Mot-clé : citron

Autre poisson

Pour mes buffets, j’aime toujours ajouter une touche de poisson. J’ai essayé le gravlax, le saumon fumé en sandwich, la salade de crevette et le tartare de saumon. Pour varier, j’ai opté pour du thon. J’ai même poussé l’audace jusqu’à utiliser du thon en boîte! Personnellement, je n’apprécie pas beaucoup le poisson en boîte, mais ce n’est pas le cas de mon entourage qui trouve bien pratique les boîtes de thon.

Je vous propose donc une recette de pain de thon italien. Je ne sais pas pourquoi l’on appelle ça un pain, car il s’agit plutôt d’une terrine de thon, mais quel importance? J’ai pris cette recette sur le blog d’Un déjeuner de soleil.

Pain de thon italien
Pain de thon italien
Pour 6 personnes

350 g de thon en boîte à l’huile* égoutté, environ 3 conserves
3 oeufs
1 citron pour le jus et le zeste
10 feuilles de basilic
2 petits tomates ou 10 tomates cerises

Préchauffer le four à 170°C (340°F). Beurrer un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces). Tapisser le fond du moule de papier parchemin pour faciliter le démoulage.

Dans le bol d’un robot muni d’une lame en « s », déposer le thon, les oeufs, le basilic, le zeste et le jus de citron. Mixer jusqu’à ce que le tout soit homogène et presque lisse. Verser la moitié de la préparation dans le moule.

Couper en deux les tomates et les répartir sur la préparation de thon. Verser le restant de préparation de thon sur les tomates.

Déposer le moule dans un plat plus grand et verser de l’eau chaude jusqu’au deux tiers du moule.

Enfourner et cuire pendant 30 minutes. La préparation de thon doit former une sorte de petite croûte à la surface. À la sortie du four, retirer le moule du plat contenant l’eau et laisser tiédir 30 à 60 minutes. Ensuite, réfrigérer au moins 3 heures à toute une nuit. Un peu avant de servir, démouler le pain et le trancher. Servir et déguster avec plaisir.

*Choisissez des conserves de thon de qualité où le thon est en morceaux.

Et vous, aimez-vous le thon en boîte?

La rentrée…

La semaine dernière, Mini-nous a repris le chemin de l’école. Je ne m’attendais pas à avoir autant de difficulté à reprendre le rythme scolaire. J’espère trouver mes marques le plus vite possible.

En attendant, je vous propose une autre recette de mon menu du 31 juillet. J’ai repris ma recette de roastbeef froid où j’ai préalablement mariné ma viande. Pour la marinade, j’ai opté pour une recette de Ricardo issue de son magazine volume 10, numéro 4.

Boeuf au piri-piri
Boeuf au piri-piri
Pour 6 personnes

600 g d’aiguillette de boeuf*
⅓ de tasse ou 70 g d’huile végétale
3 cuillères à soupe de jus de citron
1 échalote
2 cuillères à soupe sauce piri-piri
1 cuillère à soupe de persil plat ciselé
1 cuillère à thé de thym frais ciselé
1 gousse d’ail
½ cuillère à thé de moutarde sèche
2 cuillères à soupe de beurre

Hacher l’échalote et la gousse d’ail.

Dans un bol, mélanger l’huile, le jus de citron, l’échalote, l’ail, la sauce piri-piri, le persil, le thym et la moutarde. Ajouter l’aiguillette de boeuf et laisser macérer pendant 6 à 24 heures.

Préchauffer le four à 80°C (175°F).

Dans une poêle ou une casserole allant au four, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est bien chaud, saisir la viande égouttée sur toutes les faces pour former une croûte et bien emprisonner les sucs durant le reste de la cuisson. Quand la viande est bien saisie de tous les côtés, retirer le tout du feu. Enfourner et cuire pendant 1 h 30. Il est possible de vérifier la cuisson avec un thermomètre, la température doit être à 55 °C (131°F) au coeur de la viande.

Retirer la viande de la poêle, la déposer dans un plat et couvrir de papier d’aluminium. Réfrigérer sans attendre. Laisser reposer au moins 12 heures au frais. Trancher finement la viande et servir avec une sauce de votre choix : tartare, barbecue ou autres. Déguster avec plaisir!

*Ce ne sont pas tous les bouchers qui utilisent le terme aiguillette de boeuf, alors n’hésitez pas à demander les suggestions de votre boucher pour préparer un roastbeef. Vous pouvez aussi faire cette marinade pour des steaks et les cuire brièvement à la poêle ou sur le barbecue.

Et vous, est-ce que vous avez repris le rythme scolaire?

La mode de l’été…

Par moment sur les blogs et les sites de cuisine, il y a des styles de recettes qui reviennent plus souvent ou des recettes qui font le tour des réseaux sociaux. Au début de mon blog, je remarquais beaucoup plus ce genre de choses : la recette qu’il fallait tester, celle qui était publiée et republiée jusqu’à ce que tout le monde en ait entendu parler. Maintenant, ce genre de chose s’essouffle beaucoup plus vite ce qui n’est peut-être pas plus mal : il y a tellement de choses à cuisiner! Par contre cet été, je n’arrête pas de me river le nez sur une recette : la tarte aux pêches (et en particulier celle de Yotam Ottolenghi avec de la lime et du romarin).

Je n’ai pas testé cette recette : je n’ose pas encore intégrer du romarin dans mes desserts… et je n’ai même jamais essayé d’ajouter des fines herbes autre que la menthe à mes plats sucrés. Je vous propose donc une tarte aux pêches tirée du livre Tarte d’Isabelle Lambert.

Tarte aux pêches
Tarte aux pêches
Pour 10 personnes

2 abaisses de pâte brisée
6 à 8 pêches*
½ tasse ou 100 g de sucre
2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
½ citron pour le jus
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
¼ de cuillère à thé de muscade moulu*
1 blanc d’oeuf
2 cuillères à thé d’eau
Sucre supplémentaire pour saupoudrer

Beurrer une assiette à tarte d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser les deux pâtes à tarte. Foncer l’assiette à tarte avec une des abaisses en laissant la pâte dépasser de 2,5 cm (1 pouce) à l’extérieur du moule. Réserver au réfrigérateur la pâte foncée ainsi que l’autre pâte abaissée.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Remplir une casserole d’eau et porter à ébullition. Quand l’eau bout, y plonger les pêches pendant 10 à 20 secondes. Retirer les pêches de l’eau bouillante et les déposer dans un bol rempli d’eau froide. Retirer la peau des pêches. Couper en deux les fruits puis chaque moitié en 3 quartiers. Déposer les morceaux de pêches dans un bol. Ajouter le sucre, la fécule de maïs, le jus de citron, la cannelle et la muscade, puis mélanger.

Dans un petit bol, mélanger le blanc d’oeuf et l’eau.

Verser la préparation de pêches dans l’assiette à tarte. Badigeonner le pourtour de la pâte à tarte avec la préparation de blanc d’oeuf. Couvrir avec l’autre pâte à tarte. Sceller les bords et couper l’excédent de pâte. Inciser la pâte à quelques endroits pour que la vapeur puisse s’échapper pendant la cuisson. Badigeonner la surface de la pâte avec le blanc d’oeuf et saupoudrer de sucre.

Déposer l’assiette à tarte sur une plaque de cuisson. Enfourner pendant 40 à 50 minutes ou jusqu’à ce que le jus des fruits bouillonnent et que la croûte soit dorée. Laisser tiédir avant de servir.

*Vous pouvez omettre la muscade si vous le désirez. Personnellement, l’association de la muscade et de la pêche n’est pas celle que je préfère.

Et vous, avez-vous succombé à la tarte aux pêches?

Faux 1er août

Habituellement, je recevais pour le 1er août puisque nous avions une belle vue sur les feux artifices. Ayant déménagé, nous n’avons plus ce privilège. Cependant, nous avons vue sur un autre feu d’artifice, mais il est lancé le 31 juillet plutôt que le 1er août. Après une hésitation, j’ai décidé de changer la date. Maintenant, les buffets du 1er août seront plutôt le 31 juillet! Pour la petite histoire, nous n’avons pas eu de feux d’artifice… Actuellement en Suisse, il y a un grand risque d’incendie lié à la sécheresse, alors plusieurs communes ont annulé leurs spectacles pyrotechniques par mesure de sécurité.

Je vous propose de débuter par un dessert que j’ai servi hier. Je vous présente donc le gâteau au citron et aux framboises. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 1,3 numéro 2.

