Mois : mai 2018

Pas nouveau ou pas au point…

Aujourd’hui, je voulais vous proposer une recette avec des fraises, mais celle que j’ai préparée dernièrement a déjà été publiée ici! Après, j’ai une recette de crème vanille pour servir avec les fraises, mais ma recette n’a pas encore la bonne texture. J’espère que je trouverais rapidement de bon ratio… En attendant, j’ai un gâteau aux fraises qui me fait envie et je vais essayer de m’y attaquer demain. Peut-être la semaine prochaine?

En attendant, j’ai fait une petite recherche et je suis tombée sur le livre qui me manquait la dernière fois. Je vous propose donc une recette de gâteau aux carottes et aux marrons confits. J’ai pris cette recette dans le livre Les marrons glacés : dix façons de les préparer de Pauline Magnan qui tient le joli blog Beau à la louche. J’avoue, j’ai replacé le potimarron par des carottes!

Gâteau aux carottes et aux marrons glacés
Gâteau aux carottes et aux marrons glacés
Pour 8 personnes

⅔ de tasse ou 125 g de marrons glacés*
6 cuillères à soupe ou 40 g de noisettes entières
2 oeufs
⅓ de tasse moins ½ cuillère à soupe ou 60 g de sucre
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé ou 40 g d’huile
  de noisette ou végétale
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de farine
3 cuillères à soupe ou 25 g de farine de blé entier**
¼ de tasse ou 40 g de poudre de noisettes
1 cuillère à thé ou 4 g de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de cannelle moulue
1 pincée de sel
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de carottes râpées
1 citron
1 orange
7½ cuillères à soupe ou 100 g de sucre glace

Préchauffer le four à 170°C (340°F). Déposer les noisettes entière sur une plaque et les enfourner pendant 10 à 15 minutes pour les faire dorer. Laisser tiédir et concasser les noisettes. Couper les marrons glacés en petits dés.

Hausser la température du four à 180°C (350°F). Beurrer ou huiler un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 20 cm (4 pouces par 8 pouces).

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter l’huile en filet en fouettant constamment. Incorporer les farines, les noisettes concassées, la poudre de noisettes, la poudre à pâte, la cannelle, le sel, les carottes râpées et les marrons glacés. Verser la pâte bien mélanger dans le moule. Enfourner et cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre ressorte propre.

Laisser totalement refroidir le gâteau avant de le démouler.

Préparer le glaçage*** du gâteau en mélangeant le sucre glace avec les zestes du citron et de l’orange ainsi que le jus de l’orange. Verser sur le gâteau et laisser le glaçage figer. Trancher et déguster avec gourmandise.

*Il n’est pas facile de trouver des marrons glacés à cette période de l’année. Il est possible de les remplacer par des fruits confits ou des noix caramélisées. Évidemment, le résultat sera bien différent mais tout aussi gourmand.
**J’ai utilisé de la farine de blé entier car je n’avais pas de la farine de châtaigne. À vous de voir.
***Le glaçage est facultatif.

Et vous, est-ce que vous avez essayé de nouvelles recettes avec des fraises?

Refaire le plein de petits pots…

Je crois que nous avons terminé notre dernier pot de confiture maison en février. C’est la première fois que je n’avais pas préparé assez de confiture! Alors quand les fraises ont pointé leur nez, mon chéri m’a réclamé de la confiture. J’ai réussi à remettre la main sur quelques pots de confiture et j’ai fait une petite quantité dans la précipitation. Résultat, la confiture était un peu trop épaisse à mon goût. Comme il n’y avait que deux pots, je me suis dit que j’allais refaire de la confiture en fin de semaine.

J’ai coupé mes fraises et je les ai mélangé avec le sucre avant d’aller me balader avec Mini-nous. En chemin, j’ai rencontré une voisine et les enfants se sont mis à jouer ensemble. De fils en aiguille, nous avons été invité à prendre l’apéro. De retour à la maison, je vois mes fraises qui marinent dans leur jus. Oups! Je les avais totalement oubliées. Comme j’étais assez pressée et que je devais repartir, les fraises ont attendu jusqu’à aujourd’hui pour cuire. Et bien, l’attente aura eu du bon : je crois que c’est l’une des meilleures confitures que j’ai réalisée. J’espère que ma prochaine fournée sera aussi bonne!

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette tout en un cuite au four : des boulettes avec des légumes. J’ai pris cette recette dans le magazine Betty Bossi d’avril 2018, numéro 4.

Boulettes sur légumes au four
Boulettes sur légumes au four
Pour 4 personnes

Légumes
3 tasses ou 750 g de pommes de terre grelots
4 carottes
3 cuillères à soupe d’huile végétale
1 cuillère à thé de sel
¾ cuillère à thé de paprika
½ cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées

Boulettes
400 g de boeuf haché*
½ tasse ou 30 g de Corn Flakes
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
½ cuillère à soupe d’un mélange d’herbes séchées
¾ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de paprika

Légumes
Préchauffer le four à 220°C (430°F).

Couper les pommes de terre en deux ou en quatre selon leur taille. Éplucher et couper en bâtonnets les carottes. Déposer les pommes de terre et les carottes dans un bol. Ajouter l’huile, le sel et le paprika. Bien mélanger et verser sur une plaque recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes**.

Boulettes
Dans un bol, mélanger le boeuf haché, les Corn Flakes, la moutarde, les herbes séchées le sel et le paprika. Façonner 12 boulettes et les aplatir légèrement.

Après la première cuisson des légumes, ajouter les boulettes de viandes sur la plaque de cuisson. Enfourner de nouveau et cuire pendant 10 à 12 minutes. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez utiliser un mélange de viandes hachées.
**Le temps de cuisson peut varier en fonction de la puissance de votre four.

Et vous, avez-vous besoin de refaire le plein de pots de confiture?

Opération vider le congélateur!

Avant le déménagement, j’ai entrepris de réduire l’inventaire du congélateur le plus possible. J’ai dressé la liste de son contenu et je l’ai collée sur le réfrigérateur. Il y avait des choses évidentes et faciles à écouler, alors que d’autres me laissaient un peu plus perplexe. Dans le lot, il y avait des cerises! Je ne me souviens même plus les avoir placées au congélateur : j’en mange rarement et je ne suis pas celle qui en mange le moins dans la famille. La solution simple était d’en faire un gâteau et de l’offrir à mes beaux-parents.

Je vous propose donc cette recette de gâteau aux cerises. Ce gâteau a beaucoup plu et en prime, il est très simple à préparer. J’ai pris cette recette sur le blog Tomates cerises et basilic.

Gâteau au chocolat renversé aux cerises
Gâteau au chocolat renversé aux cerises
Pour 8 personnes

1½ tasse ou 215 g de cerises dénoyautées*
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
¼ tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré
1 oeuf
⅓ de tasse et 2 cuillères à thé ou 93 g de lait
¾ de tasse et 1½ cuillère à soupe ou 117 g de farine
¼ tasse ou 26 g de cacao
1 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
¼ tasse ou 45 g de pépites de chocolat

Préchauffer le four 190°C (375°F).

Verser les cerises dans un plat de cuisson rond d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre.

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, la poudre à pâte et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre. Ajouter l’oeuf et le lait. Incorporer la préparation de farine. Ajouter les pépites de chocolat.

Verser la pâte chocolatée sur les cerises. Enfourner et cuire pendant 35 à 40 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre ressorte propre. Laisser tiédir 5 minutes et retourner le gâteau sur une assiette. Déguster avec gourmandise.

*Il est possible de remplacer les cerises par des framboises ou de faire un mélange de cerises et de framboises.

Et vous, y a-t-il des fruits dans votre congélateur qui ne devrait pas s’y trouver?

On se dévoue

En début de semaine, nous pensions avoir une fin de semaine tranquille, puis les activités diverses sont venues s’agglutiner sur la fin de semaine. En prime, nous avons invité mes beaux-parents et quelques membres de la famille pour la fête des mères! Je manque encore un peu d’organisation dans ma cuisine : cependant pour la première fois, ce n’est pas la place qui manque! Mon roastbeef était trop cuit… Personne ne s’est plaint, mais j’ai été un peu dépitée. Heureusement que la sauce sauvait tout : elle est trop bonne! Pour la viande, je crois que je vais apprendre à utiliser la sonde du four pour ne plus avoir ce genre de mauvaise surprise… Apprendre à utiliser mon four tout simplement est aussi quelque chose que je dois faire.

