Mois : août 2017

Rentrée scolaire

Comme beaucoup de parents, je vais vivre la rentrée scolaire pour la première fois depuis la fin de mes études et je vais devoir intégrer une nouvelle routine. Comme beaucoup moins de parents, je vais également découvrir un nouveau système scolaire. Malgré mes nombreuses années en Suisse, je trouve toujours curieux que le mercredi après-midi soit sans école pour les enfants. Je crois que je vais surmonter ce choc culturel que ce soit cette année ou dans les années à venir.

Aujourd’hui, je vous présente une tarte au citron glacée. Dès que j’ai vu cette recette sur le site de Trois fois par jour, je savais qu’elle ferait partie de mon menu du 1er août.

Tarte glacée au citron
Tarte glacée au citron
Pour 8 personnes

Croûte
½ tasse ou 65 g de chapelure de biscuits Graham
  ou de biscuits style digestives réduits en chapelure
½ tasse ou 95 g de noix de coco râpée non sucrée
½ tasse ou 65 g de poudre d’amandes
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, fondu
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux

Garniture
2 citrons
½ tasse ou 166 g de miel
2 oeufs
2 jaunes d’oeufs
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, froid et coupé en cubes
2 tasses ou 340 g de crème glacée à la vanille*

Croûte
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la chapelure de biscuits, la noix de coco, la poudre d’amandes, la cassonade et le beurre fondu. Verser ce mélange dans un moule à tarte de 23 cm (9 pouces) de diamètre. Presser le mélange sur les côtés et le fond du moule pour former la croûte. Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Laisser totalement refroidir.

Garniture
Prélever le zeste de l’un des citrons et le déposer dans un petit chaudron. Presser les deux citrons et verser le jus dans le chaudron avec les zestes. Ajouter le miel, les oeufs et les jaunes d’oeufs. Fouetter pour homogénéiser la préparation. Déposer le chaudron sur un feu moyen-vif et cuire jusqu’à ce que le mélange épaississe en brassant continuellement. Quand la préparation a épaissi, retirer le chaudron du feu et incorporer graduellement le beurre, un ou deux cubes à la fois, en fouettant constamment. Verser la crème au citron dans un bol et couvrir d’une pellicule plastique directement apposée sur la crème. Réfrigérer pendant au moins 1 heure**.

Sortir la crème glacée du congélateur et la déposer dans un bol. À l’aide d’une spatule, diviser la crème glacée en plusieurs morceaux pour l’aider à ramollir rapidement. Quand la crème glacée est souple, incorporer la crème au citron et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Verser la garniture dans la croûte et lisser la surface. Placer au congélateur pendant au moins 4 heures. Après ce temps, couvrir la tarte d’une pellicule plastique si elle doit attendre encore plusieurs heures avant d’être servie. Rincer un couteau sous de l’eau très chaude et découper la tarte. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez utiliser une autre saveur de crème glacée qui se marie bien avec le citron. Vous pouvez également utiliser une crème glacée faite maison.
**Cette étape est facultative, mais laisser quand même tiédir quelques minutes la crème au citron avant de l’incorporer à la crème glacée.

Et vous, que pensez-vous des mercredis après-midi sans école pour les enfants?

La cuisson des céréales… ce n’est pas toujours simple

Il est agréable de varier ses accompagnements et de troquer la classique purée de pommes de terre par des céréales. De plus, le choix est de plus en plus grand dans les épiceries : riz de toutes les sortes, orges perlés, millets, quinoa, etc. C’est toujours agréable de découvrir un nouveau produit… sauf que le mode de préparation sur les emballages est rarement fiable. Par exemple sur un paquet d’orge perlé, il proposait de cuire l’orge pendant 25 minutes. J’ai éclaté de rire. Vous pouvez essayer, mais je vous garantis que le résultat sera très « al dente ». Une fois que j’étais pressée et que je n’avais pas encore l’habitude de cuire du riz basmati, j’ai suivi les instructions sur la boîte : le truc à ne jamais faire! Je vous jure, c’était immangeable. Bref quand l’on souhaite découvrir une nouvelle céréale, consultez une source qui est fiable et qui ne vous a jamais déçu.

