Mois : novembre 2019

Il neige quelque part…

Hier, Mini-nous était survolté! De l’énergie à revendre, des envies de jouer à ceci ou celà et de courir de long en large dans la maison. Bref, j’avais une pile électrique sur deux pattes qui était incapable de rester inactive plus de 10 secondes. Dans ces moments, je pense toujours à cette idée que quand les enfants sont surexcités, il va neiger. J’avoue que je ne m’attends pas à ce qu’il neige, mais quand je vois les enfants aussi dynamiques, je me demande s’ils ne sont pas sensible aux changements atmosphériques…

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette de mousse aux fraises toute simple : il faut bien utiliser les fruits que l’on met au congélateur! J’ai pris cette recette sur le blog de Jasmine Cuisine.

Mousse facile aux fraises
Mousse facile aux fraises
Pour 4 à 6 personnes

2½ tasses ou 375 g de fraises fraîches ou surgelées
  et décongelées
2½ cuillères à soupe ou 30 g de sucre
3 tasses ou 200 g de guimauves*
1 tasse ou 250 g de crème à fouetter ou entière

Dans une casserole, verser les fraises et le sucre. Chauffer le mélange pendant 3 à 5 minutes en remuant à quelques reprises. À l’aide d’un pied mélangeur ou d’un autre robot culinaire, mixer les fraises en une purée lisse**.

Laisser qu’un tiers de la purée de fraises dans la casserole. Ajouter les guimauves et les faire fondre à feu doux en mélangeant régulièrement. Quand les guimauves ont totalement fondu, ajouter le restant de purée de fraises. Laisser tempérer le mélange pendant 1 heure ou jusqu’à ce que le mélange ne soit plus chaud au toucher.

Dans un bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle forme des pics fermes. À l’aide d’une spatule, incorporer un tiers de la crème fouettée à la purée de fraises. Ajouter le restant de crème fouettée en l’incorporant délicatement. Verser la mousse dans un bol ou des verrines. Réfrigérer pendant 2 heures. Déguster au moment voulu avec gourmandise.

*Dans l’idéal, utilisez des mini-guimauves. Si vous n’en trouvez pas, hachez les guimauves avant débuter la recette.
**Si vous voulez une mousse plus texturée, vous pouvez simplement écraser les fraises avec une fourchette.

Et vous, pensez-vous que le climat peut influencer les enfants?

Partie comme une balle…

Comme tous les enfants (j’imagine), Mini-nous a des périodes de cauchemars qui nous obligent à nous lever la nuit. Des fois, c’est mon chéri qui émerge en premier et d’autre fois, c’est moi. Cette semaine, c’est moi qui avait le sommeil le plus léger et qui s’est levée un peu plus régulièrement. Cette nuit, Mini-nous a encore eu un cauchemar, je me suis levée d’un bon et en quelques secondes, j’étais dans le corridor. C’est seulement quand j’étais dans le corridor que je me suis réveillée et je peux vous dire que j’étais vraiment désorientée! En revenant me coucher, j’étais morte de rire de m’imaginer comment j’avais bondi du lit en deux secondes et comment j’avais pris de vitesse mon chéri qui avait émergé avant moi!

Quand les nuits sont agitées, rien n’est plus agréable que d’avoir un bon déjeuner et pourquoi pas déguster de la brioche. Cette fois, je vous propose une recette tirée du livre Le dessert était presque parfait de Pascale Weeks.

Brioche de base
Brioche de base
Pour 1 grosse brioche ou 2 petites

3½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 500 g de farine
2 cuillères à thé ou 7 g de levure sèche
⅓ de tasse moins 1 cuillère à thé ou 60 g de sucre
1½ cuillère à thé ou 10 g de sel
5 à 6 oeufs selon le calibre*
Lait en quantité suffisante
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 180 g de beurre non salé,
  tempéré
Garniture au choix** (facultatif)

1 oeuf pour la dorure
1 cuillère à soupe de lait pour la dorure

Casser les oeufs dans un bol sur une balance ou dans une tasse à mesurer de 2 tasses. Le poids des oeufs doit égaler 300 g ou atteindre les 300 ml, compléter avec du lait pour atteindre une ou l’autre de ces mesures.

