Mot-clé : ail

Calendrier de l’Avent

Cette année, avez-vous préparé ou acheté un calendrier de l’Avent? Ici, j’ai opté pour la facilité : j’ai laissé Mini-nous en choisir un. Peut-être que l’année prochaine, je songerais à créer un calendrier de l’Avent familial. Les options sont nombreuses pour le créer : des petits boîtes (ou des plus grosses), des bas, des enveloppes, des boules à garnir, des petites maisons, etc. Ensuite, il faut choisir la manière de le présenter : accroché à un mur, collé les uns aux autres sur un même support, accroché à un arbre ou dispersé aux quatre coins de la maison pour occuper brièvement les enfants.

Aujourd’hui, je vous propose une recette avec de l’agneau. Cette recette très simple est parfaite pour recevoir sans stress. J’ai pris cette recette sur le site de Betty Bossi.

Quasi d'agneau sauce aux poivres et persil
Quasi d’agneau sauce aux poivres et persil
Pour 3 personnes

300 g de quasis d’agneau (environ 2 quasi)
2 cuillères à soupe de beurre
1 oignon
1 gousse d’ail
⅓ de tasse ou 80 g de vin blanc
⅓ de tasse ou 80 g de fond de veau ou de bouillon de boeuf
⅔ de tasse ou 167 g de crème à 35 % ou entière
2 cuillères à thé de grains de poivre vert en saumure égouttés
1 cuillère à soupe de persil frais
Sel et poivre

Déposer un plat de cuisson dans le four et préchauffer le four à 80°C (176°F).

Dans une poêle, faire fondre 1 cuillère à soupe de beurre. Saler et poivrer les quasis d’agneau de tous les côtés. Quand le beurre est bien chaud, déposer la viande et la saisir sur toute les faces. Déposer la viande saisi dans le plat de cuisson qui était dans le four. Enfourner et cuire pendant 1 heure.

À mi-cuisson de la viande, débuter la préparation de la sauce. Éplucher et hacher finement l’oignon. Hacher l’ail.

À l’aide d’un mortier et un pilon, concasser les grains de poivre vert. Ajouter la crème et laisser infuser*.

Dans une poêle, faire fondre le beurre restant. Ajouter l’oignon et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit tendre. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Déglacer avec le vin et verser le fond de veau (ou le bouillon de boeuf). Laisser réduire pendant 5 minutes.

Filtrer la crème, si désiré, puis l’ajouter dans la poêle. Réduire le feu et laisser mijoter à couvert pendant 10 minutes. Ajouter le persil. Saler et poivrer au goût.

Sortir les quasis d’agneau du four, les trancher et servir nappé de sauce. Déguster avec plaisir.

*Cette étape est facultative, vous pouvez simplement ajouter les grains de poivres en même temps que le persil.

Et vous, à quoi ressemble votre calendrier de l’Avent?

Oui, des pâtes!

J’avais un vague souvenir qu’il y avait longtemps que je n’avais pas proposé de recette de pâtes, mais je ne pensais pas que ça remontait à presque qu’une année! Il faut dire que les pâtes nous les servons beaucoup plus en accompagnement. Quand je prépare un plat de pâtes, j’opte souvent pour une bolognaise (qui n’a jamais le même goût d’une fois à l’autre), une lasagne, une sauce carbonara ou mes pâtes au brocoli. Voilà qui sera une piste de réflexion lors de mes prochaines planifications des repas.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de spaghettini à la sauce alfredo. Cette recette est très simple, rapide à préparer et il est possible de l’agrémenter selon les goûts et le contenu du réfrigérateur. J’ai pris cette recette sur le site de L’Épicerie.

Spaghettini sauce alfredo aux haricots blancs
Spaghettini sauce alfredo aux haricots blancs
Pour 2 personnes

1 petite boîte de conserve d’haricots blancs
1 gousse d’ail
½ citron, jus et zeste
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillères à soupe de basilic séché*
1 cuillère à thé d’origan séché
1 cuillère à thé de poudre d’oignon
1 pincé de piment de Cayenne
Boisson de soja ou d’amande non sucré, au goût
2 portions ou 140 g de spaghettini
Sel et poivre

Dans le bol d’un robot de type « blender », déposer les haricots blancs rincés et égouttés, la gousse d’ail, le jus du citron, l’huile d’olive, le basilic, l’origan, la poudre d’oignon et le piment de Cayenne. Mixer le tout jusqu’à ce que la texture soit lisse. Saler et poivrer. Ajouter un peu de boisson de soja pour ajuster la texture de la sauce**. Incorporer le zeste de citron.

