Mot-clé : sirop d’érable

Le plaisir d’avoir une porte qui s’ouvre…

Pour entrer dans la maison, nous avons deux portes : une principale qui arrive sur les pièces à vivre et une autre qui permet d’entrer à partir du garage. Cette porte nous l’employons peu pour l’instant, puisque nous attendons encore sur le bitumage de la cour. Vu l’écart entre la gravelle et le palier du garage, il est plutôt risqué de mettre la voiture dans le garage… De plus jusqu’à récemment, nous avions un autre problème : impossible d’ouvrir ou de verrouiller la porte par l’intérieur! Nous avons contacté le menuisier (oui, c’est le menuisier qui s’occupe de ce genre de problème) une première fois par téléphone, mais il ne pouvait pas répondre. Nous avons donc envoyé un courriel qui est resté sans réponse. J’ai recontacté le menuisier et cette fois, il était disponible et a pu se déplacer dans la journée. Le cylindre avait belle et bien un problème : un petit ressort de brisé. Un petit tour à l’atelier et quelques heures plus tard, nous avons une porte qui s’ouvre et se verrouille de l’extérieur autant que de l’intérieur. Ça fait plaisir de voir que le nombre de retouches à effectuer diminuent grandement depuis le début du mois.

Pour aujourd’hui, je vous propose une petite recette de côtes levées à la pomme. L’idée me plaisait et ça change de mes recettes habituelles qui ont plutôt un goût tomaté ou barbecue. J’ai beaucoup de mal à essayer d’autres types de côtes levées : j’ai des goûts plutôt classiques pour cette viande. Cette recette est tirée du livre Plaisirs coupables de Jean-François Plante.

Côtes levées aux pommes, au brandy et à l'érable
Côtes levées aux pommes, au brandy et à l’érable
Pour 3 personnes

700 g (1½ livre) de côtes levées
3 cuillères à soupe de compote de pommes
2 cuillères à soupe de brandy*
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
2 gousses d’ail
2 cuillères à soupe de sirop d’érable
2 cuillères à soupe de cassonade ou de sucre roux
¼ de cuillère à thé de fumée liquide**
2 cuillères à soupe de jus de citron
Sel et poivre

Dans une grande casserole, déposer les côtes levées, couvrir d’eau et saler. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux pendant 90 minutes. Après ce temps de cuisson, égoutter les côtes levées.

Hacher l’ail.

Dans une petite casserole, mélanger la compote, le brandy, la moutarde, l’ail, le sirop d’érable, la cassonade, la fumé liquide et le jus de citron. À feu doux, porter à ébullition et laisser mijoter pendant 10 minutes. Laisser refroidir.

Déposer les côtes levées dans un plat et verser la préparation de compote. Veiller à enrober les côtes levées de toutes parts, couvrir et laisser mariner au réfrigérateur pendant au minimum 4 heures.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Déposer les côtes levées sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Saler et poivrer. Enfourner pendant 10 minutes. Badigeonner la viande avec le restant de marinade. Laisser cuire encore 10 minutes et badigeonner la viande de nouveau. Laisser cuire une dernière fois pendant 10 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer le brandy par du cognac.
**La fumée liquide apporte beaucoup de goût. Si vous n’en avez pas : vous pouvez l’omettre ou ajouter un peu de paprika fumé.

Une bouteille de moins…

Hier, Mini-nous m’a fait une belle frayeur en renversant un meuble qui contenait plusieurs bouteilles de vin. Après avoir vérifié que Mini-nous n’avait aucune blessure et demander de l’aide à ma belle-mère, j’ai été surprise de constater qu’il y avait seulement une bouteille qui avait éclatée. Il y avait tout de même bien assez de morceaux de verre et de vin sur le sol!

Après un moment de nettoyage, rien ne vaut une petite gourmandise. Je vous propose donc une recette de Hotteoks, des crêpes sucrées à la coréenne. J’ai pris cette recette sur le site de Cuisine futée, parents pressées.

Hotteoks, crêpes sucrées à la coréenne
Hotteoks, crêpes sucrées à la coréenne
Pour 12 personnes

1 tasse ou 250 g d’eau tiède
1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à thé ou 4 g de levure sèche instantanée
2 tasses ou 270 g de farine
1 pincée de sel
½ tasse ou 60 g de noix de Grenoble hachées*
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à soupe de beurre

Dans un grand bol, mélanger l’eau, le sucre et la levure. Ajouter la farine et le sel. Sur un plan de travail enfariné et avec les mains enfarinées, pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène. Former une boule, déposer la pâte dans le bol. Couvrir d’un linge propre et laisser lever pendant 30 minutes à température ambiante.

