Mot-clé : moutarde de dijon

Totalement tranquille

Mini-nous ne l’admettra jamais, mais parfois une sieste est nécessaire pour se remettre en forme (et de meilleure humeur). Aujourd’hui, c’est le cas, Mini-nous a finalement craqué et fait une sieste comme mon chéri. Je ne vous dis pas la tranquillité et le silence qu’il y a autour de moi dans ces moments-là. Étrangement, je ressens une certaine solitude, mais bon, ça ne dure pas puisque je dois réveiller Mini-nous pour que le sommeil soit au rendez-vous pendant la nuit.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de côtes levées. La recette est tirée du livre Métro, boulot, bistro de Jean-François Plante. J’ai l’impression d’avoir peu consulté cet ouvrage… et je crois bien qu’il y a un moment que je n’avais pas fait l’une de ces recettes.

Côtes levées façon sud-ouest
Côtes levées façon sud-ouest
Pour 3 personnes

700 g de côtes levées
1 bouteille de bière blonde* (facultatif)
3 tasses ou 750 g de bouillon de poulet
½ tasse ou 125 g de sauce chili ou de ketchup
1½ cuillère à thé de sambal oelek
2½ cuillères à soupe de sauce tamari ou de sauce soja
2 cuillères à soupe de moutarde de Dijon
3 gousses d’ail
2 cuillères à soupe ou 40 g de miel
1 cuillère soupe de jus de citron
Sel et poivre

Sur une planche à découper ou un plan de travail, déposer les côtes levées la chair face au plan de travail. À l’aide d’un papier absorbant (essuie-tout ou papier ménage), retirer la membrane blanche qui recouvre le dos des côtes. Déposer les côtes dans un chaudron et ajouter la bière ainsi que le bouillon de poulet. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter pendant 1 heure.

Dans un bol, mélanger la sauce chili, le sambal oelek, la sauce tamari, la moutarde de Dijon, le miel et le jus de citron. Hacher finement l’ail et l’ajouter à la sauce.

Quand les côtes levées ont mijoté, les égoutter et les déposer dans le bol contenant la sauce. Laisser mariner pendant 6 à 12 heures au réfrigérateur**.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Déposer les côtes levées sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner pendant 10 minutes. Badigeonner la viande avec le restant de marinade. Laisser cuire encore 10 minutes et badigeonner la viande de nouveau. Laisser cuire une dernière fois pendant 10 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Si vous n’ajoutez pas la bière, augmentez la quantité de bouillon pour que les côtes soient totalement immergées pendant la cuisson.
**Personnellement, je préfère faire mariner mes côtes levées et les cuire au four, mais vous pourriez ajouter la sauce dans la casserole et poursuivre la cuisson pendant 1 heure avant de les servir.

Et vous, êtes-vous du genre à faire la sieste ou à profiter du silence quand les autres dorment?

Le sujet pourrait être différent…

Je crois que si j’avais rédigé cet article plus tôt, le sujet serait différent. J’ai toujours l’idée en tête, mais aucune phrase ne semble vouloir prendre forme et je reste devant une page blanche. Pourtant quelques heures plus tôt, j’avais des fragments de phrases qui me trottaient dans la tête sur ce sujet. Comme quoi l’inspiration peut s’envoler bien vite. Peut-être qu’un autre jour, l’idée reviendra avec plus de structure.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de pilons de poulet. Une recette toute simple et délicieuse, parfaite pour les soirs de semaines un peu chaotique. Cette recette est tirée du magazine Betty Bossi d’août 2017, numéro 7.

Pilons de poulet à la moutarde et au miel
Pilons de poulet à la moutarde et au miel
Pour 2 ou 3 personnes

6 pilons de poulet*
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à soupe de miel
¾ de cuillère à thé de curcuma**
¾ de cuillère à thé de sel
Poivre

Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Dans un bol, mélanger la moutarde, l’huile, le miel, le curcuma et le sel. Poivrer au goût. Ajouter les pilons de poulet et bien mélanger pour les enrober de la préparation. Verser les pilons de poulet sur une plaque recouverte de papier parchemin.

Enfourner et cuire pendant 35 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Sortir du four et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de réaliser la recette avec des ailes de poulet. Le temps de cuisson sera un peu plus court.
**Vous pouvez remplacer une partie ou la totalité du curcuma par du curry.

Ces temps-ci, est-ce que vos idées sont claires ou elles ont tendances à s’embrouiller?

