Mot-clé : moutarde de dijon

Dimanche de Pâques tranquille…

Cette année, nous avons dîner avec ma belle-famille. Un petit repas tranquille et c’était plutôt plaisant de se retrouver en petit comité. Évidemment, ce n’est pas parce que le groupe était restreint que nous n’avons pas abusé des bonnes choses. Avec le ventre encore bien plein, si je devais préparer quelques choses pour le souper, j’aurais choisi un tartare.

Je vous propose donc une petite recette de tartare de boeuf au beurre de sésame. J’ai pris cette recette dans le magazine de Trois fois par jour, printemps 2016.

Tartare de boeuf au beurre de sésame
Tartare de boeuf au beurre de sésame
Pour 2 personnes

250 g de boeuf (une pièce de viande tendre)*
1 cuillère à soupe de beurre de sésame (tahini)
½ citron
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 cuillères à thé de moutarde de Dijon
1 cuillère à soupe de câpres
2 cuillères à soupe de ciboulette ciselée
2 cuillères à soupe de pistaches**
Sel et poivre

Hacher les câpres et les pistaches.

Dans un bol, mélanger le beurre de sésame, le jus du demi-citron, l’huile d’olive, la moutarde de Dijon, les câpres, la ciboulette et les pistaches. Réserver au réfrigérateur.

Couper la viande en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper la viande, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure la viande découpée dans ce bain-marie glacé.

Ajouter le boeuf coupé à la préparation réservée au réfrigérateur et mélanger. Saler et poivrer au goût. Servir et déguster avec plaisir avec du pain grillé ou du pain naan.

*Choisissez une pièce de viande tendre et sans nerfs comme un steak, de la bavette, de l’intérieur de ronde ou une viande à grillade.
**Vous pouvez utiliser des pistaches salées ou non salées pour cette recette.

Note : Il faut que je fasse plus de nouvelles recettes et de photos… ma réserve de recettes sucrées et salées est vraiment de plus en plus réduite!

Spectacles de gym

En fin de semaine, j’assistais à mes premiers spectacles de gym. Mon chéri en ayant fait étant jeune, il tenait absolument à ce que Mini-nous s’initie à la gym. Heureusement, Mini-nous aime bien cette activité extra-scolaire. Mais quelle fin de semaine… ou comment épuiser un enfant! Survolté, décris assez bien Mini-nous pendant les dernières heures entre la répétition générale, le premier et le second spectacle. Il y a aussi quelques heures de sommeil qui manquent (pour Mini-nous), mais nous en verrons bien les conséquences dans les prochains jours!

Pour une fin de semaine bien active ou un soir de semaine pressé, des petites escalopes sont toujours les bienvenus. Dans cette recette, elles sont cuites au four. Cette recette est tirée du livre Famille futée 3.

Escalopes de poulet citronnées
Escalopes de poulet citronnées
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
Un peu d’huile d’olive (facultatif)
½ tasse ou 30 g de panko
½ cuillère à soupe d’origan séché*
2 pincées de sel
1 pincée de piment de Cayenne moulu
½ citron
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
Poivre

Préchauffer le four à 220°C (425°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin. Badigeonner, si désiré, d’un peu d’huile d’olive.

Couper deux fois les poitrines de poulet dans l’épaisseur pour obtenir 3 escalopes par poitrines.

Dans un bol, mélanger la panko, l’origan, le sel et le piment de Cayenne. Ajouter le zeste du demi-citron et poivrer généreusement.

À l’aide d’un pinceau, badigeonner des deux côtés les escalopes de poulet avec la moutarde de Dijon. Enrober chaque escalope de panko assaisonnée et les déposer sur la plaque de cuisson légèrement huilé.

Couper le citron zesté en quartiers et les déposer sur la plaque de cuisson avec les escalopes. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. À la sortie du four, servir avec une sauce de votre choix ou avec le citron chaud et déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer l’origan par un mélange d’herbes de Provence ou à l’italienne.

Et vous, est-ce que vos enfants ont des activités extra-scolaires?

Avant les vacances de Carnaval

Il n’y a rien à faire, la période du carnaval reste pour moi un mystère : je ne connais pas l’idée derrière cet évènement et je sais seulement qu’il y a des vacances scolaires à ce moment. Pourtant, c’est cette fin de semaine que nous avons choisi pour aller faire un petit séjour à l’étranger.

De retour de cette escapade, je n’ai pas envie de me prendre la tête pour cuisiner, alors rien ne vaut une petite recette simple et qui plaît à tout coup : des boulettes! Je vous propose donc une recette que j’ai prise chez Isabelle, Le palais gourmand.

Boulettes de boeuf épicées
Boulettes de boeuf épicées
Pour 3 personnes

300 g de boeuf haché
1 oeuf
1 cuillère à thé de coriandre moulue
½ cuillère à thé de curry
3 pincées de piment de cayenne
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
2 cuillères à thé de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de sirop d’érable ou de miel
1 cuillère à soupe de paprika
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la viande, l’oeuf, la coriandre, le curry, le piment de cayenne, le cumin, la moutarde, le sirop d’érable et le paprika. Saler et poivrer. Façonner des boulettes d’environ 2 cm de diamètre (1 pouce). Déposer les boulettes sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

Et vous, participez-vous au Carnaval?

