Mot-clé : moutarde de dijon

Activité du dimanche…

Aujourd’hui au village, il y avait une activité pour les enfants et je pensais y aller avec Mini-nous. Il y a eu un moment d’hésitation et la réponse fut « non ». Je trouve cela dommage de ne pas y participer. De plus, nous ne sommes pas du genre à prévoir des tonnes activités la fin de semaine. Malgré que s’il y a quelque chose de prévu pendant la fin de semaine, il y a de forte chance que ce ne soit pas la seule qui s’y inscrive…

En ce dimanche calme, je vous présente une recette de boulettes moelleuses. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 17, numéro 7.

Boulettes de porc aux carottes et à la crème
Boulettes de porc aux carottes et à la crème
Pour 4 à 6 personnes

Boulettes
1 oeuf
½ tasse ou 125 g de lait
1 tasse ou 30 g de céréales de riz soufflé (type Rice Krispies)
500 g de porc haché
1½ cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe de sambal oelek
½ cuillère à thé de sel
2 pincées de muscade moulue
1 pincée de clou de girofle moulu

Sauce et garniture
4 carottes*
½ céleri-rave
1 oignon
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 boîte ou 284 g de bouillon de poulet concentré**
¼ de tasse ou 62 g de crème 35 % ou entière
3 cuillères à soupe de feuilles de persil plat (facultatif)

Sel et poivre

Boulettes
Préchauffer le four à 220°C (425°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un grand bol, mélanger l’oeuf, le lait et les céréales de riz. Laisser reposer 5 minutes. Ajouter le porc haché, la moutarde de Dijon, le sambal oelek, le sel, la muscade et le clou de girofle. Bien mélanger et poivrer. Le mélange est très tendre.

Avec les mains légèrement huilées, façonner chaque boulette avec environ 3 à 4 cuillères à soupe du mélange de viande. Déposer les boulettes sur la plaque de cuisson. Réserver.

Sauce et garniture
Éplucher les carottes et les couper en rondelles. Éplucher le céleri-rave et les couper en dés. Hacher finement l’oignon. Déposer les carottes, le céleri-rave et l’oignon dans un grand plat de cuisson allant au four. Ajouter l’huile et bien mélanger. Saler et poivrer. Enfourner et cuire pendant 10 minutes.

Ajouter les boulettes de viande sur les légumes et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.

Dans un bol, mélanger la fécule de maïs, le bouillon de poulet et la crème. Après les 30 minutes de cuisson, verser ce mélange sur les boulettes et les légumes. Poursuivre la cuisson pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la sauce épaississe. Saler et poivrer au besoin. Saupoudrer de persil et servir. Déguster avec plaisir.

*Plutôt que de la carottes et du céleri-rave, vous pouvez utiliser de la courge ou d’autres légumes racines.
**Si vous n’avez pas de bouillon concentré, utilisez du bouillon en poudre : il suffit de doubler les quantités recommandées par le fabriquant pour un même volume d’eau.

Et vous, est-ce que votre dimanche a été animé?

Il faudra choisir…

Depuis déjà quelques années, je souhaite remplacer mon « blender ». Celui que j’ai n’est pas très puissant et a une contenance un peu limitée. Cependant comme ce n’est pas un outil que j’utilise très fréquemment, je repoussais le problème. Ce soir, il a décidé de rendre l’âme, donc je vais devoir lui trouver un remplaçant. Il y a quelques années, j’aurais pris un Kitchenaid sans hésitation. Malheureusement, la marque m’a extrêmement déçue avec le robot muni d’une lame en « s » ayant deux contenants : si j’utilise le petit contenant, je salis également le grand et je ne vais pas vous le cacher, ce robot est une horreur à nettoyer! Après, j’aimerais bien un super robot, sauf que je n’ai jamais vu de Vitamix en magasin ni le Breville qui me fait rêver. Bref, je crois que je vais devoir explorer ce qu’il y a sur le marché…

Je vous propose donc une recette qui ne demande pas de « blender » : une épaule de porc braisé. J’ai pris cette recette dans le dernier livre de Cuisine futé : Famille futée 4.

Braisé de porc au miel et à la moutarde
Braisé de porc au miel et à la moutarde
Pour 6 personnes

750 g d’épaule de porc
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à soupe de miel
½ cuillère à soupe de farine
½ cuillère à soupe d’ail haché
¼ de cuillère à thé de romarin séché*
½ tasse ou 125 g de bouillon de poulet
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Déposer l’épaule de porc dans une cocotte ou un plat de cuisson allant au four.

Dans un bol, mélanger la moutarde, le miel, la farine, l’ail et le romarin. Poivrer généreusement et ajouter une pincée de sel. Ajouter le bouillon de poulet. Verser ce mélange sur l’épaule de porc. Couvrir le plat de cuisson d’un papier d’aluminium.

Enfourner et cuire pendant 1 heure. Retirer le papier d’aluminium, arroser la viande avec le jus de cuisson et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement**. Si désiré, effilocher la viande et la mélanger au jus de cuisson avant de servir. Déguster avec plaisir.

*J’ai omis le romarin et le résultat est fort intéressant.
**Selon la partie de l’épaule de porc que vous avez, elle s’effilochera plus ou moins facilement…

Et vous, avez-vous de la facilité à remplacer vos appareils de cuisine?

À un mètre près…

Hier, nous avons profité de la belle journée pour nous occuper de l’extérieur : autrement dit, planter le 2e pommier et désherber. Je vous laisse deviner ce qui nous a pris le moins de temps! Mon chéri a fait un beau travail sur la pelouse et à même eu le temps de passer la tondeuse. Moi, je me suis attaqué à une des deux plates-bandes et j’y ai passé une bonne partie de l’après-midi et il me reste encore 1 mètre à désherber pour que ce soit fini avant d’attaque la suivante. D’un côté, je suis contente d’avoir commencé et d’avoir bien progressé : c’est la pire des deux plates-bandes. D’un autre côté, ce mètre m’agace : il n’est reste pas beaucoup même si ce petit mètre va demander du temps. Dans le meilleur des mondes, j’aurais pu le terminer aujourd’hui, mais dame Nature a préféré la pluie… et moi, j’ai préféré la lecture au jardinage.

Pour mettre du soleil dans votre journée, je vous propose une recette de burger croustillant au poulet. J’ai pris cette recette sur le site Savourer de Geneviève O’Gleman.

Burger au poulet croustillant
Burger au poulet croustillant
Pour 4 personnes

½ citron
½ tasse ou 125 g de yogourt grec nature
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1½ tasse ou 90 g de flocons de maïs (style Corn Flakes)
½ tasse ou 60 g de chapelure
½ cuillère à thé d’herbes séchés (basilic, origan, thym, etc.)
400 g de poitrines de poulet
Poivre
4 pain hamburger

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un bol, zester et presser le demi-citron. Ajouter le yogourt et la moutarde. Poivrer généreusement et mélanger.

Dans un autre bol, émietter les flocons de maïs. Mélanger avec la chapelure et les herbes séchées.

Couper les poitrines de poulet en deux sur l’épaisseur pour obtenir des escalopes. Déposer les escalopes dans la préparation de yogourt.

Retirer l’excédent de yogourt des escalopes et les enrober de chapelure. Déposer les escalopes sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que les escalopes soient dorées. Ajouter les pains hamburger sur la plaque de cuisson pendant les 5 dernières minutes de cuisson.

Assembler et garnir selon l’envie les pains hamburgers. Déguster avec plaisir.

Et vous, est-ce que les mauvaises herbes ont pris place dans votre environnement?

Saumon facile

Le vendredi, je cuisine généralement du poisson. Cette habitude perdure depuis quelques années, alors maintenant, il est rare que je me fie à une recette. J’assaisonne le poisson selon mon humeur et je le grille à la poêle. Puis récemment, j’ai repensé à la cuisson au four que je devrais utiliser plus souvent.

Évidemment, une recette précise m’est venu en tête : celle avec la confiture de fraises. N’ayant pas de confiture de fraises d’entamer, j’ai voulu utiliser ma confiture d’abricot. Dans ma tête la confiture d’abricot s’est associé avec la moutarde : j’ai vu à quelques reprises des gens qui mélangeaient de la confiture d’abricot avec de la moutarde pour en faire une sauce d’accompagnement. En ouvrant le réfrigérateur pour exécuter le souper, j’ai aperçu le prosciutto… Voilà comment cette recette hyper simple est née dans mon esprit.

Saumon à la moutarde et à l'abricot
Saumon à la moutarde et à l’abricot
Pour 2 personnes*

200 g de filet de saumon avec la peau**
1 cuillère à soupe de confiture d’abricot
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 ou 2 tranches de prosciutto ou de jambon cru
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un petit bol, mélanger la confiture d’abricot et la moutarde de Dijon. Réserver.

Déposer le filet de saumon sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Saler et poivrer le poisson. Badigeonner le poisson avec le mélange de confiture et de moutarde.

Couvrir le saumon avec les tranches de prosciutto. Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez facilement doubler la recette.
**Si vous préférez servir des portions individuelles, utilisez des morceaux de saumon sans la peau. Dans ce cas, enrouler une tranche de prosciutto autour de chaque morceau de poisson.

Alors, que pensez-vous de cette recette?

Entre les fêtes

J’adore les noix et j’en consomme régulièrement. Mes préférées sont les pacanes, mais j’adore aussi toutes les autres. Je les mange le plus souvent simplement : nature, sans assaisonnement. Par contre pour recevoir, j’aime bien leurs donner un peu plus de personnalité. J’ai déjà testé quelques recettes et mes préférés sont celles avec du blanc d’oeuf. Le blanc d’oeuf crée une petite enveloppe croquante autour des noix. Alors qu’avec les recettes où l’on ajoute de l’huile, les noix deviennent grasses : je trouve ça désagréable au toucher, les noix perdent plus vite leurs croquants, alors pourquoi ajouter de l’huile?

Pour un petit truc à grignoter pendant l’apéro ou comme petit cadeau gourmand, les noix assaisonnées sont parfaites. En prime, elles sont rapides à préparer et elles se conservent pendant plusieurs semaines. Alors pourquoi ne pas les adopter en cette période des fêtes? La recette que je vous présente est tirée du magazine Ricardo volume 10, numéro 8.

Noix épicées
Noix épicées
Pour 2 pots de 250 ml

1 blanc d’oeuf
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à soupe de paprika
1 cuillère à thé de moutarde sèche
1 cuillère à thé de sucre
½ cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de piment de Cayenne
2 tasses ou 400 g de noix non salées au choix (pacanes, amandes, noix de cajou, etc.)

Préchauffer le four 180°C (350°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf jusqu’à ce qu’il soit mousseux. Ajouter les moutardes, le paprika, le sucre, le sel, le cumin et le piment de Cayenne. Incorporer les noix et bien mélanger pour les enrober de la préparation de blanc d’oeuf.

Verser les noix sur une plaque de cuisson et les étaler sur une seule couche. Enfourner pendant 6 minutes. Remuer les noix et poursuivre la cuisson pendant 7 minutes. Laisser refroidir sur la plaque. Conserver dans un pot qui ferme hermétiquement. Déguster avec plaisir.

Et vous, comment aimez-vous déguster les noix?