Mot-clé : oignon

Expérience « tomate »

C’est beau d’avoir des plants de tomates, mais quand les fruits sont mûrs, il faut les cuisiner. Comme première expérience culinaire avec les tomates fraîches, mon chéri a réalisé des pâtes à la tomate. Oui, c’est monsieur qui a pris les commandes de la cuisine… Quand je peux éviter d’épépiner des tomates, je ne dis jamais « non »!

Voilà donc la recette de Monsieur : des pâtes aux tomates fraîches et lardons.

Pâtes aux tomates fraîches et lardons
Pâtes aux tomates fraîches et lardons
Pour 3 personnes

6 tomates italiennes (Roma, San Marzano, etc.)
1 oignon
1 gousse d’ail
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
6 tranches de bacon ou 70 g de lardons* (facultatif)
3 portions ou 210 g de pâtes au choix
Feuilles de basilic au goût (facultatif)
Sel et poivre

Remplir d’eau un chaudron et porter à ébullition. Entailler d’une croix le dessous des tomates. Quand l’eau bout, plonger les tomates pendant trente secondes. Peler les tomates, les épépiner et les couper en dés.

Hacher finement l’oignon et la gousse d’ail. Couper en petits bâtonnets le bacon. Ciseler le basilic.

Verser un peu de l’huile d’olive dans une poêle. Dorer le bacon jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Retirer de la poêle et réserver dans une assiette recouverte de papier absorbant.

Verser le restant d’huile dans la poêle et faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes. Ajouter les dés de tomates et laisser mijoter pendant 15 minutes**. Saler et poivrer au goût.

Pendant ce temps, porter une casserole remplie d’eau à ébullition. Saler généreusement l’eau et cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

Égoutter les pâtes et les ajouter à la sauce tomate. Ajouter les lardons et le basilic ciselé. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez augmenter la quantité de lardon, les omettre ou les remplacer par un peu de chair à saucisse.
**Selon les tomates employées, il est possible que le résultat soit acide. Dans ce cas et selon votre goût, vous pouvez ajouter un peu de sucre.

Avez-vous remarqué?

Habituellement pendant le mois d’août, je vous bassine avec mon repas du 1er août (ou du 31 juillet) jusqu’en début septembre. Cette année, je n’étais pas à la maison pour la fête nationale suisse, alors pas d’avalanche de nouvelles recettes. Pire, comme je viens juste de revenir à la maison et que je prends le décalage horaire en pleine poire, je ne vais pas m’attarder.

Je ne vous propose même pas de recette sucrée comme le voudrait le mercredi. Sans plus attendre, je vous présente une recette de tarte à la carotte. J’ai trouvé cette recette sur le site d’Isadora et Marisa.

Tarte à la carotte
Tarte à la carotte
Pour 2 ou 3 personnes

Pâte à tarte express
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de farine*
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
2 pincées de sel
1 cuillère à thé d’herbes séchées au choix** (facultatif)
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé d’huile végétale
3 cuillères à soupe et 1 cuillère ou 50 g d’eau chaude

Garniture
3 ou 4 carottes
1 oignon
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
4 cuillères à soupe de crème à cuisson, de demi-crème
  ou de crème de soja
2 à 4 cuillères à soupe de lait ou de boisson végétale
2 oeufs
Graines de courge (facultatif)
Poudre d’oignon au goût
Sel et poivre

Éplucher et râpées les carottes. Hacher finement l’oignon.

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Quand le corps gras commence à être chaud, ajouter l’oignon. Quand l’oignon est translucide, ajouter les carottes et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Saler, poivrer et assaisonner avec la poudre d’oignon. Laisser tiédir.

Pâte à tarte express
Dans une boîte qui ferme hermétiquement, verser la farine, la poudre à pâte, le sel et les herbes séchées. Mélanger brièvement, puis ajouter l’huile et l’eau chaude. Fermer la boîte à l’aide de son couvercle et secouer énergiquement. Ouvrir la boîte et terminer de rassembler la pâte en une boule. Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et la foncer dans un moule de 23 cm (9 pouces) de diamètre.

Garniture
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, fouetter les oeufs avec la crème et le lait. Saler et poivrer***.

Étaler la moutarde à l’ancienne sur le fond de la pâte à tarte. Répartir les carottes et l’oignon. Verser la préparation d’oeuf. Saupoudrer de graines de courge et enfourner. Cuire pendant 25 à 30 minutes. Laisser tiédir quelques minutes et servir. Déguster avec plaisir.

*Utilisez les farines qui vous font envie : farine blanche, farine d’épeautre, etc.
**Si vous voulez faire une pâte sucrée, remplacez les herbes par du sucre vanillé ou non.
***Il est possible d’ajouter des épices : du curry, de la poudre d’oignon, du cumin, etc.

À dimanche!

Vodka dans l’assiette

Il y a bien longtemps, une bouteille de vodka a rejoint ma sélection d’alcools pour cuisiner. Elle était destinée à devenir une boisson aux framboises. J’ai oublié de réaliser ce projet au moment des framboises. Je me suis dit que j’y penserais l’été suivant, mais cela ne se fit pas plus les années qui suivirent. Cette bouteille a vécu 2 déménagements et demeurait toujours intacte. Il y a quelques semaines, j’ai pensé à cette bouteille qui dormait sur l’étagère et j’ai décidé enfin de l’employer.

