Mot-clé : tomate

Une heure plus tard dans les maritimes…

Vendredi, j’ai fait quelques courses dans une autre ville où je n’avais pas mis les pieds depuis un moment. J’y allais pour un magasin en particulier et tant qu’à être sur place, autant en profiter pour visiter d’autres commerces. Dans le lot, il y avait un autre magasin où je voulais aller. En me dirigeant vers le commerce en question, je ne me souvenais plus du tout pourquoi je souhaitais m’y rendre. J’ai cru m’en être souvenu avant d’entrer et j’ai regardé les items correspondants. C’est seulement le lendemain matin, en sortant de la maison que je me suis rappelé ce que je voulais voir. Heureusement pour moi, ce n’était ni urgent, ni important, alors ça attendra. Dans le meilleur des mondes, la prochaine fois, j’aurais noté ces petites choses à magasiner.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple de boeuf braisé à la mijoteuse. Cette recette est extraite du livre Mijoteuse, les meilleures recettes au monde de Caty Bérubé.

Boeuf braisé à l'italienne à la mijoteuse
Boeuf braisé à l’italienne à la mijoteuse
Pour 6 à 8 personnes

800 g de rôti de palette boeuf
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 carottes
2 branches de céleri
1 oignon
2 gousses d’ail
½ tasse ou 125 g de vin blanc
12 pommes de terre grelots*
1 sachet de sauce demi-glace ou 34 g de sauce à rôti liée,
  non diluée
1 boîte de tomates en dés d’environ 540 ml ou 400 g,
  égouttées**
2 cuillères à soupe de pâte de tomates
1 cuillère à thé de thym frais, haché
1 feuille de laurier
Sel et poivre

Couper en dés les carottes, les branches de céleri et l’oignon. Hacher les gousses d’ail. Couper les pommes de terre en deux.

Dans une poêle, verser l’huile et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, saler et poivrer le rôti de palette puis le faire dorer de chaque côté. Déposer le rôti de palette dans la mijoteuse.

Dans la même poêle, faire revenir les carottes, le céleri et l’oignon pendant 3 minutes. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Déglacer avec le vin blanc et laisser mijoter jusqu’à ce qu’il ne reste presque plus de liquide dans la poêle. Verser les légumes dans la mijoteuse.

Ajouter les pommes de terre, la sauce demi-glace, les tomates en dés, la pâte de tomates, le thym et la feuille de laurier. Saler et poivrer.

Couvrir la mijoteuse et cuire à faible intensité pendant 7 heures. Après ce temps, servir et déguster avec plaisir.

*Si vous utilisez des pommes de terre régulières, coupez-les en 4 ou 8 morceaux selon leur taille.
**Vous pouvez remplacer les tomates en boîte par 4 à 5 tomates fraîches que vous coupez en dés.

Et vous, oubliez-vous de noter vos courses?

Les deux extrêmes…

Si vous avez déjà séjourné en Italie, vous savez que les italiens font à la fois le meilleur et le pire de la boulangerie. Les pâtes à pizza et les focaccia sont divines, mais les autres types de pains sont bien souvent décevant et sans goût s’ils ne sont pas accompagnés d’huile d’olive ou autre. Je trouve cela assez incroyable, surtout qu’il n’y a pas vraiment d’entre deux : soit c’est excellent, soit c’est un pain à l’eau sans saveur. Y a-t-il quelqu’un qui peut m’expliquer pourquoi?

Aujourd’hui, nous allons dans le meilleur des deux mondes. Je vous propose une recette de focaccia sans pétrissage qui ravira vos papilles. J’ai pris cette recette sur le blog de Sandra, Le Pétrin.

Focaccia sans pétrissage
Focaccia sans pétrissage
Pour 4 petites focaccia

1 cuillère à thé de levure sèche ou 5 g de levure fraîche
1½ tasse moins 1½ cuillère à soupe ou 350 g d’eau tempéré
3¼ tasses ou 450 g de farine
1¼ cuillère à thé ou 5 g de sucre
1¼ cuillère à thé ou 8 g de sel
1 cuillère à soupe ou 12 g d’huile d’olive

Huile d’olive supplémentaire pour travailler la pâte
Garniture au choix : fleur de sel, sauce tomate, fines herbes,
  pesto, oignons, épices, etc.

