Compte à rebours

Depuis quelques temps, je me sens comme une cocotte sous pression. J’ai pris les semaines les une après l’autre, sans trop me penser à ce qui allait suivre. Jusqu’à maintenant, ça l’a plutôt bien fonctionné. Il me reste que quelques jours à tenir avant de voir le bout du tunnel. Ensuite, j’espère pouvoir relâcher la pression, lâcher prise (Est-ce possible?) et me détendre.

En attendant samedi, je me suis donné de l’énergie en me préparant des biscuits à base de lait malté au chocolat : ça ne va peut-être pas mieux mais plus longtemps! J’ai pris cette recette chez Katia, au pays des merveilles. J’ai juste ajouté un peu de cacao à la recette pour réduire un peu le goût sucré.

Biscuits maltés au sucre
Biscuits maltés au sucre
Pour 40 biscuits

Biscuits
1¾ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 200 g de farine
1½ cuillère à soupe ou 10 g de cacao
¾ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¾ de tasse ou 150 g de sucre
½ tasse ou 60 g d’Ovomaltine ou d’une autre poudre maltée
  au chocolat
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
1 oeuf
1 pincée de sel

Enrobage*
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
1 ou 2 cuillères à thé de cacao

Biscuits
Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte (ou la levure chimique) et le sel. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre et l’Ovomaltine (ou une autre poudre de lait malté au chocolat). Incorporer l’oeuf, puis ajouter en plusieurs fois la préparation de farine. Mélanger jusqu’à ce que la pâte soit lisse et homogène.

Diviser la pâte en 40 morceaux et les façonner en boule.

Enrobage
Dans un bol, mélanger le sucre et le cacao. Rouler les boules de pâte dans le sucre cacaoté et les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Retirer les biscuits de la plaque de cuisson et les laisser tiédir avant de déguster avec plaisir.

*Les quantités de sucre et de cacao sont présentes à titre indicatif. Vous pouvez également utiliser que du sucre (sucre, sucre de canne, muscovado, etc.).

Et vous, avez-vous relâché la pression?

Laisser un commentaire

* :

: