Mot-clé : lardons

Donner du temps…

Cuisiner, c’est donner du temps à notre famille. Ce n’est pas toujours gratifiant, surtout quand on s’installe à table pour le repas et que Mini-nous refuse de goûter. Après comme plusieurs, le temps que je consacre à la cuisine à grandement diminué au cours des dernières années. Pourtant, décider de prendre plus de temps pour cuisiner n’est pas une mauvaise chose : c’est s’accorder du temps pour soi, sa famille, sa santé, etc. En cuisine, il y a surtout une chose qui demande de s’accorder du temps : le pain! Voilà quelque chose qu’on devrait penser plus souvent à préparer.

Dans cette optique, je vous propose une recette de pain aux noix. Cette recette est tirée du livre 80 pains maison des Éditions Atlas.

Pain aux noix du Béarn
Pain aux noix du Béarn
Pour 2 pains

1½ tasse ou 200 g farine
¾ de tasse ou 100 g de farine de seigle*
⅔ de tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g d’eau tiède
1 cuillère à thé ou 4 g de levure sèche
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à thé de sel
2 cuillères à soupe d’huile de noix**
ou 90 g de noix de Grenoble
5 tranches de bacon ou 50 g de lardons cuits (facultatif)

Hacher les noix et le bacon. Réserver.

Dans un bol, délayer la levure dans ¼ de tasse ou 60 g d’eau. Ajouter le miel, puis ¼ de tasse ou 30 g de farine. Couvrir et laisser reposer pendant 30 minutes.

Dans un autre bol, mélanger la farine restant et la farine de seigle. Former un puit au centre des farines et verser la préparation de levure ainsi que l’eau restante. Pétrir la pâte pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit lisse et souple. Incorporer le sel et l’huile de noix. Pétrir la pâte pendant 5 minutes. Ajouter les noix et le bacon. Façonner une boule et déposer dans un bol. Couvrir d’un linge humide et laisser lever pendant 2 heures ou jusqu’à ce que la pâte ait doublée de volume.

Dégazer la pâte en enfonçant à quelques reprises le poing. Diviser la pâte en deux et façonner deux pains ovales. Déposer les pâtons sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Couvrir les pains d’un linge humide et laisser lever pendant 1 heure.

Préchauffer le four à 220°C (430°F). Déposer un plat allant au four rempli d’eau chaude.

Quand le four est chaud, enfourner le pain et cuire pendant 40 minutes. Si les pains se colorent trop, baisser la température à 180°C (350°F). Sortir du four et laisser tiédir. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer la farine de seigle par de la farine complète, de la farine aux céréales, etc.
**Si vous n’avez pas d’huile de noix, utiliser une huile goûteuse : d’olive, de noisettes, de graines de courge, etc.

Et vous, pensez-vous à vous accorder du temps pour cuisiner?

Un peu redondant…

Au moment d’écrire cet article, je me suis rendu compte que j’avais beaucoup de plats salés à vous proposer, mais qu’ils venaientt d’une même source… Oui, encore du Ricardo. Actuellement, les plats que je mitonne sont principalement inspirés de ses recettes. Il faut dire que je ne m’en lasse pas et que ça ne risque pas de s’améliorer : dans le dernier numéro, il y a plein de recettes qui me font envie!

En attendant que je réussisse à varier davantage mes sources, je vous propose une recette à la mijoteuse. Cette recette est tirée de son livre La mijoteuse.

Lapin braisé au vin rouge et à la pancetta à la mijoteuse
Lapin braisé au vin rouge et à la pancetta à la mijoteuse
Pour 6 personnes

6 cuisses de lapin*
2 cuillères à soupe de beurre
1 oignon
150 g de pancetta coupé en lardons**
2 cuillères à soupe de farine
1 tasse ou 250 g de vin rouge
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
2 carottes
1 cuillère à soupe de pâte de tomates
1 branches de thé frais ou ¼ de cuillère à thé de thym séché
Sel et poivre

Hacher l’oignon et couper en rondelles les carottes.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Quand le beurre est bien chaud, dorer les cuisses de lapin. Saler et poivrer. Déposer les cuisses de lapin dans la mijoteuse.

Dans la même poêle, dorer l’oignon et la pancetta. Quand le tout est bien doré, saupoudrer de farine et cuire pendant 1 minute. Déglacer avec le vin rouge et porter à ébullition. Verser le contenu de la poêle dans la mijoteuse. Ajouter le bouillon, les carottes, la pâte de tomates et le thym.

Couvrir et cuire à base température (Low) pendant 4 heures. Saler et poivrer au besoin. Servir avec des pâtes ou une purée de pommes de terre. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également utiliser un lapin entier couper en 6 morceaux.
**Préférez de la pancetta tranchée assez épaisse, environ 5 mm (¼ de pouce). Pour varier le goût, il est possible de remplacer la pancetta par du chorizo.

