Mot-clé : maïs

Journée de sport

Aujourd’hui, c’était une journée de sport télévisuel : cycliste, formule 1 et tennis. Il y avait aussi du cricket, mais je crois que vous devez avoir des origines britanniques pour être un peu plus au courant de l’importance de ce match. La télévision était allumée, mais je n’ai pas vu beaucoup des résultats. Pour l’instant, je suis distraite par le tennis et j’ai du mal à me concentrer pour écrire. Pourvue que le résultat soit celui que l’on souhaite à la maison!

En attendant, je vous propose une recette de galettes de maïs et de courgette. J’ai trouvé cette recette sur le blog de Gabrielle, Eat cook and love.

Galettes de maïs et de courgettes
Galettes de maïs et de courgettes
Pour 12 galettes

1 tasse ou 170 g de courgettes râpées
2 épis de maïs*
¾ de tasse ou 45 g de panko
1 cuillère à thé d’épices à steak
½ cuillère à thé de moutarde en poudre
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
1 oeuf
¼ de cuillère à thé de sambal oelek ou de sriracha

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

À l’aide d’un couteau dentelé, égrainer les épis de maïs et déposer les grains dans un bol. Ajouter les courgettes et mélanger. Incorporer le panko, les épices à steak, la moutarde et la poudre d’oignon. Ajouter l’oeuf et le sambal oelek.

Avec les mains, former 12 galettes et déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 18 à 20 minutes. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Si vous n’avez pas d’épi de maïs, vous pouvez utiliser du maïs en boîte : il faut environ 1 tasse ou 170 g de grains.

NON!

Finir avec une salade

Après la recette du jour, je vais arrêter de vous casser les pieds avec mon menu du 1er août. Je ne vous aurai pas présenté l’ensemble de mon menu puisque certaines recettes sont déjà sur mon blog (ici, et quelque chose de semblable à ça) et pour les autres je n’ai pas de photos. Le seul plat qu’il me reste à présenter est une salade.

Je vous propose donc une salade de quinoa. Je me suis inspirée d’une recette de Ricardo tirée de son magazine volume 2, numéro 4.

Salade de quinoa
Salade de quinoa
Pour 6 à 8 personnes

1 tasse ou 190 g de quinoa
¾ de tasse ou 120 g de maïs*
1 ou 2 petits concombres**
1 orange
1 cuillère à soupe de basilic frais
1 cuillère à soupe de persil frais***
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à soupe de jus de lime
½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre ou de vin blanc
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à thé d’huile de sésame grillé (facultatif)
1 pincée de cumin moulu
1 pincée de coriandre moulue
Sel et poivre

Déposer le quinoa dans une passoire**** et le rincer sous l’eau froide. Déposer le quinoa dans un chaudron et le couvrir d’eau froide. Saler. Porter l’eau à ébullition et laisser cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que le quinoa soit tendre. Égoutter le quinoa et le déposer dans un grand bol.

Éplucher, si désiré, et couper en dés le concombre. Peler l’orange à vif et prélever les suprêmes. Couper les suprêmes en petits morceaux. Ciseler le basilic et le persil. Ajouter les dés de concombre, les grains de maïs, les morceaux d’orange, le basilic et le persil au quinoa.

Dans un petit bol, mélanger le miel, le jus de lime, le vinaigre de cidre, l’huile d’olive, l’huile de sésame grillé, le cumin et la coriandre. Verser sur le quinoa et bien mélanger. Saler et poivrer au goût. Laisser reposer pendant 30 minutes au réfrigérateur avant de déguster avec plaisir.

*Vous pouvez employer des grains de maïs d’une boîte et les égoutter ou utilisez des épis de maïs cuits que vous égrainez.
**Pour une salade, préférez des petits concombres de type libanais : ils libèreront moins d’eau dans votre salade. Vous pouvez aussi employer un concombre régulier où vous enlèverez le coeur avant de l’ajouter à la salade.
***Il est possible de remplacer le basilic et le persil par d’autres herbes de votre choix.
****Si votre passoire laisse le quinoa passer entre ses mailles, vous pouvez tapisser votre passoire de plusieurs couches de coton à fromage ou d’un mouchoir en tissu. Sinon, rincez simplement votre quinoa dans le chaudron et versez l’eau précautionneusement pour ne pas perdre les grains de quinoa.

Au fait, aimez-vous les salades? Moi, je dois bien reconnaître que ce n’est pas trop mon truc…

Soirée cinéma…

Les soirées cinémas reviennent assez régulièrement, mais je dois bien reconnaître qu’elles sont rarement accompagnées de grinotines. Ce n’est sans doute pas plus mal comme ça, mais je me suis rendu compte que je n’avais pas mangé de popcorn depuis déjà quelques années. Pourtant, c’est simple et rapide à préparer. De surcroit, la version maison est bien meilleur pour la santé et pour le goût, tous les assaisonnements sont possibles.

