Mot-clé : mayonnaise

La couleur

Aujourd’hui, je viens de terminer la lecture d’un livre sur la couleur et les pigments. Comme je souhaite m’améliorer en peinture aquarelle et que j’espère un jour reprendre assidûment la peinture à l’huile, j’ai trouvé cet ouvrage fort instructif. Il y a un chapitre qui explique l’histoire des pigments, leurs origines, leurs utilisations dans l’histoire, etc. Ce chapitre est extrêmement dense en informations. Il m’a même rappelé l’époque où j’étais étudiante! Il y a une chose qui me soulage grandement dans ce livre : je ne risque pas d’avoir un examen sur ce sujet! J’avoue, je n’ai pas tout mémorisé même s’il y a certains détails que je ne risque pas d’oublier.

Dans un tout autre contexte, je vous propose une recette sur une plaque : pratique, simple et peu de vaisselle. Cette fois, il s’agit d’un fish and chips. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 16, numéro 7.

Fish and chips sur une plaque
Fish and chips sur une plaque
Pour 3 personnes

300 g de pavés de poisson blanc (merlu, aiglefin, etc.)
10 à 15 pommes de terre grelots
1 cuillère à soupe d’huile végétale
¼ de tasse ou 70 g de mayonnaise
½ cuillère à thé de sambal oelek* ou au goût
¼ de tasse ou 15 g de panko**
1 cuillère à soupe de beurre, fondu
Sel et poivre

Préchauffer le four à 230°C (450°F).

Couper les pommes de terre en deux ou en quatre selon leur taille. Déposer les pommes de terre sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin et les arroser d’huile. Saler et poivrer. Veiller à bien répartir les pommes de terre sur la plaque de cuisson et enfourner pendant 20 minutes.

Dans un bol, mélanger la mayonnaise et le sambal oelek.

Dans un autre bol, mélanger le panko et le beurre fondu.

Sortir la plaque du four, déposer les morceaux de poisson sur la plaque. Saler et poivrer. Badigeonner environ 1 cuillère à soupe de mayonnaise pimenté sur chaque morceau de poisson. Répartir la chapelure sur les pavés et la presser légèrement. Enfourner de nouveau pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le poisson soit cuit et la chapelure légèrement dorée. Au besoin, allumer le grill (broil) pour terminer la cuisson. Servir sans attendre avec le restant de mayonnaise. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser une autre sauce pimentée : harissa, sriracha, etc.
**Il est possible de remplacer le panko par des céréales de maïs de style Corn Flakes légèrement concassées.

Et vous, est-ce que vous vous intéressez à la couleur et aux pigments?

Le théâtre

Une tante de mon chéri avait acheté des billets de théâtre pour y aller avec sa nièce. Malheureusement, celle-ci avait déjà une autre activité prévue. Elle nous a donc proposé les billets. Il y avait déjà un moment que nous voulions aller au cinéma avec Mini-nous, mais l’occasion ne s’était pas encore présenté. En s’informant sur le spectacle, nous avons découvert qu’il durait 1 heure : pas trop long pour un enfant et juste assez pour une première expérience. Nous avons donc découvert dans un joli théâtre, un spectacle de cirque avec un chien et des poules! Comme quoi, le théâtre nous réserve encore de belles surprises.

Dans un autre ordre d’idée, pour la recette du jour, je vous propose un tartare. Celui-ci a la particularité de prendre les saveurs de l’automne : la pomme. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Tartare de boeuf épicé à la pomme
Tartare de boeuf épicé à la pomme
Pour 3 personnes

300 g de boeuf (une pièce de viande tendre)*
½ pomme**
1 cuillère à soupe de mayonnaise
1 cuillère à soupe de ciboulette, ciselée
1 cuillère à soupe de persil frais, haché
2 cuillères à thé de compote de pommes non sucrée
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de sauce sriracha ou au goût
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de jus de citron
Sel et poivre

Couper la pomme en petits dés. Déposer les dés de pomme dans un bol et ajouter la mayonnaise, la ciboulette ciselée, le persil haché, la compote de pomme, la moutarde de Dijon, la sauce sriracha, la cannelle et le jus de citron.