Gâteau au citron et aux framboises
Gâteau au citron et aux framboises
Pour 9 personnes

1¾ tasse ou 245 g de farine
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
¼ de cuillère à thé de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
1 tasse ou 200 g de sucre
Zeste de 1 citron
1 oeuf
½ tasse ou 125 g de lait
¼ de tasse ou 62 g de jus de citron
½ tasse ou 85 g de framboises fraîches ou surgelées
½ tasse ou 160 g de confiture de framboises

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer un moule carré d’environ 20 cm (8 pouces) de côté. Tapisser le fond du moule d’une bande de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate et le sel. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre et le zeste de citron. Incorporer l’oeuf. Ajouter en alternance la préparation de farine, le lait et le jus de citron.

Dans un petit bol, mélanger les framboises et la confiture de framboises*.

Verser la pâte dans le moule. Ajouter de manière aléatoire la préparation de framboises. À l’aide de la pointe d’un couteau, créer des marbrures en passant la pointe entre les deux préparations.

Enfourner et cuire pendant 35 à 40 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir 30 minutes. Démouler et laisser totalement refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Dans la recette, il est proposé de prélever ½ tasse ou environ 100 g de pâte à gâteau au citron et de mélanger avec la préparation de framboises. Je l’ai fait, mais je ne suis pas certaine que ce soit nécessaire. Avec cette méthode, il y a trop de pâte aux framboises, ça recouvre totalement la surface du gâteau, c’est difficile de faire les marbrures et la pâte aux framboises étant plus dense, elle se retrouve au fond du moule. À vous de voir.

Bon 1er août!

Encore de la confiture d’abricots

Ma belle-mère m’a déposé des abricots et avec les abricots, je fais de la confiture! C’est déjà la troisième fois que j’en prépare. Et cette année, il y a une grande différence : j’ai employé différentes variétés d’abricots pour chaque recette. Alors, j’ai trois sortes de confiture avec le même fruit mais avec des goûts différents! Je crois que celle que je préfère est la première : elle a un bel équilibre entre le sucré et l’acidité.

La confiture d’abricots peut garnir non seulement une tartine, mais également un gâteau ou encore se glisser dans un plat salé! Je vous propose donc la recette de saumon de Jean-François Plante issue de son livre Bistro Bistro.

Filet de saumon en croûte de noisettes, sauce veloutée aux abricots
Filet de saumon en croûte de noisettes, sauce veloutée aux abricots
Pour 4 personnes

Saumon
2 cuillères à soupe de miel
2 cuillères à soupe de sauce tamari
1 cuillère à soupe de jus de lime
2 gousses d’ail
2 cuillères à soupe d’huile de sésame grillé
450 g de filets de saumon
1 tasse ou 133 g de noisettes*

Sauce**
1 cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe d’huile végétale
2 gousses d’ail
2 échalotes
2 cuillères à soupe de confiture d’abricots***
¼ de tasse ou 60 g de jus de citron
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 60 g de crème à cuisson ou entière
Sel et poivre

Saumon
Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Couper le filet de saumon en 4 morceaux de poids similaire. Hacher très finement les gousses d’ail. Hacher également les noisettes.

Dans un bol, mélanger le miel, la sauce tamari, le jus de lime, l’ail haché et l’huile de sésame. Verser les noisettes hachées dans un bol. Tremper chaque morceau de saumon dans la préparation de miel, puis les enrober de noisettes. Déposer les morceaux de saumon sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 13 minutes.

Sauce
Hacher finement les gousses d’ail et les échalotes.

Dans une poêle, chauffer le beurre et l’huile. Faire suer l’ail et les échalotes pendant 3 minutes. Saler et poivrer. Ajouter la confiture d’abricots et laisser caraméliser pendant 3 minutes. Déglacer avec le jus de citron et laisser réduire presqu’à sec. Verser le bouillon de poulet, laisser mijoter pendant 5 minutes. Ajouter la crème, mélanger et prolonger la cuisson de 5 à 7 minutes, le temps que la sauce ait une texture veloutée.

Servir les morceaux de saumon nappés de sauce et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez griller les noisettes si vous le désirez. Il suffit de placer les noisettes entières dans un four préchauffé à 180°C (350°F) pendant 6 à 8 minutes. Laisser refroidir avant d’utiliser.
**Cette sauce accompagne également très bien un blanc de volaille grillé.
***Il est possible de remplacer la confiture d’abricots par de la confiture de pêches.

Et vous, est-ce que vous préparez de la confiture d’abricots?