Mot-clé : sauce soja

Trop de possibilités!

Cette semaine une amie m’a demandé si l’on pourrait préparer des biscuits ensembles avec les enfants. Évidemment, j’ai dis oui. Depuis, je réfléchis aux recettes de biscuits qu’on pourrait préparer avec de multiples mains : biscotti, biscuits à l’emporte-pièce, tuiles aux amandes, langues de chat, milanais, croissants à la vanille, zézettes, biscuits léopards, rochers à la noix de coco, palmiers… Un liste qui peut s’étirer encore longtemps! Le pire, c’est que je n’ai même pas encore consulté un livre de recettes pour avoir toutes ces idées. En pensant à toutes ces possibilités, il faudra que je lui demande quelques précisions sur les goûts de ses enfants.

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette végétarienne de galettes au tofu. J’ai pris cette recette sur le blog d’Audrey Ma p’tite cuisine.

Galettes de tofu et de courgettes
Galettes de tofu et de courgettes
Pour 4 personnes

200 g de tofu ferme nature ou fumé
2 courgettes moyennes
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 60 g de flocons d’avoine
1 cuillère à soupe d’amandes
1 cuillère à thé de curry
¼ de cuillère à thé d’huile de sésame grillé*
½ cuillère à thé de sauce soja*
Panko en quantité suffisante (facultatif)
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Couper les courgettes en petits dés. Dans une poêle, verser ½ cuillère à soupe d’huile d’olive. Quand l’huile est assez chaude, ajouter les courgettes et faire revenir pendant 5 minutes. Saler et poivrer.

Dans le bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s », déposer le tofu émietté grossièrement, les flocons d’avoines et les amandes. Mixer brièvement, puis ajouter le curry, l’huile de sésame et la sauce soja. Saler, poivrer et mixer de nouveau. La pâte est collante.

Déposer la panko dans un bol. Prélever un huitième de la pâte et rouler dans le panko. Aplatir pour former une galette. Répéter l’opération pour former 7 autres galettes.

Verser le restant d’huile dans une poêle et chauffer. Quand l’huile est assez chaude, déposer les galettes et cuire pendant 3 à 4 minutes. Retourner délicatement les galettes et cuire de nouveau pendant 3 à 4 minutes ou jusqu’à ce que les galettes soient bien dorées. Servir avec une sauce de votre choix et déguster avec plaisir.

*J’ai utilisé du tofu nature, donc pour lui donner un peu plus de goût, j’ai ajouté l’huile de sésame et la sauce soja. À vous de choisir de les ajouter ou non.

Et vous, quelles recettes de biscuits vous viennent en tête pour cuisiner avec des enfants?

Premières constatations sur le végé

Je suis assez contente de nos découvertes dans la cuisine végétarienne : j’ai plein de recettes à vous proposer! Après ces quelques semaines à faire régulièrement des plats végétariens, j’identifie mieux les recettes qui vont nous plaire. Un de nos critères les plus importants est la texture : il faut une certaine mâche! On ne va pas se mentir le tofu et les légumineuses restent quand même plus mous sous la dent qu’un morceau de viande. Pour compenser chez nous, il faut apporter du croustillant ou du croquant : soit je rajoute une panure au plat, soit c’est l’accompagnement qui doit avoir plus de mâche. Après, il y a tellement d’idées et de styles de plat qu’il y a de quoi s’amuser et expérimenter un bon moment.

Aujourd’hui, je vous propose une tourtière au millet végétarienne. L’important dans cette recette est de bien rincer le millet avant de le cuire pour qui soit moins amère. J’ai pris cette recette sur le blog de Sara, Le garde-manger de Sara.

Tourtière au millet
Tourtière au millet
Pour 4 personnes

Garniture
½ tasse ou 105 g de millet
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de légumes
1 oignon
1 ou 2 gousses d’ail
125 g de champignons de Paris (5 à 6 petits champignons )
1 pommes de terre
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 cuillère à soupe de sauce soja
2¼ cuillère à thé de sauce Worcestershire*
½ cuillère à soupe de levure alimentaire (facultatif)
½ cuillère à thé d’épices à steak
½ cuillère à thé de moutarde sèche
¼ de cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
Sel et poivre

Pâte brisée
1¾ de tasse ou 250 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé d’huile de colza
  ou de canola
¾ de tasse ou 187 g d’eau froide

Garniture
Verser le millet dans un tamis et rincer abondamment à l’eau froide. Déposer le millet dans un chaudron et ajouter le bouillon de légumes. Porter à ébullition, couvrir et réduire le feu. Laisser mijoter pendant 15 minutes. Retirer du feu et laisser reposer pendant 5 minutes avant de retirer le couvercle. Verser dans un bol et laisser tiédir.