Dans un grand bol, verser la levure et ajouter l’eau petit à petit. Laisser reposer 5 minutes.

Verser un filet d’huile sur la pâte et s’huiler les mains. Saisir la pâte sur l’un des côtés et l’étirer vers le haut avant de la plier vers le centre. Tourner d’un quart de tour le bol. Étirer de nouveau la pâte et le replier sur elle même encore 3 fois. Glisser la main sous la pâte et la retourner pour que les plis soient au fond du bol. Couvrir et laisser lever pendant 20 minutes.

Au besoin, verser un peu d’huile sur la pâte. Saisir la pâte sur l’un des côtés et l’étirer vers le haut avant de la plier vers le centre. Tourner d’un quart de tour le bol. Étirer de nouveau la pâte et le replier sur elle même encore 3 fois. Glisser la main sous la pâte et la retourner pour que les plis soient au fond du bol. Couvrir et laisser lever à nouveau pendant 20 minutes.

Enfariner généreusement le plan de travail. Huiler les mains et décoller délicatement la pâte des parois du bol. Glisser la pâte sur la surface enfarinée. Saupoudrer de la farine sur la pâte pour pouvoir la manipuler plus facilement. À l’aide des mains, étirer la pâte en un rectangle d’environ 18 cm par 20 cm (7 pouces par 8 pouces). Couper la pâte pour obtenir 4 portions équivalentes.

Prendre un morceau de pâte et placer le côté le plus étroit vers soi. Plier la pâte d’environ un quart et appuyer légèrement pour sceller la pâte. Plier de nouveau la pâte et sceller. Répéter jusqu’à ce que la pâte forme un boudin de pâte. Refaire la même opération avec les trois autres pâtes. Déposer les boudins de pâte sur une surface bien enfarinée et couvrir. Laisser lever pendant 30 minutes.

Glisser dans le four une pierre à pizza ou une plaque de cuisson. Préchauffer le four à 240°C (465°F)*.

Recouvrir de papier parchemin une plaque de cuisson sans rebord (ou utiliser l’envers de la plaque). Saupoudrer de farine ou de farine de maïs. Déplacer un cylindre de pâte sur cette surface et l’étirer en une forme d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces). Répéter l’opération avec un autre morceau de pâte. Huiler les mains et appuyer avec les doigts sur la pâte pour former des petits trous. Garnir selon l’envie** et, si désiré, arroser d’un filet d’huile d’olive. Sans attendre, enfourner à l’aide du papier parchemin, en faisant glisser le tout sur la pierre à pizza ou sur la plaque de cuisson préchauffée en même temps que le four. Cuire pendant 12 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Répéter l’opération avec les deux autres morceaux de pâte. Savourer avec plaisir.

*Selon la puissance de votre four, vous pouvez réduire la température.
**Vous pouvez également garnir la pâte comme des pizzas : c’est des plus gourmands!

Je n’ai qu’une chose à ajouter : essayez absolument cette recette!

Expérience « tomate »

C’est beau d’avoir des plants de tomates, mais quand les fruits sont mûrs, il faut les cuisiner. Comme première expérience culinaire avec les tomates fraîches, mon chéri a réalisé des pâtes à la tomate. Oui, c’est monsieur qui a pris les commandes de la cuisine… Quand je peux éviter d’épépiner des tomates, je ne dis jamais « non »!

Voilà donc la recette de Monsieur : des pâtes aux tomates fraîches et lardons.

Pâtes aux tomates fraîches et lardons
Pâtes aux tomates fraîches et lardons
Pour 3 personnes

6 tomates italiennes (Roma, San Marzano, etc.)
1 oignon
1 gousse d’ail
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
6 tranches de bacon ou 70 g de lardons* (facultatif)
3 portions ou 210 g de pâtes au choix
Feuilles de basilic au goût (facultatif)
Sel et poivre

Remplir d’eau un chaudron et porter à ébullition. Entailler d’une croix le dessous des tomates. Quand l’eau bout, plonger les tomates pendant trente secondes. Peler les tomates, les épépiner et les couper en dés.

