Mot-clé : champignons

Un peu de tofu

Depuis le début d’année, j’ai introduit quelques repas végétariens. Ces plats ne sont pas nécessairement présent toutes les semaines, mais ils sont plutôt bien accueilli alors il vaut mieux maintenir cette situation. D’un autre côté, j’ai surtout testé des recettes avec du tofu. Il faut dire que j’aime bien ce produit qui est facile et rapide à cuisiner. La prochaine étape sera de m’attaquer aux légumineuses… un jour… si possible cette année.

En attendant, je vous propose une recette avec une sauce des plus délicieuses : un stroganoff de tofu. Si vous ne devez tester qu’une recette végétarienne (et même végétalienne), je vous recommande chaudement celle-ci. J’ai pris cette recette chez Sara, Ma cuisine de tous les jours.

Stroganoff au tofu
Stroganoff au tofu
Pour 2 personnes

⅓ de tasse ou 56 g de noix de cajou
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de légumes
¼ de cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
200 g de tofu ferme*
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 oignon
2 gousses d’ail
5 champignons blancs**
½ cuillère à thé de thym séché
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 cuillère à soupe de pâte de tomate
Sel et poivre

Déposer les noix de cajou dans un bol et les recouvrir d’eau. Laisser les noix tremper pendant au minimum 3 heures.

Remplir un chaudron d’eau et porter à ébullition. Pendant ce temps, trancher le tofu en lanières. Quand l’eau bout, saler l’eau. Déposer le tofu dans l’eau bouillant et cuire pendant 5 minutes***. Égoutter le tofu et réserver.

Émincer l’oignon et les champignons. Hacher les gousses d’ail.

Égoutter les noix de cajou et les déposer dans un blender. Ajouter le bouillon de légumes et la fécule de maïs. Mixer jusqu’à ce que la préparation soit très lisse.

Dans une poêle, verser la moitié de l’huile et la chauffer. Quand le corps gras est assez chaud, déposer les tranches de tofu et les cuire jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées des deux côtés. Saler. Retirer les morceaux de tofu de la poêle et les réserver dans une assiette. Couvrir avec du papier d’aluminium.

Verser le restant d’huile dans la poêle et y faire revenir l’oignon. Ajouter une pincée de sel et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajouter l’ail et cuire pendant 30 secondes. Mettre les champignons et le thym dans la poêle et cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Déglacer avec le vin blanc. Incorporer la pâte de tomate, ¼ de cuillère à thé de sel et poivrer. Laisser réduire de moitié. Verser le mélange de noix de cajou et de bouillon. Cuire en brassant régulièrement jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Rectifier l’assaisonnement au besoin. Remettre le tofu dans la poêle et l’enrober de sauce. Servir sur un lit de pâtes et déguster avec plaisir!

*Si vous êtes récalcitrant au tofu, vous pouvez essayer cette recette avec du poulet. Il est possible de mettre moitié tofu et moitié poulet pour vous habituer à cette protéine végétale.
**Vous pouvez augmenter la quantité de champignons.
***Cette étape est facultative : elle modifie un peu la texture du tofu et relève sa saveur.

Et vous, êtes-vous des adeptes de la cuisine végétarienne?

À chaque famille, son boeuf bourguignon

Chez mes parents, quand il y a un ragoût, il s’agit d’un boeuf bourguignon. Je n’ai pas toujours apprécié ce plat, mais maintenant, je l’adore : c’est un plat tellement réconfortant! Une fois, j’ai essayé une autre recette que celle de mes parents. Il s’agissait d’un boeuf bourguignon qui demandait 5 heures de cuisson… Après une attente aussi longue, nous avons été bien déçus du résultat et je me suis promis de ne jamais remettre autant de temps sur un ragoût. Le temps passe et j’ai toujours eu beaucoup de mal à faire un autre boeuf bourguignon que celui de mes parents. Pourtant, j’ai fait une infidélité et le résultat est sublime. Bien sûr, je ne vais pas renier la recette de ma famille, mais j’ai découvert que deux boeufs bourguignons pouvaient être fort différent.

