Mot-clé : citron

Citron Meyer

En regardant l’étalage de fruits d’un commerce, je suis finalement tombée sur des citrons Meyer. Je ne vous dis pas ma joie d’avoir enfin entre les mains ce petit agrume. On m’avait dit qu’on pouvait les manger comme une orange, mais je les ai trouvé trop acide pour les consommer de cette façon. Par contre, je n’ai pas voulu perdre une seule partie de ces précieux agrumes. Les écorces ont été confites, la chair broyée pour récolter le plus de jus possible pour en faire un curd et une autre petite recette.

J’ai transformé une petite partie de mon jus de citron en posset. Il s’agit d’une petite crème au citron toute simple et rapide à préparer. J’ai pris cette recette sur le blog de Jasmine Cuisine.

Posset au citron Meyer
Posset au citron Meyer
Pour 4 à 6 petites portions

1 tasse ou 250 g de crème à fouetter ou entière
⅓ de tasse ou 67 g de sucre*
¼ de tasse ou 62 g de jus de citron Meyer**

Verser la crème et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition et laisser frémir pendant 30 secondes. Retirer du feu et laisser tiédir pendant 20 minutes en remuant au moins trois fois la crème.

Ajouter le jus de citron et fouetter la crème jusqu’à ce que la texture soit homogène. Verser le mélange dans 4 ou 6 verrines.

Placer les verrines au réfrigérateur et les laisser au moins 4 heures, voire toute une nuit. Déguster avec gourmandise.

*Il est possible d’augmenter la quantité de sucre selon votre goût.
**Il est possible de remplacer le jus de citron Meyer par du jus de citron régulier, du jus d’orange, du jus de pamplemousse ou un jus d’agrume de votre choix.

Et vous, avez-vous déjà cuisiné des citrons Meyer?

Le théâtre

Une tante de mon chéri avait acheté des billets de théâtre pour y aller avec sa nièce. Malheureusement, celle-ci avait déjà une autre activité prévue. Elle nous a donc proposé les billets. Il y avait déjà un moment que nous voulions aller au cinéma avec Mini-nous, mais l’occasion ne s’était pas encore présenté. En s’informant sur le spectacle, nous avons découvert qu’il durait 1 heure : pas trop long pour un enfant et juste assez pour une première expérience. Nous avons donc découvert dans un joli théâtre, un spectacle de cirque avec un chien et des poules! Comme quoi, le théâtre nous réserve encore de belles surprises.

Dans un autre ordre d’idée, pour la recette du jour, je vous propose un tartare. Celui-ci a la particularité de prendre les saveurs de l’automne : la pomme. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Tartare de boeuf épicé à la pomme
Tartare de boeuf épicé à la pomme
Pour 3 personnes

300 g de boeuf (une pièce de viande tendre)*
½ pomme**
1 cuillère à soupe de mayonnaise
1 cuillère à soupe de ciboulette, ciselée
1 cuillère à soupe de persil frais, haché
2 cuillères à thé de compote de pommes non sucrée
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de sauce sriracha ou au goût
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de jus de citron
Sel et poivre

Couper la pomme en petits dés. Déposer les dés de pomme dans un bol et ajouter la mayonnaise, la ciboulette ciselée, le persil haché, la compote de pomme, la moutarde de Dijon, la sauce sriracha, la cannelle et le jus de citron.

Couper la viande en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper la viande, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure la viande découpée dans ce bain-marie glacé.

Ajouter le boeuf coupé à la préparation de pomme et mélanger. Saler et poivrer au goût. Réserver au réfrigérateur au moins 30 minutes avant de servir. Déguster avec plaisir sur du pain grillé ou des craquelins.

*Choisissez une pièce de viande tendre et sans nerfs comme un steak, de la bavette, de l’intérieur de ronde ou une viande à grillade.

Et vous, allez-vous souvent au théâtre?

Ce dimanche, c’est bon

Voilà, je ne suis pas passée tout droit cette fois, j’ai pensé à vous proposer une recette salée. J’ai hésité un peu et finalement, j’ai opté pour une recette toute simple de poisson. Peut-être que vous cuisez votre poisson de cette manière, mais moi, j’y pense rarement.

Il s’agit d’une petite improvisation de cabillaud (ou de morue fraîche) cuit avec du citron. Au moment de déguster, vous pressez le citron sur poisson : le citron cuit dégage un autre parfum.

Cabillaud au beurre citronné
Cabillaud au beurre citronné
Pour 2 personnes

200 g de filet de cabillaud ou un autre poisson blanc
1 cuillère à soupe de beurre salé
1 citron
Sel et poivre
Fines herbes au goût (facultatif)

Couper le citron en rondelles*.

Déposer le beurre dans une grande poêle et le faire fondre. Ajouter les rondelles de citrons.

Quand le beurre est bien chaud, saler et poivrer le filet de cabillaud, puis le déposer dans la poêle. Cuire environ 3 à 4 minutes de chaque côté.

