Catégorie : Biscuits et gâteaux

Pas vraiment satisfaite…

En fin de semaine dernier, nous avons reçu des amis à la maison pour souper. Il est rare que le repas soit aussi rapidement choisi : une grillade! Par contre pour le dessert, je n’étais pas motivée et je n’avais pas d’idée. Mon chéri m’a suggéré une tarte aux pommes. Pourquoi pas? J’ai fait comme d’habitude ou presque et le résultat n’était pas là. J’étais déçue de moi et honnêtement, je sais que j’aurais pu offrir beaucoup mieux à mes invités! Je me demande si ma réputation de bonne cuisinière ne vient pas d’en prendre un coup…

Pour se consoler, rien de mieux qu’un gâteau. Je vous propose donc un gâteau aux pépites de chocolat son crumble de spéculoos. J’ai trouvé cette recette sur le blog de Cuisine Téméraire.

Gâteau aux pépites de chocolat et crumble de spéculoos
Gâteau aux pépites de chocolat et crumble de spéculoos
Pour 8 personnes

Gâteau
3 oeufs
1 tasse ou 200 g de sucre
1 tasse ou 140 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
⅓ de tasse ou 80 g de spéculoos émiettés*
⅔ de tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g de crème
  fraîche ou double crème
½ tasse ou 100 g d’huile végétale
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de pépites de chocolat

Crumble
⅓ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 80 g de beurre non salé,
  tempéré
⅓ de tasse ou 80 g de spéculoos émiettés*
½ tasse et cuillère à soupe ou 80 g de farine
1 pincée de sel

Gâteau
Préchauffer le four à 165°C (330°F). Beurrer un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 25 cm (4 pouces par 10 pouces)

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine, la poudre à pâte et les spéculoos émiettés. Ajouter la crème, puis l’huile. Incorporer les pépites de chocolat. Verser la pâte dans le moule.

Crumble
Dans un bol, verser la farine, les spéculoos et le sel. Ajouter le beurre et mélanger avec le bout des doigts jusqu’à ce que l’ensemble du mélange se tienne lorsqu’il est pressé entre les doigts. Répartir le crumble sur le gâteau**.

Enfourner le gâteau et cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir 10 à 15 minutes avant de démouler. Déguster avec gourmandise.

*Rien ne vous empêche de réaliser la recette avec d’autres biscuits.
**Il est possible que le crumble se retrouve au fond du gâteau après la cuisson. Dans mon cas, il est resté en surface. Alors ne soyez pas surpris si votre crumble coule ou pas!

Et vous, vous est-il déjà arrivé d’être gêné par un dessert?

De retour avec les fraises…

Aujourd’hui, je suis passée avec mon chéri à un kiosque de fruits et légumes que j’adore. Il y avait des fraises et j’ai hésité…j’ai vu une nouvelle recette à tester! Finalement, je n’ai pas cédé : mon chéri n’a pas trop envie de fraises et avec la chaleur des prochains jours, je ne suis pas certaine de vouloir allumer mon four. Comme je vais repasser à ce kiosque, je verrais si je change ou non d’avis.

En attendant, je vous propose un gâteau de style succès avec des fraises évidemment! Pour le réaliser, je me suis inspirée de plusieurs recettes : la ganache montée à la fraise d’Anne-Sophie, la ganache montée à la pistache de J’en reprendrai bien un bout…, le crémeux au citron d’Amuses Bouche, la dacquoise de Il était une fois la pâtisserie et la confiture express aux fraises de James Martin.

Gâteau style succès fraises, pistaches et citron
Gâteau style succès fraises, pistaches et citron
Pour 6 à 8 personnes

Ganache montée à la fraise
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 75 g de fraises
5 cuillères à thé ou 25 g de crème à fouetter 35 % ou entière
⅓ de tasse ou 80 g de crème à fouetter 35 % ou entière,
  froide
60 g (2 onces) de chocolat blanc

Ganache montée à la pistache
¼ de tasse ou 60 g de crème à fouetter 35 % ou entière
2 cuillères à thé ou 25 g de pâte de pistache
60 g (2 onces) de chocolat blanc
¼ de tasse ou 60 g de crème à fouetter 35 % ou entière,
  froide

Crémeux au citron
1½ citron
1 oeuf
5 cuillères à soupe ou 60 g de sucre
½ cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
½ cuillère à thé de gélatine en poudre ou ½ feuille
  de gélatine (1 g)
2½ cuillères à soupe ou 35 g de beurre non salé

Dacquoise
1¼ tasse ou 150 g de poudre d’amandes*
¼ de tasse ou 35 g de farine
½ tasse ou 100 g de sucre
5 blancs d’oeufs
¼ de tasse ou 40 g de sucre glace

Confiture express à la fraise
1 tasse ou 180 g de fraises
2 cuillères à soupe ou 25 g de sucre
1½ cuillère à soupe d’eau

Ganache montée à la fraise
Hacher le chocolat blanc et le déposer dans un bol.

