Catégorie : Légumes

Mouton…

Cette semaine, j’avais rendez-vous chez le coiffeur. Il y a des années que je n’y avais pas mis les pieds : j’ai royalement détesté (et ce mot me semble encore un euphémisme) mes dernières visites. Cependant, j’y pensais depuis un moment et je suis beaucoup moins strict avec mes cheveux : au pire, ça repousse! Mon chéri a été surpris, il faut dire que c’est la première fois qu’il me voit avec une frange; Mini-nous a honnêtement dit que c’était moche; plusieurs personnes m’ont dit que c’était beau et j’ai eu droit à une comparaison avec un mouton! Il faut dire qu’après le « moche » de Mini-nous, rien ne pouvait m’affecter. J’ai les cheveux qui frisent, alors les coupes possibles ne sont pas des plus nombreuses. Personnellement, je suis contente : ça change donc l’objectif est atteint, après, je ne vais pas nier que ma coupe me fait penser, je ne sais pas pourquoi aux années 80.

Dans un autre ordre d’idée, je vous propose la dernière recette du 31 juillet. Il s’agit d’une salade. J’en avais préparé deux autres, mais elles étaient un peu trop improvisées et manquaient un peu de personnalité pour que je vous les présente. La recette d’aujourd’hui est tiré du livre Famille futée 2.

Salade de concombres
Salade de concombres
Pour 6 personnes

2 concombres anglais
½ tasse ou 125 g de yogourt grec nature
2 cuillères à soupe de lait
1 cuillère à soupe d’aneth frais
1 cuillère à soupe de ciboulette*
1 gousse d’ail ou 1 cuillère à thé de fleur d’ail
Sel et poivre

Ciseler l’aneth et la ciboulette. Hacher finement la gousse d’ail.

Éplucher et couper les concombres dans le sens de la longueur. À l’aide d’une cuillère retirer les pépins. Trancher les concombres en demi-lune de moins de 5 mm (¼ de pouce) d’épaisseur. Déposer les morceaux de concombre dans un saladier.

Dans un bol, mélanger le yogourt et le lait jusqu’à ce que le tout soit lisse. Incorporer l’aneth, la ciboulette et l’ail. Poivrer généreusement et saler.

Verser la préparation de yogourt sur le concombre et mélanger. Servir immédiatement ou réserver au réfrigérateur quelques heures. Déguster avec plaisir.

*Vous pourriez employer 2 cuillères à soupe d’aneth et omettre la ciboulette.

Et vous, quelle est votre relation avec les coiffeurs?

Le tapis éponge…

Nous cherchions un tapis pour mettre à la sortie de la douche et j’ai jeté mon dévolu sur un tapis éponge. La couleur va très bien avec le carrelage de la salle de bain, la texture est agréable, bref, il semblait parfait. En rentrant, j’ai eu l’idée banal de le mettre au lavage. Et bien, le tapis parfait est devenu le tapis qui ne sèche jamais! Après le passage en machine, le tapis était détrempé. J’ai refait un cycle d’essorage : toujours détrempé. Je l’ai essoré le plus possible avant de la mettre dans la sécheuse. Je n’ai pas osé faire un cycle autre que le délicat et évidemment, le tapis n’a pas séché. Je l’ai mis sur un étendage et ce matin, il était toujours humide. Il a passé la journée dehors (sans trop de soleil, je veux bien le lui accorder) et il ne veut toujours pas sécher! Au final, ce n’est pas le meilleur des achats : il risque fort de finir au recyclage textile!.

Après ce petit aléas de la vie, je vous propose une recette toute simple d’asperges. J’ai pris cette recette sur le blog d’Audrey, Ma p’tite cuisine.

Asperges enrobées de jambon cru
Asperges enrobées de jambon cru
Pour 4 personnes

12 asperges blanches ou plus au goût
4 tranches de jambon cru
1 cuillère à soupe de beurre
Sel et poivre

Éplucher la tige des asperges en commençant à 2 ou 3 cm (1 po) plus bas que la tête (la pointe) de l’asperge. Couper la base de l’asperge. La base de l’asperge doit se couper facilement sans que le couteau ne rencontre de résistance. Idéalement, égaliser les asperges pour qu’elles aient la même longueur. Cuire les asperges à la vapeur ou à l’eau salé pendant 20 à 30 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres*.

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Rincer les asperges à l’eau froide pour pouvoir les manipuler plus facilement. Assembler 3 asperges et les déposer sur une tranche de jambon cru. Rouler les asperges dans le jambon cru pour former un fagot. Répéter l’opération avec les autres asperges.

