Mot-clé : amandes

Vanille et chocolat

Il y a un moment, j’ai eu envie d’une tarte à la vanille et au chocolat. Je voulais une tarte où les deux parfums soient identifiables au premier coup d’oeil. J’ai cherché et je n’ai rien vu qui correspondait à mon idée. Cependant, je suis tombée sur une tarte à la vanille et avec quelques modifications, j’obtenais ce que j’avais en tête.

Je vous propose donc une tarte à la vanille et au chocolat. J’ai trouvé cette recette sur le blog Il était une fois la pâtisserie.

Tarte vanille, chocolat et caramel
Tarte vanille, chocolat et caramel
Pour 8 personnes

1 pâte à tarte brisée ou sucrée*

Crème à la vanille
½ gousse de vanille
⅔ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g de crème à fouetter
  ou entière
⅓ de tasse ou 75 g de mascarpone
1¼ cuillère à thé ou 5 g de sucre

Ganache montée au chocolat
50 g (1¾ once) de chocolat noir
1½ cuillère à soupe ou 23 g de crème à 35 % ou entière
¼ de tasse ou 62 g de crème à 35 % ou entière, froide

Ganache au caramel
⅓ de tasse ou 100 g de caramel**
50ri g (1¾ once) de chocolat blanc

Dacquoise
1 blanc d’oeuf
1 cuillère à soupe ou 10 g de sucre glace
¼ de tasse ou 30 g de poudre d’amandes

Crème à la vanille
Couper la gousse de vanille en deux. Gratter les grains. Dans une casserole, verser la crème et ajouter la gousse ainsi que les grains de vanille. Porter à ébullition, retirer du feu et laisser totalement refroidir au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

Ganache montée au chocolat
Hacher le chocolat noir et le déposer dans un bol. Au bain-marie, faire fondre le chocolat. Au four micro-onde ou dans un chaudron, faire chauffer la 1½ cuillère à soupe ou les 23 g de crème. Verser la crème chaude en trois fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque ajout. Quand le mélange est lisse, incorporer la crème froide. Couvrir le bol avec une pellicule plastique. Réfrigérer au minimum 4 heures.

Pâte à tarte
Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte à tarte et la foncer dans un moule à tarte de 20 à 23 cm (8 à 9 pouces) de diamètre. Réserver au frais pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Déposer une feuille de papier parchemin sur la pâte à tarte et ajouter des poids. Enfourner et cuire pendant 15 minutes. Retirer le papier parchemin et les poids et poursuivre la cuisson pendant 5 à 10 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit cuite et joliment dorée.

Ganache au caramel
Dans une casserole, chauffer le caramel avec le chocolat blanc. Mélanger jusqu’à ce que la ganache soit homogène. Laisser refroidir.

Dacquoise
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf en neige. Quand le blanc d’oeuf forme des pics ferment, tamiser le sucre glace et la poudre d’amandes au-dessus. À l’aide d’une spatule, mélanger délicatement. Verser la pâte dans une poche à pâtisserie. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin, dresser un cercle de pâte un peu plus petit que la taille du moule à tarte. Enfourner et cuire pendant 12 minutes. Laisser tiédir.

Montage
Sur la croûte à tarte, verser la ganache au caramel qui a refroidi. Déposer la dacquoise sur la ganache au caramel.

Dans un bol, fouetter la crème à la vanille avec le sucre. Quand la crème est fouettée, ajouter le mascarpone et fouetter quelques secondes de plus pour rendre le mélange homogène. Verser la crème dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse.

Dans un autre bol, fouetter la ganache comme une crème fouettée. Quand le mélange est ferme, la verser dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse.

Dresser sur le dessus de la tarte, en alternance, la crème à la vanille et la ganache montée au chocolat. Réserver la tarte au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Sortir la tarte du réfrigérateur, couper et déguster avec gourmandise.

*Je préfère la pâte brisée, mais utilisez la pâte que vous aimez : brisée, sucrée, sablée, maison ou du commerce!
**Vous pouvez réaliser le caramel vous même ou prendre celui du commerce. L’important est que le caramel soit à tartiner ou plutôt liquide.

La prochaine fois, j’essayerai une tarte avec une saveur inhabituelle pour moi : j’opte souvent pour la vanille et le chocolat, car j’en ai toujours sous la main!

