Mois : juillet 2016

La veille du 1er août

C’est un peu étrange pour moi d’écrire un article la veille du 1er août. En général, je cuisine beaucoup pendant cette période. Heureusement, je planifie mes plats sur plusieurs jours et ainsi la tâche est beaucoup plus simple. Pour aujourd’hui, il ne me reste que la pâte à pain à préparer, alors aucune pression. Cependant demain, je me sentirais peut-être un peu plus débordée, mais certaines choses ne peuvent pas être apprêtées des heures d’avance.

En attendant, je vous laisse avec une recette de boulettes. J’ai pris cette recette chez Sara, Ma cuisine de tous les jours.

Boulettes de poulet « cordon bleu »
Boulettes de poulet « cordon bleu »
Pour 4-5 personnes

Boulettes
400 g de poulet haché*
¼ de tasse ou 60 g de chapelure
¼ de tasse ou 40 g de poudre d’amandes
½ cuillère à soupe d’herbes séchées (de Provence,
  à l’italienne, etc.)
1 oeuf
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
3 tranches de jambon à sandwich**
Fromage au choix en quantité suffisante

Sauce
1 cuillère à soupe de beurre
1 cuillère à soupe de farine
¼ de tasse ou 60 g de vin blanc
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
½ tasse ou 125 g de lait
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
1 cuillère à thé de jus de citron
Sel et poivre

Boulettes
Préchauffer le four à 220°C (425°F).

Couper les tranches de jambon en petits carrés. Déposer le jambon dans un bol et ajouter le poulet haché, la chapelure, la poudre d’amande, les herbes séchées, l’oeuf et la poudre d’oignon. Saler, poivrer et bien mélanger le tout. Façonner entre 16 et 20 boulettes. À l’aide du pouce, créer un trou dans chaque boulettes. Réserver.

Couper le fromage en cubes. Ne les tailler pas trop gros pour qu’ils puissent être totalement enrobés dans vos boulettes. Déposer un cube de fromage dans chaque boulette et les refermer en veillant à ce que le fromage ne soit pas visible pour qu’il ne coule pas pendant la cuisson. Déposer les boulettes de viande sur une plaque à cuisson et enfourner pendant 20 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient cuites.

Sauce
Pendant que les boulettes cuisent au four, préparer la sauce. Dans une poêle faire fondre le beurre. Ajouter la farine et mélanger. Poursuivre la cuisson pendant 1 minute en remuant régulièrement.

Déglacer avec le vin et laisser réduire pendant 1 minute. Verser le bouillon de poulet et le lait. Porter la sauce à ébullition et réduire le feu pour laisser mijoter pendant 5 minutes. Ajouter la moutarde de Dijon et le jus de citron. Saler et poivrer.

Quand les boulettes sont cuites, les déposer dans la sauce pour les enrober et cuire pendant 5 minutes supplémentaires. Servir et déguster avec plaisir.

*Vous pourriez également utiliser du porc haché.
**Pour cette recette, j’ai utilisé un restant de jambon à sandwich. Libre à vous de mettre plus ou moins de tranches de jambon.

Bonne soirée, j’ai encore du pain sur la planche.

Je ne l’aurai pas imaginé…

J’ai une amie qui adore les biscuits au chocolat, alors à chaque fois que nous nous voyons, je lui en préparais quelques uns. La dernière fois que je suis allée chez elle, elle m’a dit qu’à cause de mes biscuits, elle n’appréciait plus ceux qu’elle trouve dans les commerces. J’avoue que ça m’a fait un choc, je n’aurais pas cru cela possible. Je lui ai alors proposé d’en préparer ensemble pour qu’elle apprenne à en faire. Le résultat semblait assez réussi, omis une recette que j’avais notée et pas refaite depuis… 4 ans?

Pour de bons biscuits, je vous propose la recette d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa. Ces biscuits débordent de pépites de chocolat, alors si vous aimez le chocolat, il devrait vous ravir.

Biscuits débordants de pépites de chocolat
Biscuits débordants de pépites de chocolat
Pour 24 biscuits

½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
½ tasse ou 100 g de cassonade
6 cuillères à soupe ou 75 g de sucre
1 oeuf
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
1½ tasse ou 210 g de farine
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ cuillère à thé de sel
2¼ tasse ou 340 g de pépites de chocolat*

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate et le sel.

Dans un second bol, fouetter le beurre avec la cassonade et le sucre pendant 2 minutes. Incorporer l’oeuf et l’extrait de vanille. Mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Ajouter le mélange de farine, puis les pépites de chocolat.

Prélever environ 1½ cuillère à soupe de pâte et façonner une boule. Déposer les boules de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.

