Mot-clé : gingembre

Un citrouille plus tard…

Je ne sais pas si vous avez conservé vos citrouilles, mais ici, j’ai transformé celle que j’avais en purée. Ensuite, il faut trouver ou choisir les recettes. Je ne suis pas particulièrement attirée par les recettes qui utilisent de la citrouille. Pourtant, la confiture à la citrouille de l’an dernier était des plus délicieuses. Je ne sais pas pourquoi ce cucurbitacée ne m’interpelle pas. Par contre comme je ne veux pas gaspiller, je suis un peu contrainte d’expérimenter.

La recette qui a retenu mon attention est celle de carrés à la citrouille et aux pacanes. Comme j’adore ces noix, je me suis dit que c’était un bon choix et ce fut le cas. J’ai pris cette recette sur Pastry studio.

Carrés à la citrouille et aux pacanes
Carrés à la citrouille et aux pacanes
Pour 9 à 12 personnes

Croûte
½ tasse ou 70 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de flocons d’avoine
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 pincées de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré

Garniture à la citrouille
1 tasse ou 265 g de purée de citrouille*
½ tasse ou 125 g de lait
¼ de tasse ou 62 g de crème à 35 % ou entière
1 oeuf
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu
½ cuillère à thé de cannelle moulue
2 pincées de clou de girofle moulu
1 pincée de muscade moulue
¼ de cuillère à thé d’extrait de vanille

Croustillant aux pacanes
½ tasse ou 72 g de pacanes ou noix de pécan hachées
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe ou 28 g de beurre non salé, tempéré
Zeste d’une orange

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule de carré de 20 cm (8 pouces) de côté.

Croûte
Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, la cassonade et le sel. Incorporer le beurre. Presser le mélange au fond du moule. Enfourner et cuire pendant 13 minutes. Retirer du four**.

Garniture à la citrouille
Dans un bol, mélanger la purée de citrouille, le lait, la crème, l’oeuf, le sucre, le sel, le gingembre, la cannelle, le clou de girofle, la muscade et l’extrait de vanille. Verser la garniture sur la croûte. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Croustillant aux pacanes
Pendant que la garniture à la citrouille cuit, préparer le croustillant aux pacanes. Dans un bol, mélanger la cassonade, le beurre et le zeste d’orange. Incorporer les pacanes hachées.

Quand la garniture a cuit 20 minutes, répartir le croustillant aux pacanes sur les carrés. Enfourner à nouveau et cuire pendant 15 à 20 minutes. Laisser totalement refroidir. Découper en carrés et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez réaliser la recette avec la purée d’une autre courge. Pour réaliser la purée de citrouille, il suffit de cuire la citrouille à la vapeur ou au four jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Il faut ensuite la mixer pour obtenir une purée lisse.
**Vous pouvez laisser refroidir la croûte avant de poursuivre la recette : dans ce cas, les carrés auront deux textures distinctes. Si vous ne laissez pas refroidir la croûte avant de poursuivre la recette, la garniture et la croûte se lieront pour créer une texture plus fondante.

Et vous, est-ce que la citrouille s’incruste facilement dans vos assiettes?

Les beaux paysages

Je ne sais pas vous, mais j’aime beaucoup les changements de saison. Toutes les saisons sont belles et ont leurs attraits. En ce moment, je profite des beaux paysages de l’automne : j’adore voir le changement de couleurs sur les flancs des montagnes! En prime, le matin, j’ai l’impression de voir toutes les saisons en un coup d’oeil : les sommets des montagnes sont enneigés, les flancs sont parés des couleurs de l’automne et la plaine offre encore de belles étendues vertes comme en été. Et même la pluie, qui a été plus présente cette semaine, nous a offert de multiples arc-en-ciels. Alors comment ne pas se réjouir des paysages dans ces conditions? En prime en ce moment, j’ai plein de recettes que j’ai envie d’expérimenter : est-ce du au changement de saison?

Pour aujourd’hui, je vous présente une recette toute simple avec du tofu. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 7.