Pendant que la pâte lève, dans un petit bol, mélanger les noix, la cassonade et le sirop d’érable.

Préchauffer le four à 95°C (200°F).

Enfariner le plan de travail et verser la pâte dessus. Diviser la pâte en 12 portions égales. À l’aide des mains, étirer une portion de pâte en un cercle de 7 cm (3 pouces) et déposer 1 cuillère à soupe de garniture aux noix. Refermer la pâte au-dessus de la garniture pour former un baluchon. Presser la jonction pour aplatir et sceller le baluchon.

Dans une poêle, chauffer 1 cuillère à thé de beurre à feu moyen-doux. À l’aide d’un pinceau, étendre le beurre pour qu’il y en ait sur toute la surface de la poêle. Déposer 4 baluchons, jonction vers le bas, dans la poêle et cuire 2 minutes. Après ce temps, retourner les baluchons et les aplatir pour former des crêpes. Poursuivre la cuisson pendant 2 à 3 minutes ou jusqu’à ce que les crêpes soient dorées. Déposer les crêpes cuites dans un plat allant au four et mettre dans le four. Répéter l’opération deux autres fois pour cuire toutes les crêpes.

Servir chaud et déguster avec gourmandise. Les crêpes se conservent 1 semaine à température ambiante ou 3 mois au congélateur. Réchauffer les crêpes décongelées à 95° (200°F) pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que le centre soit bien chaud.

*Il est possible de remplacer les noix de Grenoble par des pacanes, des amandes, des noisettes, des pistaches, etc. Vous pouvez aussi remplacer la garniture par une de votre création : de la pâte à tartiner, du caramel, des pistoles de chocolat, des petits fruits, du fromage avec de la charcuterie ou des légumes, etc.

Et vous, avez-vous déjà renversé une grande quantité de bouteilles?

La tasse favorite…

Un jour Mini-nous a commencé à boire du lait dans une tasse. Cette tasse n’avait rien de particulier, omis qu’elles avaient des chats dessus. Évidemment par un malheureux concours de circonstance, la tasse rencontra le sol et trépassa. Difficile perte pour Mini-nous et pour calmer les pleures, nous avons décidé de la remplacer par une autre tasse. Rapidement, une nouvelle tasse avec des chats pris place dans la routine du matin. Cependant pour une raison inexplicable, cette tasse fut également adopté pour les yogourts « garnis » de mon chéri. Alors pendant un certain temps, il arrivait que je doive nettoyer la tasse des chats avant de la donner à Mini-nous. Lasse de ce rituel et ayant peur qu’un nouvel accident arrive, j’acquis une seconde tasse avec des chats. Les tasses sont très similaires, mais sur l’une les chats sont blancs et sur l’autre, ils sont beiges… Le drame quand j’ai proposé la tasse avec les chats beiges à Mini-nous! J’avais alors pensé que mon chéri l’emploierait, mais non! La tasse avec les chats beiges n’a pas de succès, par contre, il y a un bon moment que je n’ai pas eu à nettoyer la tasse avec les chats blancs avant de la donner à Mini-nous.

Dans un autre registre, je vous propose une recette végétarienne et même végétalienne de tofu au beurre. J’ai déniché cette belle recette chez Sara, Ma cuisine de tous les jours.

Tofu au beurre
Tofu au beurre
Pour 2 personnes

3 cuillères à soupe ou 28 g de noix de cajou
¼ de tasse ou 62 g de lait végétal
1 cuillère à soupe d’huile végétale
200 g de tofu ferme*
1½ cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 oignon
1 gousse d’ail
½ cuillère à soupe de pâte de tomate
1 cuillère à soupe de levure nutritionnelle**
1 cuillère à thé de curry
½ cuillère à thé de poudre de chili
½ cuillère à thé de garam masala
¼ de cuillère à thé de curcuma
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu
2 pincée de cannelle moulue
½ cuillère à soupe de sirop d’érable
1 petite boîte (200 ml) de lait de coco
Sel et poivre

Porter une petite quantité d’eau à ébullition. Quand l’eau bout, la verser dans un petit bol contenant les noix de cajou et laisser reposer pendant 15 à 20 minutes. Égoutter les noix de cajou. Dans un robot de type blender ou à l’aide d’un pied-mélangeur, mixer les noix de cajou avec le lait végétal. Réserver.

