Mois : mai 2019

Pas encore dans la confiture

Je dois refaire de la confiture de fraises pour que nous puisions en profiter toute l’année. Par contre, je ne sais pas pourquoi, je ne suis pas motivée pour le moment et je repousse cette tâche à plus tard. Cependant, j’ai repéré plein de recettes avec des fraises et j’espère en essayer le plus possible d’ici la fin des récoltes. Pour le moment, j’ai une tarte en préparation… pourvue que je puisse la finaliser demain!

En attendant, je vous propose un gâteau de type Forêt-noire que je nomme « Forêt-fraise ». J’ai pris cette recette dans le magazine Betty Bossi de mai 2019.

Gâteau Forêt-fraise
Gâteau Forêt-fraise
Pour 8 à 12 personnes

¾ de tasse ou 150 g de sucre
6 jaunes d’oeufs
2 cuillères à soupe d’eau très chaude
6 blancs d’oeufs
2 pincées de sel
4 cuillères à soupe de sucre
1 tasse et 1 cuillère à soupe ou 150 g de farine
¼ de tasse ou 26 g de cacao
3¾ tasses ou 700 g de fraises
6 cuillères à soupe de sucre glace
6 cuillères à soupe de liqueur de fraise ou de jus d’orange
3 cuillères à soupe d’eau
2 tasses ou 500 g de crème à 35 % ou entière
200 g de copeaux de chocolat

Préchauffer le four à 180°C. Chemiser de papier parchemin le fond d’un moule à charnière d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre et beurrer les côtés.

Dans un bol, fouetter les jaunes d’oeufs, le sucre et l’eau très chaude pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que le tout ait triplé de volume.

Dans un second bol, fouetter les blancs d’oeufs avec le sel. Quand les blancs d’oeufs commencent à être en neige, ajouter graduellement le sucre.

Dans le bol contenant la préparation de jaunes d’oeufs, incorporer les blancs d’oeufs en alternant avec la farine et le cacao. Verser la pâte dans le moule. Enfourner et cuire pendant 35 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Quand le gâteau est cuit, laisser tiédir quelques minutes et le démouler. Si possible, le laisser refroidir sur une grille.

Couper environ 2¾ tasses ou 500 g de fraises en dés d’environ 1 cm (⅜ de pouce) de côté. Déposer les fruits dans un bol et ajouter le sucre glace, la liqueur de fraise et l’eau.

Dans un bol, fouetter la crème en chantilly et réserver.

Couper le gâteau deux fois dans l’épaisseur pour obtenir 3 étages de gâteau. Déposer un étage de gâteau dans une assiette de présentation. Prélever environ 5 cuillères à soupe du jus des fraises en dés et arroser le 1er étage de gâteau. Verser environ un tiers de la chantilly. Ajouter la moitié des dés de fraises. Couvrir avec un autre étage de gâteau. Arroser ce nouvel étage de 5 cuillères à soupe du jus des fraises. Répartir la moitié de la chantilly restante. Garnir avec les fraises en dés restantes. Déposer le dernier étage de gâteau. Humidifier le gâteau avec le restant de jus des fraises en dés. Masquer la totalité du gâteau avec le restant de crème fouettée. Placer le gâteau au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

Après ce temps de repos, répartir les copeaux de chocolat sur les bord du gâteau. Trancher les fraises restantes et les déposer sur le gâteau au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

Et vous, avez-vous commencé vos confitures?

Fleurs de l’ombre

Ayant fini de désherber et d’étaler le paillis sur les plates-bandes, j’ai visité quelques pépinières. Je cherche des fleurs pour colorer notre parterre. Il y a un endroit que j’avais laissé libre à l’automne avec l’intention d’y planter un hortensia. Malheureusement pour moi, je dois abandonner cette idée : mes plates-bandes sont au soleil toute la journée et l’hortensia à besoin d’un peu d’ombre. Il n’y a pas beaucoup de plantes qui m’ont interpelé pour le moment… et souvent, celles qui me plaisent aiment l’ombre. J’ai quand même réussi à combler l’espace dans ma plante-bande avec des pivoines! Je sais que les pivoines ne fleurissent pas très longtemps, mais ce choix s’est imposé de lui-même quand j’ai su que cette plante aimait le soleil. Pour la couleur, je les voulais absolument rose pâle comme celle qu’il y a chez mes parents!

