Mois : juillet 2017

Touristes…

Il y a quelques temps, nous sommes allés séjourner chez mes parents. Pour la première fois, nous avons pris tous les deux nos espadrilles pour aller courir ensemble. L’expérience fut agréable. Par contre, nous avions l’impression d’être des touristes! Nous n’avons jamais croisé d’autres coureurs dans cette ville. Il faut dire que ma ville d’origine est très calme (ce qui est quand même fort agréable) et que la moyenne d’âge est assez élevée.

Pour aujourd’hui, je vous propose une petite recette de muffins. Je crois que je n’abuse pas de ce genre de recette : la dernière que je vous ai proposé date déjà d’un an! Il s’agit de muffins verts que j’ai fait à plusieurs reprises sans avoir le temps de les prendre en photo. Cette recette est tirée du premier livre de Trois fois par jour.

Muffins au matcha et aux amandes
Muffins au matcha et aux amandes
Pour 8 à 12 muffins*

1¾ tasse ou 245 g de farine
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 40 g de poudre d’amandes
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
2 cuillères à thé de thé matcha
1 tasse ou 250 g de lait ou de lait d’amande
¼ de tasse ou 55 g de beurre salé**, fondu
1 oeuf
½ tasse ou 90 g de pépites de chocolat blanc
½ tasse ou 80 g de pâte d’amande coupée en petits cubes*** (facultatif)

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Déposer des caissettes de papier dans les alvéoles d’un moule à muffin.

Dans un grand bol, mélanger la farine, la cassonade, la poudre d’amandes, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le thé matcha.

Dans un second bol, fouetter le lait, le beurre et l’oeuf jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Verser les ingrédients liquides sur la préparation de farine. Mélanger juste assez pour humecter les ingrédients secs. Incorporer les pépites de chocolat et la pâte d’amande.

Répartir la pâte dans les caissettes en papier et enfourner pendant 12 à 15 minutes ou jusqu’à ce que le centre des muffins soient presque ferme. Laisser totalement refroidir avant de démouler. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de muffins dépendra de la taille des empreintes de votre moule.
**Si vous utilisez du beurre non salé, il faut ajouter 2 grosse pincée de sel.
***Ceci est mon petit ajout.

Et vous, habitez-vous une ville calme?

La mémoire, un outil qui altère…

Pendant la semaine, j’avais eu des idées pour mon menu de la fin de semaine et je l’ai noté sur un bout de papier pour être certaine de m’en souvenir. C’est extrêmement rare que je planifie les repas… même si j’aimerais prendre cette habitude. J’avais noté une recette sans retourner la relire, alors qu’il y avait bien longtemps que je n’avais pas consulté ce livre. Je me souvenais que la recette demandait du poulet, des oignons et un mélange d’épices. Je ne vous dis pas ma tête quand j’ai ouvert le livre pour préparer le repas et que j’ai vu que c’était un poulet mijoté et non un poulet rôti! Voilà un souvenir qui était légèrement altéré…

Comme j’avais en tête et envie d’un poulet rôti, j’ai seulement regardé la liste des ingrédients pour m’inspirer et faire comme il me plaisait par la suite. Le résultat m’a bluffé : le poulet rôti était délicieux et cette recette deviendra une base à décliner avec d’assaisonnement. Promis, la prochaine fois, j’essayerai une recette telle quelle du livre Les règles d’or des épices.

Poulet rôti au berbéré
Poulet rôti au berbéré
Pour 6 personnes

Poulet
1 poulet d’environ 1,5 kg (3,3 lbs)*
½ lime**
2 cuillères à thé de berbéré (mélange d’épices éthiopien)***
1 oignon
1 tasse ou 250 g d’eau

Sauce
3 gousses d’ail
2 pincées de berbéré
2 cuillères à thé d’huile d’olive
¼ de tasse ou 60 g de vin blanc
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
¼ de tasse ou 62 g de crème à cuisson ou demi-crème
½ cuillère à thé de fécule de maïs
Sel et poivre

Poulet
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un mortier, moudre le berbéré. Réserver.

Éplucher l’oignon et le couper en rondelles. Déposer les rondelles d’oignons dans un plat allant au four avec des bords assez haut et dans lequel le poulet entre.

Déposer le poulet sur une planche à découper et le déficeler, au besoin. Saler généreusement la surface du poulet et un peu l’intérieur. Avec la lime, frotter le poulet avec le côté coupé vers la chair pendant 3 minutes. Saupoudrer le poulet, l’extérieur et l’intérieur, du berbéré. Déposer le poulet dans le plat de cuisson sur les rondelles d’oignon. Presser le jus de lime sur le poulet. Si désiré, glisser le morceau de lime à l’intérieur du poulet. Ajouter l’eau autour du poulet. Enfourner et cuire pendant 1 h 15 ou jusqu’à ce que l’os de la cuisse se détache facilement à effectuant une torsion.

Sauce
Éplucher et couper en deux les gousses d’ail.

Dans une petite casserole, verser l’huile. Ajouter les gousses d’ail et le berbéré, puis chauffer à feu moyen.

Lorsque les gousses d’ail sont dorées, déglacer avec le vin blanc. Laisser réduire presque à sec. Ajouter le bouillon de poulet et laisser réduire d’un tiers.

Délayer la fécule de maïs dans la crème. Ajouter ce mélange à la sauce. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce ait légèrement épaissi. Saler et poivrer au goût. Filtrer la sauce si désiré. Réserver la sauce jusqu’à ce que le poulet soit cuit.

Quand le poulet est cuit, le découper et le servir avec la sauce. Déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un poulet plus gros. Pensez simplement à allonger le temps de cuisson.
**Vous pourriez utiliser un demi-citron ou, pour pourquoi pas, une demi-orange.
***J’ai utilisé le mélange berbéré éthiopien d’Épice de cru. Il se compose de : piment, gingembre, cardamome, fenugrec, muscade, poivre noir, coriandre, cannelle, quatre-épices, adjwain, girofle, boutons de casse. Vous pourriez le remplacer par un autre mélange d’épices qui ne contient pas de sel : épices à viande, épices cajuns, épices à couscous (ou ras el hanout), mélange BBQ, etc. Cette recette est une base qui peut s’adapter selon vos envies et vos épices préférées.

Et vous, est-ce que votre mémoire vous joue des tours?

Au milieu des fruits…

Il n’y a que moi pour ne pas cuisiner les petits fruits alors qu’ils sont de plus en plus nombreux sur les étalages. Je ne vais pas nier que les framboises, les bleuets, les cerises, les mûres et les groseilles ne font pas l’unanimité à la maison. Ceci explique sans doute pourquoi je vous propose une tarte chocolatée en été!

Cette recette que je vous présente est tirée du livre Tartes d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Tarte flamande au chocolat
Tarte flamande au chocolat
Pour 8 personnes

Pralin
½ tasse ou 100 g de sucre
1 cuillère à soupe de beurre
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe d’eau
1½ tasse ou 225 g d’amandes effilées ou hachées*

Pâte brisée
2 tasses ou 250 g de farine
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, froid
1 pincée de sel
1 jaune d’oeuf
5 cuillères à soupe ou 75 g d’eau glacée
Garniture
¾ de tasse ou 180 g de crème 35 % ou entière
150 g (5 onces) de chocolat noir
2 cuillères à soupe de sucre
1 pincée de sel
1 oeuf

Pralin
Couvrir une plaque de cuisson de papier parchemin.

Dans une casserole, verser le sucre, le beurre, le sel et l’eau. Déposer la casserole sur un feu moyen-vif et cuire jusqu’à ce que le mélange bouille à gros bouillon. Ajouter les amandes et brasser sans arrêt pendant 4 à 5 minutes ou jusqu’à ce que les amandes prennent une couleur caramel. Verser le mélange sur la papier parchemin. À l’aide d’une fourchette, en faisant attention de ne pas toucher le mélange brûlant, étaler les amandes pour former des petits amas. Laisser totalement refroidir. Casser et réserver dans un contenant qui ferme hermétiquement.

Pâte brisée
Dans un bol, mélanger la farine et le sel. Incorporer le beurre dans le mélange de farine à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Ajouter le jaune d’oeuf, puis l’eau glacée graduellement. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte presque homogène. Former un disque avec la pâte et l’emballer dans une pellicule plastique. Réfrigérer pendant au moins 30 minutes.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte en un disque et la foncer dans un moule à tarte d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre. À l’aide d’une fourchette, piquer le fond de la pâte. Réserver au congélateur pendant 30 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Déposer un bout de papier parchemin sur la pâte et garnir de haricots secs. Enfourner dans le bas du four et cuire pendant 20 minutes. Retirer le papier parchemin et les haricots secs. Remettre la tarte au four pendant 5 à 8 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit légèrement dorée. Laisser totalement refroidir la croûte.

Garniture
Préchauffer le four à 160°C (325°F).

Hacher finement le chocolat et réserver.

Dans une petite casserole, verser la crème et porter à ébullition à feu moyen. Lorsque la crème bout, retirer la casserole du feu. Incorporer le chocolat, le sucre et le sel. Quand le mélange est homogène, ajouter l’oeuf et fouetter sans attendre. Verser la garniture dans la pâte à tarte cuite.

Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que la garniture soit prise et luisante. Si la garniture se fissure, la retirer immédiatement du four. Laisser totalement refroidir. Conserver la tarte au réfrigérateur. Au moment de la servir, garnir généreusement de pralin. Déguster avec gourmandise.

*J’ai remplacé la moitié des amandes par des noix de Grenoble! Utilisez les noix qui vous font envie.

Et vous, quels fruits cuisinez-vous pendant l’été?

Retour de l’huile de sésame!

