Mot-clé : sauce douce aux piments

Déménagement 2018

Cette semaine a été une grosse semaine : nous avons encore déménagé! Cependant, cette fois devrait être la dernière avant longtemps : nous sommes devenus propriétaires! Il reste encore des cartons à défaire (toujours trop à mon avis), des pièces à organiser, les extérieurs à aménager, des électroménagers à apprivoiser et des ouvriers à attendre pour faire les dernières retouches.

Je crois que vous comprenez mieux mon absence de mercredi. Je vous propose donc un sauté de tofu à l’ananas, une des dernières recettes que j’ai essayé avant de tout mettre en boîte. J’ai pris cette recette Gabrielle, Eat cook and love.

Sauté de tofu à l'ananas
Sauté de tofu à l’ananas
Pour 2 personnes

200 g de tofu ferme
1 cuillère à soupe de sauce soja
1½ cuillère à soupe d’huile végétale
½ cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
2 tranches d’ananas en boîte*, coupé en morceaux
12 fleurons de brocoli ou plus au goût
1 oignon
½ cuillère à thé de gingembre frais, râpé
2 cuillères à soupe d’eau
3 cuillères à soupe de confiture d’abricots**
3 cuillères à soupe de sauce douce aux piments
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la sauce soja, 1 cuillère à soupe d’huile végétale et la fécule de maïs. Éponger et couper en cubes le tofu. Ajouter le tofu au mélange de sauce soja. Déposer les cubes de tofu sur une plaque de cuisson recouverte d’un papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 25 à 30 minutes. À mi-cuisson, retourner les cubes de tofu.

Pendant ce temps, porter une casserole d’eau à ébullition. Quand l’eau bout, saler et plonger les morceaux de brocoli. Cuire les brocoli pendant 4 minutes, les égoutter et rincer sous l’eau froide.

Ciseler l’oignon.

Dans une poêle, verser le restant d’huile. Chauffer la poêle et ajouter l’oignon. Faire revenir l’oignon pendant 6 minutes. Ajouter le brocoli et l’ananas. Poursuivre la cuisson pendant 4 minutes. Ajouter le gingembre, l’eau, la confiture d’abricot et la sauce douce aux piments. Laisser mijoter à feu doux pendant 5 minutes. Saler et poivrer au goût. Ajouter le tofu dans la sauce et bien mélanger. Poursuivre la cuisson quelques minutes. Servir sans attendre avec un riz ou des nouilles asiatiques. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser de l’ananas frais. Dans ce cas, commencez à le faire cuire en même temps que l’oignon.
**Vous pouvez remplacer la confiture d’abricots et la sauce douce aux piments par de la gelée de poivron.

J’ai hâte que la fatigue du déménagement soit derrière moi.

Où est la case?

Ce matin en consultant quelques blogs, j’ai eu droit à quelques fenêtres « pop up »… Vous savez, ces fenêtres qui sont de plus en plus présentes pour vous rappeler d’aimer la page facebook ou de vous inscrire à la lettre de nouvelles du blog par exemple. J’avoue que je trouve de plus en plus agaçant ce genre de sollicitation, d’autant qu’on a doit à ce message qu’on ait ou pas aimé la page facebook. Dans la conception de ces fenêtres, il y a eu un oubli (sans doute volontaire) : la case à cocher pour dire qu’on a compris le message et de ne plus s’afficher!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de poulet à l’asiatique. Cette recette m’a interpellée par ces ingrédients : la sauce hoisin et la sauce douce aux piments. J’ai souvent ces ingrédients sous la main, mais j’ai dû mal à vider mes pots. J’ai pris cette recette sur le site de Chef Savvy.

Filets de poulet à l'asiatique sucré-épicé
Filets de poulet à l’asiatique sucré-épicé
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
¼ de tasse ou 30 g de farine
1 oeuf
1 tasse ou 60 g de panko
¼ de tasse ou 60 g de sauce hoisin
¼ de tasse ou 78 g de sauce douce aux piments*
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à soupe de sauce soja**
1 cuillère à thé de sauce sriracha ou moins
Sel et poivre

Préchauffer le four à 220°C (425°F). Chemiser de papier parchemin une plaque de cuisson.

Dans un bol, verser la farine. Saler et poivrer. Dans un autre bol, fouetter l’oeuf pour lui donner une couleur homogène. Dans un troisième bol, déposer le panko.

Couper les poitrines de poulet en deux dans l’épaisseur, puis en deux dans le sens de la longueur. Enrober chaque morceau de poulet de farine, d’oeuf et de panko. Déposer les filets panés sur la plaque de cuisson chemisé.

Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que le panko soit doré et que le poulet soit cuit.

Dans un nouveau bol, mélanger la sauce hoisin, la sauce douce aux piments, la poudre d’oignon, la sauce soja et la sauce sriracha.