Je vous propose donc un boeuf bourguignon avec une garniture au bacon. Une belle recette pour recevoir pendant le temps des fêtes. J’ai découvert cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Boeuf bourguignon et sa garniture au bacon
Boeuf bourguignon et sa garniture au bacon
Pour 6 personnes

2 tasses ou 300 g d’oignons perlés*
¼ de tasse ou 35 g de farine
2 cuillères à thé de fleur de sel
2 cuillères à thé de paprika doux (facultatif)
900 g de cuisse de boeuf ou de boeuf à ragoût, coupé
  en cubes
2 cuillères à soupe de beurre
3 branches de céleri
3 carottes
3 gousses d’ail
3 échalotes
2¼ de tasses ou 562 g de bouillon de boeuf
1 tasse ou 250 g de bouillon de légumes
1½ tasse ou 375 g de vin rouge**
⅓ de tasse ou 84 g de pâte de tomate
8 tranches de bacon***
227 à 250 g de champignons blancs (ou une barquette)
Sel et poivre

Remplir un chaudron d’eau et porter à ébullition. Quand l’eau bout, verser les oignons perlés dans l’eau et laisser mijoter pendant 3 minutes. Égoutter les oignons et les rincer sous l’eau froide. Avec les mains, éplucher les oignons.

Couper en dés ou en demi-rondelles les branches de céleri et les carottes. Hacher les gousses d’ail et ciseler les échalotes. Trancher les champignons.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un grand bol, mélanger la farine, la fleur de sel et le paprika. Ajouter les cubes de boeuf et bien mélanger pour enrober chaque cubes de farine assaisonnée.

Dans un grand chaudron, déposer le beurre et chauffer le corps gras. Quand le beurre est bien chaud, déposer les cubes de boeuf et les dorer sur tous les côtés. Effectuer cette opération en plusieurs fois et réserver les morceaux de viande dans une assiette.

Quand tous les morceaux de viande sont dorés, ajouter les branches de céleri, les carottes et les échalotes. Cuire pendant 4 minutes, puis ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minutes. Saler et poivrer. Remettre la viande dans le chaudron. Verser les bouillons, le vin et la pâte de tomate, puis porter à ébullition. Enfourner et cuire pendant 2 heures. Vérifier régulièrement la cuisson et au besoin, ajouter de l’eau.

Couper le bacon en lardon. Déposer le bacon dans une poêle et le faire cuire jusqu’à ce qu’il soit bien croustillant. Ajouter les champignons et les oignons. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les légumes soient colorés. Incorporer cette garniture dans le chaudron. Remettre le chaudron au four et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes.

Servir avec une purée de pommes de terre ou des pâtes. Déguster avec plaisir.

*J’avoue le poids des oignons perlés est une estimation : utilisez la quantité qui vous plaît. D’autre part, je n’ai pas trouvé d’oignons perlés (ou d’oignons à marinade), j’ai donc mis 4 oignons jaunes que j’ai coupés en demi-rondelle.
**Tous les vins rouges ne sont pas équivalent en cuisine, préférez un vin rouge corsé : j’aime bien utilisé des vins contenant le cépage syrah ou cornalin. Voici un petit truc : plus le vin rouge est clair, moins le vin est corsé et vice versa.
***Privilégiez des tranches de bacon épaisses ou utilisez des lardons. Vous pouvez augmenter la quantité…

Et vous, êtes-vous fidèle à votre recette de boeuf bourguignon?

Un canard et des bolets

Récemment, j’ai acheté un magret de canard pour la fin de semaine. N’ayant pas d’idée précise sur la manière de l’apprêter, j’interroge mon chéri. Il me propose d’en faire un sauté. Suite à cette réponse, je lui demande s’il a en tête un sauté asiatique ou autre. Et la réponse fut : « Autre ». M’alignant dans cette optique, j’étais pour faire un sauté de canard avec une sauce aux poivres.

Cependant, au cours de la journée, j’ai fouillé dans le haut de mes armoires et je suis tombée sur un paquet de bolets séchés. Ce n’est pas un produit usuel dans ma cuisine et ce restant attentait de servir depuis quelques mois. En les voyant, mon cerveau a eu l’idée de les associer au canard et je dois reconnaître que ce fut une délicieuse idée. Voici donc ma recette de sauté de canard, sauce aux bolets.

Sauté de canard sauce aux bolets
Sauté de canard, sauce aux bolets
Pour 3 personnes

350 g de poitrine ou de magret de canard
1 tasse ou 250 g de bouillon de boeuf
⅓ de tasse ou 12 g de bolets ou cèpes séchés
2 échalotes
⅓ de tasse ou 80 g de vin blanc
3 cuillères à soupe ou 45 g de marsala (facultatif)
½ tasse ou 125 g de crème à cuisson ou de demi-crème
¾ de cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
Sel et poivre

Dans un chaudron, verser le bouillon et le faire chauffer. Le bouillon n’a pas besoin de bouillir, il doit seulement être chaud. Ajouter les bolets séchés et laisser reposer pendant 10 à 15 minutes.

Retirer la peau de la poitrine (ou du magret) de canard en vous aidant au besoin d’un couteau. Déposer la peau dans une poêle et faire chauffer à feu doux pour faire fondre le gras. Couper la viande en tranches de 5 mm (¼ de pouce) ou moins.

Hacher finement les échalotes.

Préchauffer le four à 60°C (140°F).

Quand la peau de canard a rendu assez de gras, augmenter le feu et y saisir la viande. Saler et poivrer. Retirer la viande et la déposer dans un plat allant au four. Réserver la viande dans le four préchauffé*. Retirer également la peau de canard de la poêle.

Toujours dans la même poêle, faire revenir les échalotes. Quand les échalotes sont dorées, déglacer avec le vin blanc et le marsala. Laisser réduire de moitié. Si désiré, filtrer le bouillon de boeuf pour retirer les champignons**. Ajouter le bouillon de boeuf à la sauce. Laisser réduire d’un tiers. Ajouter la moitié de la crème et poursuivre la cuisson.

Dans la crème restante, délayer la fécule de maïs (ou la maïzena) et ajouter à la sauce. Poivrer généreusement et saler au goût. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait la texture souhaitée. Sortir les tranches de canard du four et les ajouter (avec le jus) dans la sauce. Retirer du feu, mélanger et servir sur un lit de pâtes. Déguster avec plaisir.

*Si votre four est occupé par la cuisson d’autres aliments. Déposer simplement la viande dans un plat et couvrir de papier d’aluminium. Il vous suffira de mettre la viande 2 ou 3 minutes dans la sauce toujours sur le feu pour la réchauffer.
**Vous pouvez laisser les champignons dans le bouillon et poursuivre la recette ou vous pouvez égoutter les champignons et les faire revenir dans le gras de canard avant d’ajouter les échalotes.

Et vous, êtes-vous des adeptes des champignons séchés?

Le décompte commence!

Décembre est à nos portes! J’ai déjà réussi à choisir mon menu pour le 24 décembre et j’ai même planifié sur plusieurs jours sa réalisation. Cependant, c’est la première fois que l’ensemble de mes confitures pour mes paniers gourmands ne sont pas toutes prêtes. Le temps file et moi, je cours en ayant un peu de mal à ordonner les choses : le sapin à faire, les cadeaux à trouver (tous les suggestions sont les bienvenues), un colis à expédier (un peu de ruban adhésif et demain, je le dépose à la poste), des cartes de Noël à remplir, réfléchir au dressage de la table, préparer des biscuits et autres gourmandises, tester des recettes, etc. Bref, plein de détails à regarder et quand je vois à quelle vitesse le mois de novembre s’est écoulé, j’ai l’impression que Noël va venir bien trop vite. J’ai eu droit à une semaine assez intense et cela affecte probablement ma vision des choses.

En attendant que j’essaie des recettes qui me semblent appropriées pour les fêtes, je vous propose une recette simple (mon leitmotiv du moment) : un poulet au marsala. J’adore la cuisine au marsala, il est donc normal que j’ai craqué pour cette recette de Katia, Katia au pays des merveilles.