Il y a quelques années, j’avais découvert l’huile de sésame grillé. J’adorais le parfum, mais le goût est assez fort et mon chéri ne l’appréciait pas vraiment. Alors, j’ai pris l’habitude d’éviter cette huile. Récemment, je suis tombée sur une recette qui employait cette huile. En lisant les ingrédients, il me semblait difficile de l’omettre. Et comme la recette m’intriguait vraiment, je l’ai mise au menu. Je m’attendais à ce que mon chéri n’aime pas le repas et bien non, il m’a dit que c’était vraiment bon! Pour vérifier, j’ai refait une autre recette avec de l’huile de sésame grillé et là aussi, aucun problème. Il aura fallu quelques années, mais cette huile est de nouveau la bienvenue dans ma cuisine!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de boeuf coréen qui contient évidemment de l’huile de sésame. J’ai pris cette recette sur le site de Cuisine futée, parents pressés.

Boeuf coréen
Boeuf coréen
Pour 4 personnes

400 g de boeuf haché
1 cuillère à thé d’huile végétale*
¼ de tasse ou 50 g de cassonade
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe d’huile de sésame grillé
1 cuillère à thé de gingembre moulu
1 gousse d’ail
¼ de cuillère à thé de flocons de piment fort**
1 poire Bosc
Graines de sésame (facultatif)

Hacher finement l’ail. Râper la poire avec la pelure. Réserver.

Dans une poêle, verser l’huile végétale et chauffer à feu moyen-vif. Ajouter la viande et faire cuire pendant 5 minutes en prenant soin de l’égrainer. Après ce temps de cuisson, au besoin, égoutter la viande pour retirer le surplus de gras.

Réduire la température du feu à moyen et ajouter la cassonade, la sauce soja, l’huile de sésame, le gingembre moulu, l’ail, les flocons de piment et la poire râpée.

Bien mélanger et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la sauce soit complètement évaporée et que le boeuf soit doré et croustillant. Servir le boeuf sur un lit de riz*** et saupoudrer de graines de sésame.

*Vous pourriez omettre l’huile si vous cuisez votre viande dans une poêle anti-adhésive.
**Il est possible de remplacer les flocons de piment par du piment d’Alep, par exemple, ou une pâte de piment de votre choix.
***Vous pourriez servir le boeuf en wrap dans des feuilles de laitue avec un peu de riz.

Et vous, y a-t-il des aliments que vous avez exclus mais qui sont maintenant aimés?

Souvent la base

Récemment, j’ai eu envie de faire des madeleines. J’en ai donc profité pour tester une nouvelle recette. Je trouve assez incroyable ce « biscuit-gâteau » : on mélange toujours à peu près les mêmes ingrédients, mais le goût et la texture ne sont jamais les mêmes. D’un autre côté, je me rends également compte que j’ai un faible pour les parfumer à la vanille. Je crois que je devrais être un peu plus aventureuse avec les madeleines et vous proposer un parfum un peu plus original!

Pour les madeleines du jour, je vous présente la recette de Christophe Michalak issue de son livre Les desserts qui me font craquer.

Madeleines de Michalak
Madeleines de Michalak
Pour 24 madeleines

1 tasse ou 130 g de farine
1 pincée de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
Zeste de 1 citron*
1 gousse de vanille
3 oeufs
¾ de tasse ou 150 g de sucre
⅔ de tasse moins 1 cuillère à soupe ou 130 g de beurre
  non salé
½ cuillère à soupe ou 10 g de miel
½ tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g de sirop
  d’érable (facultatif)

Dans une petite casserole, faire fondre le beurre avec le miel. Retirer du feu et réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel

Dans un second bol, fouetter les oeufs avec le sucre et les zeste de citron. Couper la gousse de vanille en deux, gratter les grains et ajouter les grains au mélange d’oeufs. Incorporer le beurre fondu, puis le mélange de farine. Quand la préparation est homogène, couvrir la pâte d’une pellicule plastique et réfrigérer pendant au moins 12 heures.

Préchauffer le four à 200°C (400°F)**.

Beurrer et enfariner les empreintes d’un moule à madeleine si nécessaire. Remplir avec la pâte à madeleine les alvéoles aux trois quarts. Enfourner pendant 7 à 12 minutes ou jusqu’à ce que les madeleines soient bien dorées. À La sortie du four, démouler et les tremper dans le sirop d’érable***. Laisser totalement refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser le zeste de 2 citrons et omettre la vanille ou employer le zeste d’un autre agrume.
**La recette propose de cuire les madeleines à 180°C (350°F). Personnellement, je n’obtiens pas de belles madeleines en utilisant une température si base.
***Si vous aimez manger vos madeleines encore tiède, il n’est pas nécessaire de les tremper dans le sirop d’érable : la texture et le goût sont moins intéressants que quand elles sont totalement refroidies.

Et vous, avez-vous une recette originale de madeleines à me proposer?