Mois : mai 2018

Un petit repas simple…

Ce midi, je recevais mes beaux-parents à dîner pour alléger leur journée. Et oui, les fraises n’attendent pas pour mûrir et il faut les cueillir! Leurs journées sont bien chargées, surtout qu’un de leurs employés s’est blessé et qu’ils doivent prendre en charge son travail en plus de leur tâches habituelles. Bref, je m’étais dit que j’allais faire un repas qui se prépare en amont et qui ne me prendrait pas trop de temps. Il faut aussi penser aux accompagnements, aux légumes, aux sauces et puis aux fraises qui vieillissent sur l’îlot que je pourrais transformer en dessert… Vous voyez le tableau : ce petit repas m’a quand même demandé beaucoup plus de temps que je l’imaginais. Par contre, une fois que j’ai été chercher Mini-nous à l’école et que nous sommes revenus, le repas m’a pris à peine 10 minutes avant d’être servi.

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette de gâteau : un gâteau s’mores. Ne cherchez pas la guimauve sur la photo, je ne l’ai pas fait et c’était délicieux. Cependant, si vous voulez vraiment faire un s’more, j’ai mis la recette de la guimauve. Cette recette de gâteau est tiré du magazine Ricardo volume 11, numéro 3.

Gâteau s'mores
Gâteau s’mores
Pour 12 personnes

Gâteau
1½ tasse ou 210 g de farine
1¼ tasse ou 162 g de chapelure de biscuits Graham
  ou Digestives
1 cuillère à soupe de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de sel
4 oeufs
1½ tasse ou 300 g de sucre
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¾ de tasse ou 157 g d’huile végétale
1¼ tasse ou 310 g de lait

Ganache
227 g (8 onces) de chocolat au lait
¾ de tasse ou 180 g de crème à fouetter ou entière

Guimauve
2 cuillères à thé de gélatine en poudre ou 2½ feuilles
  de gélatine (5 g)
½ tasse ou 125 g d’eau
½ tasse ou 100 g de sucre
¼ de tasse ou 80 g de sirop de maïs ou de glucose
1 cuillère à thé d’extrait de vanille

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer deux moules à charnière de 20 cm (8 pouces) de diamètre et tapisser le fond de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger la farine, la chapelure de biscuits, la poudre à pâte et le sel.

Dans un second bol, fouetter les oeufs avec le sucre et l’extrait de vanille jusqu’à ce qu’ils triplent de volume. Ajouter l’huile en filet, toujours en fouettant la préparation. Incorporer délicatement le mélange à base de farine en alternant avec le lait. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit lisse.

Verser la pâte dans les moules. Enfourner et cuire pendant 45 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir 15 minutes avant de démouler. Laisser refroidir totalement, idéalement, sur une grille à pâtisserie.

Ganache
Hacher le chocolat et le déposer dans un bol.

Dans une casserole, porter la crème à ébullition. Verser la crème sur le chocolat et laisser reposer pendant 1 minute. Mélanger jusqu’à ce que le tout soit lisse et homogène. Laisser refroidir pendant 3 heures ou jusqu’à ce que la ganache soit tartinable.

Montage
Égaliser les gâteaux en retirant le sommet bombé. Si désiré, couper à l’horizontal un des gâteau en deux.

Dans une assiette de présentation, déposer le gâteau non découpé. Verser la moitié de la ganache et l’étaler. Déposer une tranche de gâteau et verser le restant de ganache. Déposer la dernière tranche de gâteau et réserver.

Guimauve
Dans une casserole, verser l’eau et ajouter la gélatine. Laisser gonfler pendant 5 minutes. Ajouter le sucre, puis chauffer doucement pour faire fondre le sucre et la gélatine.

Verser le mélange dans un bol, ajouter le sirop de maïs et l’extrait de vanille. Fouetter avec un batteur électrique jusqu’à la formation de pics mous. Verser sans attendre la guimauve sur le gâteau en la laissant couler sur les côtés. À l’aide d’un chalumeau, griller la guimauve. Servir et déguster avec gourmandise.

Au besoin, conserver le gâteau à température ambiante sous une cloche.

Et vous, est-ce que vous arrivez à mieux gérer la préparation en amont que moi?

Le tapis éponge…

Nous cherchions un tapis pour mettre à la sortie de la douche et j’ai jeté mon dévolu sur un tapis éponge. La couleur va très bien avec le carrelage de la salle de bain, la texture est agréable, bref, il semblait parfait. En rentrant, j’ai eu l’idée banal de le mettre au lavage. Et bien, le tapis parfait est devenu le tapis qui ne sèche jamais! Après le passage en machine, le tapis était détrempé. J’ai refait un cycle d’essorage : toujours détrempé. Je l’ai essoré le plus possible avant de la mettre dans la sécheuse. Je n’ai pas osé faire un cycle autre que le délicat et évidemment, le tapis n’a pas séché. Je l’ai mis sur un étendage et ce matin, il était toujours humide. Il a passé la journée dehors (sans trop de soleil, je veux bien le lui accorder) et il ne veut toujours pas sécher! Au final, ce n’est pas le meilleur des achats : il risque fort de finir au recyclage textile!.

