Mot-clé : muscade

Rien de particulier

Aujourd’hui, il n’y a rien en particulier que j’ai envie de partager. Je ne suis pas au top de ma forme et je n’ai pas grand chose à dire sur ma fin de semaine. Des fois, nous n’avons pas envie de communiquer et c’est tout à fait normal.

Je vous propose donc très simplement une recette de pâtes au poulet avec une sauce béchamel au céleri-rave. J’ai pris cette idée de le magazine Ricardo volume 17, numéro 8.

Pâtes au poulet à la sauce béchamel au céleri-rave
Pâtes au poulet à la sauce béchamel au céleri-rave
Pour 3 personnes

2½ cuillères à soupe de beurre, tempéré
1 cuillère à soupe de farine
1 petit oignon
1 gousse d’ail
1 tasse ou 165 g de céleri-rave
¾ de tasse ou 187 g de lait
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de poulet
1 carotte
1 branche de céleri
½ blanc de poireau
300 g de poitrines de poulet
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 pincée de flocons de piment ou de piment moulu
1 pincée de muscade moulue
3 portions ou 210 g de pâtes au choix.
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger 1 cuillère à soupe de beurre avec la farine.

Hacher finement l’oignon et l’ail. Couper le céleri-rave en dés. Détailler la poitrine de poulet en petits dés.

Dans le bol d’un robot muni d’une lame en « s », hacher finement la carotte, la branche de céleri et le poireau.

Dans une casserole, chauffer ½ cuillère à soupe de beurre et y faire revenir l’oignon avec l’ail. Quand l’oignon est translucide et tendre, ajouter le céleri-rave, le lait et le bouillon de poulet. Porter à ébullition. Couvrir, réduire le feu et laisser mijoter pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que le céleri-rave soit tendre. Ajouter le mélange de beurre et de farine en mélangeant. Poursuivre la cuisson pendant 2 minutes. Retirer la préparation du feu et mixer à l’aide d’un pied-mélangeur. Réserver.

Dans une poêle, chauffer le beurre restant. Quand le corps gras est assez chaud, ajouter le poulet et le faire dorer. Quand le poulet est doré de tous les côtés, saler et poivrer. Ajouter les légumes mixés et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Déglacer avec le vin et ajouter la muscade ainsi que le piment. Laisser mijoter pendant 5 minutes. Ajouter la préparation de céleri-rave. Saler et poivrer au goût. Réserver au chaud.

Remplir une grande casserole d’eau et porter à ébullition. Quand l’eau bout, saler généreusement. Ajouter les pâtes et cuire selon les indication du fabricant. Égoutter les pâtes et les ajouter dans la sauce. Servir et déguster avec plaisir.

Bonne fin de journée!

Un citrouille plus tard…

Je ne sais pas si vous avez conservé vos citrouilles, mais ici, j’ai transformé celle que j’avais en purée. Ensuite, il faut trouver ou choisir les recettes. Je ne suis pas particulièrement attirée par les recettes qui utilisent de la citrouille. Pourtant, la confiture à la citrouille de l’an dernier était des plus délicieuses. Je ne sais pas pourquoi ce cucurbitacée ne m’interpelle pas. Par contre comme je ne veux pas gaspiller, je suis un peu contrainte d’expérimenter.

La recette qui a retenu mon attention est celle de carrés à la citrouille et aux pacanes. Comme j’adore ces noix, je me suis dit que c’était un bon choix et ce fut le cas. J’ai pris cette recette sur Pastry studio.

Carrés à la citrouille et aux pacanes
Carrés à la citrouille et aux pacanes
Pour 9 à 12 personnes

Croûte
½ tasse ou 70 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de flocons d’avoine
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 pincées de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré

Garniture à la citrouille
1 tasse ou 265 g de purée de citrouille*
½ tasse ou 125 g de lait
¼ de tasse ou 62 g de crème à 35 % ou entière
1 oeuf
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu
½ cuillère à thé de cannelle moulue
2 pincées de clou de girofle moulu
1 pincée de muscade moulue
¼ de cuillère à thé d’extrait de vanille

Croustillant aux pacanes
½ tasse ou 72 g de pacanes ou noix de pécan hachées
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe ou 28 g de beurre non salé, tempéré
Zeste d’une orange

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule de carré de 20 cm (8 pouces) de côté.

Croûte
Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, la cassonade et le sel. Incorporer le beurre. Presser le mélange au fond du moule. Enfourner et cuire pendant 13 minutes. Retirer du four**.