Cette fois, je vous propose une recette de popcorn cajun issue du magazine Ricardo volume 13, numéro 1. Ce popcorn est parfait pour égayer vos soirées ou vos apéros.

Popcorn cajun
Popcorn cajun
Pour 5 à 6 tasses ou 1,5 litre de popcorn

1 cuillère à soupe d’huile végétale
¼ de tasse ou 50 g de grains de maïs à éclater
3 cuillères à soupe ou 41 g de beurre non salé*
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de poudre d’oignon
¼ de cuillère à thé de poudre d’ail
¼ de cuillère à thé de cassonade
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de paprika
¼ de cuillère à thé de poudre de chili
1 pincée de piment de Cayenne

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser de papier parchemin une plaque de cuisson.

Dans un petit bol, mélanger le sel, la poudre d’oignon, la poudre d’ail, la cassonade, le cumin, le paprika, la poudre de chili et le piment de Cayenne.

Dans un grand chaudron, chauffer l’huile. Ajouter les grains de maïs et mélanger pour bien les enrober d’huile. Couvrir et attendre que les grains éclatent. Quand les grains commencent à éclater, secouer régulièrement le chaudron pour aider à faire éclater les grains de maïs. Retirer du feu dès qu’on n’entend plus les grains éclater. Verser le maïs éclaté dans un grand bol et réserver.

Dans le même chaudron, faire fondre le beurre. Quand le beurre est totalement liquéfié, retirer du feu et ajouter le mélange d’épices. Verser le beurre assaisonné sur le maïs et bien mélanger**.

Répartir le popcorn sur la plaque de cuisson. Enfourner et cuire pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que le beurre soit totalement absorbé par le maïs. Remuer le popcorn au moins une fois pendant la cuisson. Laisser refroidir avant de déposer le popcorn dans des pots qui ferment hermétiquement. Déguster avec gourmandises dans les 2 semaines suivant sa préparation.

*J’aime le popcorn un peu plus salé, donc la prochaine fois, j’utiliserais du beurre salé.
**Il est déjà possible de déguster le popcorn à ce moment, mais il ne se conservera pas et il tachera légèrement les mains.

Et vous, de quand date votre dernière soirée popcorn?

Un plat de risotto

Je n’ai pas l’habitude de cuisiner du risotto. Je le prépare plus souvent pour le servir en accompagnement. Les rares fois où je l’ai préparé pour le servir en plat principal, il lui manquait toujours quelque chose pour le rendre irrésistible. Cependant, quand j’ai vu cette recette chez Gabrielle de Eat cook and love, j’ai voulu l’essayer sans attendre.

De surcroit, j’avais presque tous les ingrédients au réfrigérateur. J’ai un peu adapté la recette et j’en ai également profité pour y glisser un petit morceau de chorizo au destin incertain ainsi que du poulet. Le goût est délicieux et j’adore le maïs rôti mélangé au risotto : totalement irrésistible!

Risotto au maïs rôti
Risotto au poulet, chorizo et maïs
Pour 3 personnes

1 ou 2 épis de maïs
1 cuillère à soupe de beurre
300 g de poitrine de poulet
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
¼ tasse ou 35 g de chorizo coupé en dés
1 poireau
1 oignon
⅔ tasse ou 140 g de riz à grain rond
½ cuillère à thé de paprika doux ou fort (et fumé, si possible)
½ tasse ou 125 g de vin blanc
4 tasses ou 1 litre de bouillon de poulet*
3 cuillères à soupe de crème ou de mascarpone**
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Égrainer les épis de maïs. Hacher l’oignon et le poireau. Couper les poitrines de poulet en lanières.

Déposer les grains de maïs sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Émietter le beurre sur le maïs, saler et poivrer. Enfourner et cuire pendant 30 à 40 minutes ou jusqu’à ce que les grains soient rôtis. Pendant la cuisson, remuer à une ou deux reprises les grains de maïs.

Pendant ce temps, verser l’huile dans la poêle. Quand le corps gras est bien chaud, y cuire les lanières de poulet. Saler et poivrer. Quand les morceaux de poulet sont cuits, les retirer de la poêle et les réserver.

Dans la même poêle, faire revenir l’oignon et le poireau pendant 4 à 5 minutes. Ajouter le paprika et le chorizo. Cuire encore pendant 1 minute, puis ajouter le riz et cuire encore 1 ou 2 minutes pour nacrer le riz.

