Mot-clé : sauce hoisin

Début des récoltes

Le plaisir d’un jardin, c’est de commencer les récoltes. J’ai déjà eu le plaisir de déguster un concombre que la chaleur a épargné… Plusieurs autres ont séchés avant d’être prêt (l’année prochaine, il faut que je l’installe à un autre endroit). Les courgettes s’enchaînent : merci aux fourmis d’avoir créé une accalmie. Et pour mon plus grand bonheur et celui de Mini-nous : nous avons déjà dégusté nos premiers petits pois! Les petits pois frais, j’adore! Mini-nous partage le même amour que moi pour ce légume à déguster fraîchement écossé. Ici, il est extrêmement rare, voire peu probable que les petits pois passent par une quelconque cuisson avant d’être dévoré, sauf peut-être pour mon chéri.

Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple de poulet asiatique cuit sur une plaque. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 11, numéro 7.

Poulet asiatique sur une plaque
Poulet asiatique sur une plaque
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
1 oignon
20 fleurons de brocoli*
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2½ cuillères à soupe de sauce hoisin
¼ de cuillère à thé de sambal oelek
Sel et poivre

Placer la grille dans le haut du four. Préchauffer le four à gril (broil). Couvrir une plaque de cuisson de papier parchemin.

Éplucher et émincer l’oignon.

Couper les poitrines de poulet en deux escalopes de même épaisseur. Déposer la viande sur la moitié d’une plaque de cuisson. Sur l’autre moitié de la plaque de cuisson, déposer les brocolis et les oignons. Verser l’huile d’olive sur les légumes et mélanger. Saler et poivrer l’ensemble des éléments sur la plaque de cuisson.

Enfourner et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que le poulet et les légumes soient cuits.

Dans un grand bol, mélanger la sauce hoisin et le sambal oelek.

Quand le poulet et les légumes sont cuits, les verser dans la préparation de sauce hoisin et mélanger. Servir sans attendre avec du riz et déguster avec plaisir.

*Moi, je n’ai mis que du brocoli, rien ne vous empêche d’ajouter des lanières de poivrons, des pois mange-tout coupés en deux ou du chou vert émincé.

Et vous, est-ce que les récoltes sont commencées?

Journée cuisine…

Il y a un bon moment que je n’ai pas passé autant de temps en cuisine. Cet après-midi, il y a pas mal de chose que je veux finaliser pour le souper. J’expérimente de nouvelles recettes et je vous en reparlerais si c’est réussi. Pour le moment, il n’y a que mon dessert qui est prêt. J’ai une vague idée pour l’apéro, mais c’est une première que mon menu soit si peu planifié. Je rigole en pensant que parfois, je me prends beaucoup trop la tête pour un repas de famille.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui est parfaite pour recevoir si vous doublez la quantité de viande. J’ai été surprise par la tendreté de la viande : elle fond dans la bouche! J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Osso buco de porc façon côtes levées
Osso buco de porc façon côtes levées à la mijoteuse
Pour 4 personnes

2 cuillères à soupe d’huile végétale
4 tranches de jarrets de porc*
3 oignons
2 gosses d’ail
½ tasse ou 125 g d’eau
1 cuillère à soupe de pâte de tomate
¼ de tasse ou 62 g de vinaigre de riz
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 60 g de sauce hoisin
½ cuillère à thé de 5 épices
Sel et poivre

Hacher l’oignon et l’ail. Déposer dans un contenant étroit avec l’eau et mixer à l’aide d’un pied-mélangeur**.

Verser le mélange d’oignon dans la mijoteuse, puis ajouter la pâte de tomate, le vinaigre de riz, la cassonade, la sauce hoisin et le mélange de 5 épices.

Dans une poêle, verser l’huile et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, saisir les jarrets de porc environ 3 minutes de chaque côté. Saler et poivrer les jarrets et les déposer dans la mijoteuse.

Couvrir la mijoteuse et cuire à intensité élevée pendant 4 heures. Servir avec du riz ou de la purée de pommes de terre et déguster avec plaisir.