Pour entamer la vodka, je me suis inspirée de l’idée des pâtes à la vodka. Comme à la maison nous aimons beaucoup les émincés, je me suis dit qu’un émincé de poulet à la vodka avait toutes les chances de plaire et ce fut le cas.

Émincé de poulet à la vodka
Émincé de poulet à la vodka
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 oignon
1 gousse d’ail
⅓ de tasse ou 80 g de vodka
¾ de tasse ou 187 g de sauce tomate
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
Sel et poivre*

Couper le poulet en petits dés. Hacher l’oignon et la gousse d’ail.

Dans une poêle, verser la moitié de l’huile et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter le poulet et le cuire. Saler et poivrer. Quand la viande est cuite, le retirer de la poêle et la réserver.

Dans la même poêle, ajouter le restant d’huile et l’oignon. Faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il commence à colorer. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Remettre le poulet dans la poêle et déglacer avec la vodka. Verser la sauce tomate et laisser mijoter pendant 5 minutes.

Ajouter la crème et poursuivre la cuisson pendant 3 à 4 minutes. Saler et poivrer au goût. Servir le poulet avec des pâtes ou du riz. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez ajouter des herbes fraîches ou pourquoi pas un peu de piment?

Et vous, qu’est-ce que vous cuisinez avec la vodka?

Journée de sport

Aujourd’hui, c’était une journée de sport télévisuel : cycliste, formule 1 et tennis. Il y avait aussi du cricket, mais je crois que vous devez avoir des origines britanniques pour être un peu plus au courant de l’importance de ce match. La télévision était allumée, mais je n’ai pas vu beaucoup des résultats. Pour l’instant, je suis distraite par le tennis et j’ai du mal à me concentrer pour écrire. Pourvue que le résultat soit celui que l’on souhaite à la maison!

En attendant, je vous propose une recette de galettes de maïs et de courgette. J’ai trouvé cette recette sur le blog de Gabrielle, Eat cook and love.

Galettes de maïs et de courgettes
Galettes de maïs et de courgettes
Pour 12 galettes

1 tasse ou 170 g de courgettes râpées
2 épis de maïs*
¾ de tasse ou 45 g de panko
1 cuillère à thé d’épices à steak
½ cuillère à thé de moutarde en poudre
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
1 oeuf
¼ de cuillère à thé de sambal oelek ou de sriracha

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

À l’aide d’un couteau dentelé, égrainer les épis de maïs et déposer les grains dans un bol. Ajouter les courgettes et mélanger. Incorporer le panko, les épices à steak, la moutarde et la poudre d’oignon. Ajouter l’oeuf et le sambal oelek.

Avec les mains, former 12 galettes et déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 18 à 20 minutes. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas d’épi de maïs, vous pouvez utiliser du maïs en boîte : il faut environ 1 tasse ou 170 g de grains.

NON!

Début des récoltes

Le plaisir d’un jardin, c’est de commencer les récoltes. J’ai déjà eu le plaisir de déguster un concombre que la chaleur a épargné… Plusieurs autres ont séchés avant d’être prêt (l’année prochaine, il faut que je l’installe à un autre endroit). Les courgettes s’enchaînent : merci aux fourmis d’avoir créé une accalmie. Et pour mon plus grand bonheur et celui de Mini-nous : nous avons déjà dégusté nos premiers petits pois! Les petits pois frais, j’adore! Mini-nous partage le même amour que moi pour ce légume à déguster fraîchement écossé. Ici, il est extrêmement rare, voire peu probable que les petits pois passent par une quelconque cuisson avant d’être dévoré, sauf peut-être pour mon chéri.

Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple de poulet asiatique cuit sur une plaque. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 11, numéro 7.

Poulet asiatique sur une plaque
Poulet asiatique sur une plaque
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
1 oignon
20 fleurons de brocoli*
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2½ cuillères à soupe de sauce hoisin
¼ de cuillère à thé de sambal oelek
Sel et poivre

Placer la grille dans le haut du four. Préchauffer le four à gril (broil). Couvrir une plaque de cuisson de papier parchemin.

Éplucher et émincer l’oignon.

Couper les poitrines de poulet en deux escalopes de même épaisseur. Déposer la viande sur la moitié d’une plaque de cuisson. Sur l’autre moitié de la plaque de cuisson, déposer les brocolis et les oignons. Verser l’huile d’olive sur les légumes et mélanger. Saler et poivrer l’ensemble des éléments sur la plaque de cuisson.

Enfourner et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que le poulet et les légumes soient cuits.

Dans un grand bol, mélanger la sauce hoisin et le sambal oelek.

Quand le poulet et les légumes sont cuits, les verser dans la préparation de sauce hoisin et mélanger. Servir sans attendre avec du riz et déguster avec plaisir.

*Moi, je n’ai mis que du brocoli, rien ne vous empêche d’ajouter des lanières de poivrons, des pois mange-tout coupés en deux ou du chou vert émincé.

Et vous, est-ce que les récoltes sont commencées?