Mot-clé : saumon

Déclinaison de burger

Un des plats préférés de Mini-nous est le burger. Alors, j’en profite pour essayer toutes sortes de combinaison et également pour écouler les restants! Oui, le burger est un peu devenu un tousqui : j’ai testé avec un restant de poulet, de la fausse viande, de petites boulettes de viandes hachées, du tofu, etc. Par contre, je ne suis pas certaine si j’en avais déjà fait avec du poisson.

J’ai donc profité de notre vendredi poisson pour expérimenter les burgers de poisson. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 10, numéro 5.

Burger de saumon
Burger de saumon
Pour 3 personnes

300 g de saumon sans la peau
2½ cuillères à soupe de chapelure
1 blanc d’oeuf
1 cuillère à thé d’herbes séchées*
1 cuillère à soupe de mayonnaise
1 cuillère à thé de jus de citron
½ cuillère à thé de moutarde sèche
2 cuillères à thé d’huile végétale
3 pains hamburger
Sel et poivre

Couper le saumon en petits dés. Déposer le saumon dans un bol et ajouter la chapelure, le blanc d’oeuf, les herbes séchées, la mayonnaise, le jus de citron et la moutarde sèche. Saler et poivrer. Diviser la préparation en trois. Avec chaque portion, façonner des galettes. Réserver au frais.

Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Couper les pains hamburger et, si désiré, beurrer l’intérieur. Quand le four est chaud, enfourner les pains jusqu’à ce que la mie soit dorée, environ 5 minutes.

Verser l’huile dans une poêle et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, déposer les galettes de saumon et cuire pendant 3 à 4 minutes de chaque côté. Servir dans un pain hamburger et garnir selon votre envie. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer les herbes séchées par 1 cuillère à soupe de persil frais ou de ciboulette ciselée.

J’aime bien garnir mes burgers avec des tranches de concombre, du fromage de chèvre doux et de la sauce sriracha. Et vous, qu’aimez-vous mettre dans vos burgers?

Quand il y a du choix…

Pour le 1er août, je propose toujours du poisson ou des crevettes. Cette année, je voulais servir du saumon et j’ai opté pour un tartare. J’ai feuilleté ma nouvelle référence sur le sujet et j’ai relevé 8 recettes! Autant de choix alors que j’avais déjà restreint les possibilités en tenant compte des allergies de certains. J’ai laissé mon chéri choisir… Il y aura bien assez d’autres occasions pour tester d’autres recettes.

J’ai pris cette recette dans le livre de Geneviève Everell, Tartare à la maison.

Tartare de saumon au melon et au jambon
Tartare de saumon au melon et au jambon
Pour 4 personnes

4 tranches de prosciutto ou de jambon cru
300 g de saumon frais*
100 g de saumon fumé
½ tasse ou 100 g de cantaloup ou de melon charentais
1 cuillère à soupe de graines de sésame
1 cuillère à soupe de mayonnaise**
¼ de cuillère à thé d’herbes de Provence
1 cuillère à thé de sauce Wafu au sésame (facultatif)
Sel et poivre

Préchauffer le four à 150°C (300°F).

Déposer les tranches de prosciutto sur une plaque de cuisson et enfourner. Laisser au four jusqu’à ce que les tranches soient croustillantes. Émietter les tranches et laisser refroidir.

Couper le cantaloup en petits cubes. Déposer dans un bol et ajouter les graines de sésame, la mayonnaise, les herbes de Provence et la sauce Wafu.

Couper le saumon et le saumon fumé en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper les poisson, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure le poisson découpé dans ce bain-marie glacé.

Ajouter les saumons dans le bol contenant le cantaloup. Incorporer les miettes de prosciutto. Saler et poivrer au besoin. Servir dans des verrines ou dresser dans une assiette. Déguster sans attendre avec plaisir.

*Vous pouvez prendre du saumon surgelé que vous décongelez vous-même. Demandez toujours l’avis de votre poissonnier.
**Il est possible d’utiliser une mayonnaise aux herbes et omettre les herbes de Provence.

Promis, je vous laisse tranquille avec les tartares pour quelques temps.

Il y a longtemps…

Cette semaine, j’ai cuisiné des plats que nous aimons beaucoup, mais que je n’avais pas fait depuis plus d’un an! Il y a eu une fausse paëla et un coq au vin (à ma grande surprise la recette n’est pas sur mon blog, il faudra que j’en refasse pour faire des photos…). Et dire que je fais du poisson poêlé presque toutes les semaines! Pour briser un peu de cette routine du poisson, j’ai apprêté du saumon autrement en l’emprisonnant dans une pâte feuilletée. Délicieux, je suis bien contente de cette petite improvisation que je compte bien refaire… peut-être que ça prendra un an, qui sait?

Feuilleté de saumon et de poireaux
Feuilleté de saumon et de poireaux
Pour 3 personnes*

Sauce béchamel
1 cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe de farine
⅓ de tasse ou 80 g de lait
1 pincée de muscade

Garniture
2 ou 3 poireaux
1 cuillère à soupe d’huile végétale

Montage
200 g de filet de saumon sans la peau
2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée**
1 pâte feuilletée*** d’environ 250 g
1 jaune d’oeuf (facultatif)
1 cuillère à thé d’eau (facultatif)
Sel et poivre

Sauce béchamel
Dans un chaudron, faire fondre le beurre. Quand le beurre a totalement fondu, ajouter la farine et bien mélanger. Poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Verser le lait et cuire jusqu’à épaississement de la sauce en fouettant pour obtenir une belle texture lisse. La sauce devrait être très épaisse, c’est normal. Ajouter la muscade. Saler et poivrer au goût. Verser la sauce dans un bol, couvrir d’une pellicule plastique appliquée directement sur la sauce et réfrigérer****.