Dans un grand bol, déposer le sel. Verser ensuite la farine, le sucre et la levure, puis tout mélanger. Toujours en mélangeant, verser petit à petit le mélange d’oeufs et de lait. Quand le tout est bien amalgamé, pétrir la pâte jusqu’à ce que la pâte ne soit plus collante. Incorporer le beurre par petits morceaux en pétrissant bien entre chaque ajout. Pétrir à nouveau la pâte pendant 10 à 12 minutes. La pâte doit être lisse et souple.

Déposer la pâte dans un bol et couvrir d’une pellicule plastique. Dans un endroit à l’abri des courants d’air, laisser lever la pâte pendant 90 minutes ou jusqu’à ce que la pâte ait presque doublé de volume.

Après ce temps de lever, placer le bol contenant la pâte au réfrigérateur pendant 12 heures.

Le lendemain, verser la pâte sur un plan de travail et dégazer la pâte en appuyant avec le poing à quelques reprises. Si désiré, diviser la pâte ou ajouter une garniture. Façonner la pâte selon l’envie : en tresse, en torsade (garni ou non), en boules individuelles, etc. Déposer la ou les brioches sur une plaque de cuisson recouvert de papier parchemin. Laisser la pâte lever pendant au moins 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, fouetter l’oeuf et la lait pour la dorure. Badigeonner la brioche avec ce mélange. Patienter 5 minutes, puis badigeonner à nouveau la brioche. Enfourner et cuire pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que la brioche soit bien dorée et sonne creux on tapote la base avec la pointe d’un couteau. Laisser refroidir sur une grille à pâtisserie. Servir nature ou avec de la confiture et déguster avec gourmandise.

*La recette utilise des oeufs de calibre moyen, soit 6 oeufs. Moi, j’ai toujours des oeufs de gros calibre à la maison, il faut donc plutôt 5 oeufs.
**Vous pouvez garnir la pâte avec des pépites de chocolat, des fruits séchés, des noix, une pâte à tartiner, etc. Agrémentez la brioche selon vos envie!

Et vous, est-ce qu’il vous ait déjà arrivé que votre corps réagisse avant que votre tête soit réveillée?

Double test…

Il y a plusieurs semaines, ma belle-mère m’a donné des framboises. Pour en cuisiner une partie, j’ai eu envie de préparer un crumble. Pour faire avaler les pépins plus facilement, j’ai pensé faire un crumble aux pommes et framboises. Mon chéri n’était pas enthousiaste et m’a demandée si je pouvais faire une moitié pommes et une moitié framboises. En gros, une moitié qu’il allait manger avec plaisir et une moitié qui allait peut-être goûter… Et puis tant qu’à être dans le moitié-moitié, j’ai également préparé deux crumbles différents : un avec du beurre fondu et l’autre avec du beurre tempéré. J’ai toujours fait mon crumble avec du beurre tempéré, alors quand j’ai vu la recette de Anne-Sophie avec du beurre fondu, j’ai été intriguée.

Le crumble avec le beurre fondu est beaucoup plus croustillant et s’approche de la texture des sablés en bouche. Par contre, il perd cette texture au fil des jours. Le crumble avec le beurre tempéré est moins croustillant. Par contre, il vieillit mieux et conserve plus longtemps sa texture unique. Pour le crumble avec le beurre tempéré, je me suis basée sur une recette de Ricardo issue de son magazine volume 17, numéro 8.

Crumbles en duo pommes et framboises
Crumbles en duo pommes et framboises
Pour 6 à 8 personnes

Garniture aux framboises
2 tasses ou 300 g de framboises
¼ de tasse ou 50 g de sucre
2 cuillères à soupe de farine

Garniture aux pommes
3 pommes qui gardent leur forme à la cuisson (Cortland,
  Gala, etc.)
2 pommes qui se défont à la cuisson (Mcintosh,
  Boskoop, etc.)
¼ tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux

Crumble au beurre fondu*
¼ de tasse et 1 cuillère à thé ou 55 g de cassonade
  ou de sucre roux
2½ cuillères à soupe ou 15 g de flocons d’avoine à
  cuisson rapide**
¼ de tasse moins ½ cuillère à soupe ou 30 g de farine
  complète***
¼ de tasse ou 35 g de farine
¼ de tasse ou 32 g de poudre d’amandes
½ cuillère à thé d’extrait de vanille ou de vanille en poudre
1 pincée de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, fondu

Crumble au beurre tempéré*
¼ tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 35 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de flocons d’avoine à cuisson rapide
2 cuillères à soupe de gros flocons d’avoine
1 pincée de sel
¼ tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurre un moule carré d’environ 20 cm (8 pouces) de côté ou un moule rond de 20 cm (8 pouces) de diamètre à hauts rebords.

Garniture aux framboises
Dans un bol, mélanger la farine avec le sucre. Ajouter les framboises et bien mélanger. Verser les framboises sur la moitié gauche du moule.

Garniture aux pommes
Éplucher et épépiner les pommes. Couper en cubes les pommes qui gardent leur forme à la cuisson. Couper en lamelles les pommes qui se défont à la cuisson. Déposer les pommes dans un bol et ajouter la cassonade. Bien mélanger et verser les pommes dans la moitié vide, à droite, du moule. Au besoin, étaler les fruits pour les mettre au même niveau. Tourner le moule d’un quart de tour.

Crumble au beurre fondu
Dans un bol, mélanger la cassonade, les flocons d’avoine, la farine complète, la farine, la poudre d’amandes et le sel. Ajouter l’extrait de vanille ainsi que le beurre fondu et mélanger. Répartir le crumble en miettes sur la moitié gauche du moule.

Crumble au beurre tempéré
Dans un bol, mélanger la cassonade, la farine, les flocons d’avoine à cuisson rapide, les gros flocons d’avoine et le sel. Avec les doigts, incorporer le beurre. Répartir le crumble en l’émiettant sur la moitié droite du moule.

Enfourner et cuire pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que les crumbles soient bien dorés. Laisser tiédir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez faire que l’un ou l’autre des crumbles : dans ce cas, doublez la recette de crumble qui vous faite le plus envie.
**Les flocons d’avoine à cuisson rapide sont ceux que l’on utilise le plus régulièrement et que l’on trouve sous le nom de « flocons d’avoine » tout simplement. Ces flocons sont plus petits parce qu’ils ont été coupés, ce qui réduit également le temps de cuisson.
***Vous pouvez utiliser la farine complète de votre choix (formant, épeautre, de blé, etc.) ou la remplacer par la même quantité de farine régulière.

Et vous, comment préparez-vous votre crumble?

Deux jours, deux temps…

Hier, nous avons profité du soleil et de la température clémente pour arracher les dernières plantes du jardins, étaler le restant de copeaux, tondre la pelouse une dernière fois avant l’année prochaine, nettoyer et ranger la terrasse pour l’arrivée de l’hiver. Ce matin, en voyant la température qui fleuretait avec zéro, nous étions d’autant plus satisfait de nos efforts de la veille. C’est toujours étonnant de constater que deux jours qui se suivent peuvent être aussi différents.

Avec le temps plus frais, je vous propose une petite recette qui apporte du soleil dans l’assiette : des crevettes bang-bang. J’ai servi ces crevettes dans un bol avec du riz et des légumes…Il est évident que je ne suis pas douée pour préparer de joli bol! J’ai pris la recette des crevettes bang-bang sur le blog Tous à vos chaudrons.

Crevettes bang-bang
Crevettes bang-bang
Pour 2 personnes

Crevettes
14 crevettes de taille moyenne, crues et décortiquées
  (environ 200 g)
¾ de tasse ou 105 g de farine
Huile en quantité suffisante pour la friture

Panure
1 oeuf
2 cuillères à soupe ou 30 g de lait
3 cuillères à soupe ou 26 g de farine

Sauce
1 cuillère à soupe de miel
2 cuillères à soupe de sauce douce aux piments*
½ cuillère à thé de sauce sriracha

Sauce
Dans une petite casserole, mélanger le miel, la sauce douce aux piments et la sriracha. Chauffer le mélange à feu doux. Laisser frémir le mélange pendant 5 minutes.

