Mot-clé : amandes

Orange et noir?

Dire que dans une semaine, ce sera l’Halloween. Comme les années précédentes, il ne faut pas compter sur moi pour vous proposer des recettes effrayantes ou dans les tons orangés et noirs. J’ai déjà une citrouille à découper mercredi prochain et des décorations à réaliser qui ne sont qu’à l’état de projet… Est-ce que je garde sérieusement toutes ces tâches pour cette journée? Aucune idée, la seule chose qui a été planifié est l’approvisionnement en bonbons! Les enfants qui sonneront à la maison ne devraient pas repartir le sac vide.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de petits gâteaux au caramel et aux amandes. J’ai déniché cette recette dans le livre Puissance 10 de Christophe Adam.

Petits gâteaux caramel amandes
Petits gâteaux caramel amandes
Pour 10 petits gâteaux

¾ de tasse ou 185 g de crème à 35 % ou entière
¾ de tasse ou 155 g de sucre
⅓ de tasse ou 70 g de beurre non salé, tempéré
¼ de tasse ou 50 g de cassonade
1 cuillère à soupe ou 25 g de sirop de maïs ou de glucose*
¼ de tasse ou 40 g de poudre d’amande
1 oeuf
½ tasse ou 75 g de farine
¾ de cuillère à thé ou 3 g de poudre à pâte ou
  de levure chimique
½ tasse ou 100 g d’amandes hachées**
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 170°C (340°F).

Dans une casserole, verser la crème et porter à ébullition. Quand la crème bout, retirer du feu et réserver.

Dans une grande casserole, saupoudrer le sucre et cuire jusqu’à ce qu’il prenne une couleur ambrée. Déglacer avec la crème et laisser bouillir pour que tout le sucre soit dissous. Laisser refroidir le caramel.

Dans un bol, mélanger le beurre avec la cassonade, le sirop de maïs et la poudre d’amandes. Incorporer l’oeuf, puis la farine, la poudre à pâte et le sel. Mélanger pour que la pâte soit homogène. Ajouter le caramel refroidi à la pâte.

Beurrer un moule à muffin ou à petits gâteaux rectangulaires. Verser la pâte à mi-hauteur des moules. Saupoudrer d’amandes hachée. Enfourner et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un gâteau en ressorte propre. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez toujours remplacer le sirop de maïs ou le glucose par du miel.
**J’ai haché mes amandes assez grossièrement, libre à vous de les hacher plus finement.

Et vous, est-ce que vous êtes prêt pour l’Halloween?

Ma nouvelle bouchée chouchou

La voici, la voilà ma seconde bouchée que j’ai servi le 31 juillet. Je crois que c’est une de mes préférées et que je vais la refaire souvent. Il faut dire que les trucs qui contiennent du basilic me plaisent bien en cette période : je refais également avec plaisir des billes de melon avec du pesto!

Pour écouler le basilic de votre jardin, je vous propose des petits, voire minis, croissants au basilic et à la viande des Grisons. Cette délicieuse idée vient du blog Chef Nini.

Petits croissants au basilic et à la viande des Grisons
Petits croissants au basilic et à la viande des Grisons
Pour 40 petites bouchées

1 pâte feuilletée
¾ de tasse ou 30 g de basilic frais
2 cuillères à soupe d’amandes*
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe d’huile végétale**
60 à 80 g de viande des Grisons***
1 jaune d’oeuf

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte feuilletée en un rectangle d’environ 25 cm par 40 cm (10 pouces par 15¾ pouces). Réserver au réfrigérateur.

Hacher grossièrement les amandes et les déposer dans un contenant étroit. Ajouter le basilic et les huiles. Mixer à l’aide d’un pied-mélangeur comme pour obtenir un pesto épais.

Couper la viande des Grisons soit en petits carrés****.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Sortir la pâte feuilletée du réfrigérateur et la tartiner avec la préparation de basilic. Découper la pâte en triangle de 10 cm (4 pouces) de long par 5 cm (2 pouces) de large. Répartir la viande des Grisons sur les triangles. Rouler les croissants en partant de la base la plus large des triangles. Au besoin, placer la pâte au congélateur pendant 5 à 10 minutes pour la raffermir. Déposer les petits croissants sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger le jaune d’oeuf avec un peu d’eau. Badigeonner les croissants avec le jaune d’oeuf. Enfourner et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que les croissants soient dorés. Servir chaud, tiède ou froid et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser un autre type de noix : noix de pin, noix de cajou, pacanes, etc.
**Par goût, j’ai mis moitié huile d’olive et moitié huile végétale. Libre à vous de n’utiliser que de l’huile d’olive ou végétale.
***Pas de viande des Grisons? Prenez une autre viande séchée, du jambon cru (prosciutto), du salami ou du pepperoni.
****Vous pouvez également couper la viande des Grisons en triangle de 4 cm (1½ pouce) de large par 9 cm (3½ pouces) de long, puis installez un triangle de viande sur chaque triangle de pâte. Le roulage des croissants sera un peu plus facile. À vous de voir ce que vous préférez faire.