Aujourd’hui, je vous propose une salade avec du riz sauvage. J’ai pris cette recette sur le site de Ricardo cuisine, elle se trouve également dans le magazine Ricardo volume 1, numéro 1 (un des rares numéros que je n’ai pas).

Salade de riz à la mangue et au poivron
Salade de riz à la mangue et au poivron
Pour 8 personnes

⅓ de tasse ou 70 g de riz sauvage*
⅔ de tasse ou 140 g de riz basmati
⅓ de tasse ou 70 g d’huile végétale
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
2 oignons verts
1 poivron rouge
1 mangue**
Sel et poivre

Rincer le riz sauvage sous de l’eau froide. Déposer le riz dans une casserole, couvrir d’eau et saler. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser cuire pendant 35 minutes ou jusqu’à ce que le riz soit tendre. Égoutter le riz et le laisser refroidir.

Rincer le riz basmati sous l’eau froide. Déposer le riz dans une casserole, ajouter au minimum 1⅓ tasse ou 335 g d’eau et saler. Porter à ébullition, couvrir la casserole et réduire le feu. Laisser cuire pendant 10 minutes. Égoutter le riz au besoin, l’égrener avec une fourchette et le laisser totalement refroidir. Pour refroidir plus rapidement les riz, rincer les sous l’eau froide.

Préchauffer le four à grill (broil).***

Couper le poivron en deux dans la longueur, retirer les graines et les membranes blanches. Déposer les morceaux de poivron sur une plaque légèrement huilé, la peau vers le haut et enfourner dans la partie supérieure du four. Surveiller la cuisson et cuire jusqu’à ce que la peau soit noir. Retirer les poivrons du four et les déposer dans un plat. Refermer le plat avec un couvercle ou une pellicule plastique. Laisser tiédir 10 à 15 minutes. Retirer la peau des poivrons. Couper en petits dés la chair dénuée de peau.

Éplucher et couper en petits dés la mangue. Ciseler les oignons verts.

Dans un bol, mélanger les riz, le poivron, la mangue et les oignons verts. Réserver au frais.

Dans un petit bol, mélanger l’huile, le vinaigre et la moutarde. Saler et poivrer. Au moins 1 heure avant de servir, verser la vinaigrette sur la salade, mélanger et laisser reposer à température ambiante.

Déguster avec plaisir.

*Pour cette recette, il est possible de n’employer qu’une sorte de riz. À vous de choisir.
**Il est possible de remplacer la mangue par des pêches.
***J’ai fait griller le poivron pour retirer la peau, mais libre à vous d’omettre cette étape.

Et vous, avez-vous déjà eu une mauvaise expérience en suivant les instructions de cuisson sur un emballage?

La rareté des pépites roses…

Le 31 juillet, j’avais une très longue liste d’épicerie. Pour m’assurer de rien oublier, j’avais même pris un stylo pour tracer au fur et à mesure les articles que je glissais dans mon panier. Rendu au bas de ma liste, j’avais un item manquant : les framboises! Je ne sais pas pourquoi, mais cette année, je tenais absolument à faire un dessert avec des framboises. Alors au programme de l’après-midi, j’ai mis la chasse aux pépites roses, aux framboises. Je peux vous dire qu’elles étaient rares, c’est seulement après trois épiceries que j’ai pu mettre la mains sur des barquettes de framboises!

Avec les framboises, j’ai réalisé un mousse. Elle est très simple et rapide à faire. En plus, cette recette se décline avec d’autres fruits! J’ai pris la base de la recette sur le blog de Carine, Chic, Chic, Chocolat.

