Catégorie : Biscuits et gâteaux

Quelque chose qui soit différent…

Ma belle-mère m’a offert des pommes gravenstein qui sont des plus agréables pour cuisiner : elles deviennent fondantes à la cuisson sans pour autant se transformer en compote. À la maison dès qu’il y a des pommes, on me réclame une tarte! J’ai déjà pas mal de recettes sur mon blog et j’avais envie d’essayer quelque chose de nouveau. J’ai fouillé un peu dans mes archives avant de tomber sur une recette cuite à la poêle. Cette recette aura patienté des années avant d’être testée…

Je vous propose donc une recette de gâteau aux pommes à la poêle qui se prépare en peu de temps et qui est des plus délicieuse. J’ai pris cette recette sur le blog Le plaisir de gourmandise.

Gâteau aux pommes à la poêle
Gâteau aux pommes à la poêle
Pour 6 à 8 personnes

2 oeufs
⅔ de tasse ou 100 g de farine
6½ cuillères à soupe ou 60 g de fécule de maïs
  ou de maïzena
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
⅓ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g d’eau
¾ de tasse ou 150 g de sucre
3½ cuillères à soupe ou 50 g de beurre non salé
3 pommes
1 cuillère à thé d’extrait de vanille*
1 pincée de sel

Éplucher, épépiner et couper en dés les pommes. Déposer les pommes dans un bol et ajouter ½ tasse ou 100 g de sucre. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la fécule de maïs, la poudre à pâte, le sel, les oeufs, l’eau et l’extrait de vanille.

Dans une poêle anti-adhésive d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre, faire fondre le beurre. Ajouter les pommes enrobées de sucre. Cuire jusqu’à ce que les pommes soient tendres.

Verser la pâte à gâteau sur les pommes, couvrir et cuire pendant 5 minutes à feu moyen. Après ce temps, renverser le gâteau sur une assiette. Saupoudrer la moitié du sucre restant dans la poêle et glisser le gâteau dans la poêle (la face non cuite vers le bas). Saupoudrer le dessus du gâteau avec le sucre restant. Cuire pendant 5 minutes.

Quand le gâteau est cuit, le glisser sur une assiette de présentation. Déguster avec plaisir chaud, tiède ou froid.

*Vous pouvez remplacer l’extrait de vanille par de la cannelle moulue, de la cardamome, des zestes d’agrumes, etc.

Je me demande s’il reste encore quelques gravenstein chez mes beaux-parents…

Beaucoup de petites choses…

Pour l’année scolaire, je me suis portée volontaire pour m’occuper d’une ligne de Pédibus… Honnêtement, je ne pensais pas que la mise en place me demanderait autant de temps. Entre les différentes personnes que j’ai contactées pour diverses raisons, à attendre des réponses, à planifier l’horaire, à vérifier l’horaire, à transmettre les informations, à essayer d’interpeller d’autres personnes du quartier à se joindre au mouvement, etc. Je n’en reviens pas du temps que ça demande! Je sais que les choses vont se calmer une fois que tout sera en place et après, la gestion sera beaucoup plus légère!

Sans originalité, que la rentrée soit à votre porte ou pas encore, je vous propose une recette de biscuits au chocolat et aux amandes. J’ai pris cette recette sur le blog Les gourmandises de Léa.

Biscuits au chocolat et aux amandes
Biscuits au chocolat et aux amandes
Pour 12 biscuits

¼ de tasse et 1 cuillère à thé ou 60 g de beurre non salé
60 g (2 onces) de chocolat noir
½ tasse ou 100 g de sucre
1 oeuf
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 115 g de farine
1 pincée de sel
1 pincée de poudre à pâte ou de levure chimique
7 cuillères à thé ou 15 g de cacao
6 cuillères à soupe ou 60 g d’amandes, hachées
  grossièrement
⅓ de tasse ou 60 g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, tamiser la farine, le sel, la poudre à pâte et le cacao. Réserver.

