Mot-clé : amandes

Rentrée scolaire

Comme beaucoup de parents, je vais vivre la rentrée scolaire pour la première fois depuis la fin de mes études et je vais devoir intégrer une nouvelle routine. Comme beaucoup moins de parents, je vais également découvrir un nouveau système scolaire. Malgré mes nombreuses années en Suisse, je trouve toujours curieux que le mercredi après-midi soit sans école pour les enfants. Je crois que je vais surmonter ce choc culturel que ce soit cette année ou dans les années à venir.

Aujourd’hui, je vous présente une tarte au citron glacée. Dès que j’ai vu cette recette sur le site de Trois fois par jour, je savais qu’elle ferait partie de mon menu du 1er août.

Tarte glacée au citron
Tarte glacée au citron
Pour 8 personnes

Croûte
½ tasse ou 65 g de chapelure de biscuits Graham
  ou de biscuits style digestives réduits en chapelure
½ tasse ou 95 g de noix de coco râpée non sucrée
½ tasse ou 65 g de poudre d’amandes
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, fondu
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux

Garniture
2 citrons
½ tasse ou 166 g de miel
2 oeufs
2 jaunes d’oeufs
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, froid et coupé en cubes
2 tasses ou 340 g de crème glacée à la vanille*

Croûte
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la chapelure de biscuits, la noix de coco, la poudre d’amandes, la cassonade et le beurre fondu. Verser ce mélange dans un moule à tarte de 23 cm (9 pouces) de diamètre. Presser le mélange sur les côtés et le fond du moule pour former la croûte. Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Laisser totalement refroidir.

Garniture
Prélever le zeste de l’un des citrons et le déposer dans un petit chaudron. Presser les deux citrons et verser le jus dans le chaudron avec les zestes. Ajouter le miel, les oeufs et les jaunes d’oeufs. Fouetter pour homogénéiser la préparation. Déposer le chaudron sur un feu moyen-vif et cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe en brassant continuellement. Quand la préparation a épaissi, retirer le chaudron du feu et incorporer graduellement le beurre, un ou deux cubes à la fois, en fouettant constamment. Verser la crème au citron dans un bol et couvrir d’une pellicule plastique directement apposée sur la crème. Réfrigérer pendant au moins 1 heure**.

Sortir la crème glacée du congélateur et la déposer dans un bol. À l’aide d’une spatule, diviser la crème glacée en plusieurs morceaux pour l’aider à ramollir rapidement. Quand la crème glacée est souple, incorporer la crème au citron et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Verser la garniture dans la croûte et lisser la surface. Placer au congélateur pendant au moins 4 heures. Après ce temps, couvrir la tarte d’une pellicule plastique si elle doit attendre encore plusieurs heures avant d’être servie. Rincer un couteau sous de l’eau très chaude et découper la tarte. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser une autre saveur de crème glacée qui se marie bien avec le citron. Vous pouvez également utiliser une crème glacée faite maison.
**Cette étape est facultative, mais laisser quand même tiédir quelques minutes la crème au citron avant de l’incorporer à la crème glacée.

Et vous, que pensez-vous des mercredis après-midi sans école pour les enfants?

Touristes…

Il y a quelques temps, nous sommes allés séjourner chez mes parents. Pour la première fois, nous avons pris tous les deux nos espadrilles pour aller courir ensemble. L’expérience fut agréable. Par contre, nous avions l’impression d’être des touristes! Nous n’avons jamais croisé d’autres coureurs dans cette ville. Il faut dire que ma ville d’origine est très calme (ce qui est quand même fort agréable) et que la moyenne d’âge est assez élevée.

Pour aujourd’hui, je vous propose une petite recette de muffins. Je crois que je n’abuse pas de ce genre de recette : la dernière que je vous ai proposé date déjà d’un an! Il s’agit de muffins verts que j’ai fait à plusieurs reprises sans avoir le temps de les prendre en photo. Cette recette est tirée du premier livre de Trois fois par jour.