Tofu au gingembre et à l'orange
Tofu au gingembre et à l’orange
Pour 2 à 3 personnes

¼ de tasse ou 62 g de bouillon de poulet ou de légumes
2 cuillères à soupe ou 30 g de jus d’orange
1½ cuillère à soupe de marmelade d’oranges
1½ cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de gingembre frais haché
½ cuillère à thé de fécule de maïs
1 gousse d’ail, hachée
2 cuillères à thé d’huile végétale
1 cuillère à thé d’huile de sésame
200 g à 300 g de tofu ferme

Dans un bol, préparer la sauce en mélangeant le bouillon de poulet, le jus d’orange, la marmelade, la sauce soja, le gingembre, la fécule de maïs et l’ail. Réserver.

Éponger le tofu et le couper en deux ou trois dans l’épaisseur. Détailler chaque tranche de tofu en triangle.

Dans une poêle, verser l’huile de sésame et l’huile végétale. Quand l’huile est bien chaude, dorer le tofu de chaque côté. Retirer le tofu de la poêle et réserver dans une assiette.

Dans la poêle, verser la sauce. Porter à ébullition et laisser mijoter jusqu’à ce qu’elle épaississe. Remettre le tofu dans la sauce et bien l’enrober. Servir avec un riz et déguster avec plaisir.

Et vous, prenez-vous le temps de vous émerveiller de la nature?

Magasinage pas comme souhaité…

Hier, j’ai été magasiné un peu plus loin que de coutume. Pour un peu plus de confort, j’ai décidé de faire le déplacement en train. J’ai été dans cette ville parce qu’il y a un magasin de fournitures artistiques assez bien garni et que je voulais acheter un papier aquarelle particulier. Je ne vous dis pas mon étonnement quand j’ai vu que le papier que je voulais n’était pas disponible. Enfin, il y en avait de très grand format, mais c’est trop cher et je me voyais mal déambuler dans les rue avec un bloc de papier presque aussi grand que moi! Je suis rentrée dans une librairie et je suis tombée sur un nouveau tome d’une bande dessinée que mon chéri adore : je lui ai pris, sachant que j’allais lui faire plaisir et qu’il n’avait pas encore entendu parler de cet nouvel opus. J’ai aussi pris quelques livres pour Mini-nous. Après, je me suis rendue dans un magasin un peu excentré… et malgré mes efforts, je ne suis pas revenue à temps pour prendre le train! Plutôt que de pester, j’ai décidé de prendre les choses du bon côté et d’aller dans une autre librairie. J’ai pris mon temps pour me choisir un nouveau livre de cuisine! Omis quand je vais au Québec, j’en achète très rarement. Il ne me reste plus qu’à découvrir ce nouvel ouvrage…

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui demande de la patience : pas longue à préparer, mais le temps de macération est assez long ainsi que la cuisson. J’ai pris cette recette dans un magazine promotionnel de la Coop.

Porc effiloché asiatique
Porc effiloché asiatique
Pour 4 à 6 personnes

700 g de cou ou d’épaule de porc
1 petit oignon
½ tasse ou 125 g de sauce soja
½ cuillère à soupe de miel
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
½ cuillère à thé de gingembre frais râpé
½ cuillère à thé de flocons de piment

Hacher l’oignon en dés et le déposer dans un bol. Ajouter la sauce soja, le miel, le vinaigre de riz, le gingembre râpé et les flocons de piment. Mélanger et déposer la viande. Couvrir et réfrigérer. Laisser mariner pendant 12 heures en retournant la viande à quelques reprises si elle n’est pas totalement immergée.

Sortir la viande du réfrigérateur et laisser tempérer pendant 2 heures.

Préchauffer le four à 140°C (285°F)*.

Égoutter la viande et la déposer dans un plat de cuisson allant au four. Enfourner et cuire pendant 2 h 30 ou jusqu’à ce qu’un thermomètre insérer au centre de la viande indique 90°C (194°F).

Si désiré, porter la marinade à ébullition et laisser mijoter doucement pendant 10 minutes. Badigeonner la viande à 2 ou 3 reprises pendant la cuisson.

Servir avec des légumes grillés et de l’ananas. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de cuire la viande sur le barbecue en maintenant la température entre 120°C et 240°C (250°F et 285°F).

Bonne fin de journée!

Espèce de courge!

