Mot-clé : fraise

Entre orange et noir

À la veille de l’Halloween, il ne faut pas compter sur moi pour vous proposer une recette effrayante. Cependant cette année, j’ai vu plusieurs articles où l’on proposait des recettes rapides pour pouvoir se lancer le plus rapidement possible à la chasse aux bonbons. Encore une fois, je ne suis pas dans cette vague… je me demande même qu’est-ce que je vais cuisiner avec ma citrouille!

Cette fois, je vous propose une recette de galettes à la confiture. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 7. Je sens que je vais refaire cette recette : j’ai adoré! En prime, la base de la recette se rapproche du goût que je recherche dans les galettes à l’avoine…

Galettes à l'avoine et à la confiture
Galettes à l’avoine et à la confiture
Pour 12 personnes

1¼ tasse ou 125 g de flocons d’avoine
1 tasse ou 140 g de farine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 pincée de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
⅔ de tasse ou 210 g de confiture de fraises, d’abricot, etc.*

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Chemiser un moule à muffin de caissettes en papier ou en silicone.

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, la farine, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un autre bol, crémer le beurre avec la cassonade. Incorporer l’oeuf puis la préparation de flocons d’avoine. Diviser la pâte en deux.

Répartir la moitié de la pâte dans les cavités du moule à muffin. Presser la pâte dans chaque empreinte de manière à former un petit creux au centre. Répartir la confiture. Émietter le restant de pâte sur la confiture.

Enfourner et cuire pendant 16 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit cuite et légèrement dorée. Laisser tempérer avant de servir. Déguster avec gourmandise.

*Utilisez les garnitures qui vous font envie : de la confiture, de la pâte à tartiner, de la pâte praliné, du caramel, etc.

Après, si vous voulez rendre cette recette effrayante, ajouter un peu de colorant à votre confiture : rouge pour le sang ou du vert pour créer de la bave de monstre. Bonne Halloween!

Le café du matin…

Depuis la reprise de l’école, j’ai la chance et le plaisir de pouvoir aller prendre un café (même si ce n’est pas la boisson que je prends en général) avec d’autres mamans. Je ne sais pas pourquoi, ce petit moment du matin m’apporte une monstre énergie pour le reste de la journée. J’espère que ce petit rituel hebdomadaire va demeurer le plus longtemps possible! Bref, je ne saurais pas comment remercier ces amies de m’inviter à leur petite causerie.

Pour continuer dans la gaité, je vous propose une recette toute simple d’une tarte à la mousse aux fraises. Cette tarte a régalé mes nièces. J’ai eu de la chance de sauver un morceau pour le prendre en photo! Pour la recette, j’ai utilisé la mousse bavaroise de Ricardo issue de son magazine volume 8, numéro 6.

Tarte à la mousse aux fraises
Tarte à la mousse aux fraises
Pour 8 personnes

Croûte
1¼ tasse ou 125 g de chapelure de biscuits Graham
   ou de biscuits style digestives réduits en chapelure
2 cuillères à soupe ou 25 g de sucre
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, fondu

Mousse aux fraises
2½ cuillères à thé de gélatine en poudre*
2½ cuillères à soupe d’eau
½ tasse ou 125 g de lait
2 jaunes d’oeufs
½ tasse ou 100 g de sucre
2 tasses ou 300 g de fraises
1½ cuillère à soupe de jus de citron
¾ de tasse ou 187 g de crème à fouetter ou entière

Croûte
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la chapelure, le sucre et le beurre. Verser la préparation dans un moule à tarte de 23 cm (9 pouces) de diamètre. Presser la préparation sur le fond et les parois du moule. Enfourner et cuire pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit dorée. Laisser refroidir.

Mousse aux fraises
Dans un bol, verser l’eau et saupoudrer la gélatine. Laisser gonfler pendant 5 minutes.

Dans une casserole, verser le lait et le porter doucement à ébullition.

Pendant que le lait chauffe, dans un bol, fouetter les jaunes d’oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter graduellement le lait chaud toujours en fouettant. Remettre la préparation dans la casserole. Chauffer doucement la préparation en brassant continuellement. Cuire jusqu’à ce que la crème ait épaissi. Retirer la crème du feu et incorporer la gélatine. Réserver.

Laver les fraises, les équeuter et les couper en deux. Déposer les fraises dans un robot de type « blender », ajouter le jus de citron et les réduire en purée lisse. Incorporer la crème contenant la gélatine à la purée de fraises. Laisser tempérer le tout.

Dans un grand bol, fouetter la crème jusqu’à la formation de piques mous. Incorporer délicatement la crème à la préparation de fraises. Verser la mousse aux fraises dans la croûte à tarte et réfrigérer pendant 8 heure ou jusqu’à ce que la garniture soit prise.

Servir la tarte à la sortie du réfrigérateur ou laisser tempérer 20 minutes pour avoir une texture plus légère en bouche. Savourer avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser des feuilles de gélatine. Dans ce cas, il faudra 3 feuilles de gélatine (6 g). Faites gonfler la gélatine dans de l’eau froide, bien l’essorer et l’ajouter à la crème chaude.

Et vous les cafés-causeries du matin, est-ce que ça vous remplit d’énergie?

Une dernière fraise?

Encore une fois, je vais vous proposer une recette avec des fraises. La logique voudrait que j’enchaine avec des recettes contenant des framboises ou des bleuets (myrtilles), mais c’est peu probable. J’ai bien un framboisier dans le jardin même si ses fruits ne sont pas des plus populaire à la maison. Pourquoi un seul plant? La réponse est simple : j’aime les framboises qui sont douces et où l’on sent peu leur pépin, mais ne connaissant rien aux variétés de framboisiers, j’ai préféré prendre qu’un plant pour voir si la variété me plaisait avant d’en planter plus.

Voici donc pour un moment, ma dernière proposition avec des fraises : une tarte aux fraises et à la pistache. J’ai pris cette recette sur le blog de Anne-Sophie, Fashion Cooking.

Tarte aux fraises et à la pistache style « Fantastik »
Tarte aux fraises et à la pistache style « Fantastik »
Pour 8 personnes

Ganache montée à la pistache
1 cuillère à thé de gélatine en poudre ou 1 feuille
  de gélatine (2 g)
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de crème à fouetter
  ou entière
60 g (2 onces) de chocolat blanc
1¼ cuillère à thé ou 16 g de pâte de pistache
1 pincée de fleur de sel

Confit de fraise
1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 200 g de fraises
1 cuillère à soupe ou 20 g de sirop de maïs ou de glucose
1 cuillère à thé de gélatine en poudre ou 1 feuille
  de gélatine (2 g)*

Pistaches caramélisées à la fleur de sel
2 cuillères à soupe ou 30 g d’eau
2½ cuillères à soupe ou 30 g de sucre
3 cuillères à soupe ou 30 g de pistaches
1 pincée de fleur de sel
1½ cuillère à thé ou 6 g de beurre non salé

Pâte sablée**
½ tasse moins 1½ cuillère à soupe ou 90 g de beurre n
  on salé, tempéré
3½ cuillères à soupe ou 35 g de sucre glace
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 80 g de farine
1 pincée de fleur de sel

Biscuit trocadéro pistache
⅓ de tasse ou 55 g de sucre glace
2½ cuillères à soupe ou 25 g de pistaches finement
  concassées
2¾ cuillères à thé ou 8 g de fécule de maïs ou de maïzena
¼ de tasse ou 30 g de poudre d’amandes
1 cuillère à thé ou 5 g de jaune d’oeuf***
1¼ cuillère à thé ou 16 g de pâte de pistache
2 blancs d’oeufs dans deux contenants
1½ cuillère à soupe ou 20 g de sucre
3 cuillères à soupe ou 40 g de beurre non salé, fondu

¾ de tasse ou 135 g de fraises

Ganache montée à la pistache
Dans un bol, faire gonfler la gélatine en poudre dans 2 cuillères à thé d’eau froide ou faire tremper la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide.

Hacher le chocolat blanc et le déposer dans un bol. Ajouter la pâte de pistache et réserver.

Dans une casserole, porter à ébullition la crème avec la fleur de sel. Quand la crème bout, ajouter la gélatine (bien l’essorer, si elle est en feuille), puis verser sur le chocolat. Patienter quelques secondes avant de mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Couvrir d’une pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 5 heures.

Confit de fraise
Dans un bol, faire gonfler la gélatine en poudre dans 2 cuillères à thé d’eau froide ou faire tremper la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide.

Laver, équeuter et couper en morceaux les fraises. À l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » ou d’un pied-mélangeur, réduire les fraises en purée. Verser le coulis de fraise dans une casserole et ajouter le sirop de glucose. Porter à ébullition. Quand le coulis commence à bouillir, retirer du feu et ajouter la gélatine (bien l’essorer, si elle est en feuille). Verser dans un bol et conserver au réfrigérateur.

Pistaches caramélisées à la fleur de sel
Préchauffer le four à 160°C (325°F) et tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans une casserole, verser l’eau et le sucre. Porter à ébullition et laisser bouillir pendant au moins 2 minutes. La préparation de sucre doit avoir une apparence visqueuse. Ajouter les pistaches et la fleur de sel, puis bien mélanger. Verser les pistaches sur une plaque de cuisson. Répartir des petits morceaux de beurre sur les pistaches et enfourner pendant 15 minutes. Laisser totalement refroidir, puis séparer les pistaches ou les hacher grossièrement selon l’envie.

Pâte sablée
Avant de commencer la pâte sablée, veiller à avoir également préparer les ingrédients pour le biscuit trocadéro pistache.

Préchauffer le four à 170°C (340°F).

Dans un bol, mélanger la farine, le sucre glace et la fleur de sel. Incorporer le beurre et mélanger pour obtenir une pâte homogène. Verser la pâte dans un moule rond d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre et lisser la surface. Il ne faut pas utiliser de moule à charnière ou de cercle à pâtisserie : le beurre s’enfuirait du moule pendant la cuisson. Enfourner et cuire pendant 10 minutes.

Biscuit trocadéro pistache
Dans un bol, mélanger le sucre glace, les pistaches concassées, la fécule de maïs et la poudre d’amandes. Incorporer le jaune d’oeuf, la pâte de pistache et un des blancs d’oeufs en mélangeant énergiquement.

Dans un autre bol, fouetter le blanc d’oeuf restant. Quand le mélange commence à être mousseux, ajouter le sucre et continuer de fouetter jusqu’à ce que le blanc d’oeuf forme des pics mous. Incorporer délicatement le blanc en neige dans la pâte contenant les pistaches. Ajouter le beurre et mélanger délicatement pour l’intégrer.

À la sortie du four de la pâte sablée, verser cette pâte sans attendre et enfourner de nouveau pour 20 minutes. À la sortie du four, retourner le moule sur une grille à pâtisserie pour le démouler. Laisser totalement refroidir.

Montage
Fouetter la ganache montée à la pistache jusqu’à ce qu’elle soit assez ferme pour se tenir. Verser la ganache dans une poche à pâtisserie munie d’une douille cannelée.

Déposer le sablé sur une assiette de service, puis verser le confit de fraises. Si le confit est assez liquide, éviter de l’étaler près des bords. Pocher la ganache sur le confit de fraise pour le recouvrir.

Couper les fraises en 2 ou les laisser entières selon leur taille et les disposer sur la ganache. Répartir les pistaches caramélisées et, idéalement, servir sans attendre. Déguster avec gourmandise.

*La recette originale emploie de la pectine NH. N’en ayant pas, j’ai opté pour de la gélatine.
**Pour réaliser cette tarte, j’ai utilisé la même pâte sucrée qu’ici.
***J’ai mis le jaune d’oeuf, mais pour une si petite quantité, je crois qu’il est possible de l’omettre. À vérifier!

Et vous, est-ce que vous auriez une variété de framboisier à me proposer?

De retour avec les fraises…

Aujourd’hui, je suis passée avec mon chéri à un kiosque de fruits et légumes que j’adore. Il y avait des fraises et j’ai hésité…j’ai vu une nouvelle recette à tester! Finalement, je n’ai pas cédé : mon chéri n’a pas trop envie de fraises et avec la chaleur des prochains jours, je ne suis pas certaine de vouloir allumer mon four. Comme je vais repasser à ce kiosque, je verrais si je change ou non d’avis.

