Mot-clé : tomate

Retour sur l’inktober

Pendant le mois d’octobre, j’ai décidé d’essayer l’inktober. L’inktober est un défi créer par Jake Parker où il faut réaliser un dessin par jour, traditionnellement à l’encre, pendant tout le mois d’octobre. Je me suis lancée dans ce défi pour m’améliorer en dessin et pour cela, il faut dessiner régulièrement.

Mon idée était de dessiner 15 à 20 minutes tous les jours en utilisant les thèmes du défi. Le résultat? Oui, j’ai réussi à exécuter 31 dessins… bon, j’ai fini le 1er novembre, car je n’ai pas eu le temps ni l’envie de faire mon dessin après la soirée d’Halloween. J’ai réussi à ne pas prendre trop de retard et je n’ai pas abandonné en route (je suis aussi un peu entêtée…). Par contre, ce n’est pas 15 à 20 minutes que je prenais pour dessiner, mais plutôt 30 minutes et bien plus! C’est fou le temps qu’on peut passer sur quelque chose qui semble simplisme, alors imaginez quand le dessin est plus complexe. Au final, il y a des choses que j’arrive à dessiner mieux que je le pensais et pour ce qui est des personnages… il me faut de la pratique et encore de la pratique. Est-ce que tous les dessins que j’ai fait me plaisent? Non, mais il y en a plusieurs dont je suis satisfaite et au moins, j’ai dessiné.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de gratin tous simple : on mélange et au four ou presque. J’ai pris cette recette dans le Betty Bossi de septembre 2018.

Gratin poulet-tortellinis
Gratin poulet-tortellinis
Pour 4 à 6 personnes

¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de bouillon de poulet
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de crème à cuisson ou de demi-crème
2 tasses ou 500 g de courge râpée*
⅔ de tasse ou 80 g de tomates séchées
2 tasses ou 250 g de tortellinis secs**
4 à 6 hauts de cuisses de poulet
1 cuillère à soupe d’huile
½ cuillère à thé de sel
Poivre
Persil frais pour servir (facultatif)

Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Beurrer un plat à gratin d’une contenance de 2 litres. Verser le bouillon de poulet et la crème.

Couper les tomates séchées en petits morceaux. Ajouter les tomates, la courge râpée et les tortellinis dans le plat à gratin.

Déposer les hauts de cuisses sur les tortellinis. Badigeonner d’huile saler et poivrer.

Enfourner et cuire pendant 35 minutes. Hacher le persil et parsemer sur le gratin. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer la courge par des carottes râpées.
**Si vous ne trouvez pas de tortellinis secs, remplacez-les par des pâtes de votre choix qui demandent environ 13 minutes de cuisson.

Et vous, connaissiez-vous le inktober?

Autre poisson

Pour mes buffets, j’aime toujours ajouter une touche de poisson. J’ai essayé le gravlax, le saumon fumé en sandwich, la salade de crevette et le tartare de saumon. Pour varier, j’ai opté pour du thon. J’ai même poussé l’audace jusqu’à utiliser du thon en boîte! Personnellement, je n’apprécie pas beaucoup le poisson en boîte, mais ce n’est pas le cas de mon entourage qui trouve bien pratique les boîtes de thon.

Je vous propose donc une recette de pain de thon italien. Je ne sais pas pourquoi l’on appelle ça un pain, car il s’agit plutôt d’une terrine de thon, mais quel importance? J’ai pris cette recette sur le blog d’Un déjeuner de soleil.

Pain de thon italien
Pain de thon italien
Pour 6 personnes

350 g de thon en boîte à l’huile* égoutté, environ 3 conserves
3 oeufs
1 citron pour le jus et le zeste
10 feuilles de basilic
2 petits tomates ou 10 tomates cerises

Préchauffer le four à 170°C (340°F). Beurrer un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces). Tapisser le fond du moule de papier parchemin pour faciliter le démoulage.