Quand le poulet est cuit tremper***, les filets dans la sauce et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*On retrouve aussi ce genre de sauce asiatique sous le nom anglais « Sweet chili sauce ».
**Préférez la sauce soja réduite en sel pour cette recette.
***Vous pouvez badigeonner les filets à l’aide d’un pinceau, mais cela prend un peu plus de temps et la chapelure perd son croustillant. Il est également possible de servir la sauce à côté et de laisser chacun se servir à sa convenance.

Et vous, que pensez-vous des fenêtres « pop up »?

Zut…

Au début de cet article, j’étais pour vous proposer une autre recette. J’avais vu la recette dans un magazine récemment publié, mais en regardant sur mon blog, j’avais une recette avec un nom similaire et je vérifie la composition des ingrédients… Un peu trop identique à mon goût. C’est pourquoi, j’ai préféré vous présenter une recette d’un autre genre.

À l’origine, il s’agit d’une recette de brochette, mais je ne me souviens pas pourquoi, je n’ai pas enfilé les morceaux de viande sur un pique à brochette. D’un autre côté, mettre sur un pique pour les enlever ensuite, c’est quand même une pratique étrange, non? Pour la recette, je me suis basée sur une d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Émincé de poulet au four sucré-salé
Poulet mariné à l’asiatique sucré-salé
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
2 cuillères à soupe de sauce hoisin
⅓ de tasse ou 105 g sauce douce aux piments*
2 cuillères à soupe de sauce de poisson
1 cuillère à soupe d’huile de sésame ou d’huile végétale**
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
Sel et poivre

Couper les poitrines de poulet en cubes.

Dans un bol, mélanger la sauce hoisin, la sauce douce aux piments, la sauce de poisson, l’huile de sésame et la poudre d’oignon. Ajouter le poulet, mélanger et couvrir. Laisser mariner pendant au moins 1 heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Déposer les morceaux de poulet sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Saler et poivrer au goût.

Enfourner et cuire pendant 18 à 25 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Servir et déguster avec plaisir.

*On retrouve aussi ce genre de sauce asiatique sous le nom anglais « Sweet chili sauce ».
**À la maison, j’ai de l’huile de sésame grillé et le goût est très fort. Ce n’est pas tout le monde qui apprécie ce goût, c’est pourquoi je vous propose d’utiliser une autre huile à votre convenance.

Et vous, vous arrive-t-il de faire des recettes similaires sans vous en rendre compte?

À couper!

Je ne sais pas si je l’ai déjà mentionné, mais quand je cuisine un filet de porc, je préfère le faire cuire en entier. Cependant, je me rends compte que je devrais me risquer plus souvent à découper cette viande. J’avais franchi le pas avec les médaillons, mais je n’avais pas osé réduire cette viande en plus petits morceaux. Récemment, j’ai acheté un filet de porc et je n’en ai pas trouvé de taille raisonnable. En le prenant, je me suis dit que je l’utiliserai pour faire deux repas. J’ai cuit une partie en médaillon et j’ai découpé la viande restante pour faire un sauté! Je peux vous dire que c’était une excellente idée de l’utiliser dans un sauté : la viande est tendre et fondante en bouche!

Je vous propose donc une recette de sauté de porc à la thaïlandaise. Cette recette est issue du livre Porc, mais j’ai modifié la méthode de préparation.

Porc à la thaï
Sauté de porc à la thaïlandaise
Pour 2 personnes

200 g de filet de porc
¼ de tasse ou 78 g de sauce douce aux piments*
1 cuillère à soupe de sauce soja
3 cuillère à thé d’huile de sésame
½ cuillère à soupe de gingembre frais, râpé
1 pincée de poivre de Cayenne ou un autre piment moulu**
1 carotte***
½ brocoli
Sel et poivre

Remplir un chaudron d’eau et porter à ébullition pour blanchir les légumes. Pendant ce temps, couper la carotte en rondelles, détailler le brocoli en petits bouquets de même taille, éplucher le tronc du brocoli et le couper en rondelles de même épaisseur. Quand l’eau bout, saler l’eau et ajouter la carotte, faire cuire 3 minutes. Retirer les carottes et les rincer sous l’eau froide pour arrêter la cuisson. Ajouter les rondelles et les fleurons de brocoli dans l’eau bouillante et cuire pendant 4 minutes. Égoutter le brocoli et rincer à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Réserver.

Couper le filet de porc en fines lanières.

Dans un bol, préparer la sauce en mélangeant la sauce douce aux piments, la sauce soja, 1 cuillère à thé l’huile de sésame, le gingembre et le poivre de Cayenne (ou le piment moulu).

Dans une poêle ou un wok, faire chauffer le restant d’huile. Quand le corps gras est bien chaud, faire cuire les lanières de porc pendant 2 à 3 minutes. Saler et poivrer. Retirer de la poêle et réserver.