Avez-vous fait votre galette?

Le mois de janvier est le mois de la galette. Personnellement, j’ai toujours du mal à m’y mettre. Au début du mois, j’étais pleine de bonne intention : j’avais du beurre en quantité suffisante pour faire la pâte feuilletée et j’y avais pensé bien à l’avance! Pris comme d’habitude par le tourbillon de la vie, j’ai finalement oublié l’idée de faire une pâte feuilletée et j’en ai acheté pour pouvoir réaliser la galette plus rapidement. Ensuite, j’ai calculé les proportions pour faire une petite galette de 18 cm (7 pouces) de diamètre et je me suis lancée. Encore une fois, j’ai la garniture qui a fuit de tous les côtés! J’avais trop de garniture pour mes disques de pâtes et j’ai eu du mal à sceller ma pâte. Bref, le résultat ne m’a pas étonnée. Par contre, j’ai compris qu’il fallait prendre son temps et que je ne suis pas une grande fan de la frangipane. Est-ce que je vais retenter l’expérience avant la fin du mois? Je ne pense pas, mais sait-on jamais?

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose un plat réconfortant et parfait pendant la saison froide : un rôti de palette. Je vous propose une recette de Cuisine futée, parents pressés.

Rôti de palette au four
Rôti de palette au four
Pour 8 personnes

2 oignons
1,5 kg de rôti de palette de boeuf
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à soupe d’eau
1 cuillère à soupe de herbes de Provence*
½ cuillère à soupe de sauce Worcestershire
½ cuillère à soupe d’épices à steak

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Couper les oignons en rondelles. Déposer les oignons pour couvrir le fond d’un plat de cuisson ou une petite rôtissoire.

Dans un bol, mélanger la moutarde de Dijon, l’eau, les herbes de Provence, la sauce Worcestershire et les épices à steak.

Déposer le rôti de palette sur les oignons. Badigeonner le mélange de moutarde sur la viande. Couvrir d’un papier d’aluminium et enfourner.

Enfourner et cuire pendant 1h30 à 1h45 ou jusqu’à ce que la viande se défasse facilement à la fourchette. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un autre mélange d’herbes séchées.

Et vous, est-ce que la galette est présente en ce mois de janvier?

Bonne année 2018!

J’espère que 2017 aura été une belle année pour vous. Comme chaque fois, j’ai un peu de mal à énumérer ce que je devrais me souvenir de l’an passé. Une chose est certaine 2017 aura été une année mouvementée. En 2018, je sais qu’un projet qui me tient à coeur devrait se concrétiser! Dans les prochains jours, je vais noter dans un cahier ce que je souhaite réaliser en 2018 : cette fois, je tiens vraiment réaliser une peinture à l’huile!

Pour 2018, je vous souhaite la santé, l’amour (car on n’en a jamais assez), de la joie à profusion et pleins de projets qui se réalisent.

En ce jour du Nouvel An, je vous propose une recette des plus réconfortantes : une soupe au ragoût de boulettes. J’ai adoré cette soupe : une belle façon de retrouver les saveurs d’un ragoût de boulettes et qui demande beaucoup moins de temps de cuisson. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 16, numéro 1.

Soupe au ragoût de boulettes
Soupe au ragoût de boulettes
Pour 8 personnes*

340 g de porc haché
¼ de tasse ou 30 g de chapelure
1 oeuf
½ cuillère à thé de moutarde de Dijon
½ cuillère à thé de baies de genièvre
½ cuillère à thé de poivre en grains
¼ cuillère à thé de muscade moulue
2 feuilles de laurier
2 clous de girofle
1 bâton de cannelle de 2,5 cm de longueur
1 oignon
2 branches de céleri
2 carottes
2 gousses d’ail
1 cuillère à soupe de beurre
5 tasses ou 1,25 litre de bouillon de poulet
Sel et poivre

Placer la grille dans le haut du four. Préchauffer le four à gril (broil). Tapisser une plaque de cuisson de papier d’aluminium.

Dans un bol, mélanger le porc haché, la chapelure, l’oeuf et la moutarde de Dijon. Saler et poivrer. Avec les mains légèrement huilées, façonner des petites boulettes en prélevant environ 1 cuillères à thé de viande assaisonnée. Déposer les boulettes sur la plaque de cuisson. Enfourner et cuire pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que les boulettes soient dorées. Réserver.

Hacher l’oignon. Émincer l’ail, le céleri et les carottes.

Emballer les baies de genièvre, le poivre, la muscade, les feuilles de laurier, les clous de girofle et le bâton de cannelle dans deux épaisseurs de coton à fromage (ou un mouchoir en tissu) ou un sachet à thé ou une boule à thé.

Dans une grande casserole, chauffer le beurre. Cuire l’oignon, l’ail, le céleri et les carottes jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Ajouter le bouillon de poulet et le sachet d’épices. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 10 minutes. Ajouter les boulettes et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Retirer le sachet d’épices et rectifier l’assaisonnement au besoin. Servir et déguster avec plaisir.

*Pour servir en plat principal pour 4 ou 6 personnes, vous pouvez réduire la quantité de bouillon si vous aimez les soupes un peu moins liquide.

Encore une fois, une bonne année 2018!