Aujourd’hui, j’ai envie de vous proposer des pommes de terre suédoises. Je prépare rarement des pommes de terre, mais ces temps-ci, elles s’imposent de plus en plus à ma table. Pour cette recette, je n’ai pas vraiment de source à vous donner : j’ai regardé plusieurs recettes que j’ai réinterprété à ma façon.

Pommes de terre suédoises (Hasselback)
Pommes de terre suédoises (Hasselback)
Pour 4 personnes

4 à 6 pommes de terre selon leur taille
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de beurre
Herbes séchées au choix*
Sel et poivre

Préchauffer le four à 210°C (410°F).

Nettoyer les pommes de terre et les sécher. Placer une pomme de terre entre deux baguettes en bois pour la couper en fines tranches sans pour autant la trancher complètement. Répéter l’opération avec les autres pommes de terre.

Déposer les pommes de terre dans un plat de cuisson. Arroser les pommes de terre d’huile d’olive. Saler, poivrer et saupoudrer les herbes séchées. Répartir des petits morceaux de beurre sur les pommes de terre.

Enfourner et cuire pendant 30 à 45 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient dorées. Servir et déguster avec plaisir.

*Pour assaisonner les pommes de terre, prenez les épices qui vous font envie : ail haché, thym séché ou frais, mélange d’herbes séchés, persil, poudre d’oignon, paprika, cumin, curry, etc.

J’ai encore du désherbage qui m’attend : beaucoup de bonnettes pointent leurs feuilles et il y a même des trèfles qui s’invitent avec d’autres herbes non identifiées. Une lutte sans fin…

Il est tard…

Je ne vais pas m’attarder. Je vous propose simplement une nouvelle recette de mousse au chocolat. Cette recette est issue du magazine Ricardo volume 17, numéro 3. Cette mousse se déguste bien seule ou accompagné de fruits de saison… comme pourquoi pas des fraises!

Mousse au chocolat de Ricardo
Mousse au chocolat de Ricardo
Pour 6 à 8 personnes

3 oeufs
½ tasse ou 100 g de sucre
225 g (8 onces) de chocolat noir à environ 70% de cacao
2 tasses ou 500 g de crème 35 % ou entière

Hacher finement le chocolat.

Dans le bol d’un bain-marie, fouetter les oeufs avec le sucre. Poser le bol sur le bain-marie, fouetter les oeufs sans arrêt pendant 6 à 8 minutes ou jusqu’à ce que le mélange soit épais et onctueux. Retirer le bol du bain-marie et ajouter le chocolat haché. Laisser reposer pendant 1 minute, puis mélanger pour incorporer le chocolat. Si le chocolat n’est pas totalement fondu, remettre le bol sur le bain-marie brièvement. Laisser reposer le mélange pendant 5 minutes avant de poursuivre la recette.

Dans un autre bol, fouetter la crème jusqu’à ce qu’elle forme des pics plutôt fermes. Ajouter un tiers de la crème fouettée à la préparation d’oeufs et de chocolat.

Incorporer délicatement le restant de crème à l’aide d’une spatule. Verser la mousse dans un grand bol ou dans des verrines. Couvrir avec une pellicule plastique apposer directement sur la mousse. Réfrigérer au moins 6 heures. Déguster avec gourmandise.

Bonne soirée!

Plus de brochettes?

Étonnamment, je me laisse facilement tenter par les brochettes marinés des épiceries : les assaisonnements sont variés, le goût est bon et je n’ai pas à anticiper la macération de la viande. Pourtant, c’est simple à faire et j’ai une multitude de marinade à expérimenter. Cet été ou quand le soleil nous réchauffera un peu plus, ce sera le bon moment d’en mettre plus souvent au menu et de tester la cuisson sur le barbecue.