Muffins au matcha et aux amandes
Muffins au matcha et aux amandes
Pour 8 à 12 muffins*

1¾ tasse ou 245 g de farine
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 40 g de poudre d’amandes
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
2 cuillères à thé de thé matcha
1 tasse ou 250 g de lait ou de lait d’amande
¼ de tasse ou 55 g de beurre salé**, fondu
1 oeuf
½ tasse ou 90 g de pépites de chocolat blanc
½ tasse ou 80 g de pâte d’amande coupée en petits cubes***
  (facultatif)

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Déposer des caissettes de papier dans les alvéoles d’un moule à muffin.

Dans un grand bol, mélanger la farine, la cassonade, la poudre d’amandes, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le thé matcha.

Dans un second bol, fouetter le lait, le beurre et l’oeuf jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Verser les ingrédients liquides sur la préparation de farine. Mélanger juste assez pour humecter les ingrédients secs. Incorporer les pépites de chocolat et la pâte d’amande.

Répartir la pâte dans les caissettes en papier et enfourner pendant 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce que le centre des muffins soient presque ferme. Laisser totalement refroidir avant de démouler. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de muffins dépendra de la taille des empreintes de votre moule.
**Si vous utilisez du beurre non salé, il faut ajouter 2 grosse pincée de sel.
***Ceci est mon petit ajout.

Et vous, habitez-vous une ville calme?

Au milieu des fruits…

Il n’y a que moi pour ne pas cuisiner les petits fruits alors qu’ils sont de plus en plus nombreux sur les étalages. Je ne vais pas nier que les framboises, les bleuets, les cerises, les mûres et les groseilles ne font pas l’unanimité à la maison. Ceci explique sans doute pourquoi je vous propose une tarte chocolatée en été!

Cette recette que je vous présente est tirée du livre Tartes d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Tarte flamande au chocolat
Tarte flamande au chocolat
Pour 8 personnes

Pralin
½ tasse ou 100 g de sucre
1 cuillère à soupe de beurre
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe d’eau
1½ tasse ou 225 g d’amandes effilées ou hachées*

Pâte brisée
2 tasses ou 250 g de farine
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, froid
1 pincée de sel
1 jaune d’oeuf
5 cuillères à soupe ou 75 g d’eau glacée

Garniture
¾ de tasse ou 180 g de crème 35 % ou entière
150 g (5 onces) de chocolat noir
2 cuillères à soupe de sucre
1 pincée de sel
1 oeuf

Pralin
Couvrir une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans une casserole, verser le sucre, le beurre, le sel et l’eau. Déposer la casserole sur un feu moyen-vif et cuire jusqu’à ce que le mélange bouille à gros bouillon. Ajouter les amandes et brasser sans arrêt pendant 4 à 5 minutes ou jusqu’à ce que les amandes prennent une couleur caramel. Verser le mélange sur la papier parchemin. À l’aide d’une fourchette, en faisant attention de ne pas toucher le mélange brûlant, étaler les amandes pour former des petits amas. Laisser totalement refroidir. Casser et réserver dans un contenant qui ferme hermétiquement.

Pâte brisée
Dans un bol, mélanger la farine et le sel. Incorporer le beurre dans le mélange de farine à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Ajouter le jaune d’oeuf, puis l’eau glacée graduellement. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte presque homogène. Former un disque avec la pâte et l’emballer dans une pellicule plastique. Réfrigérer pendant au moins 30 minutes.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte en un disque et la foncer dans un moule à tarte d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre. À l’aide d’une fourchette, piquer le fond de la pâte. Réserver au congélateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Déposer un bout de papier parchemin sur la pâte et garnir de haricots secs. Enfourner dans le bas du four et cuire pendant 20 minutes. Retirer le papier parchemin et les haricots secs. Remettre la tarte au four pendant 5 à 8 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit légèrement dorée. Laisser totalement refroidir la croûte.

Garniture
Préchauffer le four à 160°C (325°F).

Hacher finement le chocolat et réserver.