Couper la viande en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper la viande, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure la viande découpée dans ce bain-marie glacé.

Ajouter le boeuf coupé à la préparation de pomme et mélanger. Saler et poivrer au goût. Réserver au réfrigérateur au moins 30 minutes avant de servir. Déguster avec plaisir sur du pain grillé ou des craquelins.

*Choisissez une pièce de viande tendre et sans nerfs comme un steak, de la bavette, de l’intérieur de ronde ou une viande à grillade.

Et vous, allez-vous souvent au théâtre?

Pull?

Ici, nous avons encore la chance de profiter des arbres et des vignes colorés. Ces beaux paysages vont bientôt perdre leurs couleurs et revêtir des tons plus monochromes. Nous avons même eu le droit à une petite hausse des températures cette semaine : je sais, ce n’est pas la même chose pour tout le monde. Certaines adorent l’automne et l’hiver pour s’offrir des pulls ou pour les sortir de leur armoire. Moi, ce sont plutôt des vêtements que j’utilise autrement… Je m’en sers en général un peu comme un manteau. Je n’arrive pas à porter des manches longues à l’intérieur : j’ai rapidement trop chaud… à moins que je ne sois très fatiguée ou malade. Bref, quand on a une fournaise à la place du coeur, on ne va pas investir dans des pulls.

Que vous soyez amateur ou non de pull, je vous propose une recette de galettes végétariennes autant pour les journées chaudes que celles qui sont plus fraîches. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 16, numéro 2.

Galettes de riz brun et lentilles
Galettes de riz brun et lentilles
Pour 3 personnes

Sauce au curry
¼ de tasse ou 70 g de mayonnaise
½ cuillère à soupe de jus de lime*
½ cuillère à thé de curry
½ cuillère à thé de harissa ou de sauce sriracha

Galettes
1 oignon
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de curry
1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 280 g d’eau
6 cuillères à soupe ou 80 g de lentilles vertes sèches, rincées
  et égouttées
6 cuillères à soupe ou 75 g de riz brun rincé et égoutté
½ tasse ou 65 g de patate douce râpée
½ cuillère à soupe de harissa ou de sauce sriracha (ou moins,
   au goût)
½ cuillère à soupe de sauce soja

Sauce au curry
Dans un petit bol, mélanger la mayonnaise, le jus de lime, le curry et la harissa. Réserver au réfrigérateur.

Galettes
Hacher finement l’oignon. Dans une casserole, chauffer 1 cuillère à soupe d’huile et y faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit attendri. Ajouter le curry et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes. Ajouter l’eau, les lentilles, le riz, la patate douce, la harissa et la sauce soja. Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que les lentilles et le riz soient tendres. Laisser tiédir pendant 30 minutes.

Dans un robot culinaire muni d’une lame en « s », mixer grossièrement la préparation. Saler et poivrer. Avec les mains légèrement huilées, façonner 6 galettes**.

Dans une poêle, verser le restant d’huile et la faire chauffer. déposer les galettes dans la poêle chaude et cuire pendant 4 minutes de chaque côté. Ajouter de l’huile au besoin pour la cuisson. Servir les galettes avec la mayonnaise. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer le jus de lime par du jus de citron.
**Rendu à cette étape, il est possible de conserver les galettes au réfrigérateur jusqu’au moment de les cuire. Elles seront même plus facile à manipuler.

Et vous, investissez-vous dans les pulls?

C’est quoi l’assaisonnement?