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose une recette de poulet au miso et à la tomate. La recette originale utilisait du tofu, mais dans les repas de semaine, j’opte plus facilement pour de la viande d’où la substitution. J’ai pris la recette dans le magasine Ricardo volume 15, numéro 1.

Poulet au miso et à la tomate
Poulet au miso et à la tomate
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
½ tasse ou 125 g de bouillon de légumes
⅓ de tasse ou 83 g de sauce tomate
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 gousse d’ail
¼ de cuillère à thé de sauce pimentée* ou plus, au goût
1½ cuillère à soupe d’huile végétale
2 pincées de cinq-épices moulu
½ cuillère à soupe de miso
½ cuillère à soupe de pâte de tomates
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger le bouillon de légumes, la sauce tomate, la sauce soja et la fécule de maïs.

Hacher l’ail. Couper les poitrines de poulet en petits dés.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, y déposer les dés de poulet. Quand les morceaux de poulet commencent à dorer, ajouter l’ail, la sauce pimentée. Saler et poivrer. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le poulet soit doré de tous les côtés. Ajouter le cinq-épices, le miso et la pâte de tomates. Cuire pendant 2 minutes.

Ajouter la préparation à base de bouillon et porter à ébullition. Laisser mijoter pendant 8 minutes ou jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Servir avec du riz et déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un petit piment oiseau épépiné et haché au lieu de la sauce pimentée.

Bonne fêtes des mères!

Je ne l’ai pas vu…

Aujourd’hui, je voulais vous proposer un gâteau, mais impossible de remettre la main sur le livre contenant la recette. Pourtant, j’ai déjà bien organisé ma bibliothèque culinaire. En déplaçant des cartons aujourd’hui, je me suis rendu compte qu’il y avait encore quelques livres qui n’avaient pas rejoint la bibliothèque. Après, le livre que je cherche doit être dans un carton où j’ai mis les derniers trucs qui traînaient dans l’appartement mais qui au final n’était pas prioritaire à défaire.

En attendant, je vous propose une autre recette de biscuits. J’ai pris cette recette dans le livre jaune de Madame Labriski, Ces galettes dont tout le monde parle.

Biscuits équilibrés aux arachides, amandes et chocolat
Biscuits équilibrés aux arachides, amandes et chocolat
Pour 28 galettes

½ tasse ou 150 g de purée de dattes
½ tasse ou 150 g de compote de pommes non sucrée*
½ tasse ou 150 g de beurre d’arachide naturel**
1 oeuf
½ cuillère à soupe de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
½ tasse ou 52 g de cacao
⅔ de tasse ou 80 g de poudre d’amandes
¼ de tasse ou 40 g de graines de chia
½ tasse ou 75 g d’arachides***, hachées
100 g (3½ onces) de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C (375°F).

Concasser le chocolat en petits cubes.

Dans un bol, mélanger la purée de dattes, la compote, le beurre d’arachide et l’oeuf. Incorporer la poudre à pâte et le sel. Ajouter le cacao, la poudre d’amandes, les graines de chia, les arachides et le chocolat noir.

Couvrir une plaque (ou deux) de cuisson de papier parchemin. Déposer environ 2 cuillères à soupe de pâte**** par biscuits sur le papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 15 minutes. Laisser refroidir avant de déguster avec gourmandise.

*Il est possible de remplacer la compote de pommes par un yogourt de votre choix (idéalement, pas ou peu sucré).
**Le beurre d’arachide naturel est une purée d’arachide qui contient uniquement des arachides. Vous pouvez le remplacer par un autre beurre de noix.
***Vous pouvez échanger les arachides par d’autres noix de votre choix.
****Pour plus de gourmandise ou pour écouler les restants de Pâques, vous pouvez enfoncer un morceau de chocolat au centre de chaque biscuit avant de les enfourner.

Il faut que j’explore davantage ma nouvelle cuisine…