Déposer des petits morceaux de beurre dans un moule de cuisson allant au four. Placer les fagots d’asperges sur les morceaux de beurre. Poivrer.

Enfourner et cuire pendant 10 minutes. Saler au besoin et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Cette recette est parfaite pour utiliser un restant d’asperges déjà cuites.

Et vous, avez-vous déjà testé les tapis éponges ou un autre truc qui ne sèche jamais?

Un brin de printemps

Ici nous avons de la chance, le temps s’est réchauffé. La neige commence à fondre sur les sommets des montagnes et le ski va laisser la place au balade de toutes sortes. Pour accompagner ce temps, les plats ensoleillés commencent à pointer du nez. Je vous propose donc une recette de trempette de poivrons rouges. Cette recette est tirée du livre Ensemble de Christelle Tanielian, Christelle is Flabbergasting.

Trempette de poivrons rouges (Muhammara)
Trempette de poivrons rouges (Muhammara)
Pour 1½ tasse ou 375 ml

3 poivrons rouges
⅔ de tasse ou 80 g de noix de Grenoble concassées
3 cuillères à soupe de chapelure
½ cuillère à thé de cumin moulu
¼ de cuillère à thé de sel
3 cuillères à soupe d’eau
1½ cuillère à soupe de mélasse de grenade
1 cuillère à thé de piment d’Alep*
1 à 2 cuillères à thé de harissa**
¼ de tasse ou 53 g d’huile d’olive

Préchauffer le four à gril (broil).

Couper les poivrons en deux et les épépiner. Déposer les poivrons, la peau vers le haut et enfourner. Cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce que la peau ait noirci et que la chair soit tendre.

Dans un petit bol, mélanger les noix de Grenoble, la chapelure, le cumin, le sel et l’eau. Laisser reposer pendant 10 minutes.

Déposer les poivrons dans une boîte résistante à la chaleur, fermer avec un couvercle ou une pellicule plastique et laisser les poivrons tiédir. Quand les poivrons sont tièdes, les égoutter et retirer la peau.

Dans le bol d’un robot culinaire munit d’une lame en « s », déposer les poivrons, la préparation de noix de Grenoble, la mélasse de grenade, le piment d’Alep, la harissa et l’huile d’olive. Mixer pour obtenir une pâte homogène, mais pas nécessairement lisse. Au besoin, ajouter du sel et de la harissa. Arroser, si désiré, d’un filet d’huile d’olive et servir avec des pains pita grillés ou des légumes. Déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un autre piment moulu doux.
**Vous pouvez utiliser une autre pâte de piment.

Bonne fin de journée!

Une demi-surprise…

Récemment, mon chéri passait une nouvelle dizaine et pour diverses raisons nous ne pouvions pas célébrer son anniversaire le jour même. Alors en catimini, j’ai organisé une fête surprise avec l’aide de mes beaux-parents. En parallèle, je préparais également notre séjour à Londres, alors beaucoup de choses à penser et à mettre en place. Finalement, j’ai pu tout faire sans que mon chéri ne s’aperçoive que je cuisinais des viandes et des desserts pour près de 40 personnes! Vive le grand réfrigérateur de ma belle-mère. Par contre ce matin, mon chéri m’a dit que ça sentait le complot… Zut! Heureusement, il a quand même eu la surprise d’être accueilli à la salle non seulement par sa famille, mais également par plusieurs amis!

Dans un tout autre ordre d’idée, je vous propose une recette de tarte aux légumes. J’ai bien aimé ce plat qui change de nos habituelles quiches. J’ai pris cette recette sur le blog d’Audrey, Ma p’tite cuisine.

Tarte aux légumes et aux noix
Tarte aux légumes et aux noix
Pour 4 à 6 personnes

Pâte brisée
2½ tasses ou 350 g de farine
½ cuillère à thé de sucre*
1 pincée de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre froid
3 cuillères à soupe d’eau froide
1 cuillère à soupe de vinaigre blanc ou de cidre

Garniture
1 courgette
2 carottes
1 oignon
2 cuillères à thé d’huile végétale
⅓ de tasse ou 40 g d’amandes et de pacanes (ou noix
  de pécan)**
2 oeufs
½ tasse ou 125 g de crème à cuisson ou de demi-crème
1 pincée de piment de Cayenne
Noix de muscade moulue, au goût
Sel et poivre

Pâte brisée
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre et le sel. Incorporer le beurre dans le mélange de farine à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Ajouter le vinaigre, puis l’eau glacée graduellement. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte presque homogène.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et foncer un moule à tarte d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre. Réfrigérer la pâte au moins 30 minutes. Utiliser l’excédent de pâte pour une autre recette ou la congeler.