Laver, équeuter et couper en morceaux les fraises. À l’aide d’un mini-robot culinaire muni d’une lame en « s » ou d’un pied-mélangeur, réduire les fraises en purée lisse. Verser la purée de fraises dans une casserole et ajouter les 5 cuillères à thé ou 25 g de crème. Porter à ébullition. Quand le liquide bout, retirer du feu et verser sur le chocolat blanc. Laisser reposer 1 à 2 minutes avant de mélanger. Quand la ganache est bien lisse, ajouter la crème froide. Verser dans un bol, couvrir et réserver au réfrigérateur pendant au minimum 6 heures.

Ganache montée à la pistache
Hacher le chocolat blanc et le déposer dans un bol.

Verser ¼ de tasse ou 60 g de crème dans une casserole et ajouter la pâte de pistache. Porter à ébullition. Quand la crème bout, verser le tout sur le chocolat blanc. Laisser reposer 1 à 2 minutes avant de mélanger. Quand la ganache est bien lisse, ajouter la crème froide. Verser dans un bol, couvrir et réserver au réfrigérateur pendant au minimum 6 heures.

Crémeux au citron
Prélever le zeste des citrons et presser les fruits pour récupérer leur jus.

Dans un bol, faire gonfler la gélatine en poudre dans 1 cuillère à thé d’eau froide ou faire tremper la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide.

Dans un bol, mélanger le sucre et la fécule de maïs. Ajouter le zeste des citrons et les oeufs. Fouetter le mélange quelques minutes puis incorporer le jus de citron. Déposer le bol sur un bain-marie. Cuire en fouettant constamment jusqu’à ce que la crème épaississe. Retirer le crémeux au citron du bain-marie et ajouter la gélatine (bien l’essorer, si elle est en feuille). Laisser tiédir la crème pendant 5 à 10 minutes, puis incorporer graduellement le beurre. Déposer le crémeux au citron dans un bol, couvrir et réserver au réfrigérateur.

Dacquoise
Préchauffer le four à 170°C (340°F).

Sur un papier parchemin, tracer deux ronds d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre. Déposer le papier parchemin sur une plaque de cuisson en veillant à ce que les dessins soient en contact avec la plaque.

Dans un bol, mélanger la poudre d’amandes, la farine et le sucre.

Dans un autre bol, fouetter les blancs d’oeufs en neige. Quand les blancs d’oeufs sont bien mousseux, incorporer peu à peu le sucre glace. Verser le mélange de poudre sur les blancs d’oeuf en neige. Mélanger délicatement et brièvement : ce n’est pas grave si le mélange n’est pas totalement homogène. Verser la pâte dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse. Dresser la pâte en remplissant l’intérieur des cercles tracés sur le papier parchemin. Avec le restant, dresser des petites pointes. Enfourner et cuire pendant 20 minutes. Laisser totalement refroidir.

Confiture express à la fraise
Laver, équeuter et couper en deux, ou en quatre selon leur taille, les fraises. Déposer les fraises, le sucre et l’eau dans une poêle. Porter à ébullition et laisser bouillir à feu élevé pendant 1 minute. Retirer du feu et laisser refroidir.

Montage
Dans un bol, verser la ganache à la fraise. Fouetter la ganache comme une crème fouettée. Quand le mélange est ferme, la verser dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse ou cannelée. Réserver au frais.

Dans un bol, verser la ganache à la pistache. Fouetter la ganache comme une crème fouettée. Quand le mélange est ferme, la verser dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse ou cannelée. Réserver au frais.

À l’aide d’une spatule, travailler le crémeux au citron pour l’assouplir et lui donner une texture bien lisse. Verser dans une poche à pâtisserie munie d’une douille lisse ou cannelée.

Sur une assiette de présentation déposer un disque de dacquoise. Arroser légèrement la dacquoise avec le sirop de la confiture de fraises express. Dresser en alternance la ganache à la fraise, la ganache à la pistache et le crémeux au citron. Répartir les fraises de la confiture, puis couvrir le tout avec le second disque de dacquoise. Si désiré, décorer avec les différents restants. Réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Déguster avec gourmandise.

*Si vous le désirez, vous pouvez remplacer une partie de la poudre d’amandes par des pistaches moulues.

Et vous, est-ce que les fraises vous tentent encore?

