Mot-clé : sambal oelek

Pimenté à mon goût…

J’aime bien les plats pimentés, mais ma tolérance a légèrement chuté après une repas mémorable à Londres dans le Chinatown. Mon assiette contenait au minimum 10 piments thaï émincés! Je n’ai plus jamais mangé aussi pimenté et maintenant, je ne risque pas de refaire la même erreur dans un tel quartier. Pourtant, depuis quelques temps, j’ai repris le goût au chose pimenté.

En voyant la recette d’amandes pimentées de Pascale, je n’ai pas résisté très longtemps avant de l’essayer. J’ai beaucoup aimé le goût et la texture, mais j’avais du mal avec l’huile qui restait sur la plaque après la cuisson plutôt que sur les noix. J’ai refait à la recette en diminuant l’huile d’olive : même résultat. Ensuite, j’ai testé en mélangeant l’assaisonnement de Pascale et une technique du premier tome de Trois fois par jour : trop sucré à mon goût. Finalement, je n’ai gardé que le blanc d’oeuf et la technique de cuisson de Trois fois par jour pour obtenir le résultat parfait : des noix croquantes, pas grasse sur les doigts et qui se conservent bien pendant plusieurs jours, voire quelques semaines. Voici donc ma recette d’amandes et de noix de cajou pimentées.

Amandes et noix de cajou pimentées
Amandes et noix de cajou pimentées
Pour 2 bols

1½ tasse ou 225 g d’amandes entières
1½ tasse ou 330 g de noix de cajou*
1 blanc d’oeuf
2 cuillères à soupe de sauce sriracha**
2 cuillères à soupe de sambal oelek
2 pincées de piment chipotle moulu (facultatif)
2 cuillères à thé de sucre
1 cuillère à thé de fleur de sel
Piment cayenne moulu au goût (facultatif)

Préchauffer le four à 150°C (300°F). Tapisser de papier parchemin une plaque de cuisson.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf jusqu’à la formation de pique ferme. Ajouter la sauce sriracha, le sambal oelek, le piment chipotle, le sucre et le sel. Mélanger pour bien répartir les ingrédients dans le blancs d’oeuf. Ajouter les amandes et les noix de cajou. Mélanger délicatement pour bien enrober toutes les noix du mélange pimenté.

Verser les noix sur une plaque de cuisson et les étaler sur une seule couche. Enfourner et cuire pendant 40 minutes. À mi-cuisson, remuer les noix. Sortir du four et saupoudrer d’un peu de piment de cayenne, si désiré. Laisser totalement refroidir. Conserver les noix dans un pot muni d’un couvercle. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez n’utiliser qu’une sorte de noix de votre choix ou utiliser un mélange à votre goût : noisettes, noix de macadamia, pacanes, noix de Grenoble, etc.
**J’ai utilisé un mélange de sriracha et de sambal oelek, vous pourriez utiliser d’une seule des deux sauces ou une autre sauce pimentée de votre choix. Si vous craigniez que le mélange soit trop pimenté, n’utilisez que 2 cuillères à soupe de sauce pimentée.

Au fait, Mini-nous a bien aimé ces noix… Par contre, elles étaient trop pimentées pour mon beau-père! Comme quoi, il est difficile de prédire la tolérance de chacun.

Dans mon jardin…

Actuellement, c’est un plaisir de voir les plants pousser dans mon jardin. Cette année, j’ai semé beaucoup plus tôt et je remarque la différence. Les feuilles des carottes sont prometteuses (les deux dernières années, je n’en ai pas récoltés…), les plants de haricot (ou fèves jaunes comme on les nomme dans ma famille) se dressent fièrement, trois plants de concombre ont décidé de germer et malheureusement, la récolte de petits pois risque d’être pauvre… C’est le seul bémol. J’ai semé une seconde fois, mais aucune des graines ne semblent vouloir prendre de l’essor. Un jour, je réussirais bien tout mon jardin!

En attendant, voici une petite recette de poulet sauté au basilic. Cette recette est issue du livre Volaille & cie des éditions Marabout.

Poulet sauté au basilic
Poulet sauté au basilic
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
1 cuillère à soupe d’huile végétale
2 échalotes
½ cuillère à thé de sambal oelek*
1 cuillère à soupe de sauce de poisson
1 cuillère à soupe de sauce soja
3 cuillères à soupe de basilic**
Sel et poivre

Couper les poitrines de poulet en petits dés. Ciseler les échalotes. Hacher le basilic.