Garniture
Bien laver les poireaux et les couper en fines demi-rondelles. Utiliser la partie tendre du poireau et réserver les feuilles vertes plus coriaces pour une soupe ou une autre recette. Verser l’huile dans une poêle et chauffer. Quand le corps gras est chaud, ajouter les poireaux et faire revenir pendant 2 minutes. Saler et mélanger. Couvrir, baisser le feu au besoin, et laisser cuire à l’étouffée pendant 4 minutes. Retirer le couvercle et vérifier la cuisson : les poireaux doivent être tendre. Prolonger la cuisson si nécessaire. Retirer les poireaux du feu, les déposer dans un bol et les laisser tiédir 10 minutes.

Montage
Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte en un rond d’environ 30 cm (12 pouces) de diamètre. Déposer la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Réserver au frais.

Couper le filet de saumon en petits dés.

Dans un bol, mélanger la sauce béchamel, la garniture de poireaux et la ciboulette. Goûter, puis saler et poivrer si nécessaire. Ajouter les dés de saumon.

Dans un petit bol, fouetter le jaune d’oeuf avec l’eau. Réserver.

Sortir la pâte feuilletée du réfrigérateur puis verser la garniture sur la moitié inférieure en laissant 2 cm sur le pourtour de libre. Humidifier légèrement la lisière de libre avec de l’eau. Replier la pâte sur la garniture pour l’emprisonner comme pour former un chausson géant. Chasser l’air et presser les bords du feuilleté en utilisant une fourchette ou chiqueter la pâte. Badigeonner la surface avec le jaune d’oeuf. Si désiré, à l’aide d’un couteau tracer un motif. Piquer le feuilleté à trois reprises pour que l’humidité puisse sortir pendant la cuisson. Si désiré, réfrigérer 20 minutes avant de cuire.

Enfourner et cuire pendant 25 minutes ou jusqu’à ce que le feuilletage soit bien développé et qu’il soit doré. Sortir du four, découper en part et servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez facilement doubler la recette pour servir 6 personnes en plat principal.
**Il est possible d’aromatiser autrement le feuilleté : avec des zestes d’agrumes, avec d’autres herbes, avec des épices, etc.
***Quand j’achète une pâte feuilletée, je la prends toujours pré-abaissée. Cette fois-ci, elle était ronde, mais une pâte carré ou rectangulaire irait très bien également.
****La sauce béchamel et la tombée de poireaux pourraient être préparées à l’avance (le matin ou la veille) et conserver au frais. Mais si vous êtes pressés, laisser refroidir selon le temps que vous avez à disposition.

Et vous, avez-vous un plat que vous n’avez pas mangé depuis longtemps?

Conviction

Je ne fais pas partie des consommateurs qui achètent exclusivement bio ou autres labels. J’évite même certains produits bio, car je trouve l’emballage plastique en désaccord avec l’esprit de durabilité et de protection de l’environnement. Cependant, quand il s’agit de poisson, je suis intransigeante : il est hors de question d’acheter une espèce menacée même s’il y a des quotas.

La nature a besoin de temps pour se renouveler; la consommation intensive de certaines espèces entraine des problèmes de reproduction engendrant le dépeuplement, voire l’extinction. Pour réfléchir sur le sujet, je vous invite à consulter cet article : Acheter du poisson sans menacer la biodiversité.

Demandez à votre poissonnier de vous faire découvrir de nouvelles espèces, moins connues donc moins menacées et moins chers. Il se fera un plaisir de vous conseiller. Vous pourriez être très surpris du résultat. En prime, si vous avez de bonne relation avec votre poissonnier, il vous donnera peut-être quelques recettes.

Évidemment, vu l’introduction, je vous présente une recette à base de poisson : un tartare. J’ai trouvé cette recette dans un des premiers magasines de cuisine que j’ai acheté, c’était en 2001 : Les saisons de Clodine avec les recettes de Ricardo Larrivée, Goûts d’ici, Saveur d’ailleurs : Un voyage pour les papilles.

Saumon
Tartare au deux saumons
Pour 4 personnes

250 g de saumon sans la peau très frais
3 à 4 tranches ou 70 g de saumon fumé
2 cuillères à soupe de ciboulette fraîche hachée*
½ cuillère à thé de sauce jalapeno (tabasco vert)**
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
Un bout de concombre haché en petit dès
Sel et poivre
Citron (facultatif)
Au goût : des câpres hachées, une échalote hachée, des carottes ou du vinaigre balsamique.

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, la ciboulette et la sauce jalapeno.

Hacher le saumon frais et le saumon fumé en dès. Déposer les poissons dans le bol d’huile et d’herbe. Saler et poivrer.

Laisser macérer de 15 à 20 minutes au réfrigérateur. Ajouter le concombre au tartare et bien mélanger.

Pour servir, utiliser, si désiré, un emporte-pièce pour mouler le tartare. Ajouter du jus de citron au dernier moment pour ne pas altérer la texture du poisson (facultatif).

Il est possible d’ajouter des échalotes, des carottes et des câpres dans le tartare : soit avant la macération, soit en disposant un peu des garnitures dans chacune des assiettes pour laisser les gens ajuster le tartare à leur goût.

*Il est possible de remplacer la ciboulette par une autre herbe : de l’aneth, de la coriandre, de l’estragon, du persil…
**La sauce jalapeno de couleur verte est plus douce que la sauce tabasco classique, mais il est possible de remplacer l’une par l’autre en diminuant les quantités…

Pour le prochain billet, je vous promets quelque chose de plus léger…