Remplir une casserole d’eau et porter à ébullition. Saler généreusement l’eau. Quand l’eau bout de nouveau, ajouter les spaghettini et cuire selon les indications du fabricant.

Quand les pâtes sont cuites, ajouter la sauce, mélanger et servir. Déguster avec plaisir.

*Vous pourriez remplacer le basilic séché par du basilic frais.
**Pour donner un peu plus de personnalité à la sauce, vous pouvez ajouter des légumes, du fromage, de la sauce pimenté, du pesto, des noix, etc.

Et vous, variez-vous un peu ou beaucoup vos recettes de pâtes?

Premières constatations sur le végé

Je suis assez contente de nos découvertes dans la cuisine végétarienne : j’ai plein de recettes à vous proposer! Après ces quelques semaines à faire régulièrement des plats végétariens, j’identifie mieux les recettes qui vont nous plaire. Un de nos critères les plus importants est la texture : il faut une certaine mâche! On ne va pas se mentir le tofu et les légumineuses restent quand même plus mous sous la dent qu’un morceau de viande. Pour compenser chez nous, il faut apporter du croustillant ou du croquant : soit je rajoute une panure au plat, soit c’est l’accompagnement qui doit avoir plus de mâche. Après, il y a tellement d’idées et de styles de plat qu’il y a de quoi s’amuser et expérimenter un bon moment.

Aujourd’hui, je vous propose une tourtière au millet végétarienne. L’important dans cette recette est de bien rincer le millet avant de le cuire pour qui soit moins amère. J’ai pris cette recette sur le blog de Sara, Le garde-manger de Sara.

Tourtière au millet
Tourtière au millet
Pour 4 personnes

Garniture
½ tasse ou 105 g de millet
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de légumes
1 oignon
1 ou 2 gousses d’ail
125 g de champignons de Paris (5 à 6 petits champignons )
1 pommes de terre
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 cuillère à soupe de sauce soja
2¼ cuillère à thé de sauce Worcestershire*
½ cuillère à soupe de levure alimentaire (facultatif)
½ cuillère à thé d’épices à steak
½ cuillère à thé de moutarde sèche
¼ de cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
¼ de cuillère à thé de muscade moulue
Sel et poivre

Pâte brisée
1¾ de tasse ou 250 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé d’huile de colza
  ou de canola
¾ de tasse ou 187 g d’eau froide

Garniture
Verser le millet dans un tamis et rincer abondamment à l’eau froide. Déposer le millet dans un chaudron et ajouter le bouillon de légumes. Porter à ébullition, couvrir et réduire le feu. Laisser mijoter pendant 15 minutes. Retirer du feu et laisser reposer pendant 5 minutes avant de retirer le couvercle. Verser dans un bol et laisser tiédir.

Couper grossièrement l’oignon, l’ail et les champignons. Déposer ces légumes dans un bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » et mixer pour les hacher finement**. Éplucher et couper en petits cubes la pomme de terre.

Dans une poêle, faire chauffer l’huile. Quand l’huile est bien chaude, ajouter l’oignon, l’ail, les champignons et la pommes de terre. Faire revenir les légumes pendant 5 à 10 minutes ou jusqu’à ce que les légumes ne rendent plus d’eau. Verser les légumes sur le millet cuit. Incorporer la sauce soja, la sauce Worcestershire, la levure alimentaire, les épices à steak, la moutarde, le piment de la Jamaïque, la cannelle et la muscade. Goûter, saler et poivrer au besoin. Réserver au frais.

Pâte brisée

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel. Ajouter l’huile et mélanger avec les doigts jusqu’à la formation de petits grumeaux. Verser les deux tiers de l’eau et mélanger. Ajouter de l’eau au besoin jusqu’à ce que la pâte se tienne. Pétrir pour obtenir une pâte lisse. Si possible, laisser reposer la pâte pendant au moins 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 3 mm (⅛ de pouce). Verser la garniture au centre de la pâte. Replier les bords de la pâte sur la garniture pour réaliser une tarte sans moule. Si désiré, badigeonner le dessus de la tourtière d’un peu d’eau, d’huile ou de lait végétal. Enfourner et cuire pendant 45 minutes. Laisser un peu tiédir***, découper et servir avec ou sans sauce. Déguster avec plaisir.

*Pour une version végétarienne ou végétalienne, il faut utiliser une sauce Worcestershire végétalienne, la sauce Worcestershire classique contient des anchois. Vous pouvez également la remplacer par de la sauce soja.
**Vous pouvez hacher les légumes au couteau, l’opération sera juste un peu plus longue selon votre dextérité.
***S’il vous reste une pointe (ou si vous voulez doubler la recette), il est possible de la réchauffer quelques jours plus tard ou de la congeler.