Déjà la fin des fraises…

À chaque fois, c’est la même chose : je n’en reviens pas que ce soit déjà la fin de la saison des fraises! Est-ce que j’en ai assez profité? Je ne sais pas, mais j’ai fait des provisions au congélateur au cas où je découvrirais d’autres recettes avec des fraises à expérimenter rapidement. J’ai aussi préparé des fraises tranchées pour réaliser des tartes rapides cet automne et cet hiver… Il faut seulement que je m’en rappelle!

Il me reste encore trois recettes avec des fraises à vous proposer. Je commence par un gâteau assez rapide issu du livre L’ultime cake book de Christophe Michalak.

Gâteau dans l'esprit d'un fraisier
Gâteau dans l’esprit d’un fraisier
Pour 6 à 8 personnes

Gâteau
200 g (7 onces) de pâte d’amande
2 oeufs
1½ cuillères à soupe ou 12 g de farine
¼ tasse ou 50 g de beurre non salé, fondu

Gelée de fraise
⅔ de tasse ou 100 g de fraises
¼ de tasse ou 50 g de framboises
2 cuillères à thé de jus de lime
2 cuillères à soupe ou 25 g de sucre
¼ de cuillère à thé ou 1 g d’agar-agar

Pâte d’amande verte pour décorer (facultatif)
Pistaches pour décorer (facultatif)

Gâteau
Préchauffer le four à 170°C (340°F). Chemiser de papier parchemin un moule à charnière d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre.

À l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » ou de type « blender », mixer la pâte d’amande et les oeufs. Verser le mélange dans un bol et fouetter pendant 10 minutes. Incorporer délicatement le beurre fondu, puis la farine. Verser la pâte dans le moule à charnière. Enfourner et cuire pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser totalement refroidir sans démouler.

Gelée de fraise
À l’aide d’un pied-mélangeur ou d’un autre robot culinaire, réduire en purée les framboises et les fraises. Si désiré, filtrer la purée pour retirer les pépins.

Dans une casserole, verser la purée de fruits, le jus de lime et l’agar-agar. Porter à ébullition et laisser bouillir au moins 1 minute. Laisser tiédir 5 minutes et verser sur le gâteau. Laisser refroidir à température ambiante.

Étaler la pâte d’amande verte entre deux feuilles de papier parchemin. Découper des lanières dans la pâte d’amande et les déposer sur la gelée de fraise. Parsemer quelques pistaches pour décorer. Servir et déguster avec gourmandise.

Et vous, est-ce que la saison des fraises s’achève?

Une brique… ou pas

À la fin du mois de mai, j’ai acheté plusieurs romans : un peu sur un coup de tête, mais aussi parce que je venais d’en dévorer un. La semaine dernière, j’ai fini un ouvrage qui trainait depuis un bon moment sur ma table de chevet et au moment d’en choisir un nouveau, j’ai opté pour le plus volumineux. Avec 800 pages, je me suis dit que ce serait un roman parfait pour les vacances. Par contre ce que je n’avais pas anticipé, c’est que j’approcherais de la moitié du livre bien avant le début des vacances.

Dans un autre ordre d’idée, je poursuis avec une recette qui ne contient pas de fraises cette semaine, mais elle accompagne très bien ces fruits. Je vous propose donc un gâteau à la vanille inspiré de celui de Pierre Hermé. J’ai pris cette recette sur le site de Anne-Sophie, Fashion Cooking. Pour le glaçage, j’ai opté pour une recette, légèrement modifiée, de Marilou… toujours tiré de son merveilleux livre Desserts!

Gâteau à la vanille selon Pierre Hermé
Gâteau à la vanille selon Pierre Hermé
Pour 10 à 12 personnes

Gâteau
5 cuillères à thé ou 25 g de lait
1½ gousse de vanille
¾ de tase ou 170 g de beurre
¾ de tasse ou 125 g de sucre glace
1⅓ tasse et 1 cuillère à soupe ou 170 g de poudre d’amandes
1 pincée de fleur de sel
3 jaunes d’oeufs
3 blancs d’oeufs
1 oeuf
3 cuillères à soupe ou 40 g de sucre
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 80 g de farine

Sirop
¼ de tasse ou 50 g de sucre
½ tasse ou 125 g d’eau
3 cuillères à soupe de rhum
½ gousse de vanille

Glaçage
⅓ de tasse ou 83 g de crème à fouetter ou entière
1 cuillère à soupe de beurre non salé
1 cuillère à soupe de miel
½ gousse de vanille
200 g (7 onces) de chocolat blanc
¼ de tasse ou 40 g d’amandes entières

Gâteau
Dans une casserole, verser le lait et ajouter les gousses de vanilles fendues en deux ainsi que les grains grattées. Porter à ébullition. Dès que le lait frémit, retirer du feu, couvrir et laisser reposer pendant au moins 30 minutes.