Mousse aux framboises
Mousse aux framboises
Pour 8 personnes*

Mousse
2 tasses ou 340 g de framboises**
1 tasse ou 300 g de lait condensé sucré
1 tasse ou 250 g de crème à 35 % ou entière
Quelques gouttes de jus de citron

Sauce aux framboises (facultatif)
⅓ de tasse ou 90 g de coulis de framboises
½ cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
Sucre au goût

Mousse
Rincer les framboises et les déposer dans le bol d’un robot muni d’une lame en « s »***. Mixer les framboises pour obtenir une purée. Tamiser la purée de framboises pour retirer les pépins. Ajouter quelques gouttes de jus de citron au coulis de framboises.

Mesurer ½ tasse et 1 cuillère à soupe ou peser 140 g de coulis de framboises, puis le verser dans un bol. Ajouter le lait condensé sucré et mélanger.

Dans un autre bol, fouetter la crème jusqu’à la formation de pics fermes. À l’aide d’une spatule, incorporer délicatement la crème fouettée à la préparation de framboises. Verser la mousse dans des verrines. Placer les mousses au réfrigérateur pendant au moins 3 heures.

Sauce aux framboises
Mesurer ou peser le restant de coulis de framboises utilisé pour la mousse. Verser le coulis dans un chaudron. Au goût et au besoin, ajouter un peu de sucre au coulis. Incorporer la fécule de maïs. Chauffer le mélange jusqu’à ébullition en brassant régulièrement. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait légèrement épaissi. Verser dans un bol, couvrir d’une pellicule plastique et réfrigérer.

Au moment de servir, verser un peu de sauce aux framboises sur la mousse. Déguster avec gourmandises.

*J’ai réussi à faire 14 petites verrines, mais les portions étaient vraiment très petites. Cependant après le buffet du 1er août, les gens ont généralement envie d’un truc léger et en prime, j’avais un deuxième dessert.
**Vous pourriez utiliser la purée d’un autre fruit : bleuets (myrtilles), fraises, mûres, etc. Il est également possible de réaliser la recette en utilisant du jus de citron, de lime, de pamplemousse… Dans ce cas, utilisez ½ tasse ou 125 g de jus et omettez les gouttes de jus de citron.
***Vous pouvez également utiliser un robot de type « blender » ou un pied-mélangeur pour cette étape. Si vous êtes plus patient, une simple fourchette suffit également.

Et vous, quel est le fruit que vous avez eu de la difficulté à trouver à l’épicerie?

Quand même pas mal de Ricardo…

Ayant choisi mon menu du 1er août un peu tardivement, je me suis tournée vers mes sources de confiance. Avec le recul, je me rends compte que j’ai choisi plusieurs recettes de Ricardo. C’est particulièrement vrai pour les salades. Ces éléments sont à chaque fois choisis en dernier : alors comme je n’ai pas d’idée, je vais sur le site de Ricardo cuisine.

Cette année, j’ai fait une salade de pommes de terre et j’en ai même mangé! D’un autre côté, la salade de pommes de terre est la plus facile à apprivoiser quand on n’aime pas ce met. La vinaigrette est délicieuse et pourrait peut-être servir de trempettes pour des crudités. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 12, numéro 8.

Salade de pommes de terre et vinaigrette crémeuse aux herbes
Salade de pommes de terre et vinaigrette crémeuse aux herbes
Pour 4 à 6 personnes

4 tasses ou 1 kilo de pommes de terre grelots
2 tasses ou 70 g d’herbes fraîche (ciboulette, persil,
  basilic, coriandre, etc.)*
2 cuillères à soupe de mayonnaise
2 cuillères à soupe de crème sure ou de demi-crème acidulée
2 cuillères à soupe de pesto
½ lime
Sel et poivre

Dans une grande casserole, déposer les pommes de terre et les herbes. Saler et couvrir d’eau. Porter à ébullition et laisser cuire pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que les pommes de terre soient tendres. Égoutter et jeter les herbes. Rincer brièvement les pommes de terre sous l’eau froide. Laisser tiédir et si désiré, éplucher les pommes de terre.