Couper grossièrement l’oignon, l’ail et les champignons. Déposer ces légumes dans un bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » et mixer pour les hacher finement**. Éplucher et couper en petits cubes la pomme de terre.

Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Quand l’huile est bien chaude, ajouter l’oignon, l’ail, les champignons et la pommes de terre. Faire revenir les légumes pendant 5 à 10 minutes ou jusqu’à ce que les légumes ne rendent plus d’eau. Verser les légumes sur le millet cuit. Incorporer la sauce soja, la sauce Worcestershire, la levure alimentaire, les épices à steak, la moutarde, le piment de la Jamaïque, la cannelle et la muscade. Goûter, saler et poivrer au besoin. Réserver au frais.

Pâte brisée

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Ajouter l’huile et mélanger avec les doigts jusqu’à la formation de petits grumeaux. Verser les deux tiers de l’eau et mélanger. Ajouter de l’eau au besoin jusqu’à ce que la pâte se tienne. Pétrir pour obtenir une pâte lisse. Si possible, laisser reposer la pâte pendant au moins 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 3 mm (⅛ de pouce). Verser la garniture au centre de la pâte. Replier les bords de la pâte sur la garniture pour réaliser une tarte sans moule. Si désiré, badigeonner le dessus de la tourtière d’un peu d’eau, d’huile ou de lait végétal. Enfourner et cuire pendant 45 minutes. Laisser un peu tiédir***, découper et servir avec ou sans sauce. Déguster avec plaisir.

*Pour une version végétarienne ou végétalienne, il faut utiliser une sauce Worcestershire végétalienne, la sauce Worcestershire classique contient des anchois. Vous pouvez également la remplacer par de la sauce soja.
**Vous pouvez hacher les légumes au couteau, l’opération sera juste un peu plus longue selon votre dextérité.
***S’il vous reste une pointe (ou si vous voulez doubler la recette), il est possible de la réchauffer quelques jours plus tard ou de la congeler.

Et vous, quels sont vos critères pour choisir une recette végétarienne?

Entre la pluie…

Malgré ce dimanche pluvieux, ma première préoccupation n’est pas d’en profiter pour cuisiner. Pourtant l’idée de préparer une brioche m’a bel et bien effleuré l’esprit (en prime, j’ai même deux recettes en tête). Peut-être dimanche prochain. La semaine qui va débuter s’annonce mouvementée et ensuite, je prendrais du temps pour retrouver mes marques.

En attendant, voici une recette toute simple de filet de porc. Cette recette est tirée du magazine Cuisine futée, Un été BBQ.

Filet de porc à l'hawaïenne
Filet de porc à l’hawaïenne
Pour 3 personnes

350 g de filet de porc
2 cuillères à soupe de cassonade ou de sucre roux
1½ cuillère à soupe de pâte de tomate
1 cuillère à soupe de jus de citron
Zeste de ½ citron
½ cuillère à soupe de gingembre haché
½ cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à thé d’ail haché
½ cuillère à thé d’huile de sésame grillé
Fleur de sel

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la cassonade, la pâte de tomate, le jus de citron, le zeste, le gingembre, la sauce soja, l’ail et l’huile de sésame grillé. Ajouter le filet de porc et l’enrober de marinade.

Déposer le filet de porc sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 17 à 20 minutes. Pendant la cuisson, badigeonner à deux reprises le filet de sauce.

Retirer le filet de porc du four et le déposer sur une assiette. Couvrir de papier d’aluminium et laisser reposer pendant 5 minutes. Saupoudrer le filet de porc de fleur de sel, trancher et servir. Déguster avec plaisir.

Totalement tranquille

Mini-nous ne l’admettra jamais, mais parfois une sieste est nécessaire pour se remettre en forme (et de meilleure humeur). Aujourd’hui, c’est le cas, Mini-nous a finalement craqué et fait une sieste comme mon chéri. Je ne vous dis pas la tranquillité et le silence qu’il y a autour de moi dans ces moments-là. Étrangement, je ressens une certaine solitude, mais bon, ça ne dure pas puisque je dois réveiller Mini-nous pour que le sommeil soit au rendez-vous pendant la nuit.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de côtes levées. La recette est tirée du livre Métro, boulot, bistro de Jean-François Plante. J’ai l’impression d’avoir peu consulté cet ouvrage… et je crois bien qu’il y a un moment que je n’avais pas fait l’une de ces recettes.

