Mot-clé : carotte

Plein de voitures…

Hier, Mini-nous participait à un anniversaire qui avait lieu près d’une zone commerciale assez achalandée. Il y avait bien longtemps que je n’étais pas aller un samedi après-midi dans ce lieu. J’ai eu de la chance de trouver une place de stationnement près de l’établissement : il y avait des fils de voitures à perte de vue! Une fois stationnée, j’ai quand même profité d’être sur place pour effectuer quelques courses en me déplaçant à pieds… et avec raison. J’ai visité tous les commerces que je voulais sans avoir de soucis pour circuler entre les commerces. Il y avait bien longtemps que je n’avais pas vue autant de voitures dans les rues. Est-ce qu’il y a toujours autant de voiture le samedi? J’en doute, je crois plutôt que le weekend du « Black Friday » explique ce phénomène.

Pour aujourd’hui, je vous propose un petit braisé. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 6, numéro 1.

Jarrets de veau braisés dans le porto
Jarrets de veau braisés dans le porto
Pour 3 personnes

3 tranches de jarrets de veau, environ 700 à 900 g
Farine en quantité suffisante
1½ cuillère à soupe d’huile d’olive
¾ de tasse ou 185 g de carottes coupées en dés
¾ de tasse ou 185 g de céleri branche coupées en dés
1 oignon
1 gousse d’ail
½ cuillère à soupe de miel
1 tasse ou 250 g de porto
2 branches de thym frais
Sel et poivre

Préchauffer le four à 140°C (275°F).

Saler et poivrer les jarrets de veau, puis les enfariner. Hacher l’oignon et l’ail.

Verser l’huile dans une casserole et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, dorer les jarrets de tous les côtés. Retirer de la casserole les jarrets une fois qu’ils sont bien dorés.

Dans la même casserole, faire revenir l’oignon, l’ail, les carottes et le céleri jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Ajouter le miel et déglacer avec le porto. Remettre la viande dans la casserole et ajouter le thym. Porter à ébullition.

Quand le porto bout, couvrir la casserole et enfourner pendant 2 heures ou jusqu’à ce que la viande se détache facilement. Servir et déguster avec plaisir.

Et vous, avez-vous osé approcher les magasins en fin de semaine?

Rien de très nouveau…

Aujourd’hui, je me suis rendu compte que je n’avais pas vraiment essayé de nouvelles recettes. J’ai encore des archives de photos, mais certaines commencent sérieusement à dater! Avec la chaleur, je devrais vous proposer une recette bien rafraîchissante, mais je n’en ai pas. Je ne vous ai même pas encore présenté ma recette de Magnum (ou Revel) maison… il faut dire que je n’en ai pas préparé l’été dernier! Il faut que je remédie à la situation.

En attendant que je prépare des petites bouchées bien fraîches, je vous propose une recette de sauté de poulet. J’ai pris cette recette sur le site de Recettes du Québec.

Sauté de poulet teriyaki à l'érable
Sauté de poulet teriyaki à l’érable
Pour 3 personnes

2½ cuillères à soupe de mirin
2½ cuillères à soupe de sauce soja
2 cuillères à soupe de sirop d’érable
½ cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère à soupe d’huile végétale
300 g de poitrines de poulet*
1 gousse d’ail
½ cuillère à soupe de gingembre frais, râpé
2 carottes
8 fleurons de brocoli

Dans un bol, mélanger le mirin, la sauce soja, le sirop d’érable et la fécule de maïs. Réserver.

Remplir un chaudron d’eau et porter à ébullition pour blanchir les légumes. Pendant ce temps, couper les carottes en rondelles, détailler le brocoli en petits bouquets de même taille. Quand l’eau bout, saler l’eau et ajouter les carottes, faire cuire 3 minutes. Retirer les carottes et les rincer sous l’eau froide pour arrêter la cuisson. Ajouter les fleurons de brocoli dans l’eau bouillante et cuire pendant 4 minutes. Égoutter le brocoli et rincer à l’eau froide pour arrêter la cuisson. Réserver.

Hacher l’ail. Détailler les poitrines de poulet en dés.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est bien chaud, déposer les dés de poulet et les faire dorer. Ajouter les carottes ainsi que le brocoli et poursuivre la cuisson pendant 3 à 4 minutes. Verser le mélange de mirin et cuire jusqu’à ce que la sauce épaississe. Servir sans attendre avec du riz ou des vermicelles.

