Mot-clé : ail

Dix-neuf…

Ce nombre correspond à la quantité de pommes de terre que nous avons récoltées dans le jardin! La récolte n’est pas très grosse, mais il s’agissait aussi d’un test : j’ai planté un peu tard 4 pommes de terre qui commençaient à germer dans ma cuisine. Je ne sais pas pourquoi, je m’attendais à ce que les pommes de terre soient plus sale. La couche de terre était très fine et les pommes de terre se noyaient comme un charme. Le hasard a voulu que la variété que j’ai plantée ne soit pas du tout l’une de mes préférées : c’est peut-être aussi pour cela que les pommes de terre avaient commencé à germer. C’est peut-être tout simplement par ce que les pommes de terre provenaient du jardin, mais nous les avons trouvées particulièrement bonnes. Comme quoi la fraîcheur a plus d’importance que la variété!.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’a rien à voir avec les pommes de terre : une recette de brochettes de boeuf. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 14, numéro 5.

Brochettes de boeuf mariné à l'ail
Brochettes de boeuf mariné à l’ail
Pour 3 personnes

300 g de cubes de boeuf à brochettes
3¾ cuillères à thé d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à soupe de vinaigre balsamique
½ cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
¼ de cuillère à thé de poivre noir concassé
1 gousse d’ail*

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, la sauce soja, le vinaigre balsamique, la cassonade et le poivre noir. Hacher l’ail et l’ajouter à la marinade avec les cubes de boeuf. Couvrir et réfrigérer pendant 1 heure à toute une nuit.

Préchauffer le four à 190°C.**

Rincer sous l’eau froide les piques à brochette en bois pour éviter qu’ils brûlent durant la cuisson. Enfiler les morceaux de boeuf marinés sur les piques à brochette. Déposer les brochettes sur une plaque de cuisson légèrement huilée. Enfourner et cuire pendant 15 minutes en les retournant à mi-cuisson. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer l’ail par 1 ou 2 cuillères à thé de fleur d’ail.
**Vous pouvez aussi cuire les brochettes à la poêle ou sur le barbecue. Dans ce cas et selon la grosseur de vos cubes de viande, comptez environ 8 minutes en retournant les brochettes à mi-cuisson.

Et vous, avez-vous déjà planté des pommes de terre?

Expérience « tomate »

C’est beau d’avoir des plants de tomates, mais quand les fruits sont mûrs, il faut les cuisiner. Comme première expérience culinaire avec les tomates fraîches, mon chéri a réalisé des pâtes à la tomate. Oui, c’est monsieur qui a pris les commandes de la cuisine… Quand je peux éviter d’épépiner des tomates, je ne dis jamais « non »!

Voilà donc la recette de Monsieur : des pâtes aux tomates fraîches et lardons.

Pâtes aux tomates fraîches et lardons
Pâtes aux tomates fraîches et lardons
Pour 3 personnes

6 tomates italiennes (Roma, San Marzano, etc.)
1 oignon
1 gousse d’ail
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
6 tranches de bacon ou 70 g de lardons* (facultatif)
3 portions ou 210 g de pâtes au choix
Feuilles de basilic au goût (facultatif)
Sel et poivre

Remplir d’eau un chaudron et porter à ébullition. Entailler d’une croix le dessous des tomates. Quand l’eau bout, plonger les tomates pendant trente secondes. Peler les tomates, les épépiner et les couper en dés.

Hacher finement l’oignon et la gousse d’ail. Couper en petits bâtonnets le bacon. Ciseler le basilic.

Verser un peu de l’huile d’olive dans une poêle. Dorer le bacon jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Retirer de la poêle et réserver dans une assiette recouverte de papier absorbant.

Verser le restant d’huile dans la poêle et faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes. Ajouter les dés de tomates et laisser mijoter pendant 15 minutes**. Saler et poivrer au goût.

Pendant ce temps, porter une casserole remplie d’eau à ébullition. Saler généreusement l’eau et cuire les pâtes selon les indications du fabricant.

Égoutter les pâtes et les ajouter à la sauce tomate. Ajouter les lardons et le basilic ciselé. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez augmenter la quantité de lardon, les omettre ou les remplacer par un peu de chair à saucisse.
**Selon les tomates employées, il est possible que le résultat soit acide. Dans ce cas et selon votre goût, vous pouvez ajouter un peu de sucre.

Vodka dans l’assiette

Il y a bien longtemps, une bouteille de vodka a rejoint ma sélection d’alcools pour cuisiner. Elle était destinée à devenir une boisson aux framboises. J’ai oublié de réaliser ce projet au moment des framboises. Je me suis dit que j’y penserais l’été suivant, mais cela ne se fit pas plus les années qui suivirent. Cette bouteille a vécu 2 déménagements et demeurait toujours intacte. Il y a quelques semaines, j’ai pensé à cette bouteille qui dormait sur l’étagère et j’ai décidé enfin de l’employer.

Pour entamer la vodka, je me suis inspirée de l’idée des pâtes à la vodka. Comme à la maison nous aimons beaucoup les émincés, je me suis dit qu’un émincé de poulet à la vodka avait toutes les chances de plaire et ce fut le cas.

Émincé de poulet à la vodka
Émincé de poulet à la vodka
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 oignon
1 gousse d’ail
⅓ de tasse ou 80 g de vodka
¾ de tasse ou 187 g de sauce tomate
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
Sel et poivre*

Couper le poulet en petits dés. Hacher l’oignon et la gousse d’ail.