*Il est possible d’augmenter le nombre de jarrets de porc. Moi, j’ai une petite mijoteuse et je n’ai préparé cette recette que pour trois personnes. La viande est tellement fondante qu’il ne faut pas hésiter à en préparer plus!
**Il est également possible d’utiliser un « blender » pour cette étape.

Et vous, êtes-vous doué pour recevoir sans prise de tête ou est-ce que vous planifiez tout?

Le quartier : en haut!

Avec les belles températures, j’ai suggéré à mon chéri d’aller faire une petite promenade en altitude. Nous pensions y aller le samedi, mais les aléas du travail ont repoussé cette activité à cet après-midi. Comme première balade en famille, nous avons choisi un parcours autour d’un lac : le sentier ne présente aucune difficulté, il n’est pas trop long et il y a un petit parc pour les enfants. Nous ne sommes pas les seuls à aimer cet endroit : nous avons reconnus plusieurs personnes de notre voisinage! On aurait dit que tout le quartier s’était donné le mot pour aller là haut.

Dans l’idée de côtoyer des gens, je vous propose une petite recette qui peut être servi en apéritif ou pour un repas de semaine : des boulettes! J’ai pris cette recette sur le site de Cuisine futée, parents pressés.

Boulettes collantes asiatiques
Boulettes collantes asiatiques
Pour 3 à 4 personnes*

8 biscuits soda**
300 g de porc haché
½ oignon
1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
½ cuillère à thé d’oignon en poudre
½ cuillère à thé de gingembre moulu
½ cuillère à thé de coriandre moulue
¼ de cuillère à thé de sambal oelek
¼ de tasse ou 83 g de miel
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de sauce hoisin
1 cuillère à thé de sauce sriracha
Sel

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Hacher très finement l’oignon.

Dans un bol, émietter les biscuits soda. Ajouter le porc haché, l’oignon haché, l’huile de sésame, l’oignon en poudre, le gingembre, la coriandre, le sambal oelek et une généreuse pincée de sel. Mélanger le tout. Prélever environ une cuillère à soupe de viande assaisonnée, la façonner en boulette et la déposer sur la plaque de cuisson. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la viande.

Enfourner et cuire pendant 18 minutes***.

Dans un autre bol, mélanger le miel, la sauce soja, la sauce hoisin et la sauce sriracha. Réserver cette sauce.

Quand les boulettes sont cuites, les verser dans le bol contenant la sauce et mélanger pour bien les enrober. Servir et déguster avec plaisir.

*J’ai indiqué le nombre de portions si vous servez ce plat en repas principal.
**Les biscuits soda sont des petits biscuits secs qui sont souvent servi en accompagnement d’une soupe. Il est possible de les remplacer par n’importe lequel biscuit sec de type salé. En Suisse, il y a les craquelins de la compagnie Gran Pavesi qui ressemble aux biscuits soda. J’ai un faible pour ceux aux olives.
***Si vous le désirez, vous pouvez congeler les boulettes cuites sans la sauce. Il suffit de les enfourner encore congeler dans un four préchauffer à 180°C (350°F) pendant 10 minutes.

Et vous, avez-vous pris de la hauteur cette fin de semaine?

Quoi ajouter…

Actuellement, il y a beaucoup de choses qui me trottent dans la tête. Entre autre, cette semaine, je vais préparer la majorité de mes gourmandises qui vont se glisser dans mes paniers gourmands, ainsi qu’un gâteau à faire pour le 24 au soir… Bref, une semaine qui s’annonce sera des plus actives.

En cette semaine des derniers préparatifs de Noël, je vous propose d’aller vous promener un soir pour profiter des illuminations (ok, au Québec, c’est plus intéressant, je l’avoue) et pourquoi ne pas aller dans un quartier ou une ville que vous connaissez peu?

Aujourd’hui, je vous propose une recette de sauté vite fait. Cette recette permet d’utiliser un restant de viande (parfait pour écouler un peu de votre surplus de dinde), mais aussi d’utiliser les légumes qui ont été oublié dans le réfrigérateur. J’ai pris cette recette sur le site de Cuisine futée, parents pressés. Pour les légumes, j’ai pris des petits pois, du céleri et du poireau. Ce mélange peut sembler étrange, mais en bouche, c’était très agréable.