Dans une petite casserole, verser la crème et porter à ébullition à feu moyen. Lorsque la crème bout, retirer la casserole du feu. Incorporer le chocolat, le sucre et le sel. Quand le mélange est homogène, ajouter l’oeuf et fouetter sans attendre. Verser la garniture dans la pâte à tarte cuite.

Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que la garniture soit prise et luisante. Si la garniture se fissure, la retirer immédiatement du four. Laisser totalement refroidir. Conserver la tarte au réfrigérateur. Au moment de la servir, garnir généreusement de pralin. Déguster avec gourmandise.

*J’ai remplacé la moitié des amandes par des noix de Grenoble! Utilisez les noix qui vous font envie.

Et vous, quels fruits cuisinez-vous pendant l’été?

Chocolat, caramel et citron…

Ces trois parfums ont un point en commun : ils correspondent aux saveurs de macarons que j’ai réalisé le plus souvent. Au début, c’était même le trio de saveur que je proposais dès que je réalisais ces petites gourmandises. Je ne vous dis pas mon étonnement quand j’ai vu que la garniture au citron ne figurait pas sur mon blog. J’avoue qu’il m’arrive de faire une ganache montée au zeste de citron plutôt que de faire une crème au citron qui demande un peu plus de temps de préparation. Cependant, la ganache au citron n’apportera jamais l’acidité qu’on retrouve dans la crème.

Pour corriger cette erreur, je vous propose une recette de macarons au citron et au praliné. Vous pouvez omettre le praliné, mais je trouvais intéressant de vous faire découvrir cette association de saveurs. Cette recette est tirée du livre Macaron de Pierre Hermé.

Macarons au citron et au praliné
Macarons au citron et au praliné
Pour 30 à 40 macarons selon leur taille

Crème au citron
2½ oeufs ou 112 g
½ tasse et 5 cuillères à thé ou 120 g de sucre
Zeste de 2 citrons
⅓ de tasse ou 80 g de jus de citron
¾ de tasse et 2 cuillères à thé ou 175 g de beurre non salé,
  tempéré

Carrés de praliné
1 cuillère à soupe ou 10 g de noisettes
2 cuillères à thé ou 10 g de beurre non salé
23 g (1 once) de chocolat au lait
2 cuillères à soupe ou 32 g de pâte pralinée*
8½ cuillères à thé ou 50 g de beurre de noisettes
  (ou de purée)*
½ tasse ou 42 g de brisures de Gavottes ou de biscuits
  dentelles**

Coques des macarons à la meringue italienne***
1¼ tasse ou 150 g de poudre d’amandes
1 tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g de sucre glace
¼ de tasse ou 55 g de blancs d’oeufs tempérés
¾ de tasse ou 150 g de sucre
2½ cuillères à soupe ou 37 g d’eau
¼ de tasse ou 55 g de blancs d’oeufs tempérés
Colorant alimentaire en poudre ou en gel jaune****

Crème au citron
La veille, préparer la crème au citron. Prélever le zeste des citrons et le mélanger au sucre. Frotter du bout des doigts le sucre et les zeste de citron pour bien répartir le parfum dans le sucre.

Dans un bol, fouetter les oeufs, le jus de citron et le sucre au citron. Déposer le bol sur un bain-marie et cuire, en mélangeant continuellement, jusqu’à ce que la crème atteigne 83°C (182°F). Retirer le bol du bain-marie et laisser la crème refroidir.

Quand la crème a refroidi jusqu’à 60°C (140°F), incorporer graduellement le beurre en mélangeant bien entre chaque ajout. Couvrir d’une pellicule plastique directement appliquée sur la crème et réfrigérer, idéalement, toute une nuit.

Carrés de praliné
Préchauffer le four à 170°C (340°F).

Déposer les noisettes sur une plaque de cuisson et enfourner pour les torréfier pendant 10 minutes. Verser les noisettes sur un linge propre. Emprisonner les noisettes dans le linge et les secouer pour éliminer le plus de peau possible. Retirer les noisettes du linge et les hacher.

