Mot-clé : sauce soja

Dix-neuf…

Ce nombre correspond à la quantité de pommes de terre que nous avons récoltées dans le jardin! La récolte n’est pas très grosse, mais il s’agissait aussi d’un test : j’ai planté un peu tard 4 pommes de terre qui commençaient à germer dans ma cuisine. Je ne sais pas pourquoi, je m’attendais à ce que les pommes de terre soient plus sale. La couche de terre était très fine et les pommes de terre se noyaient comme un charme. Le hasard a voulu que la variété que j’ai plantée ne soit pas du tout l’une de mes préférées : c’est peut-être aussi pour cela que les pommes de terre avaient commencé à germer. C’est peut-être tout simplement par ce que les pommes de terre provenaient du jardin, mais nous les avons trouvées particulièrement bonnes. Comme quoi la fraîcheur a plus d’importance que la variété!.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’a rien à voir avec les pommes de terre : une recette de brochettes de boeuf. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 14, numéro 5.

Brochettes de boeuf mariné à l'ail
Brochettes de boeuf mariné à l’ail
Pour 3 personnes

300 g de cubes de boeuf à brochettes
3¾ cuillères à thé d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à soupe de vinaigre balsamique
½ cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
¼ de cuillère à thé de poivre noir concassé
1 gousse d’ail*

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, la sauce soja, le vinaigre balsamique, la cassonade et le poivre noir. Hacher l’ail et l’ajouter à la marinade avec les cubes de boeuf. Couvrir et réfrigérer pendant 1 heure à toute une nuit.

Préchauffer le four à 190°C.**

Rincer sous l’eau froide les piques à brochette en bois pour éviter qu’ils brûlent durant la cuisson. Enfiler les morceaux de boeuf marinés sur les piques à brochette. Déposer les brochettes sur une plaque de cuisson légèrement huilée. Enfourner et cuire pendant 15 minutes en les retournant à mi-cuisson. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer l’ail par 1 ou 2 cuillères à thé de fleur d’ail.
**Vous pouvez aussi cuire les brochettes à la poêle ou sur le barbecue. Dans ce cas et selon la grosseur de vos cubes de viande, comptez environ 8 minutes en retournant les brochettes à mi-cuisson.

Et vous, avez-vous déjà planté des pommes de terre?

Trouver des idées et vite!

Pendant presque un mois, je n’ai pas eu à me poser la question : « Mais qu’est-ce que je fais pour le repas? ». Oui, c’était des vraies vacances, mais d’un autre côté, je n’ai rien cuisiné de nouveau pendant 1 mois. En gros, je constate que j’ai peu de contenu en réserve qui m’interpelle. J’ai toujours en réserve quelques bonnes recettes, mais avec des photos moches. J’ai également l’inverse, mais celle-là ne risque pas d’apparaître sur mon blog!

Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple et parfaite pour les soirs de semaine à la course : des poitrines de poulet BBQ. J’ai pris cette recette sur le site de Qu’est-ce qu’on mange pour Souper? de Danny St-Pierre.

Poitrines de poulet BBQ de Danny St-Pierre
Poitrines de poulet BBQ de Danny St-Pierre
Pour 3 personnes

2 cuillères à soupe et 2 cuillères à thé de cassonade
  ou de sucre roux
3 cuillères à soupe de ketchup
¼ de cuillère à thé de gingembre frais haché finement
½ cuillère à soupe de moutarde en poudre
1 cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre ou de vin rouge
Sauce sriracha au goût
300 g de poitrines de poulet désossées et sans la peau*

Préchauffer le four à 230°C (450°F).

Dans un bol, mélanger la cassonade, le ketchup, le gingembre, la moutarde, la sauce soja et le vinaigre de cidre. Ajouter au goût de la sauce sriracha.

Couper les poitrines de poulet en lanières d’environ 3 cm (1⅛ pouce) de large. Déposer le poulet dans la préparation de ketchup.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, verser le mélange avec les lanières de poulet en veillant à bien espacer les morceaux de volaille. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes. Servir et déguster sans attendre.

*Vous pouvez également utiliser des hauts de cuisses de poulet sans os.

Et vous, est-ce que vous avez eu une pause de cuisine quotidienne?

Couleur vive…

Il y a quelques jours, j’ai profité des soldes pour m’acheter des habits. Dans ma garde-robe, il manque de couleurs : j’ai beaucoup d’habits noir ou noir et blanc (pas que blanc, car je déteste les tissus diaphanes). Bref, je me forçais à regarder les vêtements plus colorés. Dans un magasin, j’essais un haut d’une couleur voyante. Je crois que la vendeuse a remarqué mon hésitation : elle s’est précipitée dans les rayons pour aller chercher une veste qui se mariait très bien avec le haut. Sauf que j’étais morte de rire intérieurement : je ne porte pratiquement pas de manches longues, j’ai rapidement trop chaud avec ce genre d’habit. Finalement, j’ai acheté l’habit et je crois que je rirais toujours quand je repenserais à la vendeuse qui courait dans le magasin pour aller chercher la veste!

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette tout simple de brochettes. Je crois que mon été aura été sous le signe des brochettes! Cette fois, la recette vient du magazine Trois fois par jour de mai 2019

Brochettes de poulet mariné aux trois agrumes
Brochettes de poulet mariné aux trois agrumes
Pour 4 personnes

400 g de poitrines de poulet désossées et sans la peau
1 orange
1 citron
2 limes
¼ de tasse ou 62 g de sauce soja
2 cuillères à soupe ou 25 g de cassonade ou de sucre roux
1 gousse d’ail
1 cuillère à thé de coriandre moulue ou de cumin moulu*

Prélever les zestes des agrumes et les déposer dans un bol. Presser les agrumes pour récupérer leurs jus et l’ajouter aux zestes. Ajouter la sauce soja. la cassonade et la coriandre moulue. Hacher finement l’ail et l’ajouter au mélange.

