Mot-clé : datte

Fil conducteur

Les biscuits font partie des trucs que je prépare le plus volontairement : c’est assez rapide à préparer et ça plaît toujours. Par contre, j’ai de plus en plus de mal à trouver de nouvelles idées : le chocolat revient régulièrement, c’est mon fil conducteur. Je pense facilement à l’associer avec des noix, surtout que j’en ai toujours sous la main, mais avec le temps, je manque un peu de créativité. Pourtant, il y a les fruits séchés, les zeste d’agrumes, des fruits confits, les bonbons, le caramel… mais je reviens toujours au chocolat et aux noix. Difficile de briser cette constance.

Aujourd’hui, je vous propose, évidemment, des biscuits dans lesquels j’ai marié le chocolat avec des noix de cajou et des dattes. J’avais vu cette association et j’ai voulu l’essayer. Je vous les présente, car j’ai bien aimé le résultat. Pour la pâte à biscuits, je me suis basée sur une recette de Katia au pays des merveilles.

Biscuits aux dattes, noix de cajou et chocolat
Biscuits aux dattes, noix de cajou et chocolat
Pour 20 biscuits

6½ cuillères à soupe ou 90 g de beurre non salé, tempéré
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 50 g de sucre
1 oeuf
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 157 g de farine
¼ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ tasse ou 75 g de pépites de chocolat noir*
¼ de tasse ou 38 g de noix de cajou
¼ de tasse ou 45 g de dattes
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 160°C (325°F).

Hacher grossièrement les noix de cajou et couper les dattes en morceaux.

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude et le sel. Réserver.

Dans un second bol, fouetter le beurre avec la cassonade et le sucre pendant 3 minutes. Ajouter l’oeuf et l’extrait de vanille. Incorporer la préparation de farine et bien mélanger. Ajouter les pépites de chocolat, les noix de cajou et les dattes en morceaux.

Prélever environ 1½ cuillère à soupe de pâte et façonner en boule. Déposer la boule de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin et répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Aplatir légèrement les boules de pâtes et enfourner pendant 14 minutes ou jusqu’à ce que le pourtour des biscuits soient dorés. À la sortie du four, retirer les biscuits de la plaque de cuisson et laisser totalement refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Quand j’ai fait les biscuits, j’ai mis plus de chocolat, mais libre à vous de mettre plus de noix ou de dattes.

Note : Cette pâte à biscuit est délicieuse, alors n’hésitez pas à l’essayer en mettant les ingrédients qui vous font envie.

Deux gâteaux sans…

Pour l’anniversaire de mon chéri, j’avais préparé deux gâteaux sans produit laitier, sans gluten, sans oeuf, etc. La première recette, je vous l’ai proposée mercredi dernier. Aujourd’hui, je vous présente la seconde. Pourquoi ai-je fait deux gâteaux? Tous simplement parce que je n’étais pas certaine que la recette d’aujourd’hui allait plaire à tous les invités et aussi parce que j’avais peur que le gâteau plus classique (celui de mercredi dernier) ne soit pas au point. Heureusement, les deux gâteaux ont été réussi et comme prévu, certains ont préférés l’un à l’autre.

Pour la recette d’aujourd’hui, j’ai mixé deux recettes. Pour la croûte, je me suis basée sur la recette de Véronique St-Pierre, Rose Madeleine. Pour la garniture, c’est une recette de My darling vegan qui m’a interpellé.

Gâteau crémeux aux noix et au chocolat sans...
Gâteau crémeux aux noix et au chocolat sans…
Pour 8 personnes

Croûte
1 tasse ou 110 g de noix de Grenoble*
1½ tasse ou 180 g de pacanes ou de noix de pécan
1½ tasse ou 270 g de dattes Medjool** dénoyautées
½ tasse ou 52 g de cacao
3 cuillères à soupe de sirop d’érable
2 gousses de vanille

Garniture
2 tasses ou 300 g de noix de cajou
¼ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 90 g de beurre
  d’arachides***
½ tasse ou 80 g d’huile de noix de coco
½ tasse ou 170 g de sirop d’érable
½ tasse ou 125 g d’eau
2 cuillères à thé de sel

Éclats de chocolat noir pour décorer****(facultatif)

Croûte
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin. Déposer les noix de Grenoble et les pacanes (ou noix de pécan) sur la plaque et enfourner pendant 8 minutes*****. Sortir les noix du four et les laisser totalement refroidir.

Chemiser le fond d’un moule à charnière de 20 ou 23 cm (8 ou 9 pouces) de diamètre de papier parchemin. Garnir le tour d’une bande de papier parchemin pour faciliter le démoulage. Réserver.