Et vous, qu’aimez-vous associer avec le basilic?

À la verticale…

Je ne me souviens pas si je vous l’ai déjà mentionnée, mais depuis janvier, je vais régulièrement marcher avec de la parenté. Nous essayons d’y aller une fois par semaine, mais évidemment, nous ne sommes pas nécessairement toutes présentes. Habituellement, les marches ont peu ou pas de dénivelé. Cependant la semaine dernière, j’étais seule avec une tante de mon chéri. Nous avons modifié le parcours pour aller à la commune voisine qui est un peu plus haute et profiter de l’ombre plutôt que de marcher au soleil. Cette semaine, il s’est produit quelque chose de similaire et nous n’étions encore une fois que deux. Il y avait déjà un moment, j’avais parlé à cette personne d’essayer d’autres promenades et j’avais cité deux possibilités. En discutant la veille, nous avons opté pour une promenade avec 600 m de dénivelé… Je ne l’avais pas fait depuis bien longtemps. J’avoue que je ne craignais pas la montée, mais un peu plus de rater le téléphérique pour redescendre!

Après l’effort, un peu de réconfort! À mon retour, j’aurais bien aimé trouver un bout de cette croustade aux pommes. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 14, numéro 8.

Croustade aux pommes et à la noix de coco
Croustade aux pommes et à la noix de coco
Pour 6 à 8 personnes

Crumble
½ tasse ou 50 g de flocons d’avoine
¼ de tasse ou 45 g d’amandes entières hachées
  grossièrement
2 cuillères à soupe de noix de coco non sucré
2 cuillères à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 pincée de sel

Garniture
2 cuillères à soupe de sirop d’érable
4 tasses ou 500 g de pommes
¾ de tasse ou 187 g de compote de pommes non sucré

Crumble
Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, la noix de coco et le sel. Ajouter le sirop d’érable et l’huile. Mélanger pour que les ingrédients secs soient humectés. Réserver.

Garniture
Peler, épépiner et couper en dés les pommes.

Verser le sirop dans une poêle anti-adhésive. Porter le sirop à ébullition et laisser bouillir jusqu’à ce qu’il commence à caraméliser. Ajouter les pommes et poursuivre la cuisson pendant 6 minutes ou jusqu’à ce que les fruits soient tendres. Ajouter la compote de pommes et prolonger la cuisson de 1 minute.

Verser les pommes dans un plat d’environ 20 cm de diamètre ou les répartir dans des ramequins. Parsemer de crumble et enfourner. Cuire pendant 25 minutes ou jusqu’à ce que le crumble soit légèrement doré. Déguster avec gourmandise.

Et vous, préférez-vous les marches avec ou sans dénivelé?

Vanille et chocolat

Il y a un moment, j’ai eu envie d’une tarte à la vanille et au chocolat. Je voulais une tarte où les deux parfums soient identifiables au premier coup d’oeil. J’ai cherché et je n’ai rien vu qui correspondait à mon idée. Cependant, je suis tombée sur une tarte à la vanille et avec quelques modifications, j’obtenais ce que j’avais en tête.

Je vous propose donc une tarte à la vanille et au chocolat. J’ai trouvé cette recette sur le blog Il était une fois la pâtisserie.

Tarte vanille, chocolat et caramel
Tarte vanille, chocolat et caramel
Pour 8 personnes

1 pâte à tarte brisée ou sucrée*

Crème à la vanille
½ gousse de vanille
⅔ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g de crème à fouetter
  ou entière
⅓ de tasse ou 75 g de mascarpone
1¼ cuillère à thé ou 5 g de sucre

Ganache montée au chocolat
50 g (1¾ once) de chocolat noir
1½ cuillère à soupe ou 23 g de crème à 35 % ou entière
¼ de tasse ou 62 g de crème à 35 % ou entière, froide

Ganache au caramel
⅓ de tasse ou 100 g de caramel**
50ri g (1¾ once) de chocolat blanc

Dacquoise
1 blanc d’oeuf
1 cuillère à soupe ou 10 g de sucre glace
¼ de tasse ou 30 g de poudre d’amandes

Crème à la vanille
Couper la gousse de vanille en deux. Gratter les grains. Dans une casserole, verser la crème et ajouter la gousse ainsi que les grains de vanille. Porter à ébullition, retirer du feu et laisser totalement refroidir au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

Ganache montée au chocolat
Hacher le chocolat noir et le déposer dans un bol. Au bain-marie, faire fondre le chocolat. Au four micro-onde ou dans un chaudron, faire chauffer la 1½ cuillère à soupe ou les 23 g de crème. Verser la crème chaude en trois fois sur le chocolat en mélangeant bien entre chaque ajout. Quand le mélange est lisse, incorporer la crème froide. Couvrir le bol avec une pellicule plastique. Réfrigérer au minimum 4 heures.