Saupoudrer les fines herbes sur le poisson. Servir le poisson avec les rondelles de citron. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également prélever le zeste de citron et l’ajouter sur le poisson juste avant de servir.

Et vous, pensez-vous à cuire des rondelles ou des quartiers de citron?

Déprime en cuisine

Il y avait des signes depuis quelques temps, mais je n’y avais pas prêtée attention plus qu’il ne le faut. C’est la semaine dernière que je me suis rendue à l’évidence : il y a des moments où la cuisine c’est vraiment déprimant! J’adore toujours cuisiner, mais le temps et l’envie ne sont pas toujours au rendez-vous. Les luttes à table pour convaincre Mini-nous de goûter de nouvelles choses ont eu raison de ma patience et de mon enthousiasme culinaire. C’est déprimant d’annoncer le repas et d’entendre dans la seconde qui suit que ce n’est pas bon ou de se faire demander pourquoi je cuisine ça. Alors, j’ai moins envie d’expérimenter de nouvelles recettes, surtout si elles ne se préparent pas en moins de 30 minutes. J’avoue que l’idée de servir des bol de céréales me trotte parfois en tête, mais je ne m’avoue pas encore vaincue.

En attendant qu’une nouvelle recette salée m’interpelle, je vous propose une recette qui fait en général l’unanimité : un fish and chip. J’ai pris cette recette sur le site de Di Stasio.

Fish and chips
Fish and chips
Pour 3 personnes

¾ de tasse ou 180 g de bière
1½ cuillère à soupe de jus de citron
1½ cuillère à soupe de vinaigre*
¾ de tasse ou 105 de farine
Farine supplémentaire pour enfariner le poisson
300 g de filets d’aiglefin, morue ou autres poissons
  à chair blanche
Huile végétale en quantité suffisante
Sel et poivre

Dans un petit bol, mélanger la bière, le jus de citron et le vinaigre.

Dans un autre bol, verser la farine. Ajouter en trois fois les liquides en fouettant entre chaque ajout pour obtenir une pâte lisse et homogène. Saler et poivrer. Laisser reposer la pâte pendant au moins 1 heure à température ambiante.

Verser environ 1 cm (½ pouce) d’huile dans une casserole à bord haut**. Chauffer l’huile en restant toujours à proximité et en surveillant continuellement.

Enfariner les filets de poisson.

Déposer une goutte de pâte dans l’huile pour vérifier la température : des petites bulles doivent apparaître autour de la pâte dès qu’elle touche l’huile. Tremper un filet à la fois dans la pâte et le déposer dans l’huile. Cuire 2 à 3 filets de poisson en même temps pour ne pas surcharger la casserole. Cuire les filets pendant 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que la panure soit dorée en prenant soin de tourner les filets à mi-cuisson. Égoutter sur un papier absorbant puis servir avec du citron ou une sauce de votre choix. Déguster avec plaisir.

*Libre à vous de prendre un vinaigre de malte, de vin blanc, de cidre, etc.
**Vous pouvez cuire le poisson dans une friteuse : c’est ce qu’il y a de plus sécuritaire et ce qui est le mieux!

Et vous, avez-vous déjà été frappé par la déprime culinaire?

Plus tellement de saison

Avec les plats du 31 juillet, j’ai mis quelques recettes en attente. En parcourant mes photos, je suis tombée sur une recette que j’avais bien aimé. Je sais que si je ne la publie pas maintenant, je ne risque pas de le faire plus tard. Par contre, j’ai hésité car elle contient du melon (cantaloup) et que ce n’est plus vraiment la saison.

Je vous propose donc une recette de poulet épicé au cantaloup et au chorizo. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 16, numéro 6.

Poulet épicé au cantaloup et au chorizo
Poulet épicé au cantaloup et au chorizo
Pour 3 personnes

¼ de cantaloup ou de melon charentais*
2 cuillères à soupe de jus de citron
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
½ cuillère à thé de paprika doux
300 g d’escalopes de poulet
½ cuillère à thé de flocons de piment
½ cuillère à thé de graines de fenouil ou de coriandre,
  concassées
30 g de chorizo
Sel et poivre

Couper le cantaloup en quartier puis en cubes. Déposer le cantaloup dans un bol, ajouter le jus de citron, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et le paprika. Réserver.

Couper le chorizo en cubes.

Assaisonner les escalopes de poulet avec les flocons de piment et les graines de fenouil (ou de coriandre). Saler et poivrer.

Verser l’huile restante dans une poêle et chauffer. Quand le corps gras est chaud, cuire les escalopes environ 2 à 3 minutes de chaque côté. Quand la viande est cuite, la retirer de la poêle et y cuire le chorizo.

Servir les escalopes de poulet parsemer de chorizo et accompagner de cantaloup assaisonné. Déguster avec plaisir.

*Une recette idéale pour utiliser un restant de cantaloup ou de melon.

Bonne journée!