Mot-clé : origan

Oui, des pâtes!

J’avais un vague souvenir qu’il y avait longtemps que je n’avais pas proposé de recette de pâtes, mais je ne pensais pas que ça remontait à presque qu’une année! Il faut dire que les pâtes nous les servons beaucoup plus en accompagnement. Quand je prépare un plat de pâtes, j’opte souvent pour une bolognaise (qui n’a jamais le même goût d’une fois à l’autre), une lasagne, une sauce carbonara ou mes pâtes au brocoli. Voilà qui sera une piste de réflexion lors de mes prochaines planifications des repas.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de spaghettini à la sauce alfredo. Cette recette est très simple, rapide à préparer et il est possible de l’agrémenter selon les goûts et le contenu du réfrigérateur. J’ai pris cette recette sur le site de L’Épicerie.

Spaghettini sauce alfredo aux haricots blancs
Spaghettini sauce alfredo aux haricots blancs
Pour 2 personnes

1 petite boîte de conserve d’haricots blancs
1 gousse d’ail
½ citron, jus et zeste
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillères à soupe de basilic séché*
1 cuillère à thé d’origan séché
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
1 pincé de piment de Cayenne
Boisson de soja ou d’amande non sucré, au goût
2 portions ou 140 g de spaghettini
Sel et poivre

Dans le bol d’un robot de type « blender », déposer les haricots blancs rincés et égouttés, la gousse d’ail, le jus du citron, l’huile d’olive, le basilic, l’origan, la poudre d’oignon et le piment de Cayenne. Mixer le tout jusqu’à ce que la texture soit lisse. Saler et poivrer. Ajouter un peu de boisson de soja pour ajuster la texture de la sauce**. Incorporer le zeste de citron.

Remplir une casserole d’eau et porter à ébullition. Saler généreusement l’eau. Quand l’eau bout de nouveau, ajouter les spaghettini et cuire selon les indications du fabricant.

Quand les pâtes sont cuites, ajouter la sauce, mélanger et servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pourriez remplacer le basilic séché par du basilic frais.
**Pour donner un peu plus de personnalité à la sauce, vous pouvez ajouter des légumes, du fromage, de la sauce pimenté, du pesto, des noix, etc.

Et vous, variez-vous un peu ou beaucoup vos recettes de pâtes?

Une journée où le lit est nécessaire…

C’est une première depuis longtemps : je suis plus malade que mes deux Amours! En général, quand toute la famille est enrhumée, c’est moi qui m’occupe des autres. Je ne sais pas quel est le microbe qui m’affecte, mais j’ai hâte qu’il s’éclipse : je crois que je pourrais rester au lit toute la journée, ce qui ne me correspond pas trop. Cependant, j’ai quand même un peu de chance : demain c’est la Pentecôte, alors j’aurais encore une journée de plus pour récupérer!

En espérant que vous êtes en pleine forme, je vous propose une recette de pilons de poulet croustillants. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Pilons de poulet à la chapelure de salami
Pilons de poulet à la chapelure de salami
Pour 3 personnes

Chapelure
2 oeufs
6 pilons de poulet
6 cuillères à soupe ou 60 g de semoule de maïs*
¼ de tasse ou 42 g de noix de cajou non salées**
60 g de salami, environ 10 tranches
2 gousses d’ail
½ tasse ou 60 g de parmesan frais, râpé***
1 cuillère à thé d’origan séché
¼ de tasse ou 10 g de persil frais
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
½ cuillère à thé de paprika doux
½ cuillère à thé de poivre

Sauce
1 tasse ou 250 g de sauce tomate
2 cuillères à soupe de miel
2 cuillères à thé de sauce sriracha

Sel

Chapelure
Dans un robot muni d’une lame en « s », mixer les noix de cajou, 4 cuillères à soupe ou 40 g de semoule de maïs, le salami, l’ail, le parmesan, l’origan, la poudre d’oignon, le paprika et le poivre. Saler au goût. Le mélange doit ressembler à une fine chapelure. Verser cette chapelure dans un bol.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, fouetter les oeufs. Dans un dernier bol, verser le restant de semoule de maïs, saler et poivrer. Rouler les pilons de poulet dans la semoule assaisonnée, dans l’oeuf et dans la chapelure de salami. Presser bien la chapelure de salami contre les pilons. Déposer les pilons sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 1 heure en les retournant à mi-cuisson.