La cuisson des céréales… ce n’est pas toujours simple

Il est agréable de varier ses accompagnements et de troquer la classique purée de pommes de terre par des céréales. De plus, le choix est de plus en plus grand dans les épiceries : riz de toutes les sortes, orges perlés, millets, quinoa, etc. C’est toujours agréable de découvrir un nouveau produit… sauf que le mode de préparation sur les emballages est rarement fiable. Par exemple sur un paquet d’orge perlé, il proposait de cuire l’orge pendant 25 minutes. J’ai éclaté de rire. Vous pouvez essayer, mais je vous garantis que le résultat sera très « al dente ». Une fois que j’étais pressée et que je n’avais pas encore l’habitude de cuire du riz basmati, j’ai suivi les instructions sur la boîte : le truc à ne jamais faire! Je vous jure, c’était immangeable. Bref quand l’on souhaite découvrir une nouvelle céréale, consultez une source qui est fiable et qui ne vous a jamais déçu.

Aujourd’hui, je vous propose une salade avec du riz sauvage. J’ai pris cette recette sur le site de Ricardo cuisine, elle se trouve également dans le magazine Ricardo volume 1, numéro 1 (un des rares numéros que je n’ai pas).

Salade de riz à la mangue et au poivron
Salade de riz à la mangue et au poivron
Pour 8 personnes

⅓ de tasse ou 70 g de riz sauvage*
⅔ de tasse ou 140 g de riz basmati
⅓ de tasse ou 70 g d’huile végétale
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
2 oignons verts
1 poivron rouge
1 mangue**
Sel et poivre

Rincer le riz sauvage sous de l’eau froide. Déposer le riz dans une casserole, couvrir d’eau et saler. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser cuire pendant 35 minutes ou jusqu’à ce que le riz soit tendre. Égoutter le riz et le laisser refroidir.

Rincer le riz basmati sous l’eau froide. Déposer le riz dans une casserole, ajouter au minimum 1⅓ tasse ou 335 g d’eau et saler. Porter à ébullition, couvrir la casserole et réduire le feu. Laisser cuire pendant 10 minutes. Égoutter le riz au besoin, l’égrener avec une fourchette et le laisser totalement refroidir. Pour refroidir plus rapidement les riz, rincer les sous l’eau froide.

Préchauffer le four à grill (broil).***

Couper le poivron en deux dans la longueur, retirer les graines et les membranes blanches. Déposer les morceaux de poivron sur une plaque légèrement huilé, la peau vers le haut et enfourner dans la partie supérieure du four. Surveiller la cuisson et cuire jusqu’à ce que la peau soit noir. Retirer les poivrons du four et les déposer dans un plat. Refermer le plat avec un couvercle ou une pellicule plastique. Laisser tiédir 10 à 15 minutes. Retirer la peau des poivrons. Couper en petits dés la chair dénuée de peau.

Éplucher et couper en petits dés la mangue. Ciseler les oignons verts.

Dans un bol, mélanger les riz, le poivron, la mangue et les oignons verts. Réserver au frais.

Dans un petit bol, mélanger l’huile, le vinaigre et la moutarde. Saler et poivrer. Au moins 1 heure avant de servir, verser la vinaigrette sur la salade, mélanger et laisser reposer à température ambiante.

Déguster avec plaisir.

*Pour cette recette, il est possible de n’employer qu’une sorte de riz. À vous de choisir.
**Il est possible de remplacer la mangue par des pêches.
***J’ai fait griller le poivron pour retirer la peau, mais libre à vous d’omettre cette étape.

Et vous, avez-vous déjà eu une mauvaise expérience en suivant les instructions de cuisson sur un emballage?

Lapin classique…

Le lapin est une viande que j’aime bien, mais j’en cuisine seulement 2 ou 3 fois par année. Souvent, je me laisse tenter lors des promotions et en hiver. C’est une viande qu’il est préférable de mijoter : il y a moins de chance qu’elle soit sèche. Une des associations classiques est le lapin avec la moutarde. J’ai même deux recettes qui rassemblent ces ingrédients. Pourtant, je n’avais jamais proposé de recette classique de lapin à la moutarde. La raison de cette omission est simple : je ne suis jamais tombée sur une recette qui me plaisait totalement! Oui, j’ai fait plusieurs recettes de lapin à la moutarde et le résultat était bon, mais sans plus… Il y a même une fois où la recette était plutôt technique et le résultat n’était pas à la hauteur de sa complexité.

