Mois : novembre 2018

La fuite des idées

En lisant une revue, j’avais eu plein d’idée de combinaison de saveurs à tester. Curieusement, ces idées ont rapidement pris la fuite. Je me souviens où trouver l’inspiration, mais ce n’est pas très optimisé. J’espère que la prochaine fois, je développerais mes idées et que je me mettrais rapidement en cuisine pour les exécuter.

Cette fois, je vous propose une recette de crème au chocolat cuite au four. La texture est bien différente de celles que je vous ai déjà proposées : le dessus de la crème est légèrement « biscuité ». J’ai pris cette recette sur le blog Carnets parisiens de Cyrielle.

Petits pots de crème au chocolat cuits au four
Petits pots de crème au chocolat cuits au four
Pour 6 portions

2 tasses ou 500 g de lait
100 g (3,5 onces) de chocolat noir à 70% de cacao*
⅓ de tasse moins ½ cuillère à soupe ou 60 g de sucre
1 oeuf
3 jaunes d’oeufs
1 gousse de vanille

Dans une casserole, verser le lait. Couper la gousse de vanille en deux et gratter les grains. Ajouter le tout au lait et porter à ébullition. Dès que le lait frémit, retirer du feu et laisser infuser pendant 15 minutes. Retirer la gousse de vanille du lait.

Préchauffer le four à 150°C (300°F).

Hacher le chocolat et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat au bain-marie. Quand le chocolat est totalement fondu, retirer le bol du bain-marie et laisser tiédir.

Dans un bol, fouetter l’oeuf, les jaunes d’oeufs et le sucre. Incorporer le chocolat fondu, puis ajouter le lait.

Verser le mélange dans 6 ramequins. Déposer les ramequins dans un plat de cuisson allant au four. Verser de l’eau chaude jusqu’au deux tiers de la hauteur des ramequins. Enfourner et cuire pendant 30 minutes. À la sortie du four, retirer les ramequins du bain-marie et les placer au réfrigérateur au minimum 1 heure avant de les servir. Déguster avec gourmandise.

*Pour changer de parfum, vous pourriez utiliser une plaque de chocolat déjà aromatisée.

Et vous, est-ce qu’il y a beaucoup de temps qui s’écoule entre vos idées et leur exécution?

Pull?

Ici, nous avons encore la chance de profiter des arbres et des vignes colorés. Ces beaux paysages vont bientôt perdre leurs couleurs et revêtir des tons plus monochromes. Nous avons même eu le droit à une petite hausse des températures cette semaine : je sais, ce n’est pas la même chose pour tout le monde. Certaines adorent l’automne et l’hiver pour s’offrir des pulls ou pour les sortir de leur armoire. Moi, ce sont plutôt des vêtements que j’utilise autrement… Je m’en sers en général un peu comme un manteau. Je n’arrive pas à porter des manches longues à l’intérieur : j’ai rapidement trop chaud… à moins que je ne sois très fatiguée ou malade. Bref, quand on a une fournaise à la place du coeur, on ne va pas investir dans des pulls.

Que vous soyez amateur ou non de pull, je vous propose une recette de galettes végétariennes autant pour les journées chaudes que celles qui sont plus fraîches. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 16, numéro 2.

Galettes de riz brun et lentilles
Galettes de riz brun et lentilles
Pour 3 personnes

Sauce au curry
¼ de tasse ou 70 g de mayonnaise
½ cuillère à soupe de jus de lime*
½ cuillère à thé de curry
½ cuillère à thé de harissa ou de sauce sriracha

Galettes
1 oignon
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de curry
1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 280 g d’eau
6 cuillères à soupe ou 80 g de lentilles vertes sèches, rincées et égouttées
6 cuillères à soupe ou 75 g de riz brun rincé et égoutté
½ tasse ou 65 g de patate douce râpée
½ cuillère à soupe de harissa ou de sauce sriracha (ou moins, au goût)
½ cuillère à soupe de sauce soja

Sauce au curry
Dans un petit bol, mélanger la mayonnaise, le jus de lime, le curry et la harissa. Réserver au réfrigérateur.

Galettes
Hacher finement l’oignon. Dans une casserole, chauffer 1 cuillère à soupe d’huile et y faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit attendri. Ajouter le curry et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes. Ajouter l’eau, les lentilles, le riz, la patate douce, la harissa et la sauce soja. Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que les lentilles et le riz soient tendres. Laisser tiédir pendant 30 minutes.

Dans un robot culinaire muni d’une lame en « s », mixer grossièrement la préparation. Saler et poivrer. Avec les mains légèrement huilées, façonner 6 galettes**.

Dans une poêle, verser le restant d’huile et la faire chauffer. déposer les galettes dans la poêle chaude et cuire pendant 4 minutes de chaque côté. Ajouter de l’huile au besoin pour la cuisson. Servir les galettes avec la mayonnaise. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer le jus de lime par du jus de citron.
**Rendu à cette étape, il est possible de conserver les galettes au réfrigérateur jusqu’au moment de les cuire. Elles seront même plus facile à manipuler.

Et vous, investissez-vous dans les pulls?