Hacher finement l’oignon et la gousse d’ail. Couper en petits bâtonnets le bacon. Ciseler le basilic.

Verser un peu de l’huile d’olive dans une poêle. Dorer le bacon jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Retirer de la poêle et réserver dans une assiette recouverte de papier absorbant.

Verser le restant d’huile dans la poêle et faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes. Ajouter les dés de tomates et laisser mijoter pendant 15 minutes**. Saler et poivrer au goût.

Pendant ce temps, porter une casserole remplie d’eau à ébullition. Saler généreusement l’eau et cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

Égoutter les pâtes et les ajouter à la sauce tomate. Ajouter les lardons et le basilic ciselé. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez augmenter la quantité de lardon, les omettre ou les remplacer par un peu de chair à saucisse.
**Selon les tomates employées, il est possible que le résultat soit acide. Dans ce cas et selon votre goût, vous pouvez ajouter un peu de sucre.

Vodka dans l’assiette

Il y a bien longtemps, une bouteille de vodka a rejoint ma sélection d’alcools pour cuisiner. Elle était destinée à devenir une boisson aux framboises. J’ai oublié de réaliser ce projet au moment des framboises. Je me suis dit que j’y penserais l’été suivant, mais cela ne se fit pas plus les années qui suivirent. Cette bouteille a vécu 2 déménagements et demeurait toujours intacte. Il y a quelques semaines, j’ai pensé à cette bouteille qui dormait sur l’étagère et j’ai décidé enfin de l’employer.

Pour entamer la vodka, je me suis inspirée de l’idée des pâtes à la vodka. Comme à la maison nous aimons beaucoup les émincés, je me suis dit qu’un émincé de poulet à la vodka avait toutes les chances de plaire et ce fut le cas.

Émincé de poulet à la vodka
Émincé de poulet à la vodka
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 oignon
1 gousse d’ail
⅓ de tasse ou 80 g de vodka
¾ de tasse ou 187 g de sauce tomate
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
Sel et poivre*

Couper le poulet en petits dés. Hacher l’oignon et la gousse d’ail.

Dans une poêle, verser la moitié de l’huile et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter le poulet et le cuire. Saler et poivrer. Quand la viande est cuite, le retirer de la poêle et la réserver.

Dans la même poêle, ajouter le restant d’huile et l’oignon. Faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il commence à colorer. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Remettre le poulet dans la poêle et déglacer avec la vodka. Verser la sauce tomate et laisser mijoter pendant 5 minutes.

Ajouter la crème et poursuivre la cuisson pendant 3 à 4 minutes. Saler et poivrer au goût. Servir le poulet avec des pâtes ou du riz. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez ajouter des herbes fraîches ou pourquoi pas un peu de piment?

Et vous, qu’est-ce que vous cuisinez avec la vodka?

Pour ceux qu’on aime seulement…

Pour le repas d’anniversaire de mon chéri, j’avais besoin d’un plat qui se prépare d’avance puisque je savais que je discuterais avec mes parents avant que les invités arrivent. En réfléchissant, j’ai eu envie d’une lasagne. Il faut dire que je souhaitais essayer une version avec des étages contenant que des légumes et une sauce tomate avec des boulettes. Le résultat m’a bien plus. Cependant, c’est vraiment une lasagne à préparer pour les gens que vous aimez beaucoup, voire plus : rouler les boulettes de la sauce demande un peu de patience… ou d’aide!

Pour cette recette, je me suis simplement inspirée de la lasagne de la famille de Marina Orsini qui est sur le site de Ricardo.

