Mois : février 2018

Je crois, je pense, je ne sais pas

Il y a quelques temps, j’ai préparé une tarte aux légumes et comme souvent, j’avais un restant de pâte. Plutôt que de l’oublier au réfrigérateur, j’ai décidé de l’employer sans attendre pour faire un dessert. J’ai beaucoup aimé cette tarte, mais impossible de me rappeler quelle recette j’ai utilisée pour la pâte! J’ai l’impression que j’avais fait la pâte avec de l’huile… mais peut-être pas.

Alors au lieu de me torturer la tête, je vous propose simplement la recette de tarte. Libre à vous d’utiliser la pâte qui vous plaît : brisée, sucrée, sablée, etc. J’ai pris cette recette dans La Cuisine de Bernard.

Tarte aux noix, miel, cannelle et chocolat
Tarte aux noix, miel, cannelle et chocolat
Pour 8 personnes

1 pâte à tarte brisée ou sucrée*
½ tasse et 2 cuillères à thé ou 110 g de sucre
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 270 g de miel
2½ cuillères à soupe ou 20 g de farine
½ cuillère à thé de cannelle moulue
3 oeufs
¼ de tasse et 1 cuillère à thé ou 60 g de beurre non salé,
  fondu
1 pincée de sel
1½ tasse ou 170 g de noix de Grenoble
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de pépites
  de chocolat**

Préchauffer le four à 170°C (340°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte en un disque et la foncer dans un moule à tarte d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre. Réserver la pâte au réfrigérateur le temps de préparer la garniture.

Dans un bol, mélanger le sucre, le miel, la farine, la cannelle et le sel. Ajouter les oeufs, puis le beurre fondu. Incorporer les noix de Grenoble et les pépites de chocolat. Verser la garniture dans la pâte à tarte.

Enfourner la tarte et cuire pendant 35 à 40 minutes ou jusqu’à ce que le centre de la tarte soit figé : il ne doit pas trembler quand l’on bouge la tarte. Laisser totalement refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Personnellement, je préfère la pâte brisée. Pour les recettes de pâte, vous pouvez utiliser celle-ci ou celle-là.
**Il est possible de mettre plus de pépites de chocolat.

Et vous, variez-vous souvent votre recette de pâte à tarte?

Spectacles de gym

En fin de semaine, j’assistais à mes premiers spectacles de gym. Mon chéri en ayant fait étant jeune, il tenait absolument à ce que Mini-nous s’initie à la gym. Heureusement, Mini-nous aime bien cette activité extra-scolaire. Mais quelle fin de semaine… ou comment épuiser un enfant! Survolté, décris assez bien Mini-nous pendant les dernières heures entre la répétition générale, le premier et le second spectacle. Il y a aussi quelques heures de sommeil qui manquent (pour Mini-nous), mais nous en verrons bien les conséquences dans les prochains jours!

Pour une fin de semaine bien active ou un soir de semaine pressé, des petites escalopes sont toujours les bienvenus. Dans cette recette, elles sont cuites au four. Cette recette est tirée du livre Famille futée 3.

Escalopes de poulet citronnées
Escalopes de poulet citronnées
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
Un peu d’huile d’olive (facultatif)
½ tasse ou 30 g de panko
½ cuillère à soupe d’origan séché*
2 pincées de sel
1 pincée de piment de Cayenne moulu
½ citron
1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
Poivre

Préchauffer le four à 220°C (425°F). Tapisser une plaque de cuisson de papier parchemin. Badigeonner, si désiré, d’un peu d’huile d’olive.

Couper deux fois les poitrines de poulet dans l’épaisseur pour obtenir 3 escalopes par poitrines.

Dans un bol, mélanger la panko, l’origan, le sel et le piment de Cayenne. Ajouter le zeste du demi-citron et poivrer généreusement.

À l’aide d’un pinceau, badigeonner des deux côtés les escalopes de poulet avec la moutarde de Dijon. Enrober chaque escalope de panko assaisonnée et les déposer sur la plaque de cuisson légèrement huilé.

