Mois : mars 2018

Une idée pour Pâques…

Si vous n’avez pas d’idée de dessert pour Pâques, je vous propose un jolie gâteau au chocolat, caramel et meringue aux amandes. En fait, j’ai testé cette recette peu de temps après avoir déménagé et je pensais la refaire pour l’anniversaire de mon chéri. L’idée est tombée à l’eau, car j’avais des invités intolérants aux produits laitier et au soja. Difficile de remplacer le beurre dans une crème au beurre et la crème dans la ganache quand celle de soja est à proscrire.

Pour un dessert chocolaté de Pâques, je vous propose donc cette recette tirée du magazine Ricardo volume 15, numéro 8.

Gâteau au chocolat, croquant aux amandes et au caramel
Gâteau au chocolat, croquant aux amandes et au caramel
Pour 10 personnes

Ganache
200 g (7 onces) de chocolat noir à 70% de cacao
⅔ tasse ou 167 g de crème à fouetter ou entière
2 cuillères à soupe de miel
3 cuillères à soupe ou 40 g de beurre non salé, tempéré

Meringue aux amandes (dacquoise)
½ tasse ou 65 g de poudre d’amandes
¼ de tasse ou 40 g de sucre glace
½ tasse ou 100 g de sucre
2 blancs d’oeufs

Gâteau
⅔ de tasse ou 130 g de cassonade ou de sucre roux
⅔ de tasse ou 95 g de farine
2 cuillères à soupe ou 13 g de cacao
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
30 g (1 once) de chocolat noir, fondu
3 cuillères à soupe d’huile végétale
1 jaune d’oeuf
¼ de tasse ou 62 g de lait
⅓ de tasse ou 83 g d’eau bouillante

Crème au beurre au caramel
1 jaune d’oeuf
½ tasse ou 100 g de sucre
1 cuillère à soupe de sirop de maïs ou de glucose*
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, coupé en cubes
  et tempéré pendant 20 minutes

Ganache
Hacher le chocolat et le déposer dans un bol.

Dans une petite casserole, porter à ébullition la crème et le miel. Verser la crème chaude sur le chocolat et laisser reposer 1 minute. Mélanger jusqu’à ce que la ganache soit lisse. Incorporer le beurre graduellement en mélangeant bien entre chaque ajout. Couvrir d’une pellicule plastique directement appliquée sur la ganache. Laisser la ganache reposer à température ambiante pendant 4 heures ou jusqu’à ce qu’elle soit ferme, mais facile à tartiner.

Meringue aux amandes (dacquoise)
Préchauffer le four à 150°C (300°F)

Sur une feuille de papier parchemin, tracer un cercle de 18 cm (7 pouces) de diamètre. Retourner la feuille et la déposer sur une plaque de cuisson.

Dans un bol, mélanger la poudre d’amandes et le sucre glace. Réserver.

Dans le bol d’un bain-marie, verser les blancs d’oeufs et le sucre. Chauffer sur le bain-marie en fouettant constamment jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Retirer le bol du bain-marie et à l’aide d’un batteur électrique, fouetter la préparation de blancs d’oeufs jusqu’à la formation de pics fermes. À l’aide d’une spatule, incorporer le mélange de poudre d’amandes et de sucre glace. Verser la meringue dans une poche à pâtisserie muni d’une douille lisse d’environ 1 cm (½ pouce) de diamètre. Remplir l’intérieur du cercle tracer sur le papier parchemin. Avec le restant, dresser des petites pointes.

Enfourner et cuire pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que le disque de meringue se décolle facilement de papier parchemin Laisser totalement refroidir.

Gâteau
Augmenter la température du four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser le fond d’un moule à charnière de 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Dans un bol, mélanger la cassonade, la farine, le cacao et le bicarbonate de soude.

Dans un second bol, fouetter le chocolat fondu et l’huile. Incorporer le jaune d’oeuf. Ajouter le mélange de farine en alternant avec le lait. Verser la pâte dans le moule et enfourner pendant 22 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir le gâteau.

Crème au beurre au caramel
Déposer le jaune d’oeuf dans un bol.

Dans une petite casserole, verser le sucre et la moitié de l’eau. Porter à ébullition sans remuer et cuire jusqu’à ce que le mélange soit légèrement ambré. Retirer du feu et ajouter le restant d’eau ainsi que le sirop de maïs. Remettre sur le feu et, toujours sans remuer, laisser mijoter jusqu’à ce que la température atteigne 117°C (242°F).