Garniture à la citrouille
Dans un bol, mélanger la purée de citrouille, le lait, la crème, l’oeuf, le sucre, le sel, le gingembre, la cannelle, le clou de girofle, la muscade et l’extrait de vanille. Verser la garniture sur la croûte. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Croustillant aux pacanes
Pendant que la garniture à la citrouille cuit, préparer le croustillant aux pacanes. Dans un bol, mélanger la cassonade, le beurre et le zeste d’orange. Incorporer les pacanes hachées.

Quand la garniture a cuit 20 minutes, répartir le croustillant aux pacanes sur les carrés. Enfourner à nouveau et cuire pendant 15 à 20 minutes. Laisser totalement refroidir. Découper en carrés et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez réaliser la recette avec la purée d’une autre courge. Pour réaliser la purée de citrouille, il suffit de cuire la citrouille à la vapeur ou au four jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Il faut ensuite la mixer pour obtenir une purée lisse.
**Vous pouvez laisser refroidir la croûte avant de poursuivre la recette : dans ce cas, les carrés auront deux textures distinctes. Si vous ne laissez pas refroidir la croûte avant de poursuivre la recette, la garniture et la croûte se lieront pour créer une texture plus fondante.

Et vous, est-ce que la citrouille s’incruste facilement dans vos assiettes?

Activité du dimanche…

Aujourd’hui au village, il y avait une activité pour les enfants et je pensais y aller avec Mini-nous. Il y a eu un moment d’hésitation et la réponse fut « non ». Je trouve cela dommage de ne pas y participer. De plus, nous ne sommes pas du genre à prévoir des tonnes activités la fin de semaine. Malgré que s’il y a quelque chose de prévu pendant la fin de semaine, il y a de forte chance que ce ne soit pas la seule qui s’y inscrive…

En ce dimanche calme, je vous présente une recette de boulettes moelleuses. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 17, numéro 7.

Boulettes de porc aux carottes et à la crème
Boulettes de porc aux carottes et à la crème
Pour 4 à 6 personnes

Boulettes
1 oeuf
½ tasse ou 125 g de lait
1 tasse ou 30 g de céréales de riz soufflé (type Rice Krispies)
500 g de porc haché
1½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe de sambal oelek
½ cuillère à thé de sel
2 pincées de muscade moulue
1 pincée de clou de girofle moulu

Sauce et garniture
4 carottes*
½ céleri-rave
1 oignon
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 boîte ou 284 g de bouillon de poulet concentré**
¼ de tasse ou 62 g de crème 35 % ou entière
3 cuillères à soupe de feuilles de persil plat (facultatif)

Sel et poivre

Boulettes
Préchauffer le four à 220°C (425°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un grand bol, mélanger l’oeuf, le lait et les céréales de riz. Laisser reposer 5 minutes. Ajouter le porc haché, la moutarde de Dijon, le sambal oelek, le sel, la muscade et le clou de girofle. Bien mélanger et poivrer. Le mélange est très tendre.

Avec les mains légèrement huilées, façonner chaque boulette avec environ 3 à 4 cuillères à soupe du mélange de viande. Déposer les boulettes sur la plaque de cuisson. Réserver.

Sauce et garniture
Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Éplucher le céleri-rave et les couper en dés. Hacher finement l’oignon. Déposer les carottes, le céleri-rave et l’oignon dans un grand plat de cuisson allant au four. Ajouter l’huile et bien mélanger. Saler et poivrer. Enfourner et cuire pendant 10 minutes.

Ajouter les boulettes de viande sur les légumes et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.

Dans un bol, mélanger la fécule de maïs, le bouillon de poulet et la crème. Après les 30 minutes de cuisson, verser ce mélange sur les boulettes et les légumes. Poursuivre la cuisson pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la sauce épaississe. Saler et poivrer au besoin. Saupoudrer de persil et servir. Déguster avec plaisir.

*Plutôt que de la carottes et du céleri-rave, vous pouvez utiliser de la courge ou d’autres légumes racines.
**Si vous n’avez pas de bouillon concentré, utilisez du bouillon en poudre : il suffit de doubler les quantités recommandées par le fabriquant pour un même volume d’eau.

Et vous, est-ce que votre dimanche a été animé?

Espèce de courge!

Les courges pointent leur nez dans les épiceries et dans les marchés. Et la première chose qui me vient à l’esprit est : « Déjà? ». Je regarde ces légumes aux formes variées et je me dis que je devrais les ajouter un peu plus souvent dans nos repas. Je vois de belles recettes les employer, mais je crains toujours que ce ne soit pas apprécie à la maison. Il faut sans doute oser, ne pas trop craindre les plaintes et les jérémiades qui peuvent en découler…

Pour introduire la courge discrètement et la faire accepter facilement, il suffit de l’introduire dans des biscuits. Ni vu, ni connu, elle fera plaisir à toutes les papilles! J’ai déniché cette recette sur les Itinéraires gourmands d’une Amoureuse des desserts.