Garniture
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Laver la courgette, éplucher les carottes et l’oignon. Émincer finement l’oignon. Couper en juliennes les carottes et la courgette.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est chaud, ajouter l’oignon, les carottes et la courgette. Faire revenir les légumes pendant 8 minutes en brassant régulièrement. Saler et poivrer. Laisser tiédir, si désiré.

Dans un bol, fouetter les oeufs avec la crème. Ajouter le piment de Cayenne et la noix de muscade. Saler et poivrer.

Répartir les légumes sur la pâte à tarte. Disposer les amandes et les pacanes, puis verser l’appareil de crème. Enfourner et cuire pendant 35 minutes. Laisser tiédir quelques minutes avant de servir. Déguster avec plaisir.

*Le sucre est facultatif, mais je trouve qu’il aide à la coloration de la pâte.
**Moi, j’ai voulu faire une tarte végétarienne, mais rien ne vous empêche de remplacer les noix par du jambon ou des lardons.

Bonne soirée!

Pas pour moi, mais pour les autres…

Aujourd’hui, je vous présente une autre recette que dès que je l’ai vu, je l’ai inscrite à mon menu du 1er août. Cependant, j’avais oublié un détail : je ne supporte pas de manipuler des tomates fraîches! Émonder une tomate et l’épépiner, c’est un des trucs qui me dégoute le plus au monde. Honnêtement, je ne pensais plus avoir ce genre de dégoût puisque je cuisine de plus en plus avec des boîtes de tomates entières. La recette a été un peu pénible à réaliser. Dès que j’avais fini de manipuler les tomates, je ne pouvais pas attendre une seconde pour me laver les mains! Disons que ça étire le temps de la recette.

Je vous propose donc une recette de terrine de tomate, mozzarella et basilic très simple à réaliser et qui ravira les amateurs de tomates. J’ai trouvé cette réinterprétation de la salade de tomate-mozzarella sur le blog de Chocolat à tous les étages.

Terrine de tomate, mozzarella et basilic
Terrine de tomate, mozzarella et basilic*
Pour 10 personnes

7 tomates moyenne
200 g de mozzarella**
Feuilles de basilic au goût
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Couvrir l’intérieur d’un moule à terrine ou d’un petit moule à pain d’une pellicule plastique.

Remplir une grande casserole d’eau et porter à ébullition. Entailler d’une croix le dessous de chaque tomates. Quand l’eau bout, plonger les tomates pendant 30 secondes. Peler les tomates et les couper en quatre. Retirer les graines ainsi que la partie intérieure de chaque quartier de tomate et conserver pour un autre usage***.

Déposer les pétales de tomates sur une plaque à découper et couvrir d’une pellicule plastique. À l’aide d’un rouleau à pâtisserie, aplanir légèrement les morceaux de tomates. Réserver.

Couper la mozzarella en tranches d’environ 3 mm (⅛ de pouce) d’épaisseur. Laver et ciseler le basilic****.

Dans le moule chemisé de pellicule plastique, déposer une couche de tomate en veillant à ce que la partie la plus esthétique soit vers le bas. Serrer bien les tomates pour qu’il n’y ait aucun trou. À l’aide d’un pinceau, badigeonner légèrement les tomates d’huile d’olive. Saler et poivrer. Recouvrir les tomates avec une couche de mozzarella. Répartir un peu de basilic ciselé. Remettre une couche de tomate, assaisonner, puis mettre une couche de mozzarella et du basilic. Répéter l’opération jusqu’à épuisement des ingrédients et en veillant à terminer par une couche de tomate non assaisonnée. Couvrir d’une pellicule plastique et presser le tout. Déposer un poids (une boîte de conserve par exemple) et réfrigérer pendant au moins 12 heures. Après 6 heures de réfrigération, si possible, égoutter la terrine pour retirer le surplus de liquide et laisser reposer encore 6 heures au réfrigérateur.

Avant de servir, égoutter au besoin la terrine. Retirer la terrine du moule ainsi que les pellicules plastiques. Trancher et déguster avec plaisir.

*Cette recette se double ou s’adapte facilement à la quantité d’ingrédients que vous avez sous la main.
**Préférez une mozzarella de forme rectangulaire pour faciliter la découper.
***Vous pouvez utiliser le coeur de la tomate et le jus pour cuire un riz, pour ajouter dans une sauce tomate ou une soupe, etc.
****Il est possible de laisser les feuilles entières.

Je ne crois pas que je vais refaire cette recette… je demanderais à mon chéri de la refaire au besoin!