En attendant, je vous propose un gâteau de style succès avec des fraises évidemment! Pour le réaliser, je me suis inspirée de plusieurs recettes : la ganache montée à la fraise d’Anne-Sophie, la ganache montée à la pistache de J’en reprendrai bien un bout…, le crémeux au citron d’Amuses Bouche, la dacquoise de Il était une fois la pâtisserie et la confiture express aux fraises de James Martin.

Gâteau style succès fraises, pistaches et citron
Gâteau style succès fraises, pistaches et citron
Pour 6 à 8 personnes

Ganache montée à la fraise
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 75 g de fraises
5 cuillères à thé ou 25 g de crème à fouetter 35 % ou entière
⅓ de tasse ou 80 g de crème à fouetter 35 % ou entière,
  froide
60 g (2 onces) de chocolat blanc

Ganache montée à la pistache
¼ de tasse ou 60 g de crème à fouetter 35 % ou entière
2 cuillères à thé ou 25 g de pâte de pistache
60 g (2 onces) de chocolat blanc
¼ de tasse ou 60 g de crème à fouetter 35 % ou entière,
  froide

Crémeux au citron
1½ citron
1 oeuf
5 cuillères à soupe ou 60 g de sucre
½ cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
½ cuillère à thé de gélatine en poudre ou ½ feuille
  de gélatine (1 g)
2½ cuillères à soupe ou 35 g de beurre non salé

Dacquoise
1¼ tasse ou 150 g de poudre d’amandes*
¼ de tasse ou 35 g de farine
½ tasse ou 100 g de sucre
5 blancs d’oeufs
¼ de tasse ou 40 g de sucre glace

Confiture express à la fraise
1 tasse ou 180 g de fraises
2 cuillères à soupe ou 25 g de sucre
1½ cuillère à soupe d’eau

Ganache montée à la fraise
Hacher le chocolat blanc et le déposer dans un bol.

Laver, équeuter et couper en morceaux les fraises. À l’aide d’un mini-robot culinaire muni d’une lame en « s » ou d’un pied-mélangeur, réduire les fraises en purée lisse. Verser la purée de fraises dans une casserole et ajouter les 5 cuillères à thé ou 25 g de crème. Porter à ébullition. Quand le liquide bout, retirer du feu et verser sur le chocolat blanc. Laisser reposer 1 à 2 minutes avant de mélanger. Quand la ganache est bien lisse, ajouter la crème froide. Verser dans un bol, couvrir et réserver au réfrigérateur pendant au minimum 6 heures.

Ganache montée à la pistache
Hacher le chocolat blanc et le déposer dans un bol.

Verser ¼ de tasse ou 60 g de crème dans une casserole et ajouter la pâte de pistache. Porter à ébullition. Quand la crème bout, verser le tout sur le chocolat blanc. Laisser reposer 1 à 2 minutes avant de mélanger. Quand la ganache est bien lisse, ajouter la crème froide. Verser dans un bol, couvrir et réserver au réfrigérateur pendant au minimum 6 heures.

Crémeux au citron
Prélever le zeste des citrons et presser les fruits pour récupérer leur jus.

Dans un bol, faire gonfler la gélatine en poudre dans 1 cuillère à thé d’eau froide ou faire tremper la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans un bol, mélanger le sucre et la fécule de maïs. Ajouter le zeste des citrons et les oeufs. Fouetter le mélange quelques minutes puis incorporer le jus de citron. Déposer le bol sur un bain-marie. Cuire en fouettant constamment jusqu’à ce que la crème épaississe. Retirer le crémeux au citron du bain-marie et ajouter la gélatine (bien l’essorer, si elle est en feuille). Laisser tiédir la crème pendant 5 à 10 minutes, puis incorporer graduellement le beurre. Déposer le crémeux au citron dans un bol, couvrir et réserver au réfrigérateur.

Dacquoise
Préchauffer le four à 170°C (340°F).

Sur un papier parchemin, tracer deux ronds d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre. Déposer le papier parchemin sur une plaque de cuisson en veillant à ce que les dessins soient en contact avec la plaque.

Dans un bol, mélanger la poudre d’amandes, la farine et le sucre.