Biscuits choco-citrouille
Biscuits choco-citrouille
Pour 20 biscuits*

½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
6 cuillères à soupe ou 75 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
½ tasse ou 125 g de purée de citrouille ou de courge**
1½ tasse ou 210 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
½ cuillère à thé d’épices à pain d’épices***
1 tasse ou g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le sel et les épices. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre, la cassonade et l’oeuf jusqu’à ce que le mélange palisse. Incorporer la purée de citrouille. Ajouter la préparation de farine et les pépites de chocolat.

Prélever environ 1½ cuillère à soupe de pâte à biscuits et déposer sur les plaques de cuisson recouverte de papier parchemin. Répéter l’opération en veillant à bien espacer les biscuits. Enfourner et cuire pendant 10 à 15 minutes ou jusqu’à ce que le pourtour des biscuits soit très légèrement doré. Retirer les biscuits de la plaque de cuisson et laisser refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de biscuits dépendra de la taille que vous leur donnerez.
**Pour réaliser de la purée de citrouille (ou de courge), il suffit de cuire la citrouille en cubes à la vapeur (idéalement) ou à l’eau jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Réduire en purée à l’aide d’un pied-mélanger, d’un robot muni d’une lame en « s » ou d’un presse purée.
***Moi, je fais un mélange de cannelle, muscade, gingembre et cardamome moulus.

Et vous, est-ce que la courge trouve une place dans vos repas?

Jardin et compagnie

Le printemps s’éveille, la chaleur revient et il est temps de penser à notre jardin. Nous n’allons pas semer dans les prochains jours, mais il faut bien commencer par créer le jardin! De plus, il faudra prévoir quelque chose pour le couvrir dans les premiers temps : il y a plusieurs chats dans le quartier et souvent, ce ne sont pas les meilleurs jardiniers. D’autre part en fin de semaine, mon beau-père est arrivé avec des arbres : un abricotier, un poirier et un pommier. Les arbres ont déjà pris place en terre et un quatrième viendra les rejoindre. Nous aurons un pommier de plus, car le pépiniériste n’avait pas la variété qu’on voulait et cela a créé une petite confusion. Je me réjouis de voir ces arbres évoluer, d’avoir des fruits dans les prochaines années et de cultiver différents légumes… avec succès si possible!

Pour aujourd’hui, je vous propose un plat tout simple qui peut être servi en entrée ou comme plat principal : des croquettes poireau-pommes de terre. J’ai pris cette recette dans le magazine de Betty Bossi, février 2019.

Croquettes poireau-pommes de terre
Croquettes poireau-pommes de terre
Pour 4 à 8 personnes*

6 pommes de terre ou 500 g de pommes de terre à chair
  farineuse**
1½ tasse ou 150 g de poireau
2 cuillères à thé de persil séché***
4 tranches de bacon ou 80 g de lardons
1 jaune d’oeuf
2 cuillères à soupe de farine
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
½ cuillère à thé de sel
1 blanc d’oeuf
Sel et poivre

Éplucher les pommes de terre et les couper en morceaux. Déposer les pommes de terre dans une casserole, couvrir d’eau froide. Porter à ébullition, saler l’eau et cuire pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Quand les pommes de terre sont cuites, retirer l’eau et laisser les pommes de terre dans la casserole pour les dessécher. Écraser les pommes de terre pour les transformer en purée. Laisser les pommes de terre tiédir.

Couper le bacon en petits morceaux et le déposer dans une poêle. Cuire doucement le bacon jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Égoutter le bacon et le réserver sur un papier absorbant.

Laver et ciseler le poireau.

Porter une casserole d’eau à ébullition. Saler l’eau. Quand l’eau recommence à bouillir, ajouter le poireau et cuire 1 minute. Égoutter le poireau et le plonger dans un bol d’eau glacée. Égoutter le poireau et réserver.

Préchauffer le four à 220°C (430°F). Beurrer les empreintes d’un moule à muffin.

À la purée de pommes de terre, ajouter le poireau, le bacon, le jaune d’oeuf, la farine, la muscade, le sel et le poivre.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf en neige ferme. Incorporer le blanc d’oeuf à la purée de pommes de terre. Répartir le mélange dans les cavités du moule. Enfourner et cuire pendant 30 à 35 minutes. Démouler et servir chaud, tiède ou froid. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez servir ces croquettes en plat principal ou réaliser des plus petites portions et servir en entrée.
**Les pommes de terre à chair farineuse sont celles qui conviennent le mieux pour réaliser des purées. Choisissez votre variété préférée.
***Il est possible de remplacer le persil séché par d’autres herbes séchées ou des herbes fraîches (ciboulette, basilic, origan, etc.).

Et vous, est-ce que vous pensez à votre jardin?