Hacher le chocolat et le déposer dans le bol d’un bain-marie. Ajouter le beurre et faire fondre le tout sur le bain-marie. Quand le mélange est bien lisse, retirer le bol du bain-marie. Ajouter le sucre, puis l’oeuf. Incorporer la préparation de farine. Ajouter délicatement les amandes et les pépites de chocolat.

Prélever environ 1 cuillère à soupe de pâte et façonner en boule. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Déposer les boules de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin en les aplatissant légèrement. Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes. Laisser tiédir sur la plaque avant de les déplacer. Déguster avec gourmandise.

Encore des biscuits, toujours de biscuits…

Caramel… un jour?

S’il y a un produit que je n’aurais jamais cru acheter, c’est de l’extrait de caramel! La plupart des recettes demandent un caramel liquide ou qui se tartine, alors j’en prépare au besoin : j’ai toujours les ingrédients sous la main. En prime, je n’ai pas des grands amateurs de caramel à la maison. Alors, pourquoi cet achat? C’est simple : les recettes de Madame Labriski. Il m’est arrivée à quelques reprises de vouloir tester une recette de Madame Labriski qui contenait cet ingrédient inhabituel. Pourtant, quand j’ai voulu essayer une recette de son livre rouge, je n’en ai pas eu besoin!

Encore une fois, j’ai opté pour une recette de biscuits chocolatés… J’avoue, j’ai préparé ces biscuits pour être certaine que Mini-nous mange quelque chose lors de son excursion avec l’école! Pour la recette, elle est tirée du livre Bye-bye sucre raffiné, bonjour purée de dattes! de Madame Labriski.

Biscuits « Duchocolàlà »
Biscuits « Duchocolàlà »
Pour 18 biscuits

½ tasse ou 150 g de purée de dattes*
½ tasse ou 125 g de compote de pommes non sucrée
¼ de tasse ou 62 g de lait ou de boisson végétale
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 cuillère à soupe de vinaigre
1 pincée de sel
½ tasse et ½ cuillère à soupe ou 75 g de farine
½ tasse ou 52 g de cacao
2 cuillères à soupe de graines de chia
⅔ de tasse ou 100 g de pépites de chocolat
¼ de tasse ou 35 g de grués de cacao

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la purée de dattes, la compote de pommes, le lait, l’extrait de vanille, la poudre à pâte, le vinaigre et le sel. Incorporer la farine, le cacao, les graines de chia, les pépites de chocolat et les grués de cacao.

Sur une plaque de cuisson tapissée de papier parchemin, déposer environ 2 cuillères à soupe de pâte pour créer chaque biscuit. Enfourner et cuire environ 15 minutes. Laisser totalement refroidir avant de déguster avec gourmandise.

*Pour réaliser de la purée de dattes, il faut 1 tasse ou 167 g de dattes séchées et dénoyautées ainsi que ⅔ de tasse moins 2 cuillères à soupe ou 136 g d’eau. La première méthode, consiste à laisser les dattes tremper dans l’eau pendant 24 heures et de les mixer à l’aide d’un pied-mélangeur. L’autre méthode, consiste à porter à ébullition l’eau et les dattes, puis de laisser mijoter jusqu’à ce que les dattes soient molles et se défassent. Utilisez la technique que vous préférez. Le surplus de purée de dattes peut être congelé.

La prochaine fois, il faut que je réalise des biscuits avec de l’extrait de caramel!

Énième

Je sais, je sais, il existe de multiples façons de parfumer les biscuits : les zestes d’agrumes, les épices, les herbes fraîches ou séchées, les fruits, les farines (je dois tester une recette avec de la farine de sarrasin d’ailleurs), les noix, etc. Cependant, impossible de résister quand je découvre une nouvelle recette de biscuits moelleux au chocolat. L’unanimité de la famille est déjà acquise devant une telle gourmandise. De plus, quand je lis que les biscuits peuvent se conserver une dizaine de jours, comment résister? D’accord, est-ce possible que des biscuits durent aussi longtemps?