Dans le bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s », moudre les noix de Grenoble et les pacanes (ou noix de pécan). Couper les dattes en morceaux et les ajouter dans le robot. Incorporer également le cacao, le sirop d’érable et les graines des gousses de vanille. Mixer jusqu’à ce que le mélange forme une pâte. Répartir la pâte dans le fond du moule. Pour une croûte plus mince, ne pas employer toute la pâte et réserver le surplus au réfrigérateur ou le congeler pour le déguster à un autre moment.

Garniture
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin. Déposer les noix de cajou sur la plaque et enfourner pendant 7 minutes*****. Sortir les noix du four et les laisser totalement refroidir.

Déposer les noix de cajou dans un bol et les couvrir d’eau froide. Laisser temper pendant 4 heures ou toute une nuit.

Égoutter et rincer les noix de cajou. Dans le bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s », déposer les noix de cajou avec le sirop d’érable, l’eau et le sel. Mixer le tout jusqu’à ce que la préparation ait une texture lisse. Ouvrir le robot à quelques reprises pour racler la parois pendant l’opération. Incorporer le cacao, le beurre d’arachides et l’huile de noix de coco. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Verser la garniture sur la croûte. Déposer le gâteau au congélateur pendant 4 heures pour aider la garniture à figer. Déplacer le gâteau au réfrigérateur jusqu’au moment de la dégustation.

Au moment de servir, démouler le gâteau et le décorer avec des éclats de chocolat noir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer les noix de Grenoble par la même quantité d’amandes ou de noisettes.
**Il est possible d’utiliser des dattes régulières. Dans ce cas, il faudra faire tremper les dattes dans de l’eau pendant au moins 1 heure.
***Vous pouvez utiliser un autre beurre (ou purée) de noix : d’amandes, de noisettes, de pacanes, etc.
****Si vous réalisez ce gâteau pour quelqu’un d’allergique aux produits laitiers, il faut utiliser du chocolat ayant la mention sans produit laitier. Dans ce cas, il est plus facile de faire un glaçage en utilisant une ½ tasse ou 26 g de cacao (qu’on trouve plus facilement avec la mention sans produit laitier), ⅓ de tasse ou 53 g l’huile de coco fondu et ¼ de tasse ou 85 g du sirop d’érable.
*****Vous n’êtes pas obligés de torréfier les noix.

J’ai bien aimé cette incursion dans la cuisine végétalienne. Pour des desserts « sans », la cuisine végétalienne offre plusieurs idées et la seule adaptation que vous aurez peut-être à faire concernera la farine. Alors jetez y un coup d’oeil!

Avant de parler d’un autre…

Récemment, j’ai découvert un nouveau granola aussi délicieux que celui à la cannelle, mais avant de vous le présenter il faudrait bien que je vous donne la recette de mon granola de référence.

Voici donc la délicieuse recette de granola à la cannelle de Mademoiselle B. du blog Fringues, popote, action!

Très bon granola
Granola à la cannelle
Pour 750 g ou 6 tasses de granola

½ tasse ou 70 g de flocons d’avoine
1½ tasse ou 165 g de flocons de sarrasin
½ tasse ou 80 g de flocons de 5 céréales*
½ tasse ou 70 g de pacanes ou noix de pécan
  concassées grossièrement
½ tasse ou 60 g de filament de noix de coco non sucré
1 cuillère à soupe de cannelle moulue
½ cuillère à thé de sel de mer ou de fleur de sel
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
½ tasse ou 170 g de sirop d’érable**
½ tasse ou 120 g de dattes dénoyautées
2 cuillères à soupe d’huile de noix de coco***
2 cuillères à soupe d’eau
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
Fruits secs ou pépites de chocolat, au goût (facultatif)

Préchauffer le four à 150° (300°F).

Dans un grand bol, mélanger les flocons d’avoine, les flocons de sarrasin, les flocons de 5 céréales, les pacanes (ou les noix de pécan), la noix de coco, la cannelle, le sel de mer (ou la fleur de sel) et la muscade. Réserver.

Dans un robot muni d’une lame en « s » ou à l’aide d’un mélangeur plongeant, réduire en purée lisse les dattes avec le sirop d’érable, l’huile de noix de coco, l’eau et l’extrait de vanille.

Verser la purée sur les flocons de céréales et mélanger. Étaler la préparation sur deux plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin et enfourner pendant 25 minutes. Pendant la cuisson, mélanger doucement à deux reprises le granola. Laisser totalement refroidir sur la plaque de cuisson.

Incorporer des fruits secs ou des pépites de chocolat si désiré. Conserver le granola dans des pots en verre ou une boîte métallique. Déguster avec gourmandise.

*J’ai remplacé le sarrasin blanc entier par des flocons aux 5 céréales, car je n’ai pas trouvé ce type de sarrasin.
**Il est possible de remplacer le sirop d’érable par du miel, mais le goût est vraiment meilleur avec du sirop d’érable.
***Il est possible de remplacer l’huile de noix de coco par de l’huile végétale ou du beurre fondu.

Et vous, pour quel granola craquez-vous?

Ne pas en perdre une miette

Je ne me souviens pas la dernière fois que j’ai mangé un carré aux dattes. Une chose est certaine, c’était un dessert que je n’avais jamais préparé. J’avais relevé la recette de Ricardo, mais j’ai tardé à l’essayer. La raison est simple : autant, je suis difficile pour les légumes, autant, je le suis moins pour les desserts aux fruits; ce qui n’est pas nécessairement le cas de mon chéri. Monsieur n’aimant pas vraiment les fruits secs (raisins secs, canneberges, etc.), je me doutais bien que je devrais les manger en totalité. Je peux vous dire que je ne me suis pas trompée. Heureusement pour moi, j’en avais vraiment envie et je n’en ai pas laissé une miette.

La recette de carrés aux dattes que je vous propose aujourd’hui est tirée du magazine Ricardo volume 10, numéro 2.

Carré aux dattes
Carrés aux dattes
Pour 16 carrés

Garniture
2½ tasse ou 560 g de dattes dénoyautées et hachées
1 tasse ou 250 g d’eau
2 cuillères à soupe de jus de citron
2 cuillères à soupe de cassonade ou de sucre roux* (facultatif)
½ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium

Croustillant
1¾ de tasse ou 190 g de flocons d’avoine
1 tasse ou 120 g de farine
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¾ de tasse ou 165 g de beurre non salé ou demi-sel, tempéré

Garniture
Dans un chaudron, mélanger les dattes, l’eau, le jus de citron et la cassonade (ou le sucre roux). Porter à ébullition. Quand la préparation bout, ajouter le bicarbonate de soude (ou de sodium) et laisser mijoter pendant 5 minutes en remuant continuellement. La préparation est prête quand les dattes sont réduites en purée. Laisser tiédir.

Croustillant
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Chemiser d’une bande de papier parchemin un moule carré d’environ 20 cm (8 pouces) de côté. Beurrer les deux autres côtés qui ne sont pas cachés par la bande de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, la farine, la cassonade et la poudre à pâte. Incorporer le beurre et bien mélanger.

Dans le moule, verser la moitié du croustillant et presser assez fermement pour créer une croûte qui se tient bien. Répartir la garniture aux dattes pour couvrir la croûte. Saupoudrer le restant de croustillant et presser légèrement. Enfourner et cuire pendant 55 minutes ou jusqu’à ce que le croustillant soit bien doré. Laisser refroidir au moins 4 heures. Démouler et couper en carrés. Déguster en collation, en dessert ou à tout autre moment.

*En général, les dattes sont assez sucrées, donc vous pouvez omettre la cassonade ou le sucre roux. C’est à votre convenance.

Et vous, y a-t-il un dessert où vous n’en laissez pas une miette aux autres?

Demi-recette…

Il m’arrive souvent de faire des demi-recettes : soit pour m’adapter à la quantité de viande que nous consommons, soit pour avoir une portion raisonnable de dessert et les renouveler plus rapidement. Cependant depuis quelques temps, j’ai une autre manière de faire les demi-recettes : je ne fait qu’une partie des étapes.

C’est ce qui est arrivé avec la recette que je vous propose aujourd’hui. À l’origine, il s’agit de plat de pâtes avec du boeuf braisé. J’ai fait le braisé de boeuf puis je l’ai servi tel quel : pas de pappardelle, pas de roquette, pas de fromage et pas de beurre pour allonger la sauce. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 10, numéro 8.

Boeuf au porto
Boeuf braisé au porto
Pour 4 personnes

454 g de palette de boeuf sans os
2 cuillères à soupe ou 28 g de beurre
1 oignon
1 tasse ou 250 g de porto
2 tasses ou 500 g de bouillon de boeuf
3 dattes séchées, dénoyautées
3 cuillères à soupe ou 20 g de noix de Grenoble concassées
Sel et poivre

Hacher l’oignon. Couper en petits dés les dattes. Réserver.

Découper la viande en petits cubes de moins de 2 cm (¾ de pouce) de côté.

Dans un chaudron, faire fondre le beurre. Quand le beurre est bien chaud faire dorer la viande de tous les côtés. Saler et poivrer. Quand la viande est colorée, la réserver sur une assiette.

Dans le même chaudron, faire revenir l’oignon. Au besoin, ajouter du beurre. Quand l’oignon commence à dorer, remettre la viande dans le chaudron et ajouter le porto. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux pendant 5 minutes.

Ajouter le bouillon de boeuf et les dattes, puis porter de nouveau à ébullition. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 1 h 30 ou jusqu’à ce que la viande soit tendre. Saler et poivrer au goût. Au moment de servir, ajouter les noix de Grenoble sur la viande. Servir accompagné de pâtes ou d’une purée de pommes de terre.

Et vous, est-ce que vous faites souvent des demi-recettes?