Éponger le tofu et le couper en rectangle. Enrober le tofu de fécule de maïs, saler et poivrer. Hacher l’oignon et l’ail.

Dans une poêle, chauffer 1 cuillère à soupe d’huile. Quand le corps gras est bien chaud, dorer les morceaux de tofu pendant 7 à 8 minutes ou jusqu’à ce que le tofu soit bien doré. Retirer le tofu de la poêle et le réserver dans une assiette recouverte d’un essuie-tout.

Dans la même poêle, ajouter le restant d’huile et faire revenir l’oignon pendant 2 minutes. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Ajouter la pâte de tomate, la levure nutritionnelle, le curry, la poudre de chili, le garam masala, le curcuma, le gingembre, la cannelle, le sirop d’érable et le lait de coco. Mélanger pour que la sauce soit homogène. Réduire le feu et ajouter les noix de cajou mixées. Remettre les morceaux de tofu dans la sauce juste le temps de les réchauffer et de les enrober de sauce. Servir avec un riz et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser 300 g de tofu sans changer les proportions de la sauce pour obtenir 3 portions.
**Il est possible d’omettre la levure alimentaire si vous n’en avez pas.

Et vous, y a-t-il une tasse favorite (ou autre) chez vous?

Il y a, il n’y a pas

Samedi avec Mini-nous, j’ai décidé d’aller faire quelques courses dans une des communes voisines. Je savais ce que je voulais et j’avais déjà vu l’objet de mon déplacement dans deux magasins. Nous commençons par le premier où je fais plusieurs fois le tour des rayons. Je constate qu’il n’y a plus ce que je souhaite. Nous allons donc au deuxième magasin… pour découvrir que nous avons fait le déplacement pour ne rien trouver. Au moins, je sais que la prochaine fois que je vois ce truc, je n’attends pas pour l’acheter.

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette de côtelettes de porc. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 13, numéro 3.

Côtelettes de porc à l'érable et au curry
Côtelettes de porc à l’érable et au curry
Pour 3 personnes

400 g de côtelettes de porc avec os
1 cuillère à soupe de beurre
1 petite échalote
1 cuillère à thé de curry doux
½ tasse ou 125 g de bouillon de poulet ou de boeuf
2½ cuillères à soupe de sirop d’érable
½ cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
Sel et poivre

Ciseler l’échalote et réserver.

Chauffer le beurre dans une poêle. Quand le beurre est bien chaud, dorer les côtelettes de porc de chaque côté. Saler et poivrer. Réserver les côtelettes de porc dans une assiette.

Dans la même poêle, attendrir l’échalote. Ajouter la poudre de curry et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Verser le bouillon, le sirop d’érable et la moutarde. Porter à ébullition.

Lorsque la sauce bout, ajouter les côtelettes de porc et laisser réduire jusqu’à ce que la sauce nappe la viande. Saler et poivrer au besoin. Servir et déguster avec plaisir.

Avant les vacances de Carnaval

Il n’y a rien à faire, la période du carnaval reste pour moi un mystère : je ne connais pas l’idée derrière cet évènement et je sais seulement qu’il y a des vacances scolaires à ce moment. Pourtant, c’est cette fin de semaine que nous avons choisi pour aller faire un petit séjour à l’étranger.

De retour de cette escapade, je n’ai pas envie de me prendre la tête pour cuisiner, alors rien ne vaut une petite recette simple et qui plaît à tout coup : des boulettes! Je vous propose donc une recette que j’ai prise chez Isabelle, Le palais gourmand.

Boulettes de boeuf épicées
Boulettes de boeuf épicées
Pour 3 personnes

300 g de boeuf haché
1 oeuf
1 cuillère à thé de coriandre moulue
½ cuillère à thé de curry
3 pincées de piment de cayenne
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
2 cuillères à thé de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de sirop d’érable ou de miel
1 cuillère à soupe de paprika
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la viande, l’oeuf, la coriandre, le curry, le piment de cayenne, le cumin, la moutarde, le sirop d’érable et le paprika. Saler et poivrer. Façonner des boulettes d’environ 2 cm de diamètre (1 pouce). Déposer les boulettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

Et vous, participez-vous au Carnaval?