Dans une poêle, verser l’huile. Quand le corps gras est chaud, ajouter les échalotes et les faire revenir pendant 1 minute ou jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Retirer les échalotes de la poêle et les réserver. Ajouter les dés de poulet et cuire pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit cuit. Saler et poivrer. Remettre les échalotes dans la poêle et ajouter le sambal oelek.

Verser la sauce de poisson, la sauce soja et le basilic. Mélanger et laisser sur le feu pendant 1 minute puis servir***. Déguster avec plaisir.

*Il est possible d’omettre le sambal oelek ou de le remplacer par une autre sauce de piment. Vous pouvez également employer un petit piment (frais ou séché) émincé : dans ce cas, faites-le revenir en même temps que les échalotes.
**Variez le goût en variant le basilic : pourpre, vert, thaï, etc.
***Avant de servir, il est possible d’ajouter des copeaux de noix de coco.

Et vous, que plantez-vous dans votre jardin ou sur votre balcon?

Un tartare

Sur mon blog, il n’y a que deux recettes de tartare alors que j’en ai expérimenté beaucoup plus. Il faut reconnaître que je préfère les tartares de viande : j’ai eu quelques mésaventures avec du poisson cru. Pourtant, je sais que mon chéri aime bien, alors pour son anniversaire, j’en ai préparé. Ce fut une belle découverte, nous nous sommes régalés et ma belle-mère est partie avec la recette, ce qui est plutôt bon signe. Bref, il y avait longtemps que je n’avais pas pris un tel plaisir à déguster un tartare de poisson.

La recette de tartare que je vous propose est tirée du livre Métro, boulot, bistro de Jean-François Plante.

Tartare de saumon à la pomme verte et au cari
Tartare de saumon à la pomme verte et au cari
Pour 4 personnes

600 g de saumon* sans la peau
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de jus de citron
1 échalote
4 cuillères à soupe de crème sure ou de demi-crème
  acidulée ou de crème de soja additionné de 1 cuillère
  à thé de jus de citron
1 cuillère à soupe de mayonnaise ou de végénaise**
2 cuillères à thé de ciboulette
1 petite gousse d’ail ou 1 cuillère à thé de fleur d’ail
2 cuillères à thé de pâte de cari rouge
2 cuillères à thé de sambal oelek
1 cuillère à thé de miel
½ pomme verte***
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive et le jus de citron. Hacher finement l’échalote et l’ajouter. Réserver au frais.

Ciseler la ciboulette et haché finement l’ail.

Dans un petit bol, mélanger la crème sure (demi-crème acidulée ou la crème de soja additionnée de jus de citron), la mayonnaise (ou végénaise), la ciboulette, l’ail (ou la fleur d’ail), la pâte de cari, le sambal oelek et le miel. Saler et poivrer. Réserver ce mélange au réfrigérateur.

Sortir le saumon du réfrigérateur ainsi que le bol contenant l’huile d’olive. Couper le saumon en petits cubes d’environ 5 mm (³⁄₁₆ de pouce) de côté. Déposer le saumon dans le bol contenant la préparation d’huile. Si désiré, déposer le bol dans un autre bol contenant de la glace pour garder le saumon bien frais.

Verser la préparation contenant le cari sur le saumon et mélanger. Remettre le tartare au réfrigérateur le temps de couper la pomme.

Couper la pommes en petits dés d’environ 2-3 mm (⅛ de pouce) de côté. Ajouter la brunoise de pomme dans le tartare et mélanger. Saler et poivrer au besoin. Dresser le tartare dans les assiettes et servir avec des croûtons de pain, du pain grillé, une salade ou des frites. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le saumon par de la truite. Il est important de demander à votre poissonnier un poisson frais et d’indiquer que vous allez le manger cru.
**Si vous voulez faire une mayonnaise à base de tofu (ou une végénaise maison), la recette est ici.
***La seconde fois que j’ai fait cette recette, il n’y avait pas de pommes vertes de disponible à mon épicerie alors j’ai opté pour une pomme acidulée. Il est également possible de remplacer la pomme par des raisins.

Et vous, préférez-vous les tartares de viande ou de poisson?

Combien de lapins?

Cette année est la première où mini-nous reçoit autant de lapins… Et je ne lui ai pas encore donné ce que j’avais prévu sans compter ce que j’ai pris pour moi et pour mon chéri. Bref, autant dire que ce n’est pas dans les prochains mois que nous allons manquer de chocolat.