Couper le citron zesté en quartiers et les déposer sur la plaque de cuisson avec les escalopes. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. À la sortie du four, servir avec une sauce de votre choix ou avec le citron chaud et déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer l’origan par un mélange d’herbes de Provence ou à l’italienne.

Et vous, est-ce que vos enfants ont des activités extra-scolaires?

Pas de gâteau à la poire!

En regardant l’index des recettes de mon blog, je me suis aperçu qu’il n’y avait pas de gâteau à la poire. Pourtant dans ma tête, j’ai l’impression d’en avoir fait à quelques reprises. Il faut dire, que je ne m’améliore pas et que j’ai toujours de la difficulté à prévoir des desserts aux poires… Les pommes entrent beaucoup plus facilement dans ma cuisine!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de gâteau à la poire et aux pépites de chocolat. Je me suis servie de la recette d’Isabelle du joli blog Pourquoi pas…??.

Gâteau au poire et aux pépites de chocolat
Gâteau au poire et aux pépites de chocolat
Pour 6 à 8 personnes

1 poire
⅓ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 80 g de beurre salé,
  tempéré
½ tasse ou 100 g de cassonade
2 oeufs
1 tasse ou 140 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 cuillère à thé d’extrait de vanille*
40 g (1,5 onces) de chocolat noir ou au lait**

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule rectangulaire d’environ 20 cm par 8 cm (8 pouces par 3 pouces).

Éplucher, épépiner et couper en cubes d’environ 1 cm de côté la poire. Hacher le chocolat en petits morceaux.

Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange pâlisse. Incorporer un à un les oeufs. Ajouter l’extrait de vanille. Incorporer la préparation de farine, la poire et les morceaux de chocolat. Verser la pâte dans le moule.

Enfourner et cuire pendant 55 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir 10 minutes avant de démouler. Laisser totalement refroidir, idéalement sur une grille à pâtisserie. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer l’extrait de vanille par 2 cuillères à soupe de rhum.
**Plutôt que du chocolat, vous pourriez ajouter ¼ de tasse ou 35 g des grués de cacao.

Et vous, est-ce que vous êtes plutôt desserts aux pommes ou aux poires?

À la recherche d’un restaurant…

La fin de semaine dernière, nous étions à Londres en amoureux. Comme nous sommes de bons marcheurs, au moment des repas, nous marchions au hasard en espérant trouver une carte selon notre envie du moment. Le premier soir, nous étions dans le Soho et nous cherchions un restaurant asiatique : nous avons trouvé assez rapidement le Busaba même si nous n’étions pas dans la quartier asiatique. Le lendemain pour dîner, nous avons beaucoup plus cherché. Nous sommes partie du London Eye et nous avons traversé la Tamise par le Waterloo Bridge. Nous pensions d’abord rentrer à l’hôtel avant dîner, puis nous avons changé d’avis… Le début d’une longue quête puisque nous voulions un endroit qui servait un fish and chips! Nous avons croisé des restaurants asiatiques, des italiens, des tonnes de Prêt à manger et autres, mais pour un fish and chips, ce n’était pas gagné. Au final, nous avons trouvé un petit pub avec à la carte le fish and chips tant désiré. Je n’ai pas relevé le nom de l’endroit, mais c’était vraiment un endroit sympathique où nous avons mangé sur une table minuscule assis sur des tabourets. En après-midi, nous étions à Twickenham pour assister au match de rugby (une expérience que j’ai adoré) et en rentrant, nous voulions qu’une chose : manger au chaud! Nous sommes allés dans un Spaghetti House : bon, rapide et satisfaisant. Bref, la prochaine fois que nous irons à Londres, nous sortirons un peu plus souvent le natel (ou cellulaire) pour trouver des restaurants plus efficacement!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de poulet style shawarma. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 15, numéro 8.

Poulet style shawarma express
Poulet style shawarma express
Pour 3 personnes

300 g de poitrines ou de hauts de cuisses de poulet
  désossés et sans la peau
1 oignon
2 gousses d’ail
1 cuillère à soupe de jus de citron
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à thé de curry
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
¼ de cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
¼ de cuillère à thé de sel

Couper le poulet en lanières.