À l’aide d’un batteur électrique, fouetter à vitesse moyenne le jaune d’oeuf. Verser le sirop chaud en filet sur le jaune d’oeuf. Augmenter la vitesse du batteur et fouetter continuellement jusqu’à ce que le mélange refroidisse complètement. Incorporer le beurre graduellement en fouettant bien entre chaque ajout. La crème au beurre doit être lisse et onctueuse. Verser la crème au beurre dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse d’environ 1 cm (½ pouce) de diamètre.

Montage
Transvider environ 125 ml (½ tasse) de ganache dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse d’environ 1 cm (½ pouce) de diamètre.

Démouler délicatement le gâteau. et le déposer sur une assiette de service. Étaler le reste de ganache sur le gâteau. Superposer le disque de meringue. Couvrir le disque de meringue de pointe de ganache et de crème au beurre. Garnir avec les petites meringues. Conserver à température ambiante jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer le sirop de maïs ou le glucose par du miel.

Et vous, est-ce que votre dessert de Pâques sera chocolaté ou non?

Vendredi prochain…

Depuis le début de la semaine, je me dis qu’il faut que je me prévois une sortie pour me changer le idée. En réfléchissant à ce qui se profile pour la semaine, il me reste que le vendredi… qui est le Vendredi saint! Il faut croire que mon projet va attendre une semaine de plus, voire deux puisqu’il y a également les vacances scolaires. Vive Pâques! Et dire que je n’ai pas réfléchi à un dessert pour cette occasion, d’un autre côté, je ne sais pas ce que nous allons faire pour cette journée hormis manger avec la famille de mon chéri.

En attendant, je vous propose une recette de poulet au saveur coréenne. Actuellement, on trouve plus facilement quelques produits coréens dans les épiceries. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 16, numéro 2, mais je l’ai travaillé avec des poitrines de poulet plutôt que des ailes.

Poulet frit coréen au sésame
Poulet frit coréen au sésame
Pour 3 personnes

Poulet
300 g de poitrines de poulet
¼ tasse ou 50 g de fécule de pomme de terre*
½ cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de piment coréen moulu (gochugaru)**
2 pincées de poudre à pâte ou de levure chimique
2 pincées de poivre noir moulu
Huile végétale pour la friture

Sauce
1 gousse d’ail
1 cuillère à thé de gingembre haché finement
2 cuillères à soupe de pâte de piment fermenté (gochujang)
2 cuillères à soupe de bouillon de poulet
1 cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à thé d’huile de sésame grillé
½ cuillère à thé de mirin
½ cuillère à thé de jus de citron

Poulet
Couper les poitrines de poulet en cubes d’environ 2 cm (¾ de pouce) de côté.

Dans un bol, mélanger la fécule de pomme de terre, le sel, le piment moulu, la poudre à pâte et le poivre. Ajouter le poulet et bien mélanger pour enrober les morceaux de viande de fécule assaisonnée.

Verser environ 1 cm (⅜ de pouce) d’huile dans une poêle ou un wok*** et la chauffer. Quand l’huile est bien chaude, ajouter le poulet et frire pendant 10 minutes en remuant souvent pour que le poulet soit doré à l’extérieur et qu’il perde sa teinte rosée à l’intérieure. Mettre le poulet dans une assiette recouverte d’un papier absorbant et réserver. Retirer la poêle du feu contenant l’huile.

Sauce
Hacher finement la gousse d’ail et la déposer dans une petite casserole. Ajouter le gingembre, la pâte de piment, le bouillon de poulet, la cassonade, la sauce soja, le vinaigre de riz, l’huile de sésame, le mirin et le jus de citron.

Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que la sauce ait réduit de moitié.

Si la casserole est assez grande, ajouter le poulet dans la sauce ou verser la sauce dans un bol et ajouter le poulet. Mélanger et servir sans attendre avec du riz et un légume de votre choix.

*Il est possible de remplacer la fécule de pomme de terre par de la fécule de maïs ou de la maïzena.
**Si vous ne trouvez pas de piment coréen moulu, utilisez du piment d’Alep ou d’Espelette.
***Dans le meilleur des mondes, utilisez une friteuse que vous préchauffez à 180°C (350°F). Si comme moi, vous n’avez pas de friteuse, rappelez-vous de ne jamais mettre plus de un tiers d’huile dans une poêle ou une casserole et de ne pas vous éloignez de celle-ci quand elle est sur le feu!

Et vous, avez-vous des projets pour Vendredi Saint?

Arbres givrés

Aujourd’hui, j’ai aperçu des arbres recouverts de givre. L’effet était saisissant puis qu’il n’y avait qu’un ilot d’arbres blancs dans un décor légèrement verdi. Avec l’arrivé du printemps, la lutte des agriculteurs contre le gel revient. Il faut dire qu’avec les température plus fraîches, je n’avais pas entendu dire que la végétation s’était éveillée. Comme chaque année, j’espère que la saison de lutte contre le gel sera courte et que les agriculteurs pourront dormir sur leur deux oreilles sans craintes.