Comme je n’ai pas beaucoup d’inspiration pour vous écrire plus longtemps, je vous propose une recette de sauté de poulet à l’ananas. J’ai été vraiment conquise par cette recette : elle correspondait parfaitement à ce que je désirais comme saveur. J’ai pris cette recette sur le site de 1001 recettes.

Sauté de poulet à l'ananas
Sauté de poulet à l’ananas
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées et sans la peau
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 petite boîte d’ananas (environ 4 tranches)*
½ tasse ou 125 g de bouillon de légumes**
3 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe de mirin
2 cuillères à soupe de ketchup
2 cuillères à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de sucre de canne ou de cassonade
2 cuillères à soupe de sauce de poisson
½ cuillère à thé de sambal oelek ou plus au goût
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère à soupe d’eau froide
Sel et poivre

Couper les tranches d’ananas en petits morceaux. Réserver le jus de la boîte de conserve de côté.

Dans un bol, préparer la sauce : mélanger le bouillon de légumes, le vinaigre de riz, le mirin, le ketchup, les sucres, la sauce de poisson et le sambal oelek. Dans un petit verre délayer la fécule de maïs (ou la maïzena) dans l’eau. Réserver.

Découper les poitrines de poulet en petits dés.

Verser l’huile dans un wok ou une grande poêle et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les dés de poulet et les faire dorer. Saler et poivrer. Quand la viande est cuite, la retirer de la poêle et la réserver. Ajouter l’ananas et le faire revenir 1 ou 2 minutes. Ajouter la sauce, porter à ébullition et laisser réduire de moitié. Goûter et ajouter au besoin un peu de jus d’ananas.

Quand la sauce a légèrement épaissi, remettre le poulet dans le wok pour le réchauffer. Verser peu à peu la fécule délayée dans l’eau pour ajuster la consistance de la sauce. Servir avec un riz et déguster avec plaisir!

*Vous pourriez utiliser de l’ananas frais. Il est également possible d’ajouter des légumes dans cette recette : oignons, carottes, poivrons, pois mange-tout, etc.
**Il est possible de remplacer le bouillon de légumes par du bouillon de poulet.

Joyeuses Pâques!

Dimanche, journée tranquille…

Le dimanche n’est pas une journée comme les autres. C’est la journée pyjama, c’est la journée à rester tranquille, c’est la journée du pain-chocolat à quatre heure et la journée pour tenter de recharger les batteries avant d’attaquer la semaine. Avant, j’avais beaucoup de mal avec ces journées, mais maintenant, j’admets que j’en ai besoin… Enfin, c’est peut-être dû à la saison.

C’est dans cette journée sans grande énergie dans le corps que je vous propose une recette toute simple, avec des ingrédients que vous avez probablement dans vos armoires, mais qui a un goût de dépaysement : des cuisses de poulet moutarde et miel. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 14, numéro 1.

Cuisses de poulet moutarde et miel
Cuisses de poulet moutarde et miel
Pour 3 personnes

3 cuisses de poulet*
1 petit oignon
1 gousse d’ail ou 1 cuillère à thé de fleur d’ail
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à thé de poivre noir concassé
¼ de cuillère à thé de curcuma moulu
2 cuillères à soupe de miel
1 cuillère à soupe de ketchup
½ cuillère à soupe de moutarde jaune (préparée ou douce)
½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à thé de sambal oelek

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Émincer l’oignon et hacher finement l’ail.

Dans un petit chaudron, chauffer l’huile d’olive. Ajouter l’oignon et l’ail. Cuire jusqu’à ce que les aliments soient dorés. Ajouter le poivre et le curcuma, prolonger la cuisson de 30 secondes. Retirer le chaudron du feu. Incorporer le miel, le ketchup, les moutardes et le sambal oelek.

Déposer les cuisses de poulet dans un plat de cuisson assez grand pour les contenir sans qu’elles ne se chevauchent. Verser la préparation de miel et moutarde sur les cuisses de poulet.

Enfourner et cuire environ 1 heure ou jusqu’à ce que la chair se détache facilement de l’os. Servir les cuisses de poulet avec le jus de cuisson. Déguster avec plaisir.

*Je serais curieuse d’essayer cette recette avec des poitrines de poulet désossées. Le temps de cuisson serait plutôt de 30 minutes selon la taille des poitrines.

Et pour vous, est-ce que le dimanche est une journée « molle »?