Panure
Dans un bol, fouetter les oeufs avec la farine et le lait pour obtenir une pâte bien lisse.

Crevettes
À l’aide d’un essuie-tout, assécher les crevettes.

Verser la farine dans un bol.

Dans une casserole ou une friteuse, chauffer l’huile. Quand l’huile est bien chaude, enfariner les crevettes, les tremper dans la panure et les déposer dans l’huile. Cuire les crevettes jusqu’à ce que la panure ait gonflé et soit dorée. Cuire les crevettes en deux ou trois fois.

Égoutter les crevettes et les déposer dans la sauce chaude. Servir sans attendre si possible avec de la mangue. Déguster avec plaisir.

*J’ai utilisé la sauce douce aux piments de cette compagnie. On retrouve aussi ce genre de sauce asiatique sous le nom anglais « Sweet chili sauce ».

Et vous, est-ce que votre fin de semaine vous aura fait voir tous les temps?

Un citrouille plus tard…

Je ne sais pas si vous avez conservé vos citrouilles, mais ici, j’ai transformé celle que j’avais en purée. Ensuite, il faut trouver ou choisir les recettes. Je ne suis pas particulièrement attirée par les recettes qui utilisent de la citrouille. Pourtant, la confiture à la citrouille de l’an dernier était des plus délicieuses. Je ne sais pas pourquoi ce cucurbitacée ne m’interpelle pas. Par contre comme je ne veux pas gaspiller, je suis un peu contrainte d’expérimenter.

La recette qui a retenu mon attention est celle de carrés à la citrouille et aux pacanes. Comme j’adore ces noix, je me suis dit que c’était un bon choix et ce fut le cas. J’ai pris cette recette sur Pastry studio.

Carrés à la citrouille et aux pacanes
Carrés à la citrouille et aux pacanes
Pour 9 à 12 personnes

Croûte
½ tasse ou 70 g de farine
¼ de tasse ou 25 g de flocons d’avoine
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 pincées de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré

Garniture à la citrouille
1 tasse ou 265 g de purée de citrouille*
½ tasse ou 125 g de lait
¼ de tasse ou 62 g de crème à 35 % ou entière
1 oeuf
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu
½ cuillère à thé de cannelle moulue
2 pincées de clou de girofle moulu
1 pincée de muscade moulue
¼ de cuillère à thé d’extrait de vanille

Croustillant aux pacanes
½ tasse ou 72 g de pacanes ou noix de pécan hachées
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe ou 28 g de beurre non salé, tempéré
Zeste d’une orange

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule de carré de 20 cm (8 pouces) de côté.

Croûte
Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, la cassonade et le sel. Incorporer le beurre. Presser le mélange au fond du moule. Enfourner et cuire pendant 13 minutes. Retirer du four**.

Garniture à la citrouille
Dans un bol, mélanger la purée de citrouille, le lait, la crème, l’oeuf, le sucre, le sel, le gingembre, la cannelle, le clou de girofle, la muscade et l’extrait de vanille. Verser la garniture sur la croûte. Enfourner et cuire pendant 20 minutes.

Croustillant aux pacanes
Pendant que la garniture à la citrouille cuit, préparer le croustillant aux pacanes. Dans un bol, mélanger la cassonade, le beurre et le zeste d’orange. Incorporer les pacanes hachées.

Quand la garniture a cuit 20 minutes, répartir le croustillant aux pacanes sur les carrés. Enfourner à nouveau et cuire pendant 15 à 20 minutes. Laisser totalement refroidir. Découper en carrés et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez réaliser la recette avec la purée d’une autre courge. Pour réaliser la purée de citrouille, il suffit de cuire la citrouille à la vapeur ou au four jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Il faut ensuite la mixer pour obtenir une purée lisse.
**Vous pouvez laisser refroidir la croûte avant de poursuivre la recette : dans ce cas, les carrés auront deux textures distinctes. Si vous ne laissez pas refroidir la croûte avant de poursuivre la recette, la garniture et la croûte se lieront pour créer une texture plus fondante.

Et vous, est-ce que la citrouille s’incruste facilement dans vos assiettes?