Mot-clé : babeurre

L’attente des raisins secs

J’ai souvent acheté des raisins secs dans le but de les intégrer à un pain, mais au final, ils finissaient autrement. Il faut dire que entre Mini-nous qui refuse d’y goûter et Monsieur qui ne les aimes pas, il faut des recettes qui donnent de petite quantité. À force de reporter cette idée de pain, je m’étais promis d’en faire la prochaine fois que j’utiliserais mon robot sur socle… Et idéalement la veille d’aller voir mes beaux-parents : ma belle-mère adore le pain aux raisins!

Ainsi, j’ai choisi de réaliser une recette de pain aux raisins et à la cannelle. Pour la recette, j’ai pris celle de Kim, Faites avec amour, et j’ai intégré la garniture à la cannelle d’une recette de Sara, Ma cuisine de tous les jours.

Pain aux raisins et à la cannelle
Pain aux raisins et à la cannelle
Pour 2 pains

Pain
2¾ tasses ou 370 g de farine
¾ de tasse ou 100 g de farine de blé entier
4 cuillères à thé ou 17 g de cassonade ou de sucre roux
1¼ cuillère à thé de sel kasher ou de fleur de sel
1¼ cuillère à thé de cannelle
2 cuillères à thé de levure déshydratée
  ou 20 g de levure fraîche
¾ de tasse ou 187 g d’eau tiède
2 cuillères à thé ou 9 g de beurre non salé, fondu
½ tasse ou 125 g de babeurre ou de crème sure
  ou de demi-crème acidulée
1 oeuf
2 tasses ou 360 g de raisins secs*

Garniture
2½ cuillères à soupe ou 30 g beurre non salé, tempéré
2 cuillères à soupe ou 25 g cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé cannelle

Pain
Dans un petit bol, mélanger l’eau et le levure. Laisser reposer pendant 5 minutes.

Dans le bol d’un robot sur socle**, mélanger les farines, la cassonade, le sel et la cannelle. Ajouter, l’un après l’autre, l’eau contenant le levure, le beurre, le babeurre et l’oeuf. Mélanger jusqu’à ce que les ingrédients soient totalement liés. Puis pétrir la pâte pendant 7 à 10 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit souple et à peine collante. Incorporer les raisins secs.

Huiler légèrement un bol et y déposer la pâte. Retourner la pâte dans le bol pour l’enduire d’huile. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser lever pendant 2 heures ou jusqu’à ce que la pâte ait doublée de volume.

Garniture
Dans un bol, mélanger le beurre, la cassonade et la cannelle. Réserver.

Abaisser la pâte en en rectangle d’environ 35 cm par 40 cm (14 pouces par 15¾ pouces). Badigeonner la surface de la pâte avec la préparation de beurre à la cannelle. En commençant par le côté le plus long, rouler la pâte sur elle-même. Couper le rouleau de pâte en deux. Déposer chaque morceau de pâte dans un moule à pain rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces) légèrement huilé. Couvrir chaque pain d’une pellicule plastique sans serrer. Laisser lever pendant 60 à 90 minutes ou jusqu’à ce que la pâte ait de nouveau doublé de volume.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Retirer les pellicules plastiques des pains. Déposer les deux pains dans leur moule sur une plaque de cuisson. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. Sortir la plaque de cuisson et la pivoter avant de remettre dans le four. Cuire pendant 20 à 30 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.

À la sortie du four, si possible, laisser les pains refroidir sur une grille à pâtisserie pendant 1 à 2 heures avant de les trancher. Déguster grillé ou non avec gourmandise.

*Il est possible de remplacer les raisins secs en partie ou en totalité par des noix ou des pépites de chocolat.
**Il est également possible de réaliser entièrement cette recette à la main.

Et vous, êtes-vous amateurs de fruits séchés?

Un petit saut à Londres

À l’occasion d’un anniversaire, nous avions planifié d’aller à Londres avec la belle-famille. C’était mon deuxième passage dans cette grande ville et le résultat est le même : j’adore! Cette fois, il y a eu deux éléments gourmands dont j’ai envie de vous parler.

Pour le premier, il s’agit d’un Tea Time. Le thé, c’est sacré pour les Anglais : nous le savons bien, mais il est facile d’oublier cette activité. Après avoir planifié notre journée, notre choix s’est arrêté chez Bea’s of Bloomsbury dans Marylebone. Je ne vous dis pas la tête de mon entourage! Tout le monde avait pris un « Afternoon Tea Menu » : soit le thé à volonté, 1 gros « cupcake », 4 mignardises, 1 scone avec double crème et confiture de fraises et 4 petits sandwichs salés par personne. Bref, nous ne manquions pas à manger. Si vous souhaitez souper après une telle collation, je vous conseille de partager : une personne prend le menu et la seconde commande simplement un thé. Bref, une expérience à vivre une fois. De plus, ce site est génial pour trouver le Tea Time dans le Royaume-Uni qui vous convient… Et oui, certains endroits ont des codes vestimentaires ou n’acceptent pas les enfants.

Pour le second élément gourmand, il s’agit d’un restaurant. C’est le hasard qui nous a fait entrer dans le Fumo, un restaurant italien. Personnellement, je ne crois pas que je serais rentrée : dans la vitrine sur un lit de glace, il y avait une pieuvre en décoration et j’avoue que ce genre d’élément ne m’inspire pas confiance. Ce restaurant sert ses plats comme des tapas : les plats sont à partager, donc ils n’arrivent pas nécessairement au même moment et il est toujours possible de commander de nouvelles assiettes au cours du repas. Tout était délicieux, je retournerai avec un grand plaisir dans ce restaurant… dommage qu’il n’y en ait pas en Suisse! Au fait, le menu semble minime sur le site, mais en vrai, la carte est beaucoup plus vaste.

Après tout ce « bla bla », je vous propose une recette simple de côtelettes de porc. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 14, numéro 8.

Côtelette de porc au babeurre
Côtelette de porc au babeurre
Pour 4 personnes

⅓ de tasse ou 83 g de babeurre*
1 cuillère à thé de paprika
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à thé de coriandre moulue
½ cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
½ cuillère à thé de sel
4 côtelettes de porc
1 cuillère à soupe d’huile végétale.

Dans un bol, mélanger le babeurre, le paprika, la poudre d’oignon, la coriandre, le piment de la Jamaïque et le sel. Déposer les côtelettes de porc en s’assurant qu’elles soient bien recouverte par le liquide. Il est possible de déposer les côtelettes dans un grand sac plastique è fermeture hermétique. Laisser mariner pendant 12 heures au réfrigérateur.

Sortir les côtelettes de la marinade et bien les égoutter.

Verser l’huile dans une poêle** et la faire chauffer. Quand le corps gras est assez chaud, déposer les côtelettes dans la poêle. Griller les côtelettes pendant 3 à 5 minutes*** de chaque côté. Déposer dans une assiette, couvrir d’un papier d’aluminium et laisser reposer pendant 4 minutes. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer le babeurre par la même quantité de lait additionné d’environ 2 cuillères à thé de vinaigre ou de jus de citron.
**Il est également possible de cuire les côtelettes au barbecue ou dans une poêle striée.
***Le temps de cuisson dépendra de l’épaisseur des côtelettes.

Et vous, avez-vous des souvenirs gourmands à Londres à partager?

Quand aller chez le dentiste me fait rire…

Il y a peu, j’avais rendez-vous chez le dentiste pour un détartrage. En sortant du cabinet, j’ai été rejoindre ma belle-mère qui s’occupait de Mini-nous. Voyant l’heure, j’ai invité mes beaux-parents à aller au restaurant. De surcroît, c’était l’anniversaire de ma belle-mère, donc une raison de plus de les inviter. Au final, je n’ai pas payé l’addition… Le beau-père a été beaucoup plus vif que moi pour récupérer l’addition… et il n’avait pas Mini-nous à surveiller. De retour, chez mes beaux-parents pour ranger les jouets employés par Mini-nous, je passe devant un miroir et là, j’ai vraiment envie d’éclater de rire. L’hygiéniste dentaire a fait un superbe boulot : elle a enlevé un de mes plombages! Il s’agit d’un tout minuscule plombage fait à la suite d’une chute en vélo et refait, il y a peu d’années par un autre dentiste. Bref, je suis retournée au cabinet dentaire en rigolant.

Aujourd’hui, je vous propose une recette pour les dents sucrées. Il s’agit de petits gâteaux aux pépites de caramel. J’ai pris la recette dans le livre Cupcake de Julie Hasson.