Côtes levées façon sud-ouest
Côtes levées façon sud-ouest
Pour 3 personnes

700 g de côtes levées
1 bouteille de bière blonde* (facultatif)
3 tasses ou 750 g de bouillon de poulet
½ tasse ou 125 g de sauce chili ou de ketchup
1½ cuillère à thé de sambal oelek
2½ cuillères à soupe de sauce tamari ou de sauce soja
2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon
3 gousses d’ail
2 cuillères à soupe ou 40 g de miel
1 cuillère soupe de jus de citron
Sel et poivre

Sur une planche à découper ou un plan de travail, déposer les côtes levées la chair face au plan de travail. À l’aide d’un papier absorbant (essuie-tout ou papier ménage), retirer la membrane blanche qui recouvre le dos des côtes. Déposer les côtes dans un chaudron et ajouter la bière ainsi que le bouillon de poulet. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter pendant 1 heure.

Dans un bol, mélanger la sauce chili, le sambal oelek, la sauce tamari, la moutarde de Dijon, le miel et le jus de citron. Hacher finement l’ail et l’ajouter à la sauce.

Quand les côtes levées ont mijoté, les égoutter et les déposer dans le bol contenant la sauce. Laisser mariner pendant 6 à 12 heures au réfrigérateur**.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Déposer les côtes levées sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner pendant 10 minutes. Badigeonner la viande avec le restant de marinade. Laisser cuire encore 10 minutes et badigeonner la viande de nouveau. Laisser cuire une dernière fois pendant 10 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Si vous n’ajoutez pas la bière, augmentez la quantité de bouillon pour que les côtes soient totalement immergées pendant la cuisson.
**Personnellement, je préfère faire mariner mes côtes levées et les cuire au four, mais vous pourriez ajouter la sauce dans la casserole et poursuivre la cuisson pendant 1 heure avant de les servir.

Et vous, êtes-vous du genre à faire la sieste ou à profiter du silence quand les autres dorment?

Bilan mijoteuse

Il y a presque un an que j’ai fait l’acquisition d’une mijoteuse. Est-ce que j’aime cet appareil? Oui, mais je dois reconnaître que je ne l’utilise pas assez souvent. Elle a particulièrement été mise à contribution pour les repas du midi, alors j’optais plutôt pour des recettes qui demandaient 4 à 5 heures de cuisson. J’ai fait moins de recettes avec des cuissons de 8 heures et je n’ai testé qu’un seul dessert à la mijoteuse. Quand j’ai pris ma mijoteuse, je craignais un peu sa contenance de 3,5 litres (on dit que c’est mieux un modèle de 5 à 6 litres pour une famille de 4), mais finalement pour nos besoins, c’est suffisant… Par contre, pour recevoir à la mijoteuse, il en faudrait peut-être une deuxième! Le seul truc que je trouve dommage sur ma mijoteuse, c’est qu’elle ne bascule pas automatiquement en mode « réchaud ». Un petit élément qui me permettrait peut-être de l’exploiter davantage, mais le seul modèle avec ce mode que j’ai vu en Suisse avait une forme moins fonctionnelle et m’a fait largement préférer ma mijoteuse avec son mode manuel. Bref, au bout d’un an d’utilisation, je suis contente de cet achat et je trouve que c’est un appareil qui vaut la peine de prendre place dans ma cuisine.

Pour continuer dans l’esprit de la mijoteuse, je vous propose un poulet mijoté. J’ai pris cette recette sur le célèbre blog de Clotilde, Chocolate & Zucchini.

Cuisses de poulet mijotées à la philippine
Cuisses de poulet mijotées à la philippine
Pour 4 personnes

4 cuisses de poulet
2 oignons
2 gousses d’ail
⅓ de tasse ou 83 g de vinaigre de cidre
⅓ de tasse ou 83 g de sauce soja
1 cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
2 feuilles de laurier
1 cuillère à thé de grains de poivre

Ciseler les oignons et hacher l’ail, puis les déposer dans le fond de la mijoteuse.

Dans un bol, mélanger le vinaigre, la sauce soja et la cassonade. Concasser grossièrement les grains de poivres et les ajouter au mélange.

Déposer les cuisses de poulet sur le lit d’oignons et verser la préparation de vinaigre et de sauce soja. Ajouter les deux feuilles de laurier.

Couvrir la mijoteuse et cuire à basse température pendant 8 heures. Servir les cuisses de poulet sur un lit de riz. Déguster avec plaisir.

Et vous, quel est le dernier appareil de cuisine que vous avez acheté?