Sauce
Dans une petite casserole, mélanger la sauce tomate, le miel et la sauce sriracha. Chauffer à feu doux le mélange. Servir les pilons de poulet avec la sauce chaude. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer la semoule de maïs par de la farine.
**Vous pouvez utiliser une autre noix de votre choix : amandes, noisettes, noix, etc.
***Si vous n’avez pas de parmesan sous la main, vous pouvez l’omettre ou le remplacer par de la levure alimentaire.

Et vous, vous arrive-t-il d’être malade à cette période de l’année?

Les inconvénients du sport…

En fin de semaine, il y avait une compétition de cyclisme dans la commune. Il se trouve que la rue sur laquelle nous résidons se trouvait sur le parcours choisi. Les déplacements en voiture étaient un peu entravés mais rien d’ingérable. Par contre, le comportement de certains cyclistes n’étaient pas des plus réfléchis… Dans une compétition de plus grande ampleur, ces petits inconvénients doivent quand même être pesant pour les habitants. D’un autre côté, le championnat d’Europe de football (soccer), ou Euro pour les intimes, n’est pas sans conséquence sur les populations. Vives les klaxons… ou pas!

Pour souligner ces évènements sportifs, je vous propose une recette d’ailes de poulet. J’ai vu cette recette Dans la cuisine de Blanc-manger.

Ailes de poulet barbecue
Ailes de poulet barbecue
Pour 2 personnes

6 ailes de poulet entières*
¼ de tasse ou 62 g de ketchup
2 cuillères à soupe de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
½ cuillère à thé de poudre de chili
¼ de cuillère à thé d’origan séché
¼ de cuillère à thé de poudre d’ail
¼ de cuillère à thé de thym séché
¼ de cuillère à thé de poudre d’oignon
¼ de cuillère à thé de paprika doux
1 cuillère à thé de vinaigre de cidre (facultatif)
2 cuillères à soupe de sauce barbecue du commerce** (facultatif)
½ à 1 cuillère à thé de sauce sriracha (facultatif)
Sel et poivre

Diviser les ailes de poulet entières. À l’aide d’un couteau, couper les ailes dans les articulations : il y a deux jointures. Chaque aile sera divisée en trois morceaux : jeter le petit bout pointu où il n’y a pas de viande. Réserver.

Dans un bol, mélanger le ketchup, la cassonade, la sauce Worcestershire, la poudre de chili, l’origan, la poudre d’ail, le thym, la poudre d’oignon, le paprika, le vinaigre de cidre, la sauce barbecue et la sauce sriracha. Poivrer généreusement et saler. Réserver environ un quart du mélange avant d’ajouter les ailes de poulet. Mélanger et laisser mariner pendant 4 heures au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Déposer les ailes de poulet sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Après ce temps, retourner les ailes et les badigeonner avec la sauce réservée. Remettre au four et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que les ailes soient bien cuites. Si désiré, badigeonner de nouveau les ailes avec la sauce pendant la cuisson. Allumer le grill (broil) du four et laisser les ailes quelques minutes le temps qu’elles deviennent croustillantes. Servir et déguster avec plaisir!

*Il est possible de trouver des ailes de poulet déjà découpées.
**Après avoir mélangé les premiers ingrédients, je trouvais la sauce trop sucrée à mon goût. C’est pourquoi j’ai ajouté un peu de vinaigre, la sauce barbecue et la sauce sriracha. Libre à vous de les omettre ou non.

Et vous, connaissez-vous des inconvénients liés aux compétitions sportives?

Petite recherche…

Pour la recette du jour, j’ai dû chercher un peu avant de la retrouver. J’ai nommé mon répertoire de photos avec un autre nom que celui de la recette originale. Je savais où je l’avais prise, même si j’ai eu des doutes pendant quelques secondes. Je me souvenais qu’il y avait un mélange d’épices, mais aucune ne me venait en tête. Sauf qu’il y avait de l’huile d’olive pour lier le tout. Un indice bien mince et pas très aidant…

Voilà avec un peu de patience, j’ai remis la main sur cette recette hyper simple et savoureuse. En prime, si vous avez un barbecue à votre disposition, cette marinade minute donnera un autre parfum à vos grillades. J’ai pris cette recette sur le site de Ricardo cuisine, mais elle se retrouve également dans son magazine volume 1, numéro 4.

Steaks minutes aux épices
Steaks minutes aux épices
Pour 3 personnes

300 g de steaks minutes*
1 cuillère à soupe d’origan séché
1 cuillère à soupe de poudre d’oignon
1 cuillère à thé de poudre d’ail
1 cuillère à thé de sel de céleri
1 ou 2 pincée de piment de Cayenne
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive

Dans un bol, mélanger l’origan, la poudre d’oignon, la poudre d’ail, le sel de céleri et le piment de Cayenne. Ajouter l’huile d’olive et mélanger à nouveau. À l’aide d’un pinceau, badigeonner cette préparation sur la viande**.

Chauffer une poêle, si possible sans ajouter de matière grasse.

Quand la poêle est bien chaude, déposer les tranches de viande et les cuire pendant 1 ou 2 minutes de chaque côté. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*À l’épicerie en Suisse, les steaks minutes sont des tranches de boeuf coupées assez mince, environ 5 mm (moins de ¼ de pouce) d’épaisseur. N’utilisez pas du steak attendri pour cette recette. Vous pouvez également utiliser une autre pièce de viande : steak, bifteck, côtelettes, contre-filet, etc. Adaptez le temps de cuisson selon la viande utilisée.
**Je vous suggère de badigeonner votre viande avec le mélange d’huile d’olive : j’ai roulé ma viande dans le mélange et à la dégustation, il fallait en retirer un peu car l’assaisonnement est très goûteux.

Faire le plein…

Ces dernières jours, j’ai fait de jolies découvertes salées qu’il me tarde de les partager avec vous. Il y a quand même un problème : le repas d’anniversaire de mon chéri. Plein de bonnes petites choses et je n’ai pas de photo! Il faudra que je refasse certaines recettes et je suis certaine que personne dans la famille ne va se plaindre.

En attendant que je m’occupe ces détails, je vous propose une recette de filet de porc avec une marinade à souvlaki. Cette fois, je me suis inspirée d’une recette trouvée sur le site de Recettes du Québec.

Filet de porc dans une marinade à souvlaki
Filet de porc dans une marinade à souvlaki
Pour 3 personnes

Marinade
1 filet de porc d’environ 350 g
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à thé de curry en poudre
½ lime*
2 gousses d’ail hachées ou 2 cuillères à thé de fleur d’ail
½ cuillère à soupe d’origan
½ cuillère à soupe de persil
½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon

Sauce
1 oignon
⅓ de tasse ou 83 g de vin blanc
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
¼ de cuillère à thé de curry
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
2 cuillères à thé de fécule de maïs ou de maïzena
Sel et poivre

Marinade
Dans un bol, mélanger le curry, le jus de la demi-lime, la fleur d’ail, l’origan, le persil et la moutarde de Dijon.

Hacher l’oignon.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans une poêle, verser l’huile et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, saisir la viande sur toutes ces faces. Retirer la viande de la poêle et la déposer sur une plaque de cuisson. Saler et poivrer. Badigeonner la surface de la viande avec le mélange d’épices et de moutarde. Réserver le surplus de marinade pour la sauce. Enfourner et cuire pendant 18 minutes ou plus selon la cuisson désirée.

Sauce
Dans la poêle qui a servi à griller la viande, ajouter l’oignon et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter le curry et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Déglacer la poêle avec le vin blanc et le restant de marinade. Ajouter le bouillon de poulet et laisser réduire d’un tiers.

Délayer la fécule de maïs (ou la maïzena) dans la crème. Ajouter ce mélange à la sauce et poursuivre jusqu’à celle-ci épaississe. Saler et poivrer au besoin.

Sortir la viande du four, la déposer sur une assiette et la couvrir d’un papier d’aluminium pour la laisser reposer 3 à 5 minutes. Trancher la viande et la servir nappée de sauce. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer la lime par du citron.

Et vous, est-ce que vos papilles ont été émoustillées par un plat cette semaine?