Je ne l’ai pas vu…

Aujourd’hui, je voulais vous proposer un gâteau, mais impossible de remettre la main sur le livre contenant la recette. Pourtant, j’ai déjà bien organisé ma bibliothèque culinaire. En déplaçant des cartons aujourd’hui, je me suis rendu compte qu’il y avait encore quelques livres qui n’avaient pas rejoint la bibliothèque. Après, le livre que je cherche doit être dans un carton où j’ai mis les derniers trucs qui traînaient dans l’appartement mais qui au final n’était pas prioritaire à défaire.

En attendant, je vous propose une autre recette de biscuits. J’ai pris cette recette dans le livre jaune de Madame Labriski, Ces galettes dont tout le monde parle.

Biscuits équilibrés aux arachides, amandes et chocolat
Biscuits équilibrés aux arachides, amandes et chocolat
Pour 28 galettes

½ tasse ou 150 g de purée de dattes
½ tasse ou 150 g de compote de pommes non sucrée*
½ tasse ou 150 g de beurre d’arachide naturel**
1 oeuf
½ cuillère à soupe de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
½ tasse ou 52 g de cacao
⅔ de tasse ou 80 g de poudre d’amandes
¼ de tasse ou 40 g de graines de chia
½ tasse ou 75 g d’arachides***, hachées
100 g (3½ onces) de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C (375°F).

Concasser le chocolat en petits cubes.

Dans un bol, mélanger la purée de dattes, la compote, le beurre d’arachide et l’oeuf. Incorporer la poudre à pâte et le sel. Ajouter le cacao, la poudre d’amandes, les graines de chia, les arachides et le chocolat noir.

Couvrir une plaque (ou deux) de cuisson de papier parchemin. Déposer environ 2 cuillères à soupe de pâte**** par biscuits sur le papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 15 minutes. Laisser refroidir avant de déguster avec gourmandise.

*Il est possible de remplacer la compote de pommes par un yogourt de votre choix (idéalement, pas ou peu sucré).
**Le beurre d’arachide naturel est une purée d’arachide qui contient uniquement des arachides. Vous pouvez le remplacer par un autre beurre de noix.
***Vous pouvez échanger les arachides par d’autres noix de votre choix.
****Pour plus de gourmandise ou pour écouler les restants de Pâques, vous pouvez enfoncer un morceau de chocolat au centre de chaque biscuit avant de les enfourner.

Il faut que j’explore davantage ma nouvelle cuisine…

Une idée pour Pâques…

Si vous n’avez pas d’idée de dessert pour Pâques, je vous propose un jolie gâteau au chocolat, caramel et meringue aux amandes. En fait, j’ai testé cette recette peu de temps après avoir déménagé et je pensais la refaire pour l’anniversaire de mon chéri. L’idée est tombée à l’eau, car j’avais des invités intolérants aux produits laitier et au soja. Difficile de remplacer le beurre dans une crème au beurre et la crème dans la ganache quand celle de soja est à proscrire.

Pour un dessert chocolaté de Pâques, je vous propose donc cette recette tirée du magazine Ricardo volume 15, numéro 8.

Gâteau au chocolat, croquant aux amandes et au caramel
Gâteau au chocolat, croquant aux amandes et au caramel
Pour 10 personnes

Ganache
200 g (7 onces) de chocolat noir à 70% de cacao
⅔ tasse ou 167 g de crème à fouetter ou entière
2 cuillères à soupe de miel
3 cuillères à soupe ou 40 g de beurre non salé, tempéré

Meringue aux amandes (dacquoise)
½ tasse ou 65 g de poudre d’amandes
¼ de tasse ou 40 g de sucre glace
½ tasse ou 100 g de sucre
2 blancs d’oeufs

Gâteau
⅔ de tasse ou 130 g de cassonade ou de sucre roux
⅔ de tasse ou 95 g de farine
2 cuillères à soupe ou 13 g de cacao
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
30 g (1 once) de chocolat noir, fondu
3 cuillères à soupe d’huile végétale
1 jaune d’oeuf
¼ de tasse ou 62 g de lait
⅓ de tasse ou 83 g d’eau bouillante

Crème au beurre au caramel
1 jaune d’oeuf
½ tasse ou 100 g de sucre
1 cuillère à soupe de sirop de maïs ou de glucose*
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, coupé en cubes
  et tempéré pendant 20 minutes

Ganache
Hacher le chocolat et le déposer dans un bol.

Dans une petite casserole, porter à ébullition la crème et le miel. Verser la crème chaude sur le chocolat et laisser reposer 1 minute. Mélanger jusqu’à ce que la ganache soit lisse. Incorporer le beurre graduellement en mélangeant bien entre chaque ajout. Couvrir d’une pellicule plastique directement appliquée sur la ganache. Laisser la ganache reposer à température ambiante pendant 4 heures ou jusqu’à ce qu’elle soit ferme, mais facile à tartiner.

Meringue aux amandes (dacquoise)
Préchauffer le four à 150°C (300°F)

Sur une feuille de papier parchemin, tracer un cercle de 18 cm (7 pouces) de diamètre. Retourner la feuille et la déposer sur une plaque de cuisson.

Dans un bol, mélanger la poudre d’amandes et le sucre glace. Réserver.

Dans le bol d’un bain-marie, verser les blancs d’oeufs et le sucre. Chauffer sur le bain-marie en fouettant constamment jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Retirer le bol du bain-marie et à l’aide d’un batteur électrique, fouetter la préparation de blancs d’oeufs jusqu’à la formation de pics fermes. À l’aide d’une spatule, incorporer le mélange de poudre d’amandes et de sucre glace. Verser la meringue dans une poche à pâtisserie muni d’une douille lisse d’environ 1 cm (½ pouce) de diamètre. Remplir l’intérieur du cercle tracer sur le papier parchemin. Avec le restant, dresser des petites pointes.

Enfourner et cuire pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que le disque de meringue se décolle facilement de papier parchemin Laisser totalement refroidir.

Gâteau
Augmenter la température du four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser le fond d’un moule à charnière de 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, mélanger la cassonade, la farine, le cacao et le bicarbonate de soude.

Dans un second bol, fouetter le chocolat fondu et l’huile. Incorporer le jaune d’oeuf. Ajouter le mélange de farine en alternant avec le lait. Verser la pâte dans le moule et enfourner pendant 22 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir le gâteau.

Crème au beurre au caramel
Déposer le jaune d’oeuf dans un bol.

Dans une petite casserole, verser le sucre et la moitié de l’eau. Porter à ébullition sans remuer et cuire jusqu’à ce que le mélange soit légèrement ambré. Retirer du feu et ajouter le restant d’eau ainsi que le sirop de maïs. Remettre sur le feu et, toujours sans remuer, laisser mijoter jusqu’à ce que la température atteigne 117°C (242°F).

À l’aide d’un batteur électrique, fouetter à vitesse moyenne le jaune d’oeuf. Verser le sirop chaud en filet sur le jaune d’oeuf. Augmenter la vitesse du batteur et fouetter continuellement jusqu’à ce que le mélange refroidisse complètement. Incorporer le beurre graduellement en fouettant bien entre chaque ajout. La crème au beurre doit être lisse et onctueuse. Verser la crème au beurre dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse d’environ 1 cm (½ pouce) de diamètre.

Montage
Transvider environ 125 ml (½ tasse) de ganache dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse d’environ 1 cm (½ pouce) de diamètre.

Démouler délicatement le gâteau. et le déposer sur une assiette de service. Étaler le reste de ganache sur le gâteau. Superposer le disque de meringue. Couvrir le disque de meringue de pointe de ganache et de crème au beurre. Garnir avec les petites meringues. Conserver à température ambiante jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer le sirop de maïs ou le glucose par du miel.

Et vous, est-ce que votre dessert de Pâques sera chocolaté ou non?

Moi, moche et bon

Il y a des recettes qui ne sont pas appétissantes pour deux sous, mais lorsqu’on y goûte, c’est un pur bonheur gustatif! Je peux vous parlé des crostinis à la viande et aux champignons que mon chéri avait pris dans un restaurant en Toscane… C’était brun et pas très beau, mais l’odeur et le goût ont révélé une véritable merveille! Alors quand j’ai voulu faire un gâteau au chocolat, je me suis rappelée d’un gâteau dit « moche mais bon ». Je m’attendais à un gâteau qui ne se tienne pas et qui s’affaissent. Cependant quand j’ai démoulé mon gâteau, j’ai obtenu un gâteau plutôt joli… J’ai raté quoi dans la recette?

Je vous propose donc le gâteau au chocolat de Guillaume Long. Cette recette se trouve dans la bande dessinée À boire et à manger 1 (si je ne me trompe pas) et également sur son blog.

Gâteau au chocolat de À boire et à manger
Gâteau au chocolat de À boire et à manger
Pour 8 personnes

3 oeufs
132 g (4,5 onces) de chocolat noir*
1 cuillère à thé de sucre vanillé**
⅓ de tasse ou 1½ cuillère à thé ou 72 g de sucre
⅓ de tasse ou 75 g de beurre non salé
½ tasse ou 75 g de poudre d’amandes
1 pincée de sel

Chocolat supplémentaire*** (facultatif)

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Chemiser de papier parchemin le fond d’un moule à charnière de 20 cm (8 pouces) de diamètre et beurrer les côtés.