Dans le bol d’un robot muni d’une lame en « s », déposer le thon, les oeufs, le basilic, le zeste et le jus de citron. Mixer jusqu’à ce que le tout soit homogène et presque lisse. Verser la moitié de la préparation dans le moule.

Couper en deux les tomates et les répartir sur la préparation de thon. Verser le restant de préparation de thon sur les tomates.

Déposer le moule dans un plat plus grand et verser de l’eau chaude jusqu’au deux tiers du moule.

Enfourner et cuire pendant 30 minutes. La préparation de thon doit former une sorte de petite croûte à la surface. À la sortie du four, retirer le moule du plat contenant l’eau et laisser tiédir 30 à 60 minutes. Ensuite, réfrigérer au moins 3 heures à toute une nuit. Un peu avant de servir, démouler le pain et le trancher. Servir et déguster avec plaisir.

*Choisissez des conserves de thon de qualité où le thon est en morceaux.

Et vous, aimez-vous le thon en boîte?

Rafraîchir

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai l’impression d’entendre et de voir régulièrement le mot « rafraîchir » et ses déclinaisons. Je dirais même que c’est le thème de l’été. Beaucoup de gens recherche la fraîcheur, évite d’allumer le four et cherche des recettes désaltérantes : bref, il fait chaud! Moi, je fais plutôt partie les gens qui s’en accommodent et pensent que nous avons un bel été.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas aujourd’hui que je vais vous proposer une recette tout en fraîcheur. Je vous propose plutôt d’allumer votre four et de cuisiner des pilons de poulet. J’ai pris cette recette sur le site de Cuisine futée, parents pressés.

Pilons de poulet BBQ
Pilons de poulet BBQ
Pour 3 personnes

Pilons de poulet
2 cuillères à soupe de farine
¼ cuillère à thé de poudre d’ail
½ cuillère à thé de paprika doux
500 g de pilons de poulet
1 cuillère à soupe d’huile végétale

Sauce barbecue
400 g (14 onces) de tomates broyées*
¼ de tasse ou 62 g de vinaigre de cidre
2 cuillères à soupe de mélasse
2 cuillères à soupe de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à soupe de poudre de chili ou d’assaisonnement
  à la mexicaine
¼ cuillère à thé de fumée liquide (facultatif)
1 pincée de piment de Cayenne
Sel et poivre

Pilons de poulet
Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre d’ail et le paprika. Poivrer généreusement et saler. Enfariner les pilons de poulet.

Dans une poêle, verser l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, saisir les pilons de poulet pendant 5 à 7 minutes de chaque côté. Déposer les pilons de poulet sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la chair se détache facilement de l’os.

Sauce barbecue
Dans un bol, mélanger les tomates broyées, le vinaigre de cidre, la mélasse, la cassonade, la poudre de chili, la fumée liquide, le piment de Cayenne. Poivrer généreusement et ajouter une pincée de sel. Verser la moitié du mélange dans la poêle qui a servi à cuire le poulet. Laisser mijoter la sauce à feu doux le temps que le poulet soit cuit. Congeler l’autre moitié pour une autre utilisation.

Enrober les pilons de poulet de sauce et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également utiliser de la sauce tomate.

Et vous, faites-vous partie des gens qui recherchent la fraîcheur ou qui profitent de la chaleur?

Un cahier qui a bien voyagé

Dans le cadre de l’école, ma nièce m’avait envoyé un cahier où je devais décrire ma région. Après l’avoir rempli, il fallait que je l’envoie à quelqu’un d’autre qui habitait le plus loin possible de moi. J’ai préféré éviter de le renvoyer au Québec et je l’ai transmis à une amie en Allemagne. Le seul truc qui m’inquiétait, c’était que le cahier se perdre dans les multiples postes! Aujourd’hui, j’ai appris qu’il était bel et bien retourné à sa propriétaire! En prime, il a bien voyagé : Suisse, Allemagne, Belgique, Japon, Nouvelle-Zélande, San Francisco… Je ne vais pas le nier, à mon prochain passage au Québec, je compte bien le feuilleter!

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de poitrines de poulet farcies. J’ai pris cette recette dans le livre de Ricardo, Ma cuisine du week-end.