Poulet au marsala
Poulet au marsala
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
½ tasse ou 60 g de farine
½ cuillère à thé de paprika
½ cuillère à thé d’origan
½ cuillère à thé de thym
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
2 oignons
6 champignons*
½ cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ tasse ou 125 g de marsala
1 cuillère à soupe de persil frais ciselé (facultatif)
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger la farine, le paprika, l’origan et le thym. Saler et poivrer. Réserver.

Hacher les oignons et trancher les champignons.

Découper les poitrines de poulet en lanières de la taille d’une bouchée. Enrober chaque morceau de poulet de la préparation de farine.

Verser l’huile dans une poêle et chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, dorer les morceaux de poulet. Retirer les morceaux de poulet de la poêle quand ils sont cuits et bien colorés, réserver.

Au besoin, rajouter un peu d’huile dans la poêle et faire revenir les oignons quelques minutes. Ajouter les champignons. Cuire jusqu’à ce que les champignons aient rendu leur eau et que cette dernière soit évaporée. Incorporer le beurre et bien mélanger.

Déglacer la poêle avec le marsala. Ajouter la moutarde et le poulet. Cuire jusqu’à ce que celui-ci soit chaud et cuit s’il ne l’était pas. Si la sauce épaissi trop, ajouter un peu d’eau ou de bouillon de poulet. Saupoudrer le persil et servir sur un lit de pâtes. Déguster avec plaisir.

*N’aimant pas trop les champignons, j’en mets seulement quelques uns. Vous pouvez ajouter ½ livre ou 227 g, voire plus ou moins selon vos goûts.

Et vous, où en êtes-vous avec les préparatifs des fêtes?

Entrecoupé…

Alors que la soupe termine de mijoter, je suis devant mon écran d’ordinateur à me demander quel propos j’ai envie de vous tenir. J’ai des bribes d’idées, mais rien de satisfaisant. L’esprit vagabonde et je me mets à penser au repas de demain soir et à ceux qui suivront. Et là, l’article n’avance pas d’avantage.

Maintenant, le repas a été servi, tous le monde a mangé et la vaisselle est rangée. Je me remets devant mon écran et c’est toujours un peu confus dans ma tête. Je reviens aux repas de la semaine passé : pas trop de nouvelles recettes marquantes, mais j’avais toujours une idée assez précise de ce que j’allais préparer le soir. La semaine, j’aime de plus en plus avoir des recettes rapides sous la main. Et là, je pense à un endroit où il y a des tonnes de recettes de ce genre et que je n’ai pas visité depuis un certain temps : le site de Qu’est-ce qu’on mange pour souper? Il faut que j’aille faire un petit tour d’ici peu, mais en attendant, je vous propose une recette de ce site qui nous a bien plu : un filet de porc au paprika.

Filet de porc au paprika
Filet de porc au paprika
Pour 4 personnes

1 filet de porc d’environ 450 g
1 cuillère à soupe de paprika doux
2 cuillères à soupe de beurre
1 oignon
1 barquette de champignon ou 227 g de champignons blanc
¾ de tasse ou 180 g d’eau*
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de sauce Worcestershire
½ tasse ou 125 g de crème sure ou de demi-crème acidulée
Sel et poivre

Trancher les champignons ou les couper en quartiers. Émincer l’oignon.

Couper le filet de porc en tranches de 2 cm (⅝ pouce) d’épaisseur. Assaisonner la viande avec le paprika, le sel et le poivre.

Dans une poêle, faire fondre le beurre. Quand le corps gras est bien chaud, saisir les tranches de porc pendant 2 minutes de chaque côté. Retirer la viande de la poêle et la réserver dans une assiette.

Dans la même poêle, ajouter les champignons et l’oignon. Cuire pendant 4 minutes. Déglacer avec l’eau. Ajouter la moutarde et la sauce Worcestershire. Laisser réduire de moitié.

Déposer les tranches de porc ainsi que son jus dans la sauce pour les réchauffer. Retirer la poêle du feu et ajouter la crème sure (ou la demi-crème acidulée). Servir sans attendre sur un lit de pâte.

*Si vous servez ce plat avec des pâtes, prélever une partie de l’eau de cuisson pour réaliser la sauce.

Maintenant, c’est le temps de se détendre avant d’aller au lit et demain, attaquer une nouvelle semaine. Bonne soirée!