Dans un bol, mélanger la mayonnaise, la crème sure, le pesto et le zeste de la demi-lime. Saler et poivrer. Réserver la vinaigrette.

Couper les pommes de terre en deux ou en quatre. Ajouter la vinaigrette et bien mélanger. Conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir et déguster avec plaisir.

*Préférez les herbes tendres. Les herbes à tiges dures comme le romarin, le thym, la sauge, l’estragon parfument beaucoup, utilisez-les avec parcimonie.

Et vous, êtes-vous des adeptes ou non des salades?

Le lendemain du 1er août…

Dans les prochaines semaines, je vais vous présenter plusieurs recettes issus de mon menu du 1er août. Pour l’instant, je préfère prendre un peu de temps pour moi.

Je vous propose une recette de pâte à biscuits que j’ai utilisé pour faire une croûte à tarte. Une fois, je l’ai garnie d’une crème à la vanille et l’autre fois, d’une garniture aux fraises. Bref, les possibilités de garniture sont infinies. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo spécial : « Nos meilleurs biscuits ».

Pâte à tarte biscuit aux brisures de chocolat
Pâte à tarte biscuit aux brisures de chocolat
Pour 2 tartes

2¾ tasses ou 385 g de farine
¼ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ cuillère à thé de sel
1 tasse ou 220 g de beurre non salé, tempéré
1¼ tasse ou 250 g de sucre
2 cuillères à thé d’extrait de vanille* (facultatif)
1 oeuf
¾ de tasse ou 135 g de pépites de chocolat miniatures**
60 g (2 onces) de chocolat blanc***

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer 1 moule à tarte de 23 cm (9 pouces) de diamètre.

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre et l’extrait de vanille. Incorporer l’oeuf et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Ajouter la préparation de farine et bien mélanger. Incorporer les pépites de chocolat.

Diviser la pâte en deux. Emballer une moitié dans une pellicule plastique et la placer au congélateur pour une utilisation future****.

Avec les mains, presser la pâte restante dans le moule à tarte en veillant à faire la croûte la plus fine possible. Retirer l’excédent de pâte. Couvrir d’une feuille de papier parchemin la pâte et déposer des haricots ou des pois secs. Enfourner la pâte à tarte et cuire pendant 12 minutes. Retirer la feuille de papier parchemin et les haricots secs. Poursuivre la cuisson pendant 4 à 8 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit légèrement dorée. Laisser totalement refroidir.

Avec les chutes de pâte, façonner des boules de même taille et les déposer sur une plaque de cuisson. Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes pour obtenir des biscuits avec des bords légèrement dorés.

Hacher finement le chocolat blanc et le déposer dans un bol d’un bain-marie. Faire fondre le chocolat. Retirer le bol du bain-marie quand le chocolat est totalement fondu. À l’aide d’un pinceau, badigeonner l’intérieur de la pâte à tarte. Laisser le chocolat figer. Garnir la tarte avec la garniture de votre choix et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez remplacer l’extrait de vanille par un zeste d’agrume ou une autre épice (cannelle, cardamome, gingembre, etc,)
**Si vous n’avez pas des pépites de chocolat miniatures, n’hésitez pas à utiliser du chocolat que vous hacher en dés fin ou à hacher les pépites de chocolat que vous avez. Si votre chocolat est coupé trop gros, il sera difficile d’avoir une croûte fine.
***Il vous faudra peut-être un peu plus de chocolat pour badigeonner le fond des deux tartes. Commencez avec 30 g (1 once) de chocolat fondu et vous verrez selon votre dextérité si vous en avez besoin de plus ou non.
****Je vous suggère de faire congeler la moitié de la pâte, mais libre à vous de préparer deux croûtes ou de faire une croûte et une fournée de biscuits. Pour utiliser la pâte, pensez à la sortir du congélateur et à la laisser décongeler au réfrigérateur pendant 1 nuit.

Et vous, avez-vous déjà détourné une recette pour faire une pâte à tarte?