Après ce petit aléas de la vie, je vous propose une recette toute simple d’asperges. J’ai pris cette recette sur le blog d’Audrey, Ma p’tite cuisine.

Asperges enrobées de jambon cru
Asperges enrobées de jambon cru
Pour 4 personnes

12 asperges blanches ou plus au goût
4 tranches de jambon cru
1 cuillère à soupe de beurre
Sel et poivre

Éplucher la tige des asperges en commençant à 2 ou 3 cm (1 po) plus bas que la tête (la pointe) de l’asperge. Couper la base de l’asperge. La base de l’asperge doit se couper facilement sans que le couteau ne rencontre de résistance. Idéalement, égaliser les asperges pour qu’elles aient la même longueur. Cuire les asperges à la vapeur ou à l’eau salé pendant 20 à 30 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres*.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Rincer les asperges à l’eau froide pour pouvoir les manipuler plus facilement. Assembler 3 asperges et les déposer sur une tranche de jambon cru. Rouler les asperges dans le jambon cru pour former un fagot. Répéter l’opération avec les autres asperges.

Déposer des petits morceaux de beurre dans un moule de cuisson allant au four. Placer les fagots d’asperges sur les morceaux de beurre. Poivrer.

Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Saler au besoin et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Cette recette est parfaite pour utiliser un restant d’asperges déjà cuites.

Et vous, avez-vous déjà testé les tapis éponges ou un autre truc qui ne sèche jamais?

Pas nouveau ou pas au point…

Aujourd’hui, je voulais vous proposer une recette avec des fraises, mais celle que j’ai préparée dernièrement a déjà été publiée ici! Après, j’ai une recette de crème vanille pour servir avec les fraises, mais ma recette n’a pas encore la bonne texture. J’espère que je trouverais rapidement de bon ratio… En attendant, j’ai un gâteau aux fraises qui me fait envie et je vais essayer de m’y attaquer demain. Peut-être la semaine prochaine?

En attendant, j’ai fait une petite recherche et je suis tombée sur le livre qui me manquait la dernière fois. Je vous propose donc une recette de gâteau aux carottes et aux marrons confits. J’ai pris cette recette dans le livre Les marrons glacés : dix façons de les préparer de Pauline Magnan qui tient le joli blog Beau à la louche. J’avoue, j’ai replacé le potimarron par des carottes!

Gâteau aux carottes et aux marrons glacés
Gâteau aux carottes et aux marrons glacés
Pour 8 personnes

⅔ de tasse ou 125 g de marrons glacés*
6 cuillères à soupe ou 40 g de noisettes entières
2 oeufs
⅓ de tasse moins ½ cuillère à soupe ou 60 g de sucre
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé ou 40 g d’huile
  de noisette ou végétale
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de farine
3 cuillères à soupe ou 25 g de farine de blé entier**
¼ de tasse ou 40 g de poudre de noisettes
1 cuillère à thé ou 4 g de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de cannelle moulue
1 pincée de sel
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de carottes râpées
1 citron
1 orange
7½ cuillères à soupe ou 100 g de sucre glace

Préchauffer le four à 170°C (340°F). Déposer les noisettes entière sur une plaque et les enfourner pendant 10 à 15 minutes pour les faire dorer. Laisser tiédir et concasser les noisettes. Couper les marrons glacés en petits dés.

Hausser la température du four à 180°C (350°F). Beurrer ou huiler un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter l’huile en filet en fouettant constamment. Incorporer les farines, les noisettes concassées, la poudre de noisettes, la poudre à pâte, la cannelle, le sel, les carottes râpées et les marrons glacés. Verser la pâte bien mélanger dans le moule. Enfourner et cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre ressorte propre.

Laisser totalement refroidir le gâteau avant de le démouler.

Préparer le glaçage*** du gâteau en mélangeant le sucre glace avec les zestes du citron et de l’orange ainsi que le jus de l’orange. Verser sur le gâteau et laisser le glaçage figer. Trancher et déguster avec gourmandise.

*Il n’est pas facile de trouver des marrons glacés à cette période de l’année. Il est possible de les remplacer par des fruits confits ou des noix caramélisées. Évidemment, le résultat sera bien différent mais tout aussi gourmand.
**J’ai utilisé de la farine de blé entier car je n’avais pas de la farine de châtaigne. À vous de voir.
***Le glaçage est facultatif.