Je vous propose donc des brochettes de boeuf. J’ai pris cette recette sur le site de Recettes du Québec.

Brochettes de boeuf classique
Brochettes de boeuf classique
Pour 4 personnes

400 g de cubes de boeuf à brochettes
½ tasse ou 105 g d’huile végétale
⅓ de tasse ou 83 g de vinaigre*
¼ de tasse ou 60 g d’eau
3½ cuillères à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de bouillon de boeuf en poudre
1 cuillère à soupe de poudre d’ail
1 cuillère à soupe de paprika
1 cuillère à soupe de moutarde sèche
4 tranches de bacon ou de lard à griller (facultatif)

Dans une casserole, verser l’eau et porter à ébullition. Ajouter le sucre, le bouillon de boeuf, la poudre d’ail, le paprika et la moutarde sèche. Mélanger jusqu’à ce que le sucre soit dissous, puis retirer du feu. Verser l’huile et le vinaigre. Au besoin, laisser refroidir. Quand la marinade est à température ambiante, la verser dans un bol ou une boîte, puis ajouter les cubes de boeuf. Couvrir et réfrigérer pendant 4 à 6 heures.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Rincer sous l’eau froide les piques à brochette en bois pour éviter qu’ils brûlent durant la cuisson. Enfiler les morceaux de boeuf marinés sur les piques à brochette. Enfiler à chaque extrémité de la brochette une demi-tranche de bacon. Déposer les brochettes sur une plaque de cuisson légèrement huilée. Enfourner et cuire pendant 10 minutes en les retournant à mi-cuisson. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Utilisez le vinaigre que vous avez sous la main : blanc, de vin rouge, de cidre, etc. Moi, j’ai utilisé un vinaigre à la pulpe d’abricot qui a apporté une petite touche à la recette.

Et vous, préparez-vous souvent des brochettes?

Ramène ta fraise

Depuis quelques jours, nous nous dégustons avec plaisir des fraises. Il s’agit sans doute de notre fruit préféré… on travaille encore un peu à convaincre Mini-nous, mais j’ai bon espoir que la fraise soit un des fruits préférés de la famille. À chaque année, je me pose la même question : comment je vais les cuisiner? J’adore ces pépites rouges telles quelles, alors je ne suis pas très inspirée pour les apprêter. Pas grave, nous referons des classiques comme les carrés aux fraises et la tarte rapide aux fraises.

En attendant, j’ai quand même déjà expérimenté une nouvelle recette de crumble. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Crumble chocolaté aux fraises et à la rhubarbe
Crumble chocolaté aux fraises et à la rhubarbe
Pour 6 à 8 personnes

Garniture
4 tasses ou 650 g de fraises coupées en deux ou en quatre
2 tasses ou 270 g de rhubarbes coupées en tronçons
  d’environ 1 cm (⅜ de pouce)
¼ de tasse ou 85 g de sirop d’érable
1 cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 cuillère soupe d’eau
60 g (2 onces) de chocolat blanc*

Crumble
1½ tasse ou 150 g de flocons d’avoine
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, fondu
¼ de tasse ou 26 g de cacao
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
⅓ de tasse ou 47 g de farine
1 pincée de sel

Garniture
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un plat de cuisson allant au four d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre*, mélanger les fraises, la rhubarbe, le sirop d’érable et la fécule de maïs préalablement délayée dans l’eau. Hacher le chocolat blanc et le répartir sur les fruits.

Crumble
Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, le cacao, le sucre, la farine et le sel. Ajouter le beurre fondu et mélanger. Répartir la préparation sur les fruits.


Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, le cacao, le sucre, la farine et le sel. Ajouter le beurre fondu et mélanger. Répartir la préparations sur les fruits. Enfourner et cuire pendant 45 à 50 minutes. Déguster chaud ou tiède avec gourmandise.

*C’est mon petit ajout. Vous pouvez l’omettre, le remplacer par un autre chocolat. Vous pouvez également mélanger le chocolat avec les fruit.

Et vous, avez-vous une recette en vue pour cuisiner les fraises?