Aujourd’hui, je vous propose une petite recette de crumble aux pommes. J’ai été interpellée par l’utilisation de pâte à biscuit pour recouvrir les fruits. J’ai pris cette recette chez Carine, Chic, Chic, Chocolat.

Crumble biscuits aux pommes
Crumble biscuits aux pommes
Pour 6 à 8 personnes

Garniture
8 pommes Gala ou Cortland*
2 cuillères à soupe ou 25 g de beurre non salé
¼ de tasse ou 50 g de sucre
½ cuillère à thé de cannelle moulue

Crumble
⅓ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 80 g de beurre non salé,
  tempéré
⅓ de tasse et 4 cuillères à thé ou 80 g de cassonade
1 oeuf
1 tasse et 1½ cuillère à soupe de farine ou 150 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
2 pincée de cannelle moulue (facultatif)
½ cuillère à thé d’extrait de vanille (facultatif)
100 g (3,5 onces) de chocolat noir

Garniture
Éplucher, épépiner et couper en cubes les pommes.

Dans une poêle, cuire le sucre jusqu’il prenne une couleur ambrée. Ajouter le beurre, la cannelle, puis les pommes. Cuire jusqu’à ce qu’il n’y ait presque plus de liquide dans la poêle. Verser les pommes dans un plat de cuisson rond d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre. Laisser tiédir

Crumble
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.

Hacher le chocolat.

Dans un bol, fouetter le beurre avec la cassonade. Ajouter l’oeuf, l’extrait de vanille et la cannelle. Incorporer la préparation de farine, puis le chocolat haché.

Répartir la pâte** sur les pommes et enfourner. Cuire pendant 20 à 25 minutes. Laisser tiédir et déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez choisir une autre variété de pommes ou faire un mélange. Choisissez des pommes qui gardent leur forme à la cuisson.
**Si vous trouvez qu’il y a trop de pâte, réservez-là pour en faire des biscuits.

Et vous, voyez-vous déjà des agriculteurs lutter contre le gel dans votre région?

La tasse favorite…

Un jour Mini-nous a commencé à boire du lait dans une tasse. Cette tasse n’avait rien de particulier, omis qu’elles avaient des chats dessus. Évidemment par un malheureux concours de circonstance, la tasse rencontra le sol et trépassa. Difficile perte pour Mini-nous et pour calmer les pleures, nous avons décidé de la remplacer par une autre tasse. Rapidement, une nouvelle tasse avec des chats pris place dans la routine du matin. Cependant pour une raison inexplicable, cette tasse fut également adopté pour les yogourts « garnis » de mon chéri. Alors pendant un certain temps, il arrivait que je doive nettoyer la tasse des chats avant de la donner à Mini-nous. Lasse de ce rituel et ayant peur qu’un nouvel accident arrive, j’acquis une seconde tasse avec des chats. Les tasses sont très similaires, mais sur l’une les chats sont blancs et sur l’autre, ils sont beiges… Le drame quand j’ai proposé la tasse avec les chats beiges à Mini-nous! J’avais alors pensé que mon chéri l’emploierait, mais non! La tasse avec les chats beiges n’a pas de succès, par contre, il y a un bon moment que je n’ai pas eu à nettoyer la tasse avec les chats blancs avant de la donner à Mini-nous.

Dans un autre registre, je vous propose une recette végétarienne et même végétalienne de tofu au beurre. J’ai déniché cette belle recette chez Sara, Ma cuisine de tous les jours.

Tofu au beurre
Tofu au beurre
Pour 2 personnes

3 cuillères à soupe ou 28 g de noix de cajou
¼ de tasse ou 62 g de lait végétal
1 cuillère à soupe d’huile végétale
200 g de tofu ferme*
1½ cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
1 oignon
1 gousse d’ail
½ cuillère à soupe de pâte de tomate
1 cuillère à soupe de levure nutritionnelle**
1 cuillère à thé de curry
½ cuillère à thé de poudre de chili
½ cuillère à thé de garam masala
¼ de cuillère à thé de curcuma
¼ de cuillère à thé de gingembre moulu
2 pincée de cannelle moulue
½ cuillère à soupe de sirop d’érable
1 petite boîte (200 ml) de lait de coco
Sel et poivre

Porter une petite quantité d’eau à ébullition. Quand l’eau bout, la verser dans un petit bol contenant les noix de cajou et laisser reposer pendant 15 à 20 minutes. Égoutter les noix de cajou. Dans un robot de type blender ou à l’aide d’un pied-mélangeur, mixer les noix de cajou avec le lait végétal. Réserver.

Éponger le tofu et le couper en rectangle. Enrober le tofu de fécule de maïs, saler et poivrer. Hacher l’oignon et l’ail.

Dans une poêle, chauffer 1 cuillère à soupe d’huile. Quand le corps gras est bien chaud, dorer les morceaux de tofu pendant 7 à 8 minutes ou jusqu’à ce que le tofu soit bien doré. Retirer le tofu de la poêle et le réserver dans une assiette recouverte d’un essuie-tout.

Dans la même poêle, ajouter le restant d’huile et faire revenir l’oignon pendant 2 minutes. Ajouter l’ail et poursuivre la cuisson pendant 1 minute. Ajouter la pâte de tomate, la levure nutritionnelle, le curry, la poudre de chili, le garam masala, le curcuma, le gingembre, la cannelle, le sirop d’érable et le lait de coco. Mélanger pour que la sauce soit homogène. Réduire le feu et ajouter les noix de cajou mixées. Remettre les morceaux de tofu dans la sauce juste le temps de les réchauffer et de les enrober de sauce. Servir avec un riz et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser 300 g de tofu sans changer les proportions de la sauce pour obtenir 3 portions.
**Il est possible d’omettre la levure alimentaire si vous n’en avez pas.

Et vous, y a-t-il une tasse favorite (ou autre) chez vous?

Remplacer les oeufs…

Vous êtes vous déjà demandé par quoi remplacer des oeufs dans une recette? En général, si l’on n’a pas d’intolérance ou d’allergie aux oeufs, on se pose rarement la question. Cependant, il arrive que nous manquions d’oeufs pour une recette et pour diverses raisons nous n’avons pas envie ou la possibilité d’aller en acheter et c’est là, que cette question apparaît dans notre esprit. À force de lire des choses à gauche à droite, j’ai quelques idées pour vous si vous veniez à vous poser cette question. Pour un oeuf, il faut compter environ 4 cuillères à soupe de substituant.

Un des classiques chez les végétaliens est l’oeuf de lin (ou de chia) : il faut mélanger 1 cuillère à soupe de graines de lins moulues avec 3 cuillères à soupe d’eau. Vous connaissez peut-être également l’aquafaba, l’eau des pois chiches en conserve qui permet de remplacer les blancs d’oeufs montés en neige.

Après, il y a plein d’autres produits qui peuvent remplacer les oeufs et qui se trouve probablement chez vous : le yogourt, la crème sure, la compte de fruits, une banane écrasé ou tout simplement de l’eau. Pour ce dernier, sachez qu’il ne faut pas avoir à remplacer plus d’un oeuf dans la recette pour s’éviter des déconvenues. Récemment, j’ai également découvert qu’on pouvait remplacer un oeuf par un mélange d’eau et de fécule. Comme quoi, les possibilités pour remplacer un oeuf sont beaucoup plus nombreuses qu’on pourrait le croire!

Aujourd’hui, je vous propose donc une recette de biscuits au chocolat sans produit laitier, sans gluten et sans oeuf. Cette recette est très intéressante, car omis la farine sans gluten, la plupart des ingrédients se trouvent probablement dans votre demeure. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 14, numéro 1.

Biscuits au chocolat sans...
Biscuits au chocolat sans…
Pour 15 biscuits

¾ de tasse ou 105 g de farine sans gluten*
½ tasse ou 52 g de cacao
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
¼ cuillère à thé de sel
2 cuillères à soupe ou 18 g de fécule de maïs ou de maïzena
3 cuillères à soupe ou 45 g d’eau
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 120 g de cassonade
⅓ de tasse ou 70 g d’huile de canola ou de colza
150 g (5 onces) de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin.

Hacher le chocolat. Prélever 2 cuillères à soupe de chocolat haché.

Dans un bol, mélanger la farine, le cacao, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un petit contenant, délayer la fécule de maïs dans l’eau.

Dans un dernier bol, fouetter l’huile et la cassonade. Incorporer la préparation de farine, puis la fécule délayer dans l’eau. Ajouter le chocolat, sauf les 2 cuillères à soupe réservées.

Prélever environ 2 cuillères à soupe de pâte et la déposer sur la plaque de cuisson pour créer les biscuits. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Répartir un peu de chocolat réservé sur chaque biscuit. Enfourner et cuire pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que les côtés soient fermes et que le centre soit encore légèrement mou. Laisser les biscuits refroidir sur la plaque. Déguster avec gourmandise.

*Si vous n’avez pas de souci avec le gluten, il est possible de réaliser cette recette avec de la farine de blé.

Et vous, connaissez-vous d’autres astuces pour remplacer les oeufs dans une recette?