C’est sablé!

Je vous parlais dans ce billet que les recettes de sablés correspondaient rarement à mes attentes. Cette fois, je crois que j’ai trouvé la recette qui définit mon sablé « idéal »… ou presque, ces sablés s’émiettent peut-être un peu trop facilement à mon goût, mais ils sont délicieusement addictifs!

J’ai pris cette recette dans le dernier livre de Christophe Michalak : Le chocolat qui me fait craquer.

Sablés vanille et chocolat
Sablés de Michalak
Pour 12 sablés

Pâte sablée à la vanille
½ tasse ou 105 g de beurre non salé, à température ambiante
10 cuillères à thé ou 40 g de sucre
1 petit jaune d’oeuf ou ½ jaune d’oeuf (environ 10 g)
1 tasse ou 118 g de farine
½ gousse de vanille
1 pincée de sel

Pâte sablée au chocolat
½ tasse ou 105 g de beurre non salé, à température ambiante
10 cuillères à thé ou 40 g de sucre
1 petit jaune d’oeuf ou ½ jaune d’oeuf (environ 10 g)
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 105 g de farine
4½ cuillères à soupe ou 25 g de cacao non sucré
1 pincée de sel

1 blanc d’oeuf

Pâte sablée à la vanille
Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre. Ajouter le jaune d’oeuf et les graines retirées de la gousse de vanille fendue en deux. À l’aide d’une cuillère en bois ou d’une spatule, incorporer la farine et le sel. Étaler la pâte entre deux feuilles de papier parchemin pour former un rectangle d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces)*. Réserver la pâte au réfrigérateur.

Pâte sablée au chocolat
Dans un bol, tamiser la farine, le cacao et le sel. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre. Ajouter le jaune d’oeuf. À l’aide d’une cuillère en bois ou d’une spatule, incorporer la préparation de farine et de cacao. Étaler la pâte entre deux feuilles de papier parchemin pour former un rectangle d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).

Sortir la pâte sablée à la vanille et la laisser tempérer 5 minutes, au besoin, pour que la pâte soit facile à travailler. Retirer les feuilles de papier parchemin des pâtes sablées. Badigeonner la pâte à la vanille de blanc d’oeuf puis superposer la pâte au chocolat sur celle à la vanille. Rouler les pâtes sur elles-mêmes dans le sens de la largeur, en serrant bien, pour former un boudin. Envelopper le boudin dans une pellicule plastique et réfrigérer pendant 1 heure.

Préchauffer le four à 160°C (325°F).

Déballer le rouleau de pâte et découper des rondelles de 1 cm (¼ de pouce) d’épaisseur. Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire 20 minutes ou jusqu’à ce que les sablés soient légèrement dorés. Laisser les sablés refroidir. Conserver ces sablés dans une boîte qui ferme hermétiquement.

*Si vous voulez des spirales plus fines, abaisser la pâte en un carré de 20 cm par 20 cm (8 pouces par 8 pouces) ou selon votre envie. En changeant l’épaisseur des pâtes et la manière de les assembler, vous pouvez créer des sablés à damier, lignés, marbrés, etc.

Et vous, est-ce que vous craquerez pour ces sablés?

3 commentaires

  1. Mélanie A. 26 octobre 2011

    Tiens ça irait très bien dans mes paniers de Noël ça! Ben oui je suis déjà à penser à ça…

  2. isabelle 26 octobre 2011

    j’avais fait ce genre de sablés, l’année dernière pour mes paniers de Noël, mais en forme de damier, c’était extra le mélange des deux pâtes 🙂

  3. Karine 26 octobre 2011

    @Mélanie : Je pensais exactement la même chose, mais je me disais qu’il était un peu tôt pour en parler.

    @Isabelle : Je me souviens très bien de cette recette dont tu parles : c’est elle qui m’avait décidée à faire des paniers de Noël. Bien que l’idée soit la même, le résultat gustatif est différent.

Laisser un commentaire

* :

: