Mot-clé : épices à steak

Premières constatations sur le végé

Je suis assez contente de nos découvertes dans la cuisine végétarienne : j’ai plein de recettes à vous proposer! Après ces quelques semaines à faire régulièrement des plats végétariens, j’identifie mieux les recettes qui vont nous plaire. Un de nos critères les plus importants est la texture : il faut une certaine mâche! On ne va pas se mentir le tofu et les légumineuses restent quand même plus mous sous la dent qu’un morceau de viande. Pour compenser chez nous, il faut apporter du croustillant ou du croquant : soit je rajoute une panure au plat, soit c’est l’accompagnement qui doit avoir plus de mâche. Après, il y a tellement d’idées et de styles de plat qu’il y a de quoi s’amuser et expérimenter un bon moment.

Aujourd’hui, je vous propose une tourtière au millet végétarienne. L’important dans cette recette est de bien rincer le millet avant de le cuire pour qui soit moins amère. J’ai pris cette recette sur le blog de Sara, Le garde-manger de Sara.

Tourtière au millet
Tourtière au millet
Pour 4 personnes

Garniture
½ tasse ou 105 g de millet
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de légumes
1 oignon
1 ou 2 gousses d’ail
125 g de champignons de Paris (5 à 6 petits champignons )
1 pommes de terre
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 cuillère à soupe de sauce soja
2¼ cuillère à thé de sauce Worcestershire*
½ cuillère à soupe de levure alimentaire (facultatif)
½ cuillère à thé d’épices à steak
½ cuillère à thé de moutarde sèche
¼ de cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
Sel et poivre

Pâte brisée
1¾ de tasse ou 250 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé d’huile de colza
  ou de canola
¾ de tasse ou 187 g d’eau froide

Garniture
Verser le millet dans un tamis et rincer abondamment à l’eau froide. Déposer le millet dans un chaudron et ajouter le bouillon de légumes. Porter à ébullition, couvrir et réduire le feu. Laisser mijoter pendant 15 minutes. Retirer du feu et laisser reposer pendant 5 minutes avant de retirer le couvercle. Verser dans un bol et laisser tiédir.

Couper grossièrement l’oignon, l’ail et les champignons. Déposer ces légumes dans un bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » et mixer pour les hacher finement**. Éplucher et couper en petits cubes la pomme de terre.

Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Quand l’huile est bien chaude, ajouter l’oignon, l’ail, les champignons et la pommes de terre. Faire revenir les légumes pendant 5 à 10 minutes ou jusqu’à ce que les légumes ne rendent plus d’eau. Verser les légumes sur le millet cuit. Incorporer la sauce soja, la sauce Worcestershire, la levure alimentaire, les épices à steak, la moutarde, le piment de la Jamaïque, la cannelle et la muscade. Goûter, saler et poivrer au besoin. Réserver au frais.

Pâte brisée

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Ajouter l’huile et mélanger avec les doigts jusqu’à la formation de petits grumeaux. Verser les deux tiers de l’eau et mélanger. Ajouter de l’eau au besoin jusqu’à ce que la pâte se tienne. Pétrir pour obtenir une pâte lisse. Si possible, laisser reposer la pâte pendant au moins 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 3 mm (⅛ de pouce). Verser la garniture au centre de la pâte. Replier les bords de la pâte sur la garniture pour réaliser une tarte sans moule. Si désiré, badigeonner le dessus de la tourtière d’un peu d’eau, d’huile ou de lait végétal. Enfourner et cuire pendant 45 minutes. Laisser un peu tiédir***, découper et servir avec ou sans sauce. Déguster avec plaisir.

*Pour une version végétarienne ou végétalienne, il faut utiliser une sauce Worcestershire végétalienne, la sauce Worcestershire classique contient des anchois. Vous pouvez également la remplacer par de la sauce soja.
**Vous pouvez hacher les légumes au couteau, l’opération sera juste un peu plus longue selon votre dextérité.
***S’il vous reste une pointe (ou si vous voulez doubler la recette), il est possible de la réchauffer quelques jours plus tard ou de la congeler.

Et vous, quels sont vos critères pour choisir une recette végétarienne?

Solution de rechange…

C’est au Salon du blog culinaire, comme plusieurs personnes, que j’ai découvert le smoked meat de canard, un produit québécois. J’ai adoré! C’est pourquoi, lors de mon dernier passage au Québec, je tenais absolument à faire déguster ce produit à mes parents. D’autre part, j’ai également découvert la difficulté à s’en procurer. De plus, ne soyons pas naïf, même si j’aurais fait une réserve, une fois épuisée, difficile, voire impossible de s’en constituer une nouvelle. Heureusement, mes parents ont trouvé la solution, par le plus grand des hasards, en m’offrant le livre Bistro de Jean-François Plante : il y a une recette de smoked meat de canard dans ce livre!

Je n’ai pas résisté à la tentation et j’ai essayé cette recette dès la première occasion… ou plutôt, dès que j’ai eu tous les ingrédients sous la main. Un petit régal, à refaire. Avant que j’oublie : pour ceux et celles qui ne connaissent pas le smoked meat, c’est une sorte de pastrami.

Canard en smoked meat
Smoked meat de canard
Pour 4 à 6 personnes

2 magrets de canard*
1 cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé de fleur de sel
1 cuillère à soupe d’épices pour bifteck ou à steak**
1 cuillère à soupe d’épices à marinade***
2 cuillères à soupe de poivre vert en saumure
2 cuillères à soupe de 4 poivres concassés grossièrement
2 cuillères à thé de thym frais
2 cuillères à thé de romarin frais
2 cuillères à soupe de poudre d’ail
1 cuillère à thé de nitrate de potassium (salpêtre)****

Hacher le poivre vert. Réserver.

Dans un bol, mélanger la cassonade (le sucre roux), la fleur de sel, les épices pour bifteck (ou à steak), les épices à marinade, le poivre vert haché, les 4 poivres concassés, le thym, le romarin, la poudre d’ail et le nitrate de potassium (salpêtre).

Sur un plan de travail ou sur une plaque de cuisson, étaler 1 feuille de papier d’aluminium. Saupoudrer la moitié du mélange d’épices. Déposer les magrets de canard sur le lit d’épices et les couvrir avec le restant d’épices. Appuyer avec les mains pour bien faire adhérer les épices aux magrets de canard. Superposer les magrets l’un sur l’autre de manière à ce que la chair soit collé et que le gras du canard soit à l’extérieur. Emballer les magrets de canard avec la feuille de papier d’aluminium. Au besoin, ajouter une seconde feuille de papier d’aluminium. Laisser mariner pendant 3 jours au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 120°C (250°F).

Enfourner les magrets de canard sans les déballer du papier d’aluminium et cuire pendant 3 heures.

À la sortie du four, déballer les magrets de canard et les couper en tranches minces*****. Servir chaud, tiède ou froid accompagné de moutarde (douce, américaine ou de Dijon) ou de mayonnaise.

*Choisissez deux magrets de taille similaire pour avoir une cuisson plus uniforme.
**Si vous n’avez pas d’épices pour bifteck ou à steak, il est possible de réaliser votre propre mélange : les recettes varient beaucoup de l’une à l’autre. Voici deux recettes : ici et .
***Les épices à marinade contiennent habituellement de la coriandre, des grains de moutarde (jaune ou blanc), du piment et de la cannelle, entre autres. Pour faire votre propre mélange, je vous invite à consulter cette recette et celle-ci.
****On trouve le nitrate de potassium (ou salpêtre) dans les pharmacies au Québec et dans les drogueries en Europe. Ce produit est souvent utilisé dans la charcuterie pour la conservation.
*****Il est possible de laisser tiédir le smoked meat de canard et de l’effilocher plutôt que de le trancher. On peut également utiliser le smoked meat pour faire des sandwichs.

Et vous, est-ce que vous allez craquer pour le smoked meat de canard?