Au besoin, ajouter de l’huile dans la poêle ou le wok. Ajouter les carottes et le brocoli et cuire à feu moyen-vif pendant 3 à 4 minutes. Verser la sauce et laisser mijoter quelques minutes. Ajouter la viande pour la réchauffer et servir sur un lit de riz.

*J’ai utilisé la sauce douce aux piments de cette compagnie. On retrouve aussi ce genre de sauce asiatique sous le nom anglais « Sweet chili sauce ».
**J’ai utilisé du piment d’Espelette et par inadvertance, j’en ai mis près de ½ cuillère à thé. Le plat était bien pimenté. Bref, ajouter le poivre de Cayenne ou le piment moulu selon votre goût.
***Il est possible de remplacer la carotte et le brocoli par du poivron, de l’oignon, de la courgette… Dans ce cas, vous n’avez pas besoin de blanchir les légumes.

Et vous, découpez-vous les filets de porc pour les cuisiner?

Un nouveau coup de coeur…

Je viens de découvrir une recette qui deviendra un classique dans ma cuisine au même titre que le poulet Général Tao. Une recette typée asiatique avec peu d’ingrédients et qui ne prend pas trop de temps à réaliser et qui se décline de multiples façons (en plat, en salade, en sandwich… selon votre créativité)! L’auriez-vous cru que d’un simple enrobage de farine et d’oeuf pouvait apporter un croustillant incomparable à votre viande? Je dois bien le reconnaître, j’ai un gros coup de coeur pour cette recette salée. Il faut dire que les photos de Lauren avaient tout pour me mettre en appétit et me faire craquer.

Je vous propose et vous encourage fortement à faire cette recette de pépites de poulet thaï issu du site Lauren’s Latest découvert via TasteSpotting.

Pépites de poulet croustillantes
Pépites de poulet thaï
Pour 4 personnes

400 g de poitrine de poulet*
1 tasse ou 120 g de farine
1 cuillère à thé de poudre d’ail
2 oeufs
¼ de tasse ou 60 g de lait
¼ de tasse ou 60 g d’huile végétale neutre, plus au besoin
¾ de tasse ou 235 g de sauce douce aux piments**
2 ou 3 carottes***
Sel et poivre

Éplucher et détailler les carottes en juliennes (petits bâtonnets). Découper les poitrines de poulet en petits morceaux : des lanières de moins de 3 cm (1¼ pouce) de longueur. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre d’ail, le sel et le poivre. Dans un second bol, fouetter les oeufs avec le lait jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Rouler les morceaux de poulet dans le mélange de farine, puis dans le mélange d’oeufs et encore une fois dans le mélange de farine. À chaque étape, veiller à bien enrober complètement chaque morceau de poulet.

Dans un wok ou une grande poêle, verser l’huile et la faire chauffer. Quand l’huile est bien chaude, ajouter les morceaux de poulet et les frire pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit bien doré et cuit. Remuer régulièrement le poulet pendant la cuisson. Retirer les morceaux de poulet du wok ou de la poêle et les déposer sur une assiette recouverte de papier absorbant. Saler et réserver.

À l’aide d’un autre papier absorbant, nettoyer le wok (ou la poêle). Verser un peu d’huile et faire revenir les carottes en julienne, environ 4 minutes.

Remettre la viande dans le wok (ou la poêle) pour la réchauffer et ajouter la sauce douce aux piments. Quand la sauce est chaude servir sans attendre avec un riz au jasmin ou basmati. Si désiré, ajouter des feuilles de coriandre fraîche avant de déguster.

*Cette recette est également délicieuse et plus rapide à préparer avec de l’émincé ou des cubes de fausse viande. Il suffit de cuire la fausse viande au four selon les indications du fabriquant et pendant ce temps, cuire à la poêle les légumes. Quand les légumes sont cuits, ajouter la poudre d’ail, le sel et le poivre. Incorporer la fausse viande qui a fini de cuire et la sauce douce aux piments****. Servir et déguster.
**J’ai utilisé la sauce douce aux piments de cette compagnie. On retrouve aussi ce genre de sauce asiatique sous le nom anglais « Sweet chili sauce ».
***Il est possible d’ajouter d’autres légumes comme de l’oignon. D’autre part, si vous le désirez, vous n’êtes pas obligé de cuire les carottes : ajoutez-les au moment de servir (comme pour la coriandre) pour un contraste de texture et de température.
****Vous pouvez réaliser uniquement les pépites de poulet et les servir sur une salade verte (un peu comme dans ce genre de plat). Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de réchauffer la sauce douce aux piments. Verser ⅔ de tasse ou 210 g de sauce douce aux piments dans un bol et ajouter les pépites de poulet chaudes à la sauce froide. Mélanger et au besoin (ou au goût), ajouter plus de sauce douce de piment pour enrober les morceaux de poulet. Il ne reste qu’à les déposer sur votre salade.

Et vous, est-ce que vous allez craquer pour cette recette?