Résultats pour : canard — 45 articles

Mois d’octobre, mois du dessin…

Lors des deux dernières années, pendant le mois d’octobre, j’ai relevé le défi de l’Inktober qui consiste à réaliser 1 dessin par jour pendant tout le mois d’octobre. Les années précédentes, je me suis basée sur la liste officielle en anglais. Cette année, je n’avais pas trop envie d’utiliser une liste, alors je me suis mise comme défi de dessiner un animal par jour… Le problème, c’est que je ne dessine presque pas pendant l’année, donc mes crayonnages me prennent du temps. Peut-être que d’ici la fin du mois, je dessinerais un peu plus vite ou j’arriverais à simplifier mes illustrations. En attendant, j’essaie de ne pas prendre plus d’une heure par dessin… Je me demande, si je vais tenir le rythme cette année.

En attendant, je vous propose une recette de ragù blanche. J’avais entendu qu’on pouvait réaliser une ragù blanche en omettant simplement les tomates dans une recette. Curieuse d’essayer, j’ai regardé un peu sur Internet et j’ai développé ma propre recette où je mets un peu de crème à la place des tomates.

Ragù blanche au poulet
Ragù blanche au poulet
Pour 3 personnes

2 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 petites carottes
1 branche de céleri
1 échalote
1 gousse d’ail
⅓ de tasse ou 85 g de vin blanc
⅓ de tasse ou 85 g de bouillon de poulet
300 g de poulet haché*
¾ de tasse ou 187 g de crème à cuisson ou de demi-crème
1 feuille de laurier
12 à 15 feuilles de basilic frais
Sel et poivre

Couper en petits dés les carottes, le céleri et l’échalote. Hacher finement l’ail.

Dans une grande casserole, chauffer l’huile d’olive. Quand l’huile est chaude, ajouter les carottes, le céleri et l’échalote. Faire revenir les légumes pendant environ 8 minutes. Ajouter l’ail et prolonger la cuisson pendant 1 minute.

Ajouter le poulet haché et le griller. Saler et poivrer.

Déglacer avec le vin blanc et laisser réduire de moitié. Verser le bouillon et la crème. Ajouter la feuille de laurier. Porter à ébullition et laisser mijoter à feu doux pendant 40 minutes.

Ciseler le basilic finement et l’ajouter à la sauce. Saler et poivrer la sauce au besoin. Servir sur des pâtes et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser du porc haché ou de la dinde hachée… ou pourquoi pas du canard confit.

Bientôt les festivités!

Il ne reste plus beaucoup de jours avant le réveillon. C’est incroyable comme le temps passe vite à cette période de l’année. Il est fort probable que vos menus soient déjà choisis, mais au cas où, voilà une dernière suggestion. Il s’agit de magrets de canard avec une sauce au vin rouge et aux lardons. J’ai pris la recette de la sauce dans le magazine Ricardo volume 16, numéro 1.

Magrets de canard sauce au vin rouge et aux lardons
Magrets de canard, sauce au vin rouge et aux lardons
Pour 6 à 8 personnes

3 magrets de canard
1 oignon
1 carotte
¼ de tasse ou 55 g de beurre
1 cuillère à soupe de farine
1½ tasse ou 375 g de vin rouge
2 tasses ou 500 g de bouillon de boeuf
1 cuillère à soupe de mélasse
150 g de bacon coupé en dés ou des lardons
2 cuillères à soupe de persil plat ciselé
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Hacher l’oignon. Éplucher et trancher la carotte. Réserver.

Avec un couteau, quadriller la peau des magrets de canard en évitant de toucher la chair. Saler et poivrer le côté sans gras des magrets de canard.

Déposer les magrets, côté peau en-dessous, dans une poêle. Griller pendant 5 minutes du côté peau et 2 minutes de l’autre côté. Au besoin, retirer l’excédent de gras de la poêle. Déposer les magrets sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 11 minutes. Sortir les viandes du four, couvrir d’un papier d’aluminium et les laisser reposer pendant 5 minutes.

Pendant que les magrets de canard sont au four, préparer la sauce. Dans une casserole, faire fondre le beurre*. Quand le beurre est bien chaud, ajouter l’oignon et la carotte. Cuire les légumes pour les attendrir. Saupoudrer de farine et poursuivre la cuisson pendant 1 minute.

Ajouter le vin et porter à ébullition. Verser le bouillon et la mélasse. Laisser mijoter pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la sauce épaississe légèrement. Réserver au chaud.

En parallèle, dans la poêle qui a servit à cuire les magrets, dorer à feu élevé le bacon jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Égoutter sur un papier absorbant.

Trancher les magrets de canard. Ajouter le persil et le bacon à la sauce avant de la servir sur la viande. Déguster avec plaisir.