Poitrines de poulet farcies à la ricotta et aux tomates séchées
Poitrines de poulet farcies à la ricotta et aux tomates séchées
Pour 4 personnes

6 morceaux de tomates séchées dans l’huile, égouttées
½ tasse ou 62 g de ricotta*
1 blanc d’oeuf
¼ de tasse ou 10 g de basilic frais
1 oignon vert**
4 poitrines de poulet***
4 grandes tranches de prosciutto ou de jambon cru
1 cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

À l’aide d’un petit robot muni d’une lame en « s » ou d’un couteau, hacher les tomates séchées, l’oignon vert et le basilic. Déposer dans un bol et mélanger avec la ricotta et le blanc d’oeuf.

Ouvrir les poitrines de poulet en portefeuille : couper les poitrines de poulet sur l’épaisseur sans les séparer complètement, puis les ouvrir à la manière d’un livre. Répartir la farce au centre de chaque poitrines de poulet. Refermer les poitrines de poulet sur elles-mêmes. Enrouler chaque poitrine de poulet dans une tranche de prosciutto et les maintenir fermées à l’aide d’un cure-dent.

Dans une poêle, chauffer le beurre et l’huile. Quand les corps gras sont bien chaud, dorer les poitrines de poulet de tous les côtés. Déposer les poitrines de poulet dans un plat allant au four et enfourner pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit entièrement cuit. Servir et déguster avec plaisir.

*Si vous êtes en Suisse, vous pouvez remplacer la ricotta par du séré-maigre additionné d’un peu de crème.
**J’ai omis l’oignon vert. Il pourrait être remplacer par un peu de ciboulette.
***Selon la taille des poitrines de poulet, il est possible que vous ayez plus de 4 portions.

Et vous, avez-vous parfois des craintes avec les services de poste?

On se dévoue

En début de semaine, nous pensions avoir une fin de semaine tranquille, puis les activités diverses sont venues s’agglutiner sur la fin de semaine. En prime, nous avons invité mes beaux-parents et quelques membres de la famille pour la fête des mères! Je manque encore un peu d’organisation dans ma cuisine : cependant pour la première fois, ce n’est pas la place qui manque! Mon roastbeef était trop cuit… Personne ne s’est plaint, mais j’ai été un peu dépitée. Heureusement que la sauce sauvait tout : elle est trop bonne! Pour la viande, je crois que je vais apprendre à utiliser la sonde du four pour ne plus avoir ce genre de mauvaise surprise… Apprendre à utiliser mon four tout simplement est aussi quelque chose que je dois faire.

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette de poulet au miso et à la tomate. La recette originale utilisait du tofu, mais dans les repas de semaine, j’opte plus facilement pour de la viande d’où la substitution. J’ai pris la recette dans le magasine Ricardo volume 15, numéro 1.

Poulet au miso et à la tomate
Poulet au miso et à la tomate
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
½ tasse ou 125 g de bouillon de légumes
⅓ de tasse ou 83 g de sauce tomate
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 gousse d’ail
¼ de cuillère à thé de sauce pimentée* ou plus, au goût
1½ cuillère à soupe d’huile végétale
2 pincées de cinq-épices moulu
½ cuillère à soupe de miso
½ cuillère à soupe de pâte de tomates
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger le bouillon de légumes, la sauce tomate, la sauce soja et la fécule de maïs.

Hacher l’ail. Couper les poitrines de poulet en petits dés.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, y déposer les dés de poulet. Quand les morceaux de poulet commencent à dorer, ajouter l’ail, la sauce pimentée. Saler et poivrer. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le poulet soit doré de tous les côtés. Ajouter le cinq-épices, le miso et la pâte de tomates. Cuire pendant 2 minutes.

Ajouter la préparation à base de bouillon et porter à ébullition. Laisser mijoter pendant 8 minutes ou jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Servir avec du riz et déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un petit piment oiseau épépiné et haché au lieu de la sauce pimentée.

Bonne fêtes des mères!