Mot-clé : pomme

On retombe dans les pommes

En ce moment, les pommes sont à leurs meilleurs et il faut en profiter. Il va bientôt y avoir une avalanche d’agrumes, puis lors qu’on reviendra aux pommes, elles auront vieillies et auront perdues leur côté croquant qu’on aime tant à la dégustation. J’ai testé récemment une nouvelle recette de tarte aux pommes (que j’ai oublié de prendre en photo) et j’en ai vu une autre à essayer… Pourquoi les pommes s’associent-elles aussi facilement aux tartes dans mon esprit?

Pour lutter contre ma tendance à mettre les pommes sur une pâte brisée, je me suis donnée comme objectif de cuisiner un dessert que je n’avais jamais fait avec des pommes. J’ai eu du mal à trouver une idée et finalement, j’ai mis des pommes dans un tiramisu : un « tirami’pomme ».

Tirami'pomme
Tirami’pomme
Pour 6 à 8 personnes

5 pommes
2 cuillères à soupe de beurre
¼ de tasse ou 50 g de sucre
2 cuillères à soupe de calvados ou de calvalais*
250 g (9 onces) de mascarpone, tempéré
¾ de tasse ou 180 g de crème à fouetter ou de crème entière
24 biscuits doigts de dame (boudoir ou cuillères)**
30 g (1 once) de chocolat noir

Éplucher, épépiner et couper en dés les pommes.

Dans une poêle faire fondre le beurre avec le sucre. Quand le beurre est totalement fondu, ajouter les pommes et les faire cuire jusqu’à ce qu’elles soient tendre. Laisser tiédir au moins 1 heure.

Dans un bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes. À l’aide d’une spatule, incorporer délicatement le mascarpone. Si désiré, ajouter un peu de sucre. Réserver.

Dans un plat rectangulaire d’environ 14 cm par 20 cm (5½ pouces par 8 pouces) et d’une contenance de plus de 1 litre (4 tasses) assembler le tiramisu. Couvrir totalement le fond du plat de biscuits trempés brièvement dans le calvalais. Casser les biscuits au besoin. Verser le tiers de la garniture au mascarpone sur les biscuits. Répartir la moitié des pommes. Faire un second étage de biscuits trempés dans le calvalais. Répartir le restant de pommes. Couvrir avec le restant de crème mascarpone. Égaliser la surface et râper le chocolat noir sur le dessus. Réfrigérer au moins 4 heures avant de servir. Déguster avec gourmandises.

*Il est possible de remplacer le calvados ou le calvalais par un autre alcool (amaretto, frangelico, etc.) ou par un jus de pommes.
**Le nombre de biscuits peut varier selon la taille du moule utilisé et la taille des biscuits

Et vous, avez-vous une façon originale de cuisiner les pommes?

Quelque chose qui soit différent…

Ma belle-mère m’a offert des pommes gravenstein qui sont des plus agréables pour cuisiner : elles deviennent fondantes à la cuisson sans pour autant se transformer en compote. À la maison dès qu’il y a des pommes, on me réclame une tarte! J’ai déjà pas mal de recettes sur mon blog et j’avais envie d’essayer quelque chose de nouveau. J’ai fouillé un peu dans mes archives avant de tomber sur une recette cuite à la poêle. Cette recette aura patienté des années avant d’être testée…

Je vous propose donc une recette de gâteau aux pommes à la poêle qui se prépare en peu de temps et qui est des plus délicieuse. J’ai pris cette recette sur le blog Le plaisir de gourmandise.

Gâteau aux pommes à la poêle
Gâteau aux pommes à la poêle
Pour 6 à 8 personnes

2 oeufs
⅔ de tasse ou 100 g de farine
6½ cuillères à soupe ou 60 g de fécule de maïs
  ou de maïzena
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g d’eau
¾ de tasse ou 150 g de sucre
3½ cuillères à soupe ou 50 g de beurre non salé
3 pommes
1 cuillère à thé d’extrait de vanille*
1 pincée de sel

Éplucher, épépiner et couper en dés les pommes. Déposer les pommes dans un bol et ajouter ½ tasse ou 100 g de sucre. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la fécule de maïs, la poudre à pâte, le sel, les oeufs, l’eau et l’extrait de vanille.

Dans une poêle anti-adhésive d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre, faire fondre le beurre. Ajouter les pommes enrobées de sucre. Cuire jusqu’à ce que les pommes soient tendres.

Verser la pâte à gâteau sur les pommes, couvrir et cuire pendant 5 minutes à feu moyen. Après ce temps, renverser le gâteau sur une assiette. Saupoudrer la moitié du sucre restant dans la poêle et glisser le gâteau dans la poêle (la face non cuite vers le bas). Saupoudrer le dessus du gâteau avec le sucre restant. Cuire pendant 5 minutes.

Quand le gâteau est cuit, le glisser sur une assiette de présentation. Déguster avec plaisir chaud, tiède ou froid.

*Vous pouvez remplacer l’extrait de vanille par de la cannelle moulue, de la cardamome, des zestes d’agrumes, etc.

Je me demande s’il reste encore quelques gravenstein chez mes beaux-parents…

Caramel… un jour?

S’il y a un produit que je n’aurais jamais cru acheter, c’est de l’extrait de caramel! La plupart des recettes demandent un caramel liquide ou qui se tartine, alors j’en prépare au besoin : j’ai toujours les ingrédients sous la main. En prime, je n’ai pas des grands amateurs de caramel à la maison. Alors, pourquoi cet achat? C’est simple : les recettes de Madame Labriski. Il m’est arrivée à quelques reprises de vouloir tester une recette de Madame Labriski qui contenait cet ingrédient inhabituel. Pourtant, quand j’ai voulu essayer une recette de son livre rouge, je n’en ai pas eu besoin!

Encore une fois, j’ai opté pour une recette de biscuits chocolatés… J’avoue, j’ai préparé ces biscuits pour être certaine que Mini-nous mange quelque chose lors de son excursion avec l’école! Pour la recette, elle est tirée du livre Bye-bye sucre raffiné, bonjour purée de dattes! de Madame Labriski.

Biscuits « Duchocolàlà »
Biscuits « Duchocolàlà »
Pour 18 biscuits

½ tasse ou 150 g de purée de dattes*
½ tasse ou 125 g de compote de pommes non sucrée
¼ de tasse ou 62 g de lait ou de boisson végétale
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 cuillère à soupe de vinaigre
1 pincée de sel
½ tasse et ½ cuillère à soupe ou 75 g de farine
½ tasse ou 52 g de cacao
2 cuillères à soupe de graines de chia
⅔ de tasse ou 100 g de pépites de chocolat
¼ de tasse ou 35 g de grués de cacao

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la purée de dattes, la compote de pommes, le lait, l’extrait de vanille, la poudre à pâte, le vinaigre et le sel. Incorporer la farine, le cacao, les graines de chia, les pépites de chocolat et les grués de cacao.

Sur une plaque de cuisson tapissée de papier parchemin, déposer environ 2 cuillères à soupe de pâte pour créer chaque biscuit. Enfourner et cuire environ 15 minutes. Laisser totalement refroidir avant de déguster avec gourmandise.

*Pour réaliser de la purée de dattes, il faut 1 tasse ou 167 g de dattes séchées et dénoyautées ainsi que ⅔ de tasse moins 2 cuillères à soupe ou 136 g d’eau. La première méthode, consiste à laisser les dattes tremper dans l’eau pendant 24 heures et de les mixer à l’aide d’un pied-mélangeur. L’autre méthode, consiste à porter à ébullition l’eau et les dattes, puis de laisser mijoter jusqu’à ce que les dattes soient molles et se défassent. Utilisez la technique que vous préférez. Le surplus de purée de dattes peut être congelé.

La prochaine fois, il faut que je réalise des biscuits avec de l’extrait de caramel!

En attendant le chocolat…

J’ai plusieurs recettes chocolatées qui attentent d’être publiées… et je n’ai pas encore commencé à m’attaquer au chocolat de Pâques! Pour faire une pause avant d’attaquer des recettes avec du chocolat, encore du chocolat et toujours du chocolat, je vous propose une recette de tarte au jus de pomme.

J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 3.