Pâte à tarte
Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte à tarte et la foncer dans un moule à tarte de 20 à 23 cm (8 à 9 pouces) de diamètre. Réserver au frais pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Déposer une feuille de papier parchemin sur la pâte à tarte et ajouter des poids. Enfourner et cuire pendant 15 minutes. Retirer le papier parchemin et les poids et poursuivre la cuisson pendant 5 à 10 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit cuite et joliment dorée.

Ganache au caramel
Dans une casserole, chauffer le caramel avec le chocolat blanc. Mélanger jusqu’à ce que la ganache soit homogène. Laisser refroidir.

Dacquoise
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, fouetter le blanc d’oeuf en neige. Quand le blanc d’oeuf forme des pics ferment, tamiser le sucre glace et la poudre d’amandes au-dessus. À l’aide d’une spatule, mélanger délicatement. Verser la pâte dans une poche à pâtisserie. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin, dresser un cercle de pâte un peu plus petit que la taille du moule à tarte. Enfourner et cuire pendant 12 minutes. Laisser tiédir.

Montage
Sur la croûte à tarte, verser la ganache au caramel qui a refroidi. Déposer la dacquoise sur la ganache au caramel.

Dans un bol, fouetter la crème à la vanille avec le sucre. Quand la crème est fouettée, ajouter le mascarpone et fouetter quelques secondes de plus pour rendre le mélange homogène. Verser la crème dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse.

Dans un autre bol, fouetter la ganache comme une crème fouettée. Quand le mélange est ferme, la verser dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse.

Dresser sur le dessus de la tarte, en alternance, la crème à la vanille et la ganache montée au chocolat. Réserver la tarte au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

Sortir la tarte du réfrigérateur, couper et déguster avec gourmandise.

*Je préfère la pâte brisée, mais utilisez la pâte que vous aimez : brisée, sucrée, sablée, maison ou du commerce!
**Vous pouvez réaliser le caramel vous même ou prendre celui du commerce. L’important est que le caramel soit à tartiner ou plutôt liquide.

La prochaine fois, j’essayerai une tarte avec une saveur inhabituelle pour moi : j’opte souvent pour la vanille et le chocolat, car j’en ai toujours sous la main!

Je ne l’ai pas vu…

Aujourd’hui, je voulais vous proposer un gâteau, mais impossible de remettre la main sur le livre contenant la recette. Pourtant, j’ai déjà bien organisé ma bibliothèque culinaire. En déplaçant des cartons aujourd’hui, je me suis rendu compte qu’il y avait encore quelques livres qui n’avaient pas rejoint la bibliothèque. Après, le livre que je cherche doit être dans un carton où j’ai mis les derniers trucs qui traînaient dans l’appartement mais qui au final n’était pas prioritaire à défaire.

En attendant, je vous propose une autre recette de biscuits. J’ai pris cette recette dans le livre jaune de Madame Labriski, Ces galettes dont tout le monde parle.

Biscuits équilibrés aux arachides, amandes et chocolat
Biscuits équilibrés aux arachides, amandes et chocolat
Pour 28 galettes

½ tasse ou 150 g de purée de dattes
½ tasse ou 150 g de compote de pommes non sucrée*
½ tasse ou 150 g de beurre d’arachide naturel**
1 oeuf
½ cuillère à soupe de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
½ tasse ou 52 g de cacao
⅔ de tasse ou 80 g de poudre d’amandes
¼ de tasse ou 40 g de graines de chia
½ tasse ou 75 g d’arachides***, hachées
100 g (3½ onces) de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C (375°F).

Concasser le chocolat en petits cubes.

Dans un bol, mélanger la purée de dattes, la compote, le beurre d’arachide et l’oeuf. Incorporer la poudre à pâte et le sel. Ajouter le cacao, la poudre d’amandes, les graines de chia, les arachides et le chocolat noir.

Couvrir une plaque (ou deux) de cuisson de papier parchemin. Déposer environ 2 cuillères à soupe de pâte**** par biscuits sur le papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 15 minutes. Laisser refroidir avant de déguster avec gourmandise.

*Il est possible de remplacer la compote de pommes par un yogourt de votre choix (idéalement, pas ou peu sucré).
**Le beurre d’arachide naturel est une purée d’arachide qui contient uniquement des arachides. Vous pouvez le remplacer par un autre beurre de noix.
***Vous pouvez échanger les arachides par d’autres noix de votre choix.
****Pour plus de gourmandise ou pour écouler les restants de Pâques, vous pouvez enfoncer un morceau de chocolat au centre de chaque biscuit avant de les enfourner.

Il faut que j’explore davantage ma nouvelle cuisine…