Enfourner les biscuits et cuire pendant 13 à 15 minutes ou jusqu’à ce que les bords des biscuits soient légèrement dorés. Sortir du four et laisser refroidir pendant 5 minutes. Retirer les biscuits de la plaque de cuisson et les déposer, si possible, sur une grille à pâtisserie. Laisser totalement refroidir et déguster avec gourmandise.

*Il est possible d’utiliser des plaques de chocolat que vous hachez selon votre envie.

Et vous, cuisinez-vous ou achetez-vous vos biscuits?

Encore du salé…

Ma logique voudrait que je vous propose une recette sucrée, mais j’ai plutôt envie de partager avec vous une recette salée : un tartare! Personnellement, je préfère les tartares de viande. Il faut dire que j’ai eu quelques difficultés avec le poisson cru alors que j’ai spécifié que le poisson serait mangé cru! Disons qu’il y a une grande enseigne en Suisse où je ne prendrais plus jamais de poisson : oui, j’ai eu deux fois des soucis avec la même enseigne dans deux établissements différents. Pourtant, je sais que les gens sont souvent plus craintifs avec les tartares de viande, mais dans mon cas, je n’ai jamais eu de mauvaise surprise avec ceux-ci.

La recette que je vous propose est un tartare classique qui peut rappeler par les ingrédients celui de Monsieur. Cependant à la dégustation, nous avons deux résultats dissemblables et je trouve ça fascinant. La recette que je vous propose est tirée du livre Tartare à la maison de Geneviève Everell (merci à mes parents pour ce délicieux livre… je crois que je vais craquer pour ses autres ouvrages).

Tartare classique de boeuf de Geneviève Everell
Tartare classique de boeuf de Geneviève Everell
Pour 4 personnes

500 g de filet mignon de boeuf*
5 petits cornichons à l’aneth**
1 cuillère à soupe de câpres
2 oignons verts ou cébettes***
6 brins de ciboulette ciselés
1 cuillère à soupe de feuilles de céleri ciselées
  ou ¼ de cuillère à thé de sel de céleri
1 cuillère à soupe de jus de citron
2 cuillères à thé de sauce Worcestershire
1 cuillère à thé de moutarde de Dijon
½ cuillère à thé de mayonnaise
2 cuillères à thé de ketchup
1 jaune d’oeuf
Sel et poivre

Couper les cornichons en petits dés, hacher les câpres et ciseler les oignons verts. Déposer ces ingrédients dans un bol. Ajouter la ciboulette, les feuilles de céleri (ou le sel de céleri), le jus de citron, la sauce Worcestershire, la moutarde de Dijon, la mayonnaise, le ketchup et le jaune d’oeuf. Mélanger et réserver au frais.

Couper la viande en petits cubes (moins de 5 mm de côté). S’il fait chaud ou s’il vous faut du temps pour couper la viande, préparer un bol contenant des glaçons et déposer un second bol sur les glaçons. Déposer au fur et à mesure la viande découpée dans ce bain-marie glacé.

Ajouter le boeuf coupé à la préparation réservée au réfrigérateur et mélanger. Saler et poivrer au goût. Servir et déguster avec plaisir sur du pain grillé ou avec des frites, si possible, allumettes.

*Choisissez une pièce de viande tendre et sans nerfs comme un steak, de l’intérieur de ronde ou une viande à grillade. J’avoue, je prends rarement du filet mignon de boeuf pour faire un tartare.
**Dans mon réfrigérateur, il n’y a jamais de cornichons : je n’aime pas ça… Il faudrait que je teste à nouveau, mais j’ai beaucoup de mal avec l’odeur et les légumes marinés au vinaigre.
***Je n’avais pas lu la recette avant d’aller faire mes courses de la fin de semaine, donc j’ai également omis les oignons verts. C’était tout de même délicieux!

En regardant mon index des recettes, je suis surprise qu’il n’y en ait pas plus : nous avons testé beaucoup de recettes de tartare!

Je n’ai pas vu dimanche…

Dimanche dernier a été une grosse journée où nous n’avons pas vu le temps défiler. De retour dans notre univers, le coucher de Mini-nous a été retardé en plus d’être difficile. Après, je n’avais plus vraiment d’énergie pour venir vous écrire un petit mot. Cependant dans les prochains jour, je vous présenterais le gâteau que j’avais préparé pour cette journée… En espérant que les photos soient réussies!

Aujourd’hui, je vous présente une recette toute simple : des escalopes de poulet panées. Pourquoi je vous propose cette recette? Tout simplement parce que c’est un plat qu’on pense rarement à faire. De surcroît, je me suis souvenu que nous achetions ce genre d’escalopes au rayon des surgelées quand j’ai emménagé en Suisse. Bref, un repas qui allait plaire à mon chéri immanquablement.