*Plutôt que d’utiliser du beurre, vous pourriez utiliser la même quantité de gras de canard.

Joyeuses fêtes!

Tous les temps…

Cette semaine, nous aurons eu tous les temps : de la pluie, de la fraîcheur, du soleil et de la chaleur. C’est l’hésitation entre le barbecue et le ragoût. Les grosses récoltes approchent et la cuisine d’automne semble s’inviter tranquillement. Pourtant le mois d’août, je l’imagine plus chaud que ce qu’il aura été jusqu’à présent.

En accord avec ce climat mitigé, je vous propose une recette de vol-au-vent au canard confit. Cette recette est tirée du premier livre de cuisine de Trois fois par jour.

Vol-au-vent au canard confit
Vol-au-vent au canard confit
Pour 2 personnes

1 cuillère à soupe de beurre
1 échalote
2 cuillères à soupe ou 18 g de farine
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
1 cuillère à soupe de miel
1 cuillère à thé de sauce Worcestershire
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou de demi-crème
2 cuisses de canard confites désossées*
⅓ de tasse ou 50 g de petits pois surgelés
2 vol-au-vent
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Hacher finement l’échalote.

Dans une poêle, faire fondre le beurre et ajouter l’échalote. Cuire pendant 2 à 3 minutes, le temps de l’attendrir. Incorporer la farine et cuire pendant 1 minute en brassant continuellement. Saler et poivrer. Ajouter le bouillon de poule et bien mélanger pour obtenir une texture lisse. Incorporer la moutarde de Dijon, le miel, la sauce Worcestershire et la crème. Laisser mijoter pendant 5 minutes.

Sur une plaque de cuisson, déposer les vol-au-vent et les enfourner pour les réchauffer pendant environ 10 minutes.

Ajouter le canard et les petits pois**. Laisser mijoter pendant 10 minutes. Saler et poivrer.

Servir les vol-au-vent et garnir de la préparation au canard confit. Déguster avec plaisir.

*Selon votre appétit et la taille des cuisses de canard utilisées pour la recette, vous obtiendrez peut-être 3 portions.
**Pour rendre le plat encore plus gourmands ou plus élégant pour recevoir, faites poêler quelques champignons et les ajouter à la sauce!

Et vous, vos repas sont plutôt estivaux ou plutôt automnaux?

Combien de temps ça prend…

Je discutais avec une amie des repas du soir. Elle et son copain ont des emplois assez prenant, alors de retour à la maison, ils ne sont pas nécessairement motivés à cuisiner. C’est d’autant plus vrai quand ils ont été faire du sport avant manger : un menu simple est souvent de mise. On a parlé un peu des techniques pour préparer les repas à l’avance : dans tous les cas, il faut planifier. Honnêtement, c’est quelque chose qui m’intéresse, mais que je n’ai jamais expérimenté. J’ai beaucoup de mal à planifier mes repas de la semaine. Je me suis procurée un livre de style « batch cooking » sachant que j’allais le donner par la suite : le résultat est clair, les recettes ne nous correspondent pas même si j’avais passé beaucoup de temps pour le choisir. Il faut que je commence et un jour, peut-être que ça deviendra une routine de planifier… D’un autre côté, le simple fait de lister des recettes végétariennes, ça m’aiderait bien pour les repas du dimanche soir et ça serait un début!

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette de sauté de canard. Depuis que j’ai découvert la technique de mi-cuire la viande, je trouve les sautés à la viande rouge beaucoup plus gourmands. J’ai pris cette recette sur le site de La Cuisine de Bernard.

Sauté de canard au caramel et au poivre
Sauté de canard au caramel et au poivre
Pour 3 personnes

Canard
350 g de poitrines de canard*
2 cuillères à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
2 cuillères à soupe d’huile végétale

Sauce
⅓ de tasse ou 70 g de sucre
⅔ de tase ou 170 g d’eau
1 cuillère à thé de fleur d’ail ou 1 gousse d’ail finement hachée
1 cuillère à thé de gingembre frais râpée
½ cuillère à thé de sauce de poisson
2 cuillères à thé de sauce soya
2 cuillères à thé sauce aux huîtres
1 cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
Sel et poivre

Dans une petite casserole, verser le sucre en une couche fine. Chauffer la casserole pour faire fondre le sucre. Quand le sucre à une couleur dorée-ambrée, ajouter l’eau. Baisser le feu et laisser mijoter jusqu’à ce que le tout soit redevenu liquide. Ajouter la fleur d’ail, le gingembre, la sauce de poisson, la sauce soya et la sauce aux huîtres. Laisser mijoter pendant 3 à 4 minutes. Poivrer généreusement. Retirer du feu et réserver.