Et vous, quels sont vos critères pour choisir une recette végétarienne?

Presque au bout des boîtes

Mercredi, j’étais assez fatiguée pour reporter mon article et les jours qui ont suivi n’ont pas été des plus reposants. Heureusement, nous arrivons au bout et presque tous les cartons sont défaits. Oui, nous avons déménagé et j’avoue que je ne me souvenais pas que ça puisse être aussi épuisant. Je commence à voir clair dans la cuisine, par contre, je dois sérieusement réfléchir à « où j’ai rangé quoi ». De plus, j’ai découvert que le four n’avait pas de ventilateur, donc pas de chaleur tournante, un mode que j’utilisais régulièrement! Entre ça et les plaques de cuisson (sans commentaire), je sens qu’il va me falloir un petit moment d’adaptation. Omis ces petits détails, je me réjouis de la proximité d’une bonne boucherie (ainsi que la moitié des commerces du village) et d’une quantité hallucinante de boulangerie pour cette petite commune.

Aujourd’hui, je vous laisse avec une recette de falafels, car il y a des années que je me promettais d’en préparer. Pour cette première expérience, j’ai utilisé la recette de 3 fois par jour.

Falafels et sauce au yogourt
Falafels et sauce au yogourt
Pour 12 falafels, environ 4 personnes

Falafels
¼ de tasse ou 40 g de pistaches non salées
1 échalote
1 gousse d’ail
1 boîte de conserve de 19 onces ou 2 boîtes d’environ 240 g
   de pois chiches
5 feuilles de basilic
4 cuillères à soupe de persil frais
¼ de cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de graines de fenouil*
2 cuillères à soupe d’huile végétale
1 jaune d’oeuf
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
¼ de tasse ou 32 g de farine

Sauce au yogourt
½ tasse ou 125 g de yogourt grec
1 gousse d’ail
½ citron

Sel et poivre

Falafels
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans le bol d’un robot muni d’une lame en « s », mixer les pistaches avec l’échalote et l’ail. Ajouter les pois chiches égouttés, le basilic, le persil, le cumin, les graines de fenouil, l’huile, le jaune d’oeuf, le bicarbonate et la farine. Saler et poivrer, puis actionner le robot jusqu’à ce que la préparation forme un pâte.

Avec le mélange, façonner 12 galettes** et les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Humidifier les mains pour faciliter la manipulation de la préparation. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. À mi-cuisson, retourner les galettes.

Sauce au yogourt
Hacher l’ail et le déposer dans un bol. Ajouter le yogourt et le jus de citron. Saler et poivrer au goût.

Quand les falafels sont cuits, les servir avec la sauce au yogourt. Déguster avec plaisir.

*Je n’avais pas de graines de fenouil, donc je les ai remplacé par des graines de coriandre.
**Pour apporter plus de texture, roulez les falafels dans de la panko ou des corn flakes réduits en chapelure avant d’enfourner.

Et vous, c’est quand la dernière fois que vous avez déménagé?

Entre la pluie…

Malgré ce dimanche pluvieux, ma première préoccupation n’est pas d’en profiter pour cuisiner. Pourtant l’idée de préparer une brioche m’a bel et bien effleuré l’esprit (en prime, j’ai même deux recettes en tête). Peut-être dimanche prochain. La semaine qui va débuter s’annonce mouvementée et ensuite, je prendrais du temps pour retrouver mes marques.

En attendant, voici une recette toute simple de filet de porc. Cette recette est tirée du magazine Cuisine futée, Un été BBQ.

Filet de porc à l'hawaïenne
Filet de porc à l’hawaïenne
Pour 3 personnes

350 g de filet de porc
2 cuillères à soupe de cassonade ou de sucre roux
1½ cuillère à soupe de pâte de tomate
1 cuillère à soupe de jus de citron
Zeste de ½ citron
½ cuillère à soupe de gingembre haché
½ cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à thé d’ail haché
½ cuillère à thé d’huile de sésame grillé
Fleur de sel

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la cassonade, la pâte de tomate, le jus de citron, le zeste, le gingembre, la sauce soja, l’ail et l’huile de sésame grillé. Ajouter le filet de porc et l’enrober de marinade.

Déposer le filet de porc sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 17 à 20 minutes. Pendant la cuisson, badigeonner à deux reprises le filet de sauce.

Retirer le filet de porc du four et le déposer sur une assiette. Couvrir de papier d’aluminium et laisser reposer pendant 5 minutes. Saupoudrer le filet de porc de fleur de sel, trancher et servir. Déguster avec plaisir.