Escalopes de poulet panées
Escalopes de poulet panées
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet désossées
1 oeuf
1 cuillère à soupe de lait
¼ de tasse ou 35 g de farine
½ tasse ou 120 g de chapelure*
½ cuillère à thé de poudre d’oignon**
¼ de cuillère à thé de sel
¼ de cuillère à thé de poivre
Huile végétale en quantité suffisante***

Citron pour servir

Dans un bol, fouetter l’oeuf et le le lait**** pour obtenir un mélange homogène.

Dans un second bol, mélanger la farine avec la poudre d’oignon, le sel et le poivre.

Dans un troisième bol, verser la chapelure.

Trancher les poitrines de poulet sur l’épaisseur pour obtenir 2 escalopes par poitrine. Enrober les escalopes de farine assaisonnée. Tremper les escalopes dans l’oeuf battu avec le lait et ensuite dans la chapelure. Réserver sur une assiette.

Dans une poêle, verser de l’huile pour couvrir le fond. Chauffer le corps gras. Quand l’huile est bien chaude, déposer les escalopes panées dans la poêle. Cuire les escalopes pendant 3 à 4 minutes par côté ou jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et cuites à coeur. Déposer les escalopes sur du papier absorbant pour retirer l’excédent d’huile. Servir et arroser de jus de citron pour déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également employer de la panko. Cependant, il en faudra un peu plus en volume (¾ à 1 tasse) et un peu moins en poids (environ 60 g).
**Il est possible d’ajouter plus d’épices dans la préparation de farine. Adapter la recette selon vos envies.
***Il est possible d’utiliser que 1 ou 2 cuillères à soupe d’huile pour la cuisson, mais la coloration est plus irrégulière, surtout du deuxième côté.
****Si vous le désirez, vous pouvez ajouter un peu de sauce piquante ou un peu de moutarde de Dijon.

Et vous, comment a été votre dimanche?

Quand aller chez le dentiste me fait rire…

Il y a peu, j’avais rendez-vous chez le dentiste pour un détartrage. En sortant du cabinet, j’ai été rejoindre ma belle-mère qui s’occupait de Mini-nous. Voyant l’heure, j’ai invité mes beaux-parents à aller au restaurant. De surcroît, c’était l’anniversaire de ma belle-mère, donc une raison de plus de les inviter. Au final, je n’ai pas payé l’addition… Le beau-père a été beaucoup plus vif que moi pour récupérer l’addition… et il n’avait pas Mini-nous à surveiller. De retour, chez mes beaux-parents pour ranger les jouets employés par Mini-nous, je passe devant un miroir et là, j’ai vraiment envie d’éclater de rire. L’hygiéniste dentaire a fait un superbe boulot : elle a enlevé un de mes plombages! Il s’agit d’un tout minuscule plombage fait à la suite d’une chute en vélo et refait, il y a peu d’années par un autre dentiste. Bref, je suis retournée au cabinet dentaire en rigolant.

Aujourd’hui, je vous propose une recette pour les dents sucrées. Il s’agit de petits gâteaux aux pépites de caramel. J’ai pris la recette dans le livre Cupcake de Julie Hasson.

Petits gâteaux aux pépites de caramel
Petits gâteaux aux pépites de caramel
Pour 12 petits gâteaux

1 tasse ou 140 g de farine
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
¼ de cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 pincée de sel
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré
2 blancs d’oeufs*
⅔ de tasse ou 160 g de babeurre**
⅔ de tasse ou 120 g de caramel coupé en morceaux***

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer ou chemiser de caissettes en papier les alvéoles d’un moule à muffins.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade. Ajouter les blancs d’oeufs et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. Incorporer la préparation de farine en alternant avec le babeurre. Ajouter les morceaux de caramel et mélanger pour bien les répartir dans la pâte.

Verser la pâte dans les alvéoles du moule à muffins. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un gâteau en ressorte propre. Sortir du four et laisser tiédir 10 minutes avant de retirer les petits gâteaux du moule. Laisser totalement refroidir les petits gâteaux, si possible, sur une grille à pâtisserie. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer les blancs d’oeufs par un oeuf entier et un jaune d’oeuf.
**Si vous n’avez pas de babeurre, mélanger 2 cuillères à thé de vinaigre avec ⅔ de tasse ou 160 g de lait. Laisser reposer 5 minutes avant d’employer.
***Personnellement, je préfère employer des caramels que je coupe en morceaux que des pépites de caramel : je peux choisir le caramel (mou, dur, carambar, etc.) en fonction de mes goûts.

Et vous, allez-vous chez le dentiste avec le sourire?