*Vous pourriez également utiliser un restant de poulet ou de canard cuit.

Et vous, avez-vous une recette pleine de fraîcheur à proposer?

Pas nouveau ou pas au point…

Aujourd’hui, je voulais vous proposer une recette avec des fraises, mais celle que j’ai préparée dernièrement a déjà été publiée ici! Après, j’ai une recette de crème vanille pour servir avec les fraises, mais ma recette n’a pas encore la bonne texture. J’espère que je trouverais rapidement de bon ratio… En attendant, j’ai un gâteau aux fraises qui me fait envie et je vais essayer de m’y attaquer demain. Peut-être la semaine prochaine?

En attendant, j’ai fait une petite recherche et je suis tombée sur le livre qui me manquait la dernière fois. Je vous propose donc une recette de gâteau aux carottes et aux marrons confits. J’ai pris cette recette dans le livre Les marrons glacés : dix façons de les préparer de Pauline Magnan qui tient le joli blog Beau à la louche. J’avoue, j’ai replacé le potimarron par des carottes!

Gâteau aux carottes et aux marrons glacés
Gâteau aux carottes et aux marrons glacés
Pour 8 personnes

⅔ de tasse ou 125 g de marrons glacés*
6 cuillères à soupe ou 40 g de noisettes entières
2 oeufs
⅓ de tasse moins ½ cuillère à soupe ou 60 g de sucre
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé ou 40 g d’huile
  de noisette ou végétale
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de farine
3 cuillères à soupe ou 25 g de farine de blé entier**
¼ de tasse ou 40 g de poudre de noisettes
1 cuillère à thé ou 4 g de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de cannelle moulue
1 pincée de sel
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de carottes râpées
1 citron
1 orange
7½ cuillères à soupe ou 100 g de sucre glace

Préchauffer le four à 170°C (340°F). Déposer les noisettes entière sur une plaque et les enfourner pendant 10 à 15 minutes pour les faire dorer. Laisser tiédir et concasser les noisettes. Couper les marrons glacés en petits dés.

Hausser la température du four à 180°C (350°F). Beurrer ou huiler un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter l’huile en filet en fouettant constamment. Incorporer les farines, les noisettes concassées, la poudre de noisettes, la poudre à pâte, la cannelle, le sel, les carottes râpées et les marrons glacés. Verser la pâte bien mélanger dans le moule. Enfourner et cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre ressorte propre.

Laisser totalement refroidir le gâteau avant de le démouler.

Préparer le glaçage*** du gâteau en mélangeant le sucre glace avec les zestes du citron et de l’orange ainsi que le jus de l’orange. Verser sur le gâteau et laisser le glaçage figer. Trancher et déguster avec gourmandise.

*Il n’est pas facile de trouver des marrons glacés à cette période de l’année. Il est possible de les remplacer par des fruits confits ou des noix caramélisées. Évidemment, le résultat sera bien différent mais tout aussi gourmand.
**J’ai utilisé de la farine de blé entier car je n’avais pas de la farine de châtaigne. À vous de voir.
***Le glaçage est facultatif.

Et vous, est-ce que vous avez essayé de nouvelles recettes avec des fraises?

Refaire le plein de petits pots…

Je crois que nous avons terminé notre dernier pot de confiture maison en février. C’est la première fois que je n’avais pas préparé assez de confiture! Alors quand les fraises ont pointé leur nez, mon chéri m’a réclamé de la confiture. J’ai réussi à remettre la main sur quelques pots de confiture et j’ai fait une petite quantité dans la précipitation. Résultat, la confiture était un peu trop épaisse à mon goût. Comme il n’y avait que deux pots, je me suis dit que j’allais refaire de la confiture en fin de semaine.

J’ai coupé mes fraises et je les ai mélangé avec le sucre avant d’aller me balader avec Mini-nous. En chemin, j’ai rencontré une voisine et les enfants se sont mis à jouer ensemble. De fils en aiguille, nous avons été invité à prendre l’apéro. De retour à la maison, je vois mes fraises qui marinent dans leur jus. Oups! Je les avais totalement oubliées. Comme j’étais assez pressée et que je devais repartir, les fraises ont attendu jusqu’à aujourd’hui pour cuire. Et bien, l’attente aura eu du bon : je crois que c’est l’une des meilleures confitures que j’ai réalisée. J’espère que ma prochaine fournée sera aussi bonne!