Hacher le chocolat au lait et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat. Quand le chocolat est totalement fondu le retirer du bain-marie. Incorporer la pâte pralinée, le beurre de noisettes et le beurre. Mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène et ajouter les noisettes hachées et les brisures de Gavottes. Verser le mélange sur un papier parchemin et couvrir d’une seconde feuille. Abaisser la préparation sur une épaisseur de 4 mm (³⁄₁₆ de pouce). Placer au congélateur pendant au moins 2 heures. Couper le praliné en carrés d’environ 1,5 cm (⅝ de pouce) de côté. Réserver au congélateur.

Coques des macarons à la meringue italienne
Verser la poudre d’amandes et le sucre glace dans le bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s ». Mixer quelques secondes pour affiner la préparation (surtout pour la poudre d’amandes). Tamiser la préparation pour l’aérer et au besoin, remixer les éclats plus important d’amandes. Incorporer la première partie des blanc d’oeufs (¼ de tasse ou 55 g de blancs d’oeufs) et le colorant alimentaire jaune. Réserver.

Dans un chaudron, verser l’eau et le sucre. Faire bouillir jusqu’à 118°C (244°F). Quand le thermomètre indique 110°C (230°F), commencer à fouetter doucement la deuxième partie des blanc d’oeufs (¼ de tasse ou 55 g de blancs d’oeufs) à l’aide d’un robot sur socle. Augmenter progressivement la vitesse. Quand le sucre cuit a atteint 118°C (244°F), le verser en filet sur les blancs d’oeufs alors que le robot les fouette à pleine vitesse. Continuer à fouetter jusqu’à ce que la préparation soit à 40-50°C (104-122°F). La meringue doit être ferme et la consistance rappelle la guimauve (ou les marshmallow).

Verser la meringue sur la préparation de sucre glace et d’amandes. Mélanger à l’aide d’une spatule en soulevant la masse des côtés vers le centre. Arrêter de mélanger dès que la préparation forme un ruban : quand on soulève la pâte à l’aide d’une spatule, elle coule tranquillement en un flot continu et quand on arrête de brasser, les sillons laissés dans la pâte disparaissent.

Remplir une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse de 8 mm à 10 mm de diamètre et dresser les coques des macarons sur des plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin. Laisser croûter les coques à température ambiante jusqu’à ce que la surface ne colle plus au doigt.

Préchauffer le four à 150°C (300°F).

Enfourner une plaque de cuisson et cuire pendant 12 à 20 minutes. Après 8 minutes de cuisson, quand les collerettes sont formées, ouvrir la porte du four et la refermer rapidement pour laisser la vapeur s’échapper. Deux ou trois minutes plus tard, répéter une seconde fois l’opération. Poursuivre la cuisson jusqu’à les coques se décollent facilement du papier parchemin. Recommencer l’opération avec les autres fournées de macarons. Laisser les coques totalement refroidir.

Montage
Verser la crème au citron dans une poche à pâtisserie. Garnir d’une pointe de crème la moitié des coques puis déposer un carré de praliné en appuyant légèrement. Recouvrir généreusement de crème au citron et déposer une seconde coque pour terminer le macaron. Recommencer jusqu’à épuisement des coques. Réfrigérer les macarons de 12 à 24 heures avant de déguster.

*Il est possible de remplacer la pâte pralinée et le beurre de noisettes par de la pâte à tartiner (par exemple, du Nutella).
**Les biscuits Gavottes ne sont pas toujours simple à trouver selon l’où on habite. Vous pouvez les remplacer par d’autres biscuits minces (par exemple des bricelets), du riz soufflés ou des flocons de maïs (Corn Flakes). Laissez aller votre imagination pour remplacer ces biscuits.
***Vous pouvez opter pour une autre recette pour réaliser les coques des macarons comme celle-ci.
****J’ai pris un colorant jaune, mais libre à vous d’opter pour une autre couleur ou aucune.