Novembre, mois des soirées de parents…

Je ne sais pas pourquoi, mais plusieurs organisations liées à l’école de Mini-nous ont décidé que les deux premières semaines de novembre étaient idéales pour les séances d’informations, les assemblées générales et compagnie. Je me demande toujours pourquoi les choses s’entassent sur une courte période alors qu’elles pourraient s’étaler un peu plus. D’un autre côté, ce sera aussi plus vite fini, mais je ne vais pas nier que certaines soirées me motivent moins que d’autres.

Pour se motiver, je vous propose une recette de pommes et poires en cage. J’adore ce dessert et il y avait bien longtemps que je n’en avais pas préparé. Cette recette est tirée du magazine La cuisine des Saisons de Clodine « Goûts d’ici, saveurs d’ailleurs » qui date d’octobre 2001!

Pommes et poires en cage
Pommes et poires en cage
Pour 6 personnes

Sauce caramel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
½ tasse ou 160 g de sirop de maïs ou de glucose
¼ de tasse ou 62 g de crème à 35 % ou entière

Fruits en cage
3 pommes*
3 poires
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
1 cuillère à thé de cannelle
400 g de pâte feuilletée
1 oeuf
Sucre supplémentaire

Sauce caramel
Dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter la cassonade et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Incorporer le sirop de maïs et la crème. Porter à ébullition et laisser mijoter à doucement environ 5 minutes. Retirer du feu et laisser tiédir.

Fruits en cage
Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Peler les fruits. Utiliser un vide-pomme ou une cuillère parisienne pour retirer le coeur des fruits.

Dans un bol, mélanger le sucre et la cannelle. Rouler les fruits dans ce mélange et réserver.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte feuilletée en en rectangle d’environ 25 cm par 50 cm (10 pouces par 20 pouces). Découper la pâte en deux carrés, puis chaque carré en quatre triangles. Réserver deux triangles de pâtes pour faire des décoration**. Au centre des autres triangles, déposer un fruit. Ramener les trois pointes de pâtes au sommet du fruit et enfoncer la pâte dans la cavité du fruit. Déposer les fruits en cage sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Badigeonner la pâte avec du jaune d’oeuf battu.

Dans la pâte restante, découper des feuilles et décorer les fruits en cage. Badigeonner les décors d’oeuf et saupoudrer de sucre.

Enfourner et cuire pendant 35 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit gonflée et bien dorée.

Servir les fruits en cage encore chaud avec la sauce caramel et, si désiré, de la crème glacée. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser que des pommes ou que des poires. Vous pouvez également faire des demi-fruits pour réaliser de plus petites portions.
**Vous pouvez omettre les décorations et réaliser deux fruits en cage en plus.

Et vous, aimez-vous les fruits en cage?

Retour sur l’inktober

Pendant le mois d’octobre, j’ai décidé d’essayer l’inktober. L’inktober est un défi créer par Jake Parker où il faut réaliser un dessin par jour, traditionnellement à l’encre, pendant tout le mois d’octobre. Je me suis lancée dans ce défi pour m’améliorer en dessin et pour cela, il faut dessiner régulièrement.

Mon idée était de dessiner 15 à 20 minutes tous les jours en utilisant les thèmes du défi. Le résultat? Oui, j’ai réussi à exécuter 31 dessins… bon, j’ai fini le 1er novembre, car je n’ai pas eu le temps ni l’envie de faire mon dessin après la soirée d’Halloween. J’ai réussi à ne pas prendre trop de retard et je n’ai pas abandonné en route (je suis aussi un peu entêtée…). Par contre, ce n’est pas 15 à 20 minutes que je prenais pour dessiner, mais plutôt 30 minutes et bien plus! C’est fou le temps qu’on peut passer sur quelque chose qui semble simplisme, alors imaginez quand le dessin est plus complexe. Au final, il y a des choses que j’arrive à dessiner mieux que je le pensais et pour ce qui est des personnages… il me faut de la pratique et encore de la pratique. Est-ce que tous les dessins que j’ai fait me plaisent? Non, mais il y en a plusieurs dont je suis satisfaite et au moins, j’ai dessiné.

Aujourd’hui, je vous propose une recette de gratin tous simple : on mélange et au four ou presque. J’ai pris cette recette dans le Betty Bossi de septembre 2018.

Gratin poulet-tortellinis
Gratin poulet-tortellinis
Pour 4 à 6 personnes

¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de bouillon de poulet
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de crème à cuisson ou de demi-crème
2 tasses ou 500 g de courge râpée*
⅔ de tasse ou 80 g de tomates séchées
2 tasses ou 250 g de tortellinis secs**
4 à 6 hauts de cuisses de poulet
1 cuillère à soupe d’huile
½ cuillère à thé de sel
Poivre
Persil frais pour servir (facultatif)

Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Beurrer un plat à gratin d’une contenance de 2 litres. Verser le bouillon de poulet et la crème.

Couper les tomates séchées en petits morceaux. Ajouter les tomates, la courge râpée et les tortellinis dans le plat à gratin.

Déposer les hauts de cuisses sur les tortellinis. Badigeonner d’huile saler et poivrer.

Enfourner et cuire pendant 35 minutes. Hacher le persil et parsemer sur le gratin. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer la courge par des carottes râpées.
**Si vous ne trouvez pas de tortellinis secs, remplacez-les par des pâtes de votre choix qui demandent environ 13 minutes de cuisson.

Et vous, connaissiez-vous le inktober?