Cependant cette fois, j’ai expérimenté une recette de lapin à la moutarde qui m’a vraiment plu. Sans surprise, j’ai trouvé cette recette dans le magazine Ricardo volume 14, numéro 8.

Lapin à la moutarde
Lapin à la moutarde
Pour 3 personnes*

3 cuisses de lapin
1½ cuillère à soupe ou 20 g de beurre
½ cuillère à soupe de farine
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 90 g de bouillon de poulet
1 petit oignon
1 gousse d’ail
1 feuille de laurier
¼ de tasse ou 60 g de crème 35 % ou entière
2½ cuillères à soupe de moutarde de Dijon**
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Éplucher l’oignon ainsi que l’ail et les couper en deux.

Dans une grande poêle allant au four ou une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen-élévé. Quand le corps gras est assez chaud, dorer les cuisses de lapin. Saler et poivrer. Quand les cuisses de lapin sont bien dorées de tous les côtés, les déposer dans une assiette et les réserver. Saupoudrer la farine sur le beurre dans la poêle et bien mélanger. Poursuivre la cuisson pendant 1 minute ou jusqu’à ce que le mélange soit doré. Ajouter le bouillon de poulet et porter à ébullition en fouettant constamment. Ajouter l’oignon, l’ail et la feuille de laurier. Remettre les cuisses de lapin dans la poêle et couvrir. Enfourner et cuire pendant 1 heure. À mi-cuisson, retourner les morceaux de lapins.

Dans un bol, mélanger la crème et la moutarde. Réserver.

Après 1 heure de cuisson, retirer la poêle du four. Retirer l’oignon, la gousse d’ail et la feuille de laurier. Déposer les cuisses de lapin sur une assiette.

Dans la poêle, ajouter la crème à la moutarde au jus de cuisson en fouettant. Remettre les cuisses de lapin dans la sauce. Couvrir et porter à ébullition. Laisser mijoter pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que la viande se détache facilement à la fourchette. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez doubler la recette.
**Pour varier le goût, vous pouvez employer une moutarde de Dijon parfumée.

Et vous, cuisinez-vous souvent du lapin?

L’effet de groupe…

Nous avons un couple d’amis qui sont entrain de déménager. Pour les aider, j’ai été les rejoindre avec d’autres amis pour nettoyer l’appartement qu’ils quittent. Évidemment, la mise en route fut un peu étrange : chacun cherche ce qu’il va faire et doit prendre un peu de temps pour l’organiser. Après les choses ont bien avancé jusqu’au moment de dîner… Le dîner a été tardif et cela a sans doute contribué à prolonger la pause. Intérieurement, je trépignais un peu : quand je fais du ménage, j’ai beaucoup de mal à m’arrêter, alors il me tardait de reprendre. D’un autre côté, je ne voulais pas repartir trop tard pour rejoindre mes deux amours : nous étions deux qui avions plus de 45 minutes de route pour rentrer chez nous. Bref, j’ai dû m’adapter au groupe. Cependant lors de la seconde pause, je me suis proposée pour aller chercher des boissons : je ne pouvais pas rester une minute de plus assise, j’avais besoin de… bouger!

Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple de poulet. J’ai pris cette recette dans le livre Volaille & cie des éditions Marabout.

Émincé de poulet à la crème et aux poireaux
Émincé de poulet à la crème et au poireau
Pour 4 personnes

2 cuillères à soupe de beurre
300 g de poitrines de poulet désossées
1 poireau*
3 cuillères à soupe de persil frais ciselé
⅔ de tasse ou 165 g de vin blanc
⅔ de tasse ou 165 g de crème à cuisson
2 cuillères à thé de moutarde de Dijon
Sel et poivre

Couper les poitrines de poulet en dés. Couper le poireau en fines demi-rondelles.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter les dés de poulet. Saler et poivrer. Cuire le poulet pendant 10 minutes. Ajouter le poireau et prolonger la cuisson de 5 minutes. Déglacer avec le vin et ajouter le persil. Porter à ébullition et laisser réduire de moitié.

Incorporer la crème et la moutarde. Chauffer pendant 1 minute. Saler et poivrer au goût. Servir avec du riz ou dans un vol-au-vent. Déguster avec plaisir.

*Selon la taille des poireaux, il vous en faudra peut-être deux s’ils sont petits.

Et vous, quand vous commencez à nettoyer avez-vous du mal à vous arrêter?