Et vous, quels sont les parfums de macarons que vous avez réalisés le plus souvent?

Frapper un mur…

Ce matin, je me suis réveillée en pleine forme, prête à attaquer ma journée et tout en étant la première levée. Il faisait encore sombre dehors, mais je me disais qu’il devait être 5 heure… Petit instant de solitude quand sur le réveil, j’ai vu qu’il était 1 heure du matin! Au beau milieu de la nuit, moi et mon rhume étions bien réveillés et je me disais que cela n’allait pas m’aider à me débarrasser de ce compagnon. Quelques heures plus tard, j’ai réussi à me rendormir pour me réveiller plus difficilement cette fois. Cependant, je peux vous assurer que j’ai l’impression d’avoir frappé un mur depuis que mon manque de sommeil se fait sentir.

Aujourd’hui, je vous propose une recette avec des fraises : un parfait glacé au coeur de fraises. J’ai trouvé cette recette sur une page d’une circulaire de la Migros que j’avais mis de côté, il y a plusieurs années.

Parfait glacé au coeur de fraises
Parfait glacé au coeur de fraises
Pour 6 à 8 personnes

50 g (1¾ once) de chocolat noir
¾ de tasse ou 80 g d’amandes en bâtonnets ou allumettes
1⅓ tasse ou 250 g de fraises
½ tasse et 1½ cuillère à soupe ou 120 g de sucre
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de jus d’orange
1 oeuf
2 jaunes d’oeufs
1 tasse ou 250 g de crème à fouetter ou entière

Tapisser une petite plaque de cuisson de papier parchemin.

Hacher le chocolat noir et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat. Quand le chocolat est totalement fondu le retirer du bain-marie et ajouter les amandes. Verser, en étalant bien, les amandes enrobées de chocolat sur la plaque de cuisson. Placer au congélateur pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que le chocolat soit de nouveau solide. Hacher grossièrement et réserver.

Couper ⅔ de tasse ou 100 g de fraises en deux et ajouter ¼ de tasse ou 50 g de sucre. Réduire en purée lisse à l’aide d’un pied-mélangeur ou d’un robot muni d’une lame en « s ». Réserver le restant de fraises pour servir.

Tapisser une moule à gâteau rectangulaire d’environ 10 cm par 25 cm (4 pouces par 10 pouces) ou utiliser un moule en silicone rectangulaire ou à multiple empreintes pour préparer des portions individuels.

Dans une petite casserole, faire réduire le jus d’orange de moitié. En parallèle, fouetter l’oeuf et les jaunes d’oeufs avec le restant de sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux et aérien, soit environ 5 minutes. Verser en filet le jus d’orange réduit toujours en fouettant la préparation. Continuer de fouetter jusqu’à ce que le mélange ait refroidi.

Dans un autre bol, verser la crème bien froide et la fouetter pour obtenir une texture souple et mousseuse (une crème fouettée légèrement molle). Incorporer délicatement la crème fouettée à la préparation parfumée à l’orange.

Dans le moule, verser un tiers de la crème à l’orange. Répartir la moitié des amandes au chocolat, puis la moitié de la purée de fraises*. Verser un autre tiers de crème à l’orange, garnir du restant d’amandes au chocolat et ajouter la purée de fraises. Terminer avec le dernier tiers de crème à l’orange. Couvrir d’une pellicule plastique et placer au congélateur pendant au moins 6 heures.

Au moment de servir, couper le restant de fraises en morceaux. Démouler le parfait pour le couper en tranche ou utiliser une cuillère à crème glacée pour faire des boules. Servir le parfait avec les fraises. Déguster avec gourmandise, idéalement, dans les 24 heures suivant la préparation.

*Il est également possible d’ajouter des petits morceaux de fraises. Si vous ajoutez des morceaux, ceux-ci ne doivent pas être trop gros, sinon la texture sera un peu désagréable à la dégustation.

Et vous, est-ce que ça vous ait déjà arrivé de vous réveiller au milieu de la nuit en croyant que l’aube est proche?