Couper les poitrines de poulet en dés de taille similaire**. Déposer les cubes de volailles dans la marinade. Placer au réfrigérateur et laisser mariner pendant 2 à 12 heures.

Préchauffer le four à 190°C (350°F)***.

Rincer sous l’eau froide les piques à brochette en bois pour éviter qu’ils brûlent durant la cuisson. Enfiler les morceaux de poulet marinés sur les piques à brochettes. Déposer les brochettes sur une plaque de cuisson légèrement huilé et enfourner pendant 15 à 20 minutes. À mi-cuisson, retourner les brochettes. Sortir du four et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez ajouter de la coriandre fraîche à la recette si vous le désirez.
**Il est possible de faire mariner les poitrines de poulet entières plutôt que de réaliser des brochettes. Le temps de cuisson sera un peu plus long.
***Pendant l’été, n’hésitez pas à cuire les brochettes sur le barbecue.

Et vous, avez-vous une anecdote de magasinage?

Les centres commerciaux…

Par moment, les centres commerciaux du Québec me manquent. Il y en a de plus en plus en Suisse, mais rien qui ressemble vraiment à ce que je connais. Souvent un centre commercial en Suisse est construit autour d’une épicerie et on y retrouve majoritairement ses commerces affiliés. Il y a toujours quelques boutiques indépendantes, mais souvent omis des vêtements, il n’a pas une grande diversité. Par exemple, il est rare de voir une librairie, des boutiques de vêtements spécifiques ou des magasins dédiés à un type de produits. On oublie également les magasins de vaisselles et d’accessoires de cuisine qui sont déjà quasi inexistant à la base. L’autre truc qui est incomparable est la zone de restauration… Je sais ce n’est pas tout le monde qui aime les comptoirs de restauration, mais j’avoue que entre une halte gourmande du Québec et une cantine des grands enseignes suisses, mon choix est vite fait. Oui, c’est un truc qui me manque. Des fois, j’aimerais aller manger dans ces lieux où chacun à le plaisir de manger ce qui lui fait envie : entre les restaurations rapides, les cuisines ethniques ou plus santé, il est facile de satisfaire son estomac.

La dernière fois que nous avons mangé dans un centre commercial au Québec, mon chéri avait pris un boeuf général Tao. Évidemment, nous avons adoré et je me suis promis d’essayer à la maison. Pour la sauce du plat, je n’ai rien inventé et je me suis simplement basée sur une recette de Ricardo issue de son magazine volume 11, numéro 2.

Boeuf général Tao
Boeuf général Tao
Pour 3 personnes

300 g de bavette ou de steak de boeuf
2 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
¼ de tasse ou 62 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
2 cuillères à soupe de ketchup
1 cuillère à thé de sambal oelek
½ cuillère à thé de gingembre en poudre
1 cuillère à soupe d’huile végétale
½ mangue*
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger le bouillon de poulet, la cassonade, la sauce soja, le vinaigre de riz, le ketchup, le sambal oelek, le gingembre moulu et 1 cuillère à thé de fécule de maïs.

Éplucher et couper la mangue en julienne.

Couper la viande en lamelles, la déposer dans un bol avec le restant de fécule de maïs et mélanger.

Dans une poêle ou un wok, verser l’huile et chauffer à feu vif. Quand la poêle est très chaude, faire revenir la viande rapidement pour qu’elle soit être mi-cuite. Saler et poivrer. Ajouter le mélange de bouillon et poursuivre jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Ajouter la julienne de mangue puis servir sans attendre avec un riz et des légumes poêlés. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez ajouter des légumes à la recette comme des carottes, des morceaux de brocoli, des courgettes, des pois mange-tout, des poivrons, etc. Dans ce cas, il faut les faire revenir avant de cuire la viande.

Bonne fin de journée!

La logique?

Ce dimanche, je pensais poursuivre avec la recette du repas d’anniversaire de mon chéri, mais la fin de semaine fut bien animée. Alors, je manque un peu de courage pour me lancer dans un long article. La recette arrivera bien assez tôt, ne vous inquiétez pas.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de boeuf loc-lac. Cette recette attendait depuis des années d’être essayée et j’ai adoré : une recette simple, des ingrédients que j’ai presque toujours ou facile à trouver et la cuisson de la viande est parfaite. J’ai pris cette recette sur Ma p’tite cuisine d’Audrey.

Boeuf loc-lac
Boeuf loc-lac
Pour 3 personnes

300 g de bavette ou de steak de boeuf
1 cuillère à soupe de sauce de poisson
2 cuillères à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de sauce aux huîtres
1 gousse d’ail hachée
½ cuillère à thé de gingembre frais haché
½ cuillère à thé de sambal oelek (facultatif)
1 oignon
1 cuillère à soupe d’huile végétale

Dans un bol, mélanger la sauce de poisson, la sauce soja, la sauce aux huîtres, l’ail, le gingembre et le sambal oelek pour créer la marinade.

Couper la viande en lamelles et la déposer dans le bol de la marinade. Laisser la viande macérer pendant au moins 30 minutes.

Éplucher l’oignon et le ciseler.

Dans une poêle ou un wok, verser l’huile et chauffer à feu vif. Quand la poêle est très chaude, faire revenir l’oignon pendant quelques minutes pour l’attendrir et légèrement le colorer. Ajouter la viande et la marinade. Mélanger et faire cuire à feu très vif : la viande doit être mi-cuite. Servir sans attendre avec un riz et des légumes poêlés. Déguster avec plaisir.

Et vous, comment était votre fin de semaine?