Trancher en lamelles les poitrines, après avoir retirer la peau. Enrober la viande de fécule de maïs. Saler et poivrer.

Dans une poêle, verser l’huile et la chauffer à feu vif. Quand le corps gras est bien chaud, faire revenir le canard rapidement. La viande doit être mi-cuite.

Dans un bol, délayer la fécule de maïs dans un peu d’eau. L’ajouter ce mélange à la sauce. Verser la sauce sur la viande et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Servir sans attendre avec du riz. Déguster avec plaisir.

*Si vous le désirez, vous pouvez réaliser la même recette avec du boeuf.

Et vous, planifiez-vous vos repas de la semaine, avez-vous des astuces?

Toujours du chocolat pour demain!

Demain, c’est la fête des petits coeurs. Libre à vous d’aimer ou non cette fête, mais personnellement, je crois que toutes les fêtes sont de belles occasions de créer des traditions. À la maison, il y aura mes fameuses crêpes de faux canard confit! Je ne suis pas certaine que le menu va plaire à Mini-nous, mais je ne suis pas prête à modifier ce repas traditionnel. Par contre pour le dessert, il n’y a rien de déterminé… mais s’il y a du chocolat, c’est mieux!

Je vous propose donc une recette de tarte au citron et au chocolat. Les deux se marient très bien et l’on n’y pense pas nécessairement. Cette recette est tirée du livre Citron d’Isabelle Lambert.

Tarte au citron et au chocolat
Tarte au citron et au chocolat
Pour 8 personnes

Pâte à tarte*
⅔ de tasse ou 146 g de beurre non salé, tempéré
⅔ de tasse ou 105 g de sucre glace
¼ de tasse ou 30 g de poudre d’amande
1 pincée de sel
1 oeuf
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
2 tasses ou 280 g de farine

Ganache au chocolat
120 g (4 onces) de chocolat noir à 55 %
½ tasse ou 125 g de crème 35 % ou entière

Garniture au citron
½ tasse ou 100 g de sucre
Zeste de 2 citrons**
2 oeufs
½ tasse ou 125 g de jus de citron
⅔ de tasse ou 150 g de beurre non salé, tempéré

Pâte à tarte
Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre glace. Incorporer la poudre d’amande, le sel, l’oeuf et l’extrait de vanille. Ajouter la farine et bien mélanger. Façonner un disque et envelopper la pâte dans une pellicule plastique***. Réfrigérer la pâte pendant au moins 2 heures.

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Si désiré, beurrer et enfariner un moule à tarte de 23 cm de diamètre.

Sur un plan de travail enfariné, abaisser la pâte. Foncer la pâte dans le moule. Piquer le fond de la pâte avec une fourchette. Couvrir d’un papier parchemin et déposer des haricots secs (ou d’autres poids à tarte). Enfourner et cuire pendant 15 minutes. Retirer les haricots et le papier parchemin. Poursuivre la cuisson pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que les bords de la pâte soit dorés.

Ganache au chocolat
Hacher finement le chocolat et le déposer dans un bol.

Dans une casserole, porter la crème à ébullition. Quand la crème bout, la verser sur le chocolat et laisser reposer pendant 1 minute. Mélanger pour lisser le mélange et obtenir une ganache homogène. Verser la ganache au fond de la pâte à tarte. Laisser reposer 10 minutes et réfrigérer la tarte.

Garniture au citron
Dans le bol d’un bain-marie, mélanger le sucre et les zestes de citron. Ajouter les oeufs et le jus de citron. Déposer le bol sur une casserole d’eau frémissante pour créer le bain-marie. Fouetter le mélange sans arrêt jusqu’à ce que la crème atteigne 82°C (180°F) ou jusqu’à ce que la crème épaississe et que le fouet y laisse des traces. Retirer le bol du bain-marie. Si désiré, tamiser le mélange pour retirer les zestes de citron. Laisser tiédir le mélange pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la crème soit à 60°C (140°F).

Incorporer graduellement le beurre en mélangeant bien entre chaque ajout. Couvrir la crème d’une pellicule plastique et la réfrigérer pendant 3 heures ou jusqu’à ce que la crème soit froide.

Fouetter la crème au citron pour la détendre et la verser sur la ganache au chocolat. Réfrigérer au moins 1 heure avant de servir. Servir et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser une autre pâte à tarte.
**Si vous en avez la possibilité, réalisez cette recette avec des citrons Meyer.
***Pour ne pas employer de pellicule plastique, placez la pâte dans une boîte qui ferme hermétiquement pour la réfrigérer.

Pour une recette de Saint-Valentin plus simple et également chocolatée, vous pouvez opter pour ce coulant au chocolat.