Émincer l’oignon et hacher l’ail.

Dans un bol, mélanger le jus de citron, l’huile d’olive, le curry, la cannelle, le piment de la Jamaïque et le sel. Ajouter les lanières de poulet, l’oignon et l’ail. Mélanger et laisser macérer pendant 5 minutes ou toute une nuit.

Chauffer une poêle anti-adhésive à feu élevé. Quand la poêle est bien chaude, ajouter le poulet ainsi que la marinade dans la poêle et cuire pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit.

Servir le poulet avec du riz ou dans un pain pita avec de l’hummus et les garnitures de votre choix. Déguster avec plaisir.

Et vous, quand vous êtes à l’étranger, est-ce que vous cherchez longtemps ou pas des endroits pour vous restaurer?

Carnaval, mardi gras, Saint-Valentin, vacances scolaires, etc.

Moi avec toutes ces évènements, je ne sais plus où donner de la tête! Heureusement pour moi, mon menu du 14 février est devenu une tradition et ce n’est pas cette fois que je vais y déroger : l’an prochain, il faut même que je pense à doubler la recette! Pour le dessert, j’avais songé à faire un gâteau au chocolat, mais vu le ciel bleu, j’ai préféré partir avec Mini-nous sur une piste de luge. Mais de retour à la maison, l’énergie est plutôt restée en altitude! Demain, je préparai un dessert avec du chocolat… ou pas!

Pour l’occasion, je vous propose une recette de mikados ou pocky. Je me suis inspirée de la recette de Pure gourmandises.

Mikados ou pocky maison
Mikados ou pocky maison
Pour 100 biscuits*

½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 125 g de beurre non salé,
  tempéré
¾ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 125 g de sucre glace
1 oeuf
½ cuillère à thé d’extrait de vanille (facultatif)
5 cuillères à soupe ou 50 g de poudre d’amandes**
1¾ et 1 cuillère à soupe ou 250 g de farine
1 pincée de sel
300 g (10½ onces) de chocolat noir ou au lait***

Dans un bol, mélanger le beurre avec le sucre glace, l’extrait de vanille et l’oeuf. Incorporer la poudre d’amandes, la farine et le sel. Travailler la pâte avec les mains jusqu’à ce qu’elle soit lisse qu’il soit possible de faire un boule.

Pour façonner les mikados, il y a plusieurs techniques. Première possibilité, déposer la pâte dans une poche à pâtisserie muni d’une douille lisse d’environ 6 mm (¼ de pouce) de diamètre. À l’aide de la poche à pâtisserie, pocher des biscuits sur des plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin. Réfrigérer les biscuits 20 minutes avant de les cuire.

Deuxième technique, utiliser un hachoir avec une embout pour les biscuits. Pousser la pâte dans le hachoir et Détailler les biscuits à la longueur désirée. Déposer les biscuits sur des plaques de cuisson recouvertes de papier parchemin et réfrigérer les biscuits 20 minutes avant de les cuire.

La troisième solution, réfrigérer la pâte préalablement emballée dans une pellicule plastique pendant au moins 1 heure. Détailler des morceaux de pâte et façonner des boudins fins. Déposer les biscuits sur une plaque de cuisson.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Enfourner une plaque de biscuits à la fois et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient légèrement dorés. Cuire tous les biscuits et les laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat, le tempérer si désiré, et le verser dans un contenant haut et étroit. Tremper un à un des biscuits dans le chocolat et le laisser figer à température ambiante. Conserver dans une boîte qui ferme hermétiquement et grignoter avec gourmandise.

*Le nombre de biscuits variera en fonction de la technique employée pour les façonner.
**Il est possible de remplacer la poudre d’amandes par la poudre de noisettes.
***Comme moi, il est possible de faire une partie avec du chocolat noir et une autre partie avec du chocolat au lait.

Bonne journée!