Déglacer la poêle avec le vin blanc. Ajouter un peu de bouillon de poulet en brassant continuellement le riz. Quand le liquide est presque totalement absorbé, rajouter du bouillon et ainsi de suite jusqu’à ce que le riz soit tendre. Quand le riz à la texture désirée, remettre le poulet dans le risotto pour le réchauffer et ajouter la crème (ou du mascarpone). Ajouter le maïs rôti au four et servir sans attendre.

*Personnellement, je porte à ébullition le bouillon de poulet et je le tiens au chaud pendant la cuisson du risotto, mais il est tout à fait possible d’utiliser du bouillon à la température ambiante.
**Il est possible de remplacer la crème ou le mascarpone par un fromage râpé de votre choix.

Et vous, que mettez-vous dans votre risotto?

Prière de ne pas déshabiller…

Je me demande combien de personnes vont être surprises par ce titre. Mais de quoi veut-elle parler vous demandez-vous? Du blé d’Inde, du maïs! Cette année, je n’ai pas eu le loisir de faire une vraie épluchette de maïs, car je n’ai pas trouvé d’épi qui ne soit pas légèrement dénudé! L’année dernière, j’achetais mon maïs au marché et il était comme celui du Québec : fraîchement cueilli, des grains deux couleurs, des épis non déshabillés avec la barbe, bref, presque que la même chose… omis pour le prix et le fait qu’il soit vendu à l’unité plutôt qu’à la douzaine. J’étais heureuse de faire mon épluchette de blé d’Inde dans ma cuisine et de faire comme chez mes parents. Cet été, je ne fréquente plus le même marché et je dois dire que j’ai vite déchanté quand j’ai vu les épis au marché. Il n’y avait qu’un kiosque qui proposait les épis de grains d’or et je crois que c’était des rebuts qui avaient été refusés par les grossistes. Les feuilles étaient jaunes, certains épis étaient difformes et la barbe avait été coupée (bonjour le travail pour éplucher les épis); voilà de quoi catastropher une Québécoise. Bref, je me suis rabattue sur le maïs de l’épicerie où il est emballé et dévoile ces grains jaunes. Heureusement, il avait bon goût, mais pour la conservation, pour le plaisir, il n’y a rien de mieux que les épis qui cachent leur trésor doré. Alors, prière de ne pas déshabiller!

Pour manger autrement le maïs, j’ai craqué pour une recette de Danny St-Pierre. Il a proposé cette recette sur Twitter, avec le concept Lundi chez Danny où il invite les gens à cuisiner avec lui. Comme la préparation du souper avec Danny commence à 18 heure, heure du Québec, il m’est difficile de participer. Je me vois mal préparer le souper à minuit. Heureusement, quelques jours après, il publie la recette en entier et c’est ainsi que j’ai pu découvrir sa cuisine. J’ai omis la salade qu’il propose : je n’aime pas la salade ni la vinaigrette, mais pour les curieux, je vous invite à consulter la recette originale.

Canard et maïs
Magret de canard rôti et maïs de Danny St-Pierre
Pour 3 personnes

1 magret de canard d’environ 350 g
2 ou 3 épis de maïs égrainés
1 pincée de piment de Cayenne ou de piment d’Espelette
Sel et poivre

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Avec un couteau, entailler à quelques reprises la peau du magret de canard en évitant de toucher la chair. Saler et poivrer la viande de toutes parts.

Faire chauffer une poêle allant au four* à feu moyen et y déposer le magret de canard côté peau en-dessous. Laisser cuire pendant 5 à 8 minutes ou jusqu’à ce que la couche de gras soit bien dorée. Pendant la cuisson, retirer régulièrement le surplus de gras. Réserver le gras de canard. Retourner le magret de canard et saisir le côté chair pendant 1 minute.

Retourner le magret de canard pour que la peau soit en-dessous et ajouter le maïs. Saler, poivrer, ajouter le piment de Cayenne (ou d’Espelette) et un peu de gras de canard réservé. Enfourner et cuire pendant 10 minutes.

Sortir le plat du four, retirer le magret de canard et le déposer sur une assiette. Couvrir la viande de papier d’aluminium et la laisser reposer. Puis faire rôtir le maïs à feu fort sur la plaque de cuisson pendant 8 à 10 minutes ou jusqu’à ce que le maïs soit doré (ou caramélisé) et croustillant. Trancher le magret de canard et le servir sur un lit de maïs.

*Je n’ai pas de poêle qui va au four, j’ai donc utilisé une cocotte en fonte, mais un chaudron qui va au four serait également adapté.

Et vous, est-ce que vous préférez le maïs habillé ou déshabillé?