Et vous, est-ce que vous avez essayé de nouvelles recettes avec des fraises?

Refaire le plein de petits pots…

Je crois que nous avons terminé notre dernier pot de confiture maison en février. C’est la première fois que je n’avais pas préparé assez de confiture! Alors quand les fraises ont pointé leur nez, mon chéri m’a réclamé de la confiture. J’ai réussi à remettre la main sur quelques pots de confiture et j’ai fait une petite quantité dans la précipitation. Résultat, la confiture était un peu trop épaisse à mon goût. Comme il n’y avait que deux pots, je me suis dit que j’allais refaire de la confiture en fin de semaine.

J’ai coupé mes fraises et je les ai mélangé avec le sucre avant d’aller me balader avec Mini-nous. En chemin, j’ai rencontré une voisine et les enfants se sont mis à jouer ensemble. De fils en aiguille, nous avons été invité à prendre l’apéro. De retour à la maison, je vois mes fraises qui marinent dans leur jus. Oups! Je les avais totalement oubliées. Comme j’étais assez pressée et que je devais repartir, les fraises ont attendu jusqu’à aujourd’hui pour cuire. Et bien, l’attente aura eu du bon : je crois que c’est l’une des meilleures confitures que j’ai réalisée. J’espère que ma prochaine fournée sera aussi bonne!

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette tout en un cuite au four : des boulettes avec des légumes. J’ai pris cette recette dans le magazine Betty Bossi d’avril 2018, numéro 4.

Boulettes sur légumes au four
Boulettes sur légumes au four
Pour 4 personnes

Légumes
3 tasses ou 750 g de pommes de terre grelots
4 carottes
3 cuillères à soupe d’huile végétale
1 cuillère à thé de sel
¾ cuillère à thé de paprika
½ cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées

Boulettes
400 g de boeuf haché*
½ tasse ou 30 g de Corn Flakes
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées
¾ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de paprika

Légumes
Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Couper les pommes de terre en deux ou en quatre selon leur taille. Éplucher et couper en bâtonnets les carottes. Déposer les pommes de terre et les carottes dans un bol. Ajouter l’huile, le sel et le paprika. Bien mélanger et verser sur une plaque recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes**.

Boulettes
Dans un bol, mélanger le boeuf haché, les Corn Flakes, la moutarde, les herbes séchées le sel et le paprika. Façonner 12 boulettes et les aplatir légèrement.

Après la première cuisson des légumes, ajouter les boulettes de viandes sur la plaque de cuisson. Enfourner de nouveau et cuire pendant 10 à 12 minutes. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser un mélange de viandes hachées.
**Le temps de cuisson peut varier en fonction de la puissance de votre four.

Et vous, avez-vous besoin de refaire le plein de pots de confiture?

Opération vider le congélateur!

Avant le déménagement, j’ai entrepris de réduire l’inventaire du congélateur le plus possible. J’ai dressé la liste de son contenu et je l’ai collée sur le réfrigérateur. Il y avait des choses évidentes et faciles à écouler, alors que d’autres me laissaient un peu plus perplexe. Dans le lot, il y avait des cerises! Je ne me souviens même plus les avoir placées au congélateur : j’en mange rarement et je ne suis pas celle qui en mange le moins dans la famille. La solution simple était d’en faire un gâteau et de l’offrir à mes beaux-parents.

Je vous propose donc cette recette de gâteau aux cerises. Ce gâteau a beaucoup plu et en prime, il est très simple à préparer. J’ai pris cette recette sur le blog Tomates cerises et basilic.

Gâteau au chocolat renversé aux cerises
Gâteau au chocolat renversé aux cerises
Pour 8 personnes

1½ tasse ou 215 g de cerises dénoyautées*
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
¼ tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré
1 oeuf
⅓ de tasse et 2 cuillères à thé ou 93 g de lait
¾ de tasse et 1½ cuillère à soupe ou 117 g de farine
¼ tasse ou 26 g de cacao
1 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
¼ tasse ou 45 g de pépites de chocolat

Préchauffer le four 190°C (375°F).

Verser les cerises dans un plat de cuisson rond d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre.

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre. Ajouter l’oeuf et le lait. Incorporer la préparation de farine. Ajouter les pépites de chocolat.

Verser la pâte chocolatée sur les cerises. Enfourner et cuire pendant 35 à 40 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre ressorte propre. Laisser tiédir 5 minutes et retourner le gâteau sur une assiette. Déguster avec gourmandise.

*Il est possible de remplacer les cerises par des framboises ou de faire un mélange de cerises et de framboises.

Et vous, y a-t-il des fruits dans votre congélateur qui ne devrait pas s’y trouver?