Et vous, avez-vous une source qui domine dans votre cuisine?

Encore étrangère…

Cette semaine, je suis allée dans un magasin pour acheter une carte cadeau. Arrivée à la caisse, je demande à la vendeuse de mettre un montant de « X dollars »! J’ai dit cela avec un tel naturel, sans y penser. La caissière a été un peu déconcertée et m’a demandée si je voulais ce montant en francs. Je n’ai même pas cherché à m’expliquer : pourquoi le faire? En utilisant ce terme, il est clair que je ne suis pas à 100 % du coin. J’avoue que j’en ris encore en repensant à la tête de la pauvre caissière. D’un autre côté, je crois que c’était la première fois que j’achetais une carte cadeau en Suisse, comme quoi certains réflexes demeurent malgré les années.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de flammekueche. Par la même occasion, je vous donne la recette de pâte à pizza que je préfère. J’ai pris la recette de flammekueche sur le site de Curieux Bégin. La pâte à pizza est tirée du magazine Ricardo volume 11, numéro 6.

Flammekueche (tarte flambée)
Flammekueche (tarte flambée)
Pour 2 personnes

Pâte à pizza*
1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 157 g de farine
2 cuillères à thé de sucre
½ cuillère à thé de levure instantanée
½ cuillère à thé de sel
½ tasse ou 125 g d’eau tiède

Garniture
2 oignons
8 tranches de bacon ou 80 g de lard séché
½ cuillère à thé d’huile
2 cuillères à soupe de vin blanc
⅓ de tasse ou 85 g de crème fraîche**
½ cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
Muscade, au goût
Poivre

Pâte à pizza
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Verser l’eau et mélanger à l’aide d’une fourchette pour commencer. À l’aide des mains, rassembler la pâte pour former une boule. Si la pâte est très collante, ajouter un peu de farine. Sur un plan de travail légèrement enfariné, pétrir la pâte pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’elle soit lisse. Déposer la pâte dans un bol légèrement huilé. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser lever pendant 1 à 2 heures ou jusqu’à ce que la pâte ait doublé de volume.

Garniture
Préchauffer le four à 260°C (500°F)***.

Couper les oignons en fines demi-rondelles. Trancher le bacon ou le lard en bâtonnets, lardons.

Dans une poêle, verser l’huile et chauffer. Ajouter les lardons et cuire pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants. Retirer les lardons de la poêle et les déposer sur un papier essuie-tout.

Dans la même poêle, déposer les oignons et les faire revenir jusqu’à ce qu’ils soient translucides et qu’ils commencent à dorer. Verser le vin, retirer la poêle du feu, remettre les lardons et bien mélanger. Réserver.

Dans un bol, mélanger la crème fraîche et la fécule de maïs. Ajouter un peu de muscade. Réserver.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte pour qu’elle soit très mince avec des bords un peu plus épais. Déposer la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Étendre le mélange de crème fraïche sur la pâte. Poivrer généreusement. Répartir la préparation d’oignon et enfourner sans attendre. Cuire pendant 7 minutes ou jusqu’à ce que la surface commence à dorer. Couper en morceaux et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez facilement doubler ou tripler la pâte et conserver les portions supplémentaires (abaissées ou non) au congélateur. Si vous ne voulez pas réaliser la pâte à pizza, libre à vous d’en acheter.
**Il est possible de faire un mélange moitié-moitié de crème fraîche et de fromage blanc (quark).
***Il est possible que votre four ne chauffe pas à de telle température. Dans ce cas, utilisez la température la plus haute de votre four. Vous pouvez aussi déposer une plaque de cuisson à l’envers dans le four au moment de le préchauffer. Quand la tarte est prête à être enfournée, déplacez-la à l’aide d’une autre plaque et faites-la glisser sur la plaque chaude. La cuisson de la croûte sera plus rapide et donnera une croûte croustillante.

Et vous, vous arrive-t-il d’intervertir des monnaies?

Profiter de l’hiver…

Hier, nous avons fait quelques courses en famille. En rentrant chez nous, nous regardions le ciel bleu et nous songions à aller luger le lendemain. Notre idée a été légèrement… détrempée! En regardant les prévisions météo et en regardant par la fenêtre ce matin, nous avons vite réalisé que notre projet tombait littéralement à l’eau. Un peu difficile dans ces conditions de profiter des activités hivernales avec cette température. J’espère seulement que le froid reviendra et que de la neige tombe en altitude pour que nous puissions faire découvrir les plaisirs de l’hiver à Mini-nous.

En attendant, voici un petit plat mijoté parfait pour les journées pluvieuses ou bien froides. J’ai pris cette recette sur le site de Recettes du Québec.

Lapin mijoté au cidre et aux pommes
Lapin mijoté au cidre et aux pommes
Pour 4 personnes

1 lapin coupé en 6 morceaux
1 cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
3 pommes*
2 échalotes
1 cuillère à soupe de farine
1 bouteille d’environ 750 ml de cidre
8 tranches de bacon ou de lard à griller
Sel et poivre

Épépiner et couper en quartier les pommes. Ciseler les échalotes. Couper en lardons les tranches de bacon (ou le lard à griller).

