm (8 pouces) de diamètre et beurrer les côtés.

Séparer les jaunes et les blancs d’oeufs.

Dans une casserole, faire fondre à feu doux le beurre et le chocolat. Quand le chocolat est totalement fondu, retirer du feu et ajouter un à un les jaunes d’oeufs. Incorporer le sucre, le sucre vanillé et la poudre d’amandes. Réserver.

Dans un bol, fouetter les blancs d’oeufs avec la pincée de sel jusqu’à ce qu’ils soient en neige. Incorporer environ un tiers des blancs d’oeufs à la préparation chocolatée. Verser la préparation chocolatée sur les blancs d’oeufs restant et mélanger délicatement à l’aide d’une spatule.

Verser la moitié de pâte dans le moule à gâteau. Si désiré, ajouter des morceaux de chocolat au goût. Verser le restant de la pâte et enfourner. Cuire pendant 18 minutes. Laisser tiédir et déguster avec gourmandise.

*Il est conseillé d’utiliser un chocolat noir qui a environ 64 % de cacao.
**Si vous n’avez pas de sucre vanillé, vous pouvez l’omettre ou ajouter un peu d’extrait de vanille.
***Dans ce gâteau, il serait intéressant d’ajouter des amandes ou des noisettes hachées grossièrement, des zestes d’agrumes, des cerises séchées, etc.

Et vous, est-ce que vous avez des recettes moches mais bonnes?

Pas de gâteau à la poire!

En regardant l’index des recettes de mon blog, je me suis aperçu qu’il n’y avait pas de gâteau à la poire. Pourtant dans ma tête, j’ai l’impression d’en avoir fait à quelques reprises. Il faut dire, que je ne m’améliore pas et que j’ai toujours de la difficulté à prévoir des desserts aux poires… Les pommes entrent beaucoup plus facilement dans ma cuisine!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de gâteau à la poire et aux pépites de chocolat. Je me suis servie de la recette d’Isabelle du joli blog Pourquoi pas…??.

Gâteau au poire et aux pépites de chocolat
Gâteau au poire et aux pépites de chocolat
Pour 6 à 8 personnes

1 poire
⅓ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 80 g de beurre salé,
  tempéré
½ tasse ou 100 g de cassonade
2 oeufs
1 tasse ou 140 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 cuillère à thé d’extrait de vanille*
40 g (1,5 onces) de chocolat noir ou au lait**

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 20 cm par 8 cm (8 pouces par 3 pouces).

Éplucher, épépiner et couper en cubes d’environ 1 cm de côté la poire. Hacher le chocolat en petits morceaux.

Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange pâlisse. Incorporer un à un les oeufs. Ajouter l’extrait de vanille. Incorporer la préparation de farine, la poire et les morceaux de chocolat. Verser la pâte dans le moule.

Enfourner et cuire pendant 55 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir 10 minutes avant de démouler. Laisser totalement refroidir, idéalement sur une grille à pâtisserie. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer l’extrait de vanille par 2 cuillères à soupe de rhum.
**Plutôt que du chocolat, vous pourriez ajouter ¼ de tasse ou 35 g des grués de cacao.

Et vous, est-ce que vous êtes plutôt desserts aux pommes ou aux poires?

Carnaval, mardi gras, Saint-Valentin, vacances scolaires, etc.

Moi avec toutes ces évènements, je ne sais plus où donner de la tête! Heureusement pour moi, mon menu du 14 février est devenu une tradition et ce n’est pas cette fois que je vais y déroger : l’an prochain, il faut même que je pense à doubler la recette! Pour le dessert, j’avais songé à faire un gâteau au chocolat, mais vu le ciel bleu, j’ai préféré partir avec Mini-nous sur une piste de luge. Mais de retour à la maison, l’énergie est plutôt restée en altitude! Demain, je préparai un dessert avec du chocolat… ou pas!

Pour l’occasion, je vous propose une recette de mikados ou pocky. Je me suis inspirée de la recette de Pure gourmandises.

Mikados ou pocky maison
Mikados ou pocky maison
Pour 100 biscuits*

½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 125 g de beurre non salé,
  tempéré
¾ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 125 g de sucre glace
1 oeuf
½ cuillère à thé d’extrait de vanille (facultatif)
5 cuillères à soupe ou 50 g de poudre d’amandes**
1¾ et 1 cuillère à soupe ou 250 g de farine
1 pincée de sel
300 g (10½ onces) de chocolat noir ou au lait***

Dans un bol, mélanger le beurre avec le sucre glace, l’extrait de vanille et l’oeuf. Incorporer la poudre d’amandes, la farine et le sel. Travailler la pâte avec les mains jusqu’à ce qu’elle soit lisse qu’il soit possible de faire un boule.

Pour façonner les mikados, il y a plusieurs techniques. Première possibilité, déposer la pâte dans une poche à pâtisserie muni d’une douille lisse d’environ 6 mm (¼ de pouce) de diamètre. À l’aide de la poche à pâtisserie, pocher des biscuits sur des plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin. Réfrigérer les biscuits 20 minutes avant de les cuire.

Deuxième technique, utiliser un hachoir avec une embout pour les biscuits. Pousser la pâte dans le hachoir et Détailler les biscuits à la longueur désirée. Déposer les biscuits sur des plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin et réfrigérer les biscuits 20 minutes avant de les cuire.

La troisième solution, réfrigérer la pâte préalablement emballée dans une pellicule plastique pendant au moins 1 heure. Détailler des morceaux de pâte et façonner des boudins fins. Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Enfourner une plaque de biscuits à la fois et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient légèrement dorés. Cuire tous les biscuits et les laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat, le tempérer si désiré, et le verser dans un contenant haut et étroit. Tremper un à un des biscuits dans le chocolat et le laisser figer à température ambiante. Conserver dans une boîte qui ferme hermétiquement et grignoter avec gourmandise.

*Le nombre de biscuits variera en fonction de la technique employée pour les façonner.
**Il est possible de remplacer la poudre d’amandes par la poudre de noisettes.
***Comme moi, il est possible de faire une partie avec du chocolat noir et une autre partie avec du chocolat au lait.

Bonne journée!

Des couleurs et des goûts…

Il y a quelques temps, j’ai eu envie d’un gâteau marbré. Pour Mini-nous, un gâteau marbré est surtout une occasion pour sortir les colorants alimentaires, alors que moi, je préfère marier les goûts. J’ai regardé dans ma banque de recettes et il n’y a rien qui m’a interpellé : framboise, pistache, vanille et chocolat sont les goûts qui revenaient le plus souvent.

Je n’ai pas abandonné l’idée de mon marbré et j’ai eu envie d’un mélange de chocolat et de noisette. Pour la recette de base, je n’ai pas été chercher très loin : j’ai repris la base du gâteau marbré « infernal »! Cette fois, j’ai pris un moule assez grand et je n’ai eu aucune mauvaise surprise pendant sa réalisation.

Gâteau marbré au chocolat et aux noisettes
Gâteau marbré au chocolat et aux noisettes
Pour 10 à 12 personnes
Gâteau aux noisettes
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré
5 cuillères à thé ou 20 g d’huile de noisette
¾ de tasse et 3½ cuillères à thé ou 165 g de sucre*
1 oeuf
½ cuillère à thé d’extrait de vanille (facultatif)
¼ de cuillère à thé ou 2 g de sel
⅓ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 110 g de crème 35 %
  ou entière
¾ de tasse ou 105 g de farine
¼ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 40 g de noisettes en poudre
½ cuillère à thé ou 3 g de poudre à pâte
  ou de levure chimique
⅓ de tasse ou 42 g de noisettes entières**

Gâteau au chocolat
⅓ de tasse ou 75 g de beurre non salé, tempéré
¾ de tasse et 3½ cuillères à thé ou 165 g de sucre*
1 oeuf
¼ de cuillère à thé ou 2 g de sel
⅓ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 110 g de crème 35 %
  ou entière
1 tasse ou 120 g de farine
3 cuillères à soupe ou 20 g de cacao
½ cuillère à thé ou 3 g de poudre à pâte
  ou de levure chimique
⅓ de tasse ou 60 g de pépites de chocolat**

Gâteau aux noisettes
Dans un bol, mélanger la farine avec les noisettes en poudre et la poudre à pâte.

Dans un bol, déposer le beurre avec l’huile de noisette, le sucre, l’extrait de vanille et le sel. Fouetter jusqu’à ce que la préparation soit homogène et crémeuse. Ajouter l’oeuf et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Incorporer en alternance le mélange de farine et la crème. Verser la pâte à gâteau dans une poche à pâtisserie et réserver.

Hacher grossièrement les noisettes et réserver.

Gâteau au chocolat
Dans un bol, mélanger la farine avec le cacao et la poudre à pâte.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre et le sel jusqu’à ce que la préparation soit homogène et crémeuse. Ajouter l’oeuf et mélanger. Incorporer en alternance le mélange de farine et la crème. Verser la pâte à gâteau dans une poche à pâtisserie et réserver.

Préchauffer le four à 150°C (300°F).

Montage
Chemiser un moule à charnière de 20 cm (8 pouces) de diamètre de papier parchemin. Avec la pâte à gâteau aux noisettes, tracer un zigzag pour couvrir en partie le fond du moule. Saupoudrer de noisettes Tracer un zigzag sur le premier avec la pâte au chocolat. Saupoudrer des pépites de chocolat. Tourner d’un quart de tour le moule. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte sans se soucier des traits précédents. Taper à plusieurs reprises le moule sur le plan de travail pour bien répartir la pâte dans le moule. Enfourner et cuire pendant 75 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir le gâteau quelques minutes et démouler. Servir tiède ou totalement refroidi, déguster avec gourmandise.

*À mon avis, il est possible de réduire la quantité de sucre à ¾ de tasse ou 150 g.
**Vous pourriez mettre plus de noisettes et pépites de chocolat ou les omettre selon votre envie.

Et pour vous, les gâteaux marbrés sont plutôt plein de couleurs ou un mariage de deux parfums?