Préchauffer le four à 170°C (340°F). Beurrer et chemiser le fond d’un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 24 cm (4 pouces par 9 pouces) de papier parchemin.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre glace jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la poudre d’amandes, puis les jaunes d’oeufs, l’oeuf, le sel et le lait débarrassé des gousses de vanille.

Dans un autre bol, fouetter les blancs d’oeufs pour les monter en neige. Quand les blancs d’oeufs sont mousseux, ajouter graduellement le sucre. Incorporer délicatement les blancs d’oeufs à la préparation à base de beurre. Tamiser la farine au-dessus de la pâte et mélanger brièvement. Verser la pâte dans le moule préparé. Enfourner et cuire pendant 10 minutes.

Tremper la lame d’un couteau dans du beurre fondu et inciser le gâteau sur toute sa longueur à environ 1 cm de de profondeur. Baisser la température du four à 160°C (325°F) et poursuivre la cuisson pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Sortir le gâteau du four et laisser tiédir sans démouler.

Sirop
Dès que le gâteau est sortie du four, préparer le sirop. Dans une casserole, verser l’eau, le sucre et la demi-gousse de vanille avec les grains grattés. Porter à ébullition et laisser mijoter le temps que le sucre soit totalement dissous. Retirer du feu et ajouter le rhum. À l’aide d’un pinceau, badigeonner le gâteau du sirop jusqu’à ce que le gâteau n’absorbe plus le liquide. Laisser le gâteau reposer pendant 20 minutes, puis le démouler.

Glaçage
Hacher grossièrement les amandes. Hacher le chocolat blanc et le déposer dans un bol.

Dans une casserole, verser la crème, le miel et le beurre. Ajouter les grains de la gousse de vanille grattés. Porter à ébullition. Dès que le mélange bout, retirer du feu et verser sur le chocolat blanc. Laisser reposer 1 minute puis mélanger jusqu’à que la texture soit lisse et brillante. Ajouter les amandes et verser le glaçage sur le gâteau. Laisser le glaçage figer avant de servir. Déguster avec gourmandise.

Et vous, vos lectures sont-elles volumineuses?

Jolie pluie!

Depuis un certain temps, je profite de la météo comme elle est. Il y a de la neige en mai, pas de souci, je me souviens d’une fête des mères où ma mère avait dû emprunter des bottes d’hiver à ma marraine pour rentrer. Il y a du soleil, j’en profite pour désherber et m’enthousiasmer des prochaines fleurs que je planterai. Il pleut, je prends le temps avec Mini-nous d’observer les escargots. Alors, j’avoue que quand des gens que je connais peu se plaignent de la météo, je souris simplement et je ne dis rien. La pluie est nécessaire à la nature, le soleil reviendra bien à un moment où un autre et bientôt, les gens se lamenteront sur la chaleur!

Aujourd’hui, je vous propose une recette de moelleux au coeur coulant avec un coeur fruité. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 3.

Moelleux au coeur coulant de chocolat et de framboises
Moelleux au coeur coulant de chocolat et de framboises
Pour 4 à 6 personnes*

Coulis**
2 tasses ou 250 g de framboises surgelées, décongelées
3 cuillères à soupe de sucre

Moelleux
170 g (6 onces) de chocolat noir
6 cuillères à soupe ou 82 g de beurre non salé
3 oeufs
¼ de tasse ou 50 g de sucre
¼ de tasse ou 35 g de farine
1 pincée de sel
Sucre supplémentaire pour les ramequins

Coulis
À l’aide d’un robot culinaire muni d’une lame en « s » ou de type « blender », réduire en purée les framboises avec le sucre. Passer le résultat au tamis pour enlever les pépins de framboises. Remplir 6 alvéoles d’un bac à glaçons de coulis de framboises et placer au congélateur pendant 6 heures. Conserver le reste du coulis au réfrigérateur.

Moelleux
Préchauffer le four à 200°C (400°F). Beurrer généreusement 6 ramequins. Saupoudrer l’intérieur des ramequins de sucre et réserver sur une plaque de cuisson.

Hacher le chocolat et le déposer dans un bol d’un bain-marie. Ajouter le beurre et faire fondre le tout sur le bain-marie.

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Incorporer le chocolat fondu en alternance avec la farine et le sel.

Remplir les ramequins à moitié avec la pâte. Déposer un glaçon de coulis de framboises dans chaque ramequin. Couvrir le coulis de framboises avec le restant de pâte. Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes. Les côtés du gâteau doivent être pris et le centre encore coulant. Laisser reposer 5 minutes puis servir avec le coulis de framboises. Déguster avec plaisir.

*Le nombre de portions dépendent de la taille des ramequins employés.
**Vous pouvez l’omettre, remplacer le coulis par du caramel ou utiliser d’autres fruits.

Et vous, le climat vous vous adaptez ou vous préférez le critiquer?