Tarte au jus de pomme
Tarte au jus de pomme
Pour 10 personnes

Garniture
7 tasses ou 1,75 litre de jus de pommes frais non filtré*
¼ de tasse ou 80 g de sirop d’érable
2 cuillères à soupe de farine
2 cuillères à soupe de fécule de maïs
1 oeuf
½ tasse ou 125 g de crème à 35 % ou entière

Pâte
1¼ tasse ou 175 g de farine
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, froid
3 cuillères à soupe d’eau froide

Garniture
Dans une grande casserole, verser le jus de pomme. À feu moyen, chauffer le jus de pomme et le faire réduire jusqu’à ce qu’il reste que 310 ml (1¼ tasse) de jus, soit pendant 50 minutes. Retirer du feu et ajouter le sirop d’érable. Réserver.

Pâte
Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Incorporer le beurre dans le mélange de farine à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Ajouter l’eau glacée graduellement. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte presque homogène. Former un disque avec la pâte et l’emballer dans une pellicule plastique**. Réfrigérer pendant au moins 20 minutes.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 3 mm (⅛ de pouce). Foncer la pâte dans un moule à tarte de 23 cm (9 pouces) de diamètre. Couper l’excédent de pâte à 1 cm du bord du moule. Replier le bord pour obtenir une double épaisseur de pâte, puis avec les doigts, festonner le bordure.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la farine et la fécule de maïs. Ajouter l’oeuf. Incorporer la crème puis la réduction de jus de pomme. Verser le liquide dans la pâte à tarte. Enfourner et cuire pendant 35 minutes ou jusqu’à ce que la garniture soit figée et légèrement dorée. Laisser tiédir avant de servir. Déguster avec gourmandise.

*Le goût du jus de pomme va influencer le résultat : si le jus de pomme est bien sucré, la tarte sera douce et plutôt sucrée; si le jus de pomme est un peu plus acidulé, l’acidité sera le goût dominant de la tarte.
**Si comme moi vous réduisez l’utilisation de film plastique, vous pouvez très bien déposer la pâte dans une boîte qui ferme hermétiquement pour la réfrigérer.

Pour les prochains articles, prévoyez du chocolat et encore du chocolat au cas où!

Le théâtre

Une tante de mon chéri avait acheté des billets de théâtre pour y aller avec sa nièce. Malheureusement, celle-ci avait déjà une autre activité prévue. Elle nous a donc proposé les billets. Il y avait déjà un moment que nous voulions aller au cinéma avec Mini-nous, mais l’occasion ne s’était pas encore présenté. En s’informant sur le spectacle, nous avons découvert qu’il durait 1 heure : pas trop long pour un enfant et juste assez pour une première expérience. Nous avons donc découvert dans un joli théâtre, un spectacle de cirque avec un chien et des poules! Comme quoi, le théâtre nous réserve encore de belles surprises.

Dans un autre ordre d’idée, pour la recette du jour, je vous propose un tartare. Celui-ci a la particularité de prendre les saveurs de l’automne : la pomme. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Tartare de boeuf épicé à la pomme
Tartare de boeuf épicé à la pomme
Pour 3 personnes

300 g de boeuf (une pièce de viande tendre)*
½ pomme**
1 cuillère à soupe de mayonnaise
1 cuillère à soupe de ciboulette, ciselée
1 cuillère à soupe de persil frais, haché
2 cuillères à thé de compote de pommes non sucrée
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de sauce sriracha ou au goût
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de jus de citron
Sel et poivre

Couper la pomme en petits dés. Déposer les dés de pomme dans un bol et ajouter la mayonnaise, la ciboulette ciselée, le persil haché, la compote de pomme, la moutarde de Dijon, la sauce sriracha, la cannelle et le jus de citron.

Couper la viande en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper la viande, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure la viande découpée dans ce bain-marie glacé.

Ajouter le boeuf coupé à la préparation de pomme et mélanger. Saler et poivrer au goût. Réserver au réfrigérateur au moins 30 minutes avant de servir. Déguster avec plaisir sur du pain grillé ou des craquelins.

*Choisissez une pièce de viande tendre et sans nerfs comme un steak, de la bavette, de l’intérieur de ronde ou une viande à grillade.

Et vous, allez-vous souvent au théâtre?