La logique voudrait que je vous donne l’autre recette de bouchées que j’avais préparé pour le 31 juillet, mais j’ai plutôt envie de vous partager une recette avec des crevettes. Pendant le repas, mon chéri m’a demandé comment j’avais assaisonné les crevettes. Évidemment moi, j’avais compris qu’il me demandait ce qu’il y avait dans la sauce. C’est plus tard que nous en avons reparlé et que j’étais bien embêtée de dire qu’il y avait grosso modo… du sel et du poivre! Comme quoi, les assaisonnements simples sont souvent les plus efficaces.

Je vous présente donc une recette de cocktail de crevettes revisité. Notez que le cocktail de crevettes dans ma belle-famille et sans doute de manière plus général en Suisse se compose plutôt de petites crevettes enrobées de sauce cocktail. Alors qu’au Québec, c’est plutôt une couronne de crevettes servi avec une sauce cocktail plus tomatée. La revisite est plutôt une de la version nord américaine. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 10, numéro 6.

Cocktail de crevettes revisité
Cocktail de crevettes revisité
Pour 4 personnes

Mayonnaise au chili
½ tasse ou 136 g de mayonnaise
2 cuillères à soupe de sambal oelek
2 cuillères à thé de sauce chili
1 cuillère à thé de paprika

Crevettes grillées
600 g de grosses crevettes décortiquées et déveinées*
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Mayonnaise au chili
Dans un bol, mélanger la mayonnaise, le sambal oelek, la sauce chili et le paprika. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Crevettes grillées
Dans un bol, mélanger les crevettes avec 1½ cuillère à soupe d’huile. Saler et poivrer.

Dans une poêle striée**, verser le restant d’huile et chauffer. Quand la poêle est bien chaude, cuire les crevettes, en plusieurs fois, environ 1 à 2 minutes par côtés. Déposer les crevettes dans une assiette et servir avec la sauce. Déguster avec plaisir.

*La recette propose d’utiliser que 454 g de crevettes. Libre à vous d’augmenter ou pas la quantité de crevettes.
**Il est possible de cuire les crevettes dans une poêle régulière ou sur le barbecue.

Et pour vous le cocktail de crevettes : ce sont des crevettes enrobées de sauce ou des crevettes servies avec une sauce?

Déclinaison de burger

Un des plats préférés de Mini-nous est le burger. Alors, j’en profite pour essayer toutes sortes de combinaison et également pour écouler les restants! Oui, le burger est un peu devenu un tousqui : j’ai testé avec un restant de poulet, de la fausse viande, de petites boulettes de viandes hachées, du tofu, etc. Par contre, je ne suis pas certaine si j’en avais déjà fait avec du poisson.

J’ai donc profité de notre vendredi poisson pour expérimenter les burgers de poisson. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 10, numéro 5.

Burger de saumon
Burger de saumon
Pour 3 personnes

300 g de saumon sans la peau
2½ cuillères à soupe de chapelure
1 blanc d’oeuf
1 cuillère à thé d’herbes séchées*
1 cuillère à soupe de mayonnaise
1 cuillère à thé de jus de citron
½ cuillère à thé de moutarde sèche
2 cuillères à thé d’huile végétale
3 pains hamburger
Sel et poivre

Couper le saumon en petits dés. Déposer le saumon dans un bol et ajouter la chapelure, le blanc d’oeuf, les herbes séchées, la mayonnaise, le jus de citron et la moutarde sèche. Saler et poivrer. Diviser la préparation en trois. Avec chaque portion, façonner des galettes. Réserver au frais.

Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Couper les pains hamburger et, si désiré, beurrer l’intérieur. Quand le four est chaud, enfourner les pains jusqu’à ce que la mie soit dorée, environ 5 minutes.

Verser l’huile dans une poêle et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, déposer les galettes de saumon et cuire pendant 3 à 4 minutes de chaque côté. Servir dans un pain hamburger et garnir selon votre envie. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer les herbes séchées par 1 cuillère à soupe de persil frais ou de ciboulette ciselée.

J’aime bien garnir mes burgers avec des tranches de concombre, du fromage de chèvre doux et de la sauce sriracha. Et vous, qu’aimez-vous mettre dans vos burgers?