Les courges pointent leur nez dans les épiceries et dans les marchés. Et la première chose qui me vient à l’esprit est : « Déjà? ». Je regarde ces légumes aux formes variées et je me dis que je devrais les ajouter un peu plus souvent dans nos repas. Je vois de belles recettes les employer, mais je crains toujours que ce ne soit pas apprécie à la maison. Il faut sans doute oser, ne pas trop craindre les plaintes et les jérémiades qui peuvent en découler…

Pour introduire la courge discrètement et la faire accepter facilement, il suffit de l’introduire dans des biscuits. Ni vu, ni connu, elle fera plaisir à toutes les papilles! J’ai déniché cette recette sur les Itinéraires gourmands d’une Amoureuse des desserts.

Biscuits choco-citrouille
Biscuits choco-citrouille
Pour 20 biscuits*

½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
6 cuillères à soupe ou 75 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
½ tasse ou 125 g de purée de citrouille ou de courge**
1½ tasse ou 210 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
½ cuillère à thé d’épices à pain d’épices***
1 tasse ou g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le sel et les épices. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre, la cassonade et l’oeuf jusqu’à ce que le mélange palisse. Incorporer la purée de citrouille. Ajouter la préparation de farine et les pépites de chocolat.

Prélever environ 1½ cuillère à soupe de pâte à biscuits et déposer sur les plaques de cuisson recouverte de papier parchemin. Répéter l’opération en veillant à bien espacer les biscuits. Enfourner et cuire pendant 10 à 15 minutes ou jusqu’à ce que le pourtour des biscuits soit très légèrement doré. Retirer les biscuits de la plaque de cuisson et laisser refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de biscuits dépendra de la taille que vous leur donnerez.
**Pour réaliser de la purée de citrouille (ou de courge), il suffit de cuire la citrouille en cubes à la vapeur (idéalement) ou à l’eau jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Réduire en purée à l’aide d’un pied-mélanger, d’un robot muni d’une lame en « s » ou d’un presse purée.
***Moi, je fais un mélange de cannelle, muscade, gingembre et cardamome moulus.

Et vous, est-ce que la courge trouve une place dans vos repas?

Trouver des idées et vite!

Pendant presque un mois, je n’ai pas eu à me poser la question : « Mais qu’est-ce que je fais pour le repas? ». Oui, c’était des vraies vacances, mais d’un autre côté, je n’ai rien cuisiné de nouveau pendant 1 mois. En gros, je constate que j’ai peu de contenu en réserve qui m’interpelle. J’ai toujours en réserve quelques bonnes recettes, mais avec des photos moches. J’ai également l’inverse, mais celle-là ne risque pas d’apparaître sur mon blog!

Aujourd’hui, je vous propose une recette toute simple et parfaite pour les soirs de semaine à la course : des poitrines de poulet BBQ. J’ai pris cette recette sur le site de Qu’est-ce qu’on mange pour Souper? de Danny St-Pierre.

Poitrines de poulet BBQ de Danny St-Pierre
Poitrines de poulet BBQ de Danny St-Pierre
Pour 3 personnes

2 cuillères à soupe et 2 cuillères à thé de cassonade
  ou de sucre roux
3 cuillères à soupe de ketchup
¼ de cuillère à thé de gingembre frais haché finement
½ cuillère à soupe de moutarde en poudre
1 cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à soupe de vinaigre de cidre ou de vin rouge
Sauce sriracha au goût
300 g de poitrines de poulet désossées et sans la peau*

Préchauffer le four à 230°C (450°F).

Dans un bol, mélanger la cassonade, le ketchup, le gingembre, la moutarde, la sauce soja et le vinaigre de cidre. Ajouter au goût de la sauce sriracha.

Couper les poitrines de poulet en lanières d’environ 3 cm (1⅛ pouce) de large. Déposer le poulet dans la préparation de ketchup.

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, verser le mélange avec les lanières de poulet en veillant à bien espacer les morceaux de volaille. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes. Servir et déguster sans attendre.

*Vous pouvez également utiliser des hauts de cuisses de poulet sans os.

Et vous, est-ce que vous avez eu une pause de cuisine quotidienne?