Petits gâteaux aux pépites de caramel
Petits gâteaux aux pépites de caramel
Pour 12 petits gâteaux

1 tasse ou 140 g de farine
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 pincée de sel
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré
2 blancs d’oeufs*
⅔ de tasse ou 160 g de babeurre**
⅔ de tasse ou 120 g de caramel coupé en morceaux***

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer ou chemiser de caissettes en papier les alvéoles d’un moule à muffins.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade. Ajouter les blancs d’oeufs et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Incorporer la préparation de farine en alternant avec le babeurre. Ajouter les morceaux de caramel et mélanger pour bien les répartir dans la pâte.

Verser la pâte dans les alvéoles du moule à muffins. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un gâteau en ressorte propre. Sortir du four et laisser tiédir 10 minutes avant de retirer les petits gâteaux du moule. Laisser totalement refroidir les petits gâteaux, si possible, sur une grille à pâtisserie. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer les blancs d’oeufs par un oeuf entier et un jaune d’oeuf.
**Si vous n’avez pas de babeurre, mélanger 2 cuillères à thé de vinaigre avec ⅔ de tasse ou 160 g de lait. Laisser reposer 5 minutes avant d’employer.
***Personnellement, je préfère employer des caramels que je coupe en morceaux que des pépites de caramel : je peux choisir le caramel (mou, dur, carambar, etc.) en fonction de mes goûts.

Et vous, allez-vous chez le dentiste avec le sourire?

Je vais rêver de fraises…

Je réalise à peine que la saison des fraises s’achève. Il y a eu un petit moment où les fruits étaient moins intéressants à cause de la pluie, alors je ne m’étais pas encore attaqué à la transformation de ces petits fruits. C’est aujourd’hui que j’ai décidé de m’y mettre : confiture, jus et compagnie! D’ailleurs, je ne vais pas m’attarder : je dois encore régler le sort de quelques fruits.

Cette fois, je vous propose une recette de pépites de poulet. Habituellement, je les cuis au four, mais cette fois, je me suis laissé guidé par une recette du magazine 3 fois par jour, printemps 2016.

Pépites de poulet au babeurre et aux épices marocaines
Pépites de poulet au babeurre et aux épices marocaines
Pour 3 personnes

Marinade
300 g de poitrines de poulet désossées et sans la peau*
½ tasse ou 125 g de babeurre**
½ cuillère à thé de curcuma moulu
¼ de cuillère à thé de cumin moulu***
¼ de cuillère à thé de coriandre moulue
1 pincée de cannelle moulue
½ cuillère à thé de sauce sriracha ou harissa
1 cuillère à thé de poudre d’oignon

Panure
⅓ de tasse ou 45 g de farine
¼ de tasse ou 20 g de panko
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de coriandre moulue
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
¼ de cuillère à thé de curcuma moulu
1 pincé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de poivre

Huile végétale en quantité suffisante

Marinade
Dans un bol, mélanger le babeurre, le curcuma, le cumin, la coriandre, la cannelle, la sauce sriracha et la poudre d’oignon.

Couper les poitrines de poulet en cubes d’environ 3,5 cm (1⅜ pouce) de côté et les déposer dans la préparation de babeurre. Laisser mariner pendant un minimum de 6 heures.

Panure
Dans un bol, mélanger la farine, le panko, le cumin, la coriandre, la poudre d’oignon, le curcuma, la cannelle, le sel et le poivre. Réserver.

Dans une poêle à bord haut ou dans un chaudron, verser assez d’huile pour couvrir le fond. Chauffer l’huile.

Pendant que l’huile chauffe, enrober chaque morceau de poulet de panure. Pour vérifier la température de l’huile, déposer un petit morceau de panure humidifié avec le babeurre : en d’autre terme, un morceau de ce qui s’est agglutiné sur vos doigts en panant le poulet. Dès que vous déposez le morceau dans l’huile, de fines bulles doivent se former autour de l’aliment. Déposer les morceaux de poulet et cuire pendant environ 4 à 5 minutes de chaque côté ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit. Au besoin, ajouter de l’huile.

Retirer les morceaux de poulet et les déposer sur un essuie-tout pour retirer l’excédent d’huile. Servir sans trop tarder et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser des hauts de cuisse de poulet.
**Si vous n’avez pas de babeurre, remplacez-le par la même quantité de lait additionné de ½ cuillère à soupe de jus de citron ou de vinaigre.
***Comme le cumin ne fait pas l’unanimité chez nous, j’ai remplacé une partie du cumin par de la coriandre moulue.

Encore une fois, je n’ai pas essayé assez, à mon goût, de nouvelles recettes avec des fraises!