Sauté vite fait
Sauté vite fait
Pour 3 personnes

1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 tasse ou 150 g de légumes à cuisson longue (oignons,
  carottes, céleri…)
1½ tasse ou 225 g de légumes à cuisson rapide (petits pois,
  poivrons, courgettes, bouquets de brocoli, chou…)
1 ou 1½ tasse ou 225 g d’un reste de viande cuite*
¼ de tasse ou 62 g d’eau
1 cuillère à soupe de sauce hoisin
½ cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à soupe de miel
¾ cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
Poivre
Sauce sriracha, au goût (facultatif)
Graines de sésame (facultatif)

Couper les légumes en lamelles, en tranches fines ou en julienne selon le légume et votre envie. Trancher la viande cuite.

Dans un bol, mélanger l’eau, la sauce hoisin, la sauce soja, le miel et la fécule de maïs. Réserver.

Dans un wok ou une grande poêle, verser l’huile et la chauffer. Quand l’huile est chaude, ajouter les légumes à longue cuisson. Faire revenir pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient tendres et dorés.

Ajouter les légumes à cuisson rapide, la viande et le mélange contenant la fécule de maïs. Poursuivre la cuisson pendant 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que les légumes aient la texture désirée.

Servir avec du riz ou des nouilles asiatiques. Saupoudrer de graines de sésame si désiré et ajouter de la sauce sriracha au goût. Déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas de restant de viande, vous pouvez faire griller une poitrine de poulet coupé en petits morceaux. Saler et poivrer la viande.

Et vous, est-ce que votre quartier est illuminé?

Où est la case?

Ce matin en consultant quelques blogs, j’ai eu droit à quelques fenêtres « pop up »… Vous savez, ces fenêtres qui sont de plus en plus présentes pour vous rappeler d’aimer la page facebook ou de vous inscrire à la lettre de nouvelles du blog par exemple. J’avoue que je trouve de plus en plus agaçant ce genre de sollicitation, d’autant qu’on a doit à ce message qu’on ait ou pas aimé la page facebook. Dans la conception de ces fenêtres, il y a eu un oubli (sans doute volontaire) : la case à cocher pour dire qu’on a compris le message et de ne plus s’afficher!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de poulet à l’asiatique. Cette recette m’a interpellée par ces ingrédients : la sauce hoisin et la sauce douce aux piments. J’ai souvent ces ingrédients sous la main, mais j’ai dû mal à vider mes pots. J’ai pris cette recette sur le site de Chef Savvy.

Filets de poulet à l'asiatique sucré-épicé
Filets de poulet à l’asiatique sucré-épicé
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
¼ de tasse ou 30 g de farine
1 oeuf
1 tasse ou 60 g de panko
¼ de tasse ou 60 g de sauce hoisin
¼ de tasse ou 78 g de sauce douce aux piments*
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à soupe de sauce soja**
1 cuillère à thé de sauce sriracha ou moins
Sel et poivre

Préchauffer le four à 220°C (425°F). Chemiser de papier parchemin une plaque de cuisson.

Dans un bol, verser la farine. Saler et poivrer. Dans un autre bol, fouetter l’oeuf pour lui donner une couleur homogène. Dans un troisième bol, déposer le panko.

Couper les poitrines de poulet en deux dans l’épaisseur, puis en deux dans le sens de la longueur. Enrober chaque morceau de poulet de farine, d’oeuf et de panko. Déposer les filets panés sur la plaque de cuisson chemisé.

Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que le panko soit doré et que le poulet soit cuit.

Dans un nouveau bol, mélanger la sauce hoisin, la sauce douce aux piments, la poudre d’oignon, la sauce soja et la sauce sriracha.

Quand le poulet est cuit tremper***, les filets dans la sauce et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*On retrouve aussi ce genre de sauce asiatique sous le nom anglais « Sweet chili sauce ».
**Préférez la sauce soja réduite en sel pour cette recette.
***Vous pouvez badigeonner les filets à l’aide d’un pinceau, mais cela prend un peu plus de temps et la chapelure perd son croustillant. Il est également possible de servir la sauce à côté et de laisser chacun se servir à sa convenance.

Et vous, que pensez-vous des fenêtres « pop up »?