Séparer les jaunes et les blancs d’oeufs.

Dans une casserole, faire fondre à feu doux le beurre et le chocolat. Quand le chocolat est totalement fondu, retirer du feu et ajouter un à un les jaunes d’oeufs. Incorporer le sucre, le sucre vanillé et la poudre d’amandes. Réserver.

Dans un bol, fouetter les blancs d’oeufs avec la pincée de sel jusqu’à ce qu’ils soient en neige. Incorporer environ un tiers des blancs d’oeufs à la préparation chocolatée. Verser la préparation chocolatée sur les blancs d’oeufs restant et mélanger délicatement à l’aide d’une spatule.

Verser la moitié de pâte dans le moule à gâteau. Si désiré, ajouter des morceaux de chocolat au goût. Verser le restant de la pâte et enfourner. Cuire pendant 18 minutes. Laisser tiédir et déguster avec gourmandise.

*Il est conseillé d’utiliser un chocolat noir qui a environ 64 % de cacao.
**Si vous n’avez pas de sucre vanillé, vous pouvez l’omettre ou ajouter un peu d’extrait de vanille.
***Dans ce gâteau, il serait intéressant d’ajouter des amandes ou des noisettes hachées grossièrement, des zestes d’agrumes, des cerises séchées, etc.

Et vous, est-ce que vous avez des recettes moches mais bonnes?

Une demi-surprise…

Récemment, mon chéri passait une nouvelle dizaine et pour diverses raisons nous ne pouvions pas célébrer son anniversaire le jour même. Alors en catimini, j’ai organisé une fête surprise avec l’aide de mes beaux-parents. En parallèle, je préparais également notre séjour à Londres, alors beaucoup de choses à penser et à mettre en place. Finalement, j’ai pu tout faire sans que mon chéri ne s’aperçoive que je cuisinais des viandes et des desserts pour près de 40 personnes! Vive le grand réfrigérateur de ma belle-mère. Par contre ce matin, mon chéri m’a dit que ça sentait le complot… Zut! Heureusement, il a quand même eu la surprise d’être accueilli à la salle non seulement par sa famille, mais également par plusieurs amis!

Dans un tout autre ordre d’idée, je vous propose une recette de tarte aux légumes. J’ai bien aimé ce plat qui change de nos habituelles quiches. J’ai pris cette recette sur le blog d’Audrey, Ma p’tite cuisine.

Tarte aux légumes et aux noix
Tarte aux légumes et aux noix
Pour 4 à 6 personnes

Pâte brisée
2½ tasses ou 350 g de farine
½ cuillère à thé de sucre*
1 pincée de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre froid
3 cuillères à soupe d’eau froide
1 cuillère à soupe de vinaigre blanc ou de cidre

Garniture
1 courgette
2 carottes
1 oignon
2 cuillères à thé d’huile végétale
⅓ de tasse ou 40 g d’amandes et de pacanes (ou noix
  de pécan)**
2 oeufs
½ tasse ou 125 g de crème à cuisson ou de demi-crème
1 pincée de piment de Cayenne
Noix de muscade moulue, au goût
Sel et poivre

Pâte brisée
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre et le sel. Incorporer le beurre dans le mélange de farine à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Ajouter le vinaigre, puis l’eau glacée graduellement. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte presque homogène.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et foncer un moule à tarte d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre. Réfrigérer la pâte au moins 30 minutes. Utiliser l’excédent de pâte pour une autre recette ou la congeler.

Garniture
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Laver la courgette, éplucher les carottes et l’oignon. Émincer finement l’oignon. Couper en juliennes les carottes et la courgette.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, ajouter l’oignon, les carottes et la courgette. Faire revenir les légumes pendant 8 minutes en brassant régulièrement. Saler et poivrer. Laisser tiédir, si désiré.

Dans un bol, fouetter les oeufs avec la crème. Ajouter le piment de Cayenne et la noix de muscade. Saler et poivrer.

Répartir les légumes sur la pâte à tarte. Disposer les amandes et les pacanes, puis verser l’appareil de crème. Enfourner et cuire pendant 35 minutes. Laisser tiédir quelques minutes avant de servir. Déguster avec plaisir.

*Le sucre est facultatif, mais je trouve qu’il aide à la coloration de la pâte.
**Moi, j’ai voulu faire une tarte végétarienne, mais rien ne vous empêche de remplacer les noix par du jambon ou des lardons.

Bonne soirée!