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette tout en un cuite au four : des boulettes avec des légumes. J’ai pris cette recette dans le magazine Betty Bossi d’avril 2018, numéro 4.

Boulettes sur légumes au four
Boulettes sur légumes au four
Pour 4 personnes

Légumes
3 tasses ou 750 g de pommes de terre grelots
4 carottes
3 cuillères à soupe d’huile végétale
1 cuillère à thé de sel
¾ cuillère à thé de paprika
½ cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées

Boulettes
400 g de boeuf haché*
½ tasse ou 30 g de Corn Flakes
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées
¾ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de paprika

Légumes
Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Couper les pommes de terre en deux ou en quatre selon leur taille. Éplucher et couper en bâtonnets les carottes. Déposer les pommes de terre et les carottes dans un bol. Ajouter l’huile, le sel et le paprika. Bien mélanger et verser sur une plaque recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes**.

Boulettes
Dans un bol, mélanger le boeuf haché, les Corn Flakes, la moutarde, les herbes séchées le sel et le paprika. Façonner 12 boulettes et les aplatir légèrement.

Après la première cuisson des légumes, ajouter les boulettes de viandes sur la plaque de cuisson. Enfourner de nouveau et cuire pendant 10 à 12 minutes. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser un mélange de viandes hachées.
**Le temps de cuisson peut varier en fonction de la puissance de votre four.

Et vous, avez-vous besoin de refaire le plein de pots de confiture?

Une demi-surprise…

Récemment, mon chéri passait une nouvelle dizaine et pour diverses raisons nous ne pouvions pas célébrer son anniversaire le jour même. Alors en catimini, j’ai organisé une fête surprise avec l’aide de mes beaux-parents. En parallèle, je préparais également notre séjour à Londres, alors beaucoup de choses à penser et à mettre en place. Finalement, j’ai pu tout faire sans que mon chéri ne s’aperçoive que je cuisinais des viandes et des desserts pour près de 40 personnes! Vive le grand réfrigérateur de ma belle-mère. Par contre ce matin, mon chéri m’a dit que ça sentait le complot… Zut! Heureusement, il a quand même eu la surprise d’être accueilli à la salle non seulement par sa famille, mais également par plusieurs amis!

Dans un tout autre ordre d’idée, je vous propose une recette de tarte aux légumes. J’ai bien aimé ce plat qui change de nos habituelles quiches. J’ai pris cette recette sur le blog d’Audrey, Ma p’tite cuisine.

Tarte aux légumes et aux noix
Tarte aux légumes et aux noix
Pour 4 à 6 personnes

Pâte brisée
2½ tasses ou 350 g de farine
½ cuillère à thé de sucre*
1 pincée de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre froid
3 cuillères à soupe d’eau froide
1 cuillère à soupe de vinaigre blanc ou de cidre

Garniture
1 courgette
2 carottes
1 oignon
2 cuillères à thé d’huile végétale
⅓ de tasse ou 40 g d’amandes et de pacanes (ou noix
  de pécan)**
2 oeufs
½ tasse ou 125 g de crème à cuisson ou de demi-crème
1 pincée de piment de Cayenne
Noix de muscade moulue, au goût
Sel et poivre

Pâte brisée
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre et le sel. Incorporer le beurre dans le mélange de farine à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Ajouter le vinaigre, puis l’eau glacée graduellement. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte presque homogène.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et foncer un moule à tarte d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre. Réfrigérer la pâte au moins 30 minutes. Utiliser l’excédent de pâte pour une autre recette ou la congeler.

Garniture
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Laver la courgette, éplucher les carottes et l’oignon. Émincer finement l’oignon. Couper en juliennes les carottes et la courgette.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, ajouter l’oignon, les carottes et la courgette. Faire revenir les légumes pendant 8 minutes en brassant régulièrement. Saler et poivrer. Laisser tiédir, si désiré.

Dans un bol, fouetter les oeufs avec la crème. Ajouter le piment de Cayenne et la noix de muscade. Saler et poivrer.

Répartir les légumes sur la pâte à tarte. Disposer les amandes et les pacanes, puis verser l’appareil de crème. Enfourner et cuire pendant 35 minutes. Laisser tiédir quelques minutes avant de servir. Déguster avec plaisir.

*Le sucre est facultatif, mais je trouve qu’il aide à la coloration de la pâte.
**Moi, j’ai voulu faire une tarte végétarienne, mais rien ne vous empêche de remplacer les noix par du jambon ou des lardons.

Bonne soirée!