Dans une poêle, verser la moitié de l’huile et la faire chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, ajouter le poulet et le cuire. Saler et poivrer. Quand la viande est cuite, le retirer de la poêle et la réserver.

Dans la même poêle, ajouter le restant d’huile et l’oignon. Faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il commence à colorer. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Remettre le poulet dans la poêle et déglacer avec la vodka. Verser la sauce tomate et laisser mijoter pendant 5 minutes.

Ajouter la crème et poursuivre la cuisson pendant 3 à 4 minutes. Saler et poivrer au goût. Servir le poulet avec des pâtes ou du riz. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez ajouter des herbes fraîches ou pourquoi pas un peu de piment?

Et vous, qu’est-ce que vous cuisinez avec la vodka?

Couleur vive…

Il y a quelques jours, j’ai profité des soldes pour m’acheter des habits. Dans ma garde-robe, il manque de couleurs : j’ai beaucoup d’habits noir ou noir et blanc (pas que blanc, car je déteste les tissus diaphanes). Bref, je me forçais à regarder les vêtements plus colorés. Dans un magasin, j’essais un haut d’une couleur voyante. Je crois que la vendeuse a remarqué mon hésitation : elle s’est précipitée dans les rayons pour aller chercher une veste qui se mariait très bien avec le haut. Sauf que j’étais morte de rire intérieurement : je ne porte pratiquement pas de manches longues, j’ai rapidement trop chaud avec ce genre d’habit. Finalement, j’ai acheté l’habit et je crois que je rirais toujours quand je repenserais à la vendeuse qui courait dans le magasin pour aller chercher la veste!

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette tout simple de brochettes. Je crois que mon été aura été sous le signe des brochettes! Cette fois, la recette vient du magazine Trois fois par jour de mai 2019

Brochettes de poulet mariné aux trois agrumes
Brochettes de poulet mariné aux trois agrumes
Pour 4 personnes

400 g de poitrines de poulet désossées et sans la peau
1 orange
1 citron
2 limes
¼ de tasse ou 62 g de sauce soja
2 cuillères à soupe ou 25 g de cassonade ou de sucre roux
1 gousse d’ail
1 cuillère à thé de coriandre moulue ou de cumin moulu*

Prélever les zestes des agrumes et les déposer dans un bol. Presser les agrumes pour récupérer leurs jus et l’ajouter aux zestes. Ajouter la sauce soja. la cassonade et la coriandre moulue. Hacher finement l’ail et l’ajouter au mélange.

Couper les poitrines de poulet en dés de taille similaire**. Déposer les cubes de volailles dans la marinade. Placer au réfrigérateur et laisser mariner pendant 2 à 12 heures.

Préchauffer le four à 190°C (350°F)***.

Rincer sous l’eau froide les piques à brochette en bois pour éviter qu’ils brûlent durant la cuisson. Enfiler les morceaux de poulet marinés sur les piques à brochettes. Déposer les brochettes sur une plaque de cuisson légèrement huilé et enfourner pendant 15 à 20 minutes. À mi-cuisson, retourner les brochettes. Sortir du four et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez ajouter de la coriandre fraîche à la recette si vous le désirez.
**Il est possible de faire mariner les poitrines de poulet entières plutôt que de réaliser des brochettes. Le temps de cuisson sera un peu plus long.
***Pendant l’été, n’hésitez pas à cuire les brochettes sur le barbecue.

Et vous, avez-vous une anecdote de magasinage?

Au jus…

À la maison, nous ne buvons pas beaucoup de jus. Le jus d’orange reste quand même un classique du matin pour mes deux amours. Après, nous aimons bien le jus de pommes que nous emportons volontiers pour nos piques-niques. Ça résume assez bien notre consommation de jus de fruit. Alors quand nous recevons des bouteilles de jus, nous les apprécions, mais parfois nous avons également de la peine à les boire. Ce fut le cas avec une bouteille de jus d’abricot.

J’aurais pu réaliser des sucettes glacées, mais cette idée ne m’a même pas effleuré l’esprit. C’est par hasard que je suis tombée sur une recette de marinade employant ce produit. J’ai trouvé cette recette sur le blog Torchons et Serviettes.

Brochettes de poulet au jus d'abricot et au romarin
Brochettes de poulet au jus d’abricot et au romarin
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de jus d’abricot
1 branche de romarin frais
1 gousse d’ail
¼ à ½ cuillère à thé de curry, au goût
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1½ cuillère à soupe de miel
Sel et poivre

Dans une bol, mélanger le jus d’abricot, le curry, l’huile d’olive et le miel. Hacher finement l’ail et effeuiller le romarin. Ajouter l’ail et les aiguilles de romarin au liquide. Poivrer.

Couper en cubes de taille similaire les poitrines de poulet. Déposer les dés de poulet dans la marinade, couvrir et laisser macérer au réfrigérateur pendant au moins 4 heures.

Préchauffer le four à 190°C (375°F)*.

Rincer sous l’eau froide les piques à brochette en bois pour éviter qu’ils ne brûlent durant la cuisson. Enfiler les morceaux de poulet marinés sur les piques à brochettes. Déposer les brochette sur une plaque de cuisson légèrement huilé, saler légèrement et enfourner pendant 18 à 25 minutes. À mi-cuisson, retourner les brochettes. Sortir du four et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également cuire les brochettes dans une poêle, sur le barbecue ou une plancha.

Et vous, est-ce que les jus occupent une grande place dans votre réfrigérateur?