Lasagne aux boulettes
Lasagne aux boulettes
Pour 10 à 12 personnes*

Sauce tomate aux boulettes
4 tasses ou 1 litres de sauce tomate**
5 cuillères à soupe de pâte de tomate
¼ de tasse ou 62 g d’eau
1 feuilles de laurier
Basilic séché, au goût***
400 g de boeuf haché
400 g de chair à saucisses****
1 oeuf
3 cuillères à soupe de chapelure
1 oignon
⅓ de tasse ou 83 g de vin rouge
¼ de tasse ou 62 g de lait
1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Béchamel
3 tasses ou 750 g de lait
6 cuillères à soupe ou 82 g de beurre
6 cuillères à soupe ou 52 g de farine
Muscade moulue au goût
1 gousse d’ail

Autres
3 aubergines
5 courgettes
6 cuillères à soupe d’huile d’olive.
Mélange d’herbes italiennes, au goût
Pâtes à lasagne précuites en quantité suffisante
Fromage (mozzarella, parmesan, etc.) au goût

Sel et poivre

Sauce tomate aux boulettes
Dans un bol, mélanger la chair à saucisse, l’oeuf et la chapelure. Façonner des minis boulettes d’environ 1,5 cm (⅝ de pouce). Réserver.

Hacher finement l’oignon.

Dans une grande casserole, chauffer l’huile d’olive. Ajouter l’oignon et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter la viande, le vin rouge et le lait. Défaire la viande et laisser mijoter jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de liquide. Saler et poivrer. Verser la sauce tomate, la pâte de tomate et l’eau. Porter à ébullition, ajouter la feuille de laurier, le basilic séché et les boulettes. Laisser mijoter à feu doux pendant 1 heure. Saler et poivrer au goût.

Béchamel
Hacher finement la gousse d’ail et la déposer dans le lait.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Quand le beurre est fondu, ajouter la farine et poursuivre la cuisson pendant au moins 1 minute. Verser le lait et l’ail. Cuire en brassant régulièrement jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Assaisonner avec la muscade, saler et poivrer. Réserver.

Autres et montage
Couper les aubergines***** et les courgettes en dés d’environ 1 cm (⅜ de pouce) de côté.

Dans une poêle, verser la moitié de l’huile d’olive et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les aubergines. Brasser et arroser les aubergines avec le restant d’huile. Cuire pendant 20 minutes en brassant régulièrement jusqu’à ce que les aubergines soient tendres. Ajouter de l’huile au besoin. Saler, poivrer et assaisonner avec les herbes italiennes. Égoutter les aubergines en laissant l’huile dans la poêle. Déposer les aubergines dans un bol et réserver.

Dans la même poêle, faire revenir les courgettes pendant 15 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Saler, poivrer et assaisonner avec les herbes italiennes. Égoutter au besoin et mélanger avec les aubergines.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un plat de cuisson rectangulaire et assez profond, assembler la lasagne. Étaler une fine couche de sauce tomate au fond du plat, couvrir de pâtes à lasagne. Verser un tiers de la sauce tomate, puis un tiers de la sauce béchamel. Couvrir de pâtes à lasagne et répartir la moitié des légumes cuits. Couvrir de pâte à lasagne, verser à nouveau la sauce tomate, la sauce béchamel, couvrir de pâte, remettre des légumes, une nouvelle couche de pâte. Verser presque le dernier tiers de sauce tomate et de béchamel. Couvrir de pâte, étaler une mince couche de sauce tomate et de béchamel. Couvrir de fromage******. Enfourner et cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce que la lasagne soit chaude et le fromage bien fondu.

Sortir du four, attendre 5 minutes avant de servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez diviser la recette pour réaliser une version moins gargantuesque.
**Vous pouvez n’utiliser que de la sauce tomate (lisse ou rustique) ou faire une mélange de sauce tomate et de tomates concassées en boîte.
***Du basilic frais pourrait aussi être intéressant, mais il faudrait l’ajouter juste avant d’assembler la lasagne.
****J’aime les saucisses piquantes pour ce genre de préparation.
*****Moi, j’ai épluché mes aubergines, mais cette étape est facultative.
******Si désiré, vous pouvez ajouter du fromage à chaque couche de béchamel. Comme j’avais des gens qui ne mangent pas de fromage, je n’en ai pas mis. J’ai concassé les restants de pâtes et je les ai répartis sur la surface de la lasagne avant d’enfourner.

Et vous, quelle est la particularité de votre lasagne?