Dans un grand chaudron, chauffer le beurre avec l’huile. Quand les corps gras sont bien chaud, dorer sur tous les côtés les morceaux de lapin. Saler et poivrer. Retirer les morceaux de lapin du chaudron et faire revenir les quartier de pommes jusqu’à ce qu’ils colorent. Saupoudrer la farine et bien mélanger pour que les corps gras enrobent bien chaque particule de farine. Remettre les morceaux de lapin dans le chaudron. Déglacer avec le cidre. Porter à ébullition, réduire le feu et couvrir. Laisser mijoter pendant 45 minutes.

Quand le lapin a mijoté 45 minutes, verser un peu d’huile dans une poêle. Déposer le bacon (ou le lard à griller) avec les échalotes dans une poêle et les faire revenir jusqu’à ce que le bacon soit croustillant.

Au moment de servir le lapin, déposer un morceaux de viande dans l’assiette et arroser de jus de cuisson. Ajouter la garniture de bacon et d’échalotes puis servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Choisissez une variété de pommes qui résistent bien à la cuisson.

Et vous, profitez-vous des activités qu’offrent l’hiver?

On y songe…

Noël approchant à grand pas, certains d’entre vous doivent se demander ce qu’ils vont proposer à leurs invités. Cette année encore, je fais partie des chanceux qui se font recevoir, donc ce casse-tête, je ne le connais pas trop. Cependant en cette période, j’aime vous proposer des petites idées pour recevoir ou pour offrir.

Aujourd’hui, je vous propose une idée d’entrée ou d’amuse-bouche : une quiche! On n’y pense peut-être pas, mais ça se déguste aussi bien chaud que froid, c’est simple à préparer et c’est toujours bon. Je vous suggère donc la recette de Ricardo issue de son magazine volume 11, numéro .

Quiche aux oignons rouges et aux lardons
Quiche aux oignons rouges et aux lardons
Pour 8 personnes

Pâte à tarte
1¼ tasse ou 150 g de farine
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de sel*
6 cuillères à soupe ou 82 g de beurre froid non salé
¼ de tasse ou 60 g d’eau froide

Garniture
4 petits oignons rouge
6 tranches de bacon découpé en petit morceau
  ou 75 g de lardons**
3 cuillères à soupe ou 40 g de beurre
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
6 oeufs
½ tasse ou 125 g de lait
½ tasse ou 125 g de crème 35 % ou entière
½ cuillère à thé de thym frais ciselé***
Sel et poivre

Pâte à tarte
Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte (ou la levure chimique) et le sel. Ajouter le beurre coupé en petits cubes et l’incorporer à l’aide d’un coupe-pâte ou de deux couteaux afin d’obtenir une texture granuleuse. Ajouter l’eau froide. Mélanger jusqu’à ce que la pâte se tienne lorsqu’elle est pressée entre les doigts. Façonner un disque avec la pâte.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et la foncer dans un moule de 25 cm (10 pouces)**** de diamètre. Réfrigérer la pâte pendant 30 minutes ou la réserver au congélateur pendant 15 minutes.

Garniture
Préchauffer le four à 200°C (400°F)

Éplucher et émincer les oignons rouges en demi-rondelles.

Dans une poêle, déposer le bacon (ou les lardons) et les faire griller jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Déposer sur une assiette recouverte de papier absorbant. Réserver.

Dans la même poêle, ajouter le beurre. Quand le corps gras est fondu, ajouter les oignons et cuire jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Déglacer avec le vinaigre et poursuivre la cuisson encore 2 minutes ou jusqu’à ce que le vinaigre soit totalement évaporé. Retirer de la poêle et laisser tiédir*****.

Dans un bol, fouetter les oeufs avec de le lait, la crème et le thym. Saler légèrement et poivrer.

Déposer les oignons sur la pâte à tarte et y répartir les lardons. Verser la préparation d’oeufs et enfourner. Cuire pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que la quiche soit bien dorée. Déguster chaud, tiède ou froid!

*Cette pâte à tarte est assez salée, si vous le voulez, vous pouvez de réduire le sel à ¼ de cuillère à thé.
**Changer la garniture, en déposant simplement du jambon cuit dans la pâte à tarte pour réaliser une quiche plus classique.
***Je n’avais pas de thym frais, alors j’ai simplement saupoudrer un peu de thym séché sur ma quiche avant de l’enfourner.
****Vous pouvez utiliser un moule à tarte plus petit ou faire deux quiches et varier les garnitures.
*****Préparer la garniture bien à l’avance et conserver-là au réfrigérateur jusqu’au moment de finaliser la quiche.

Et vous à Noël, quel rôle aurez-vous : invité ou hôte?