Dans un autre bol, fouetter les blancs d’oeufs en neige. Quand les blancs d’oeufs sont bien mousseux, incorporer peu à peu le sucre glace. Verser le mélange de poudre sur les blancs d’oeuf en neige. Mélanger délicatement et brièvement : ce n’est pas grave si le mélange n’est pas totalement homogène. Verser la pâte dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse. Dresser la pâte en remplissant l’intérieur des cercles tracés sur le papier parchemin. Avec le restant, dresser des petites pointes. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. Laisser totalement refroidir.

Confiture express à la fraise
Laver, équeuter et couper en deux, ou en quatre selon leur taille, les fraises. Déposer les fraises, le sucre et l’eau dans une poêle. Porter à ébullition et laisser bouillir à feu élevé pendant 1 minute. Retirer du feu et laisser refroidir.

Montage
Dans un bol, verser la ganache à la fraise. Fouetter la ganache comme une crème fouettée. Quand le mélange est ferme, la verser dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse ou cannelée. Réserver au frais.

Dans un bol, verser la ganache à la pistache. Fouetter la ganache comme une crème fouettée. Quand le mélange est ferme, la verser dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse ou cannelée. Réserver au frais.

À l’aide d’une spatule, travailler le crémeux au citron pour l’assouplir et lui donner une texture bien lisse. Verser dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse ou cannelée.

Sur une assiette de présentation déposer un disque de dacquoise. Arroser légèrement la dacquoise avec le sirop de la confiture de fraises express. Dresser en alternance la ganache à la fraise, la ganache à la pistache et le crémeux au citron. Répartir les fraises de la confiture, puis couvrir le tout avec le second disque de dacquoise. Si désiré, décorer avec les différents restants. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

*Si vous le désirez, vous pouvez remplacer une partie de la poudre d’amandes par des pistaches moulues.

Et vous, est-ce que les fraises vous tentent encore?

Déjà la fin des fraises…

À chaque fois, c’est la même chose : je n’en reviens pas que ce soit déjà la fin de la saison des fraises! Est-ce que j’en ai assez profité? Je ne sais pas, mais j’ai fait des provisions au congélateur au cas où je découvrirais d’autres recettes avec des fraises à expérimenter rapidement. J’ai aussi préparé des fraises tranchées pour réaliser des tartes rapides cet automne et cet hiver… Il faut seulement que je m’en rappelle!

Il me reste encore trois recettes avec des fraises à vous proposer. Je commence par un gâteau assez rapide issu du livre L’ultime cake book de Christophe Michalak.

Gâteau dans l'esprit d'un fraisier
Gâteau dans l’esprit d’un fraisier
Pour 6 à 8 personnes

Gâteau
200 g (7 onces) de pâte d’amande
2 oeufs
1½ cuillères à soupe ou 12 g de farine
¼ tasse ou 50 g de beurre non salé, fondu

Gelée de fraise
⅔ de tasse ou 100 g de fraises
¼ de tasse ou 50 g de framboises
2 cuillères à thé de jus de lime
2 cuillères à soupe ou 25 g de sucre
¼ de cuillère à thé ou 1 g d’agar-agar

Pâte d’amande verte pour décorer (facultatif)
Pistaches pour décorer (facultatif)

Gâteau
Préchauffer le four à 170°C (340°F). Chemiser de papier parchemin un moule à charnière d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre.

À l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » ou de type « blender », mixer la pâte d’amande et les oeufs. Verser le mélange dans un bol et fouetter pendant 10 minutes. Incorporer délicatement le beurre fondu, puis la farine. Verser la pâte dans le moule à charnière. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir sans démouler.

Gelée de fraise
À l’aide d’un pied-mélangeur ou d’un autre robot culinaire, réduire en purée les framboises et les fraises. Si désiré, filtrer la purée pour retirer les pépins.

Dans une casserole, verser la purée de fruits, le jus de lime et l’agar-agar. Porter à ébullition et laisser bouillir au moins 1 minute. Laisser tiédir 5 minutes et verser sur le gâteau. Laisser refroidir à température ambiante.

Étaler la pâte d’amande verte entre deux feuilles de papier parchemin. Découper des lanières dans la pâte d’amande et les déposer sur la gelée de fraise. Parsemer quelques pistaches pour décorer. Servir et déguster avec gourmandise.

Et vous, est-ce que la saison des fraises s’achève?