La dernière recette qui m’a fait craqué est celle d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Biscuits au beurre noisette, chocolat et fleur de sel
Biscuits au beurre noisette, chocolat et fleur de sel
Pour 36 biscuits

1 tasse ou 220 g de beurre non salé
2½ tasses ou 350 g de farine
1 tasse ou 200 g de cassonade ou de sucre roux
½ tasse ou 100 g de sucre
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 cuillère à thé de fleur de sel
2 oeufs
2 cuillères à thé d’extrait de vanille
170 (6 onces) de chocolat noir*
85 g (3 onces) de chocolat blanc
85 g (3 onces) de chocolat au lait
Fleur de sel pour saupoudrer

Dans une casserole, déposer le beurre et le faire fondre à feu moyen. Chauffer jusqu’à ce que le beurre change légèrement de couleur et dégage une odeur de noisette. Laisser refroidir le beurre noisette pendant 20 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Hacher les chocolats et réserver.

Dans un grand bol, mélanger la farine, la cassonade, le sucre, le bicarbonate de soude et le sel. Incorporer les oeufs, l’extrait de vanille et le beurre noisette. Ajouter les chocolats et bien mélanger.

Prélever environ 1½ cuillère à soupe de pâte et façonner en boule. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Déposer les boules de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin en prenant soin de bien les espacer. Saupoudrer chaque biscuit d’un peu de fleur de sel**. Enfourner et cuire pendant 10 à 12 minutes ou jusqu’à ce que les pourtours des biscuits soient légèrement dorés.

À la sortie du four, laisser les biscuits tiédir 5 minutes sur la plaque de cuisson avant de les déplacer, si possible, sur une grille à pâtisserie. Laisser totalement refroidir et les ranger dans une boîte qui ferme hermétiquement pour les conserver jusqu’à 10 jours. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser un seul type de chocolat si vous le désirez.
**Personnellement, je préfère saupoudrer la fleur de sel avant la cuisson, mais libre à vous de saupoudrer le sel sur les biscuits dès qu’ils sortent du four.

Pas vraiment satisfaite…

En fin de semaine dernier, nous avons reçu des amis à la maison pour souper. Il est rare que le repas soit aussi rapidement choisi : une grillade! Par contre pour le dessert, je n’étais pas motivée et je n’avais pas d’idée. Mon chéri m’a suggéré une tarte aux pommes. Pourquoi pas? J’ai fait comme d’habitude ou presque et le résultat n’était pas là. J’étais déçue de moi et honnêtement, je sais que j’aurais pu offrir beaucoup mieux à mes invités! Je me demande si ma réputation de bonne cuisinière ne vient pas d’en prendre un coup…

Pour se consoler, rien de mieux qu’un gâteau. Je vous propose donc un gâteau aux pépites de chocolat son crumble de spéculoos. J’ai trouvé cette recette sur le blog de Cuisine Téméraire.

Gâteau aux pépites de chocolat et crumble de spéculoos
Gâteau aux pépites de chocolat et crumble de spéculoos
Pour 8 personnes

Gâteau
3 oeufs
1 tasse ou 200 g de sucre
1 tasse ou 140 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
⅓ de tasse ou 80 g de spéculoos émiettés*
⅔ de tasse moins 1 cuillère à soupe ou 150 g de crème
  fraîche ou double crème
½ tasse ou 100 g d’huile végétale
½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 100 g de pépites de chocolat

Crumble
⅓ de tasse et ½ cuillère à soupe ou 80 g de beurre non salé,
  tempéré
⅓ de tasse ou 80 g de spéculoos émiettés*
½ tasse et cuillère à soupe ou 80 g de farine
1 pincée de sel

Gâteau
Préchauffer le four à 165°C (330°F). Beurrer un moule rectangulaire d’environ 10 cm par 25 cm (4 pouces par 10 pouces)

Dans un bol, fouetter les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la farine, la poudre à pâte et les spéculoos émiettés. Ajouter la crème, puis l’huile. Incorporer les pépites de chocolat. Verser la pâte dans le moule.

Crumble
Dans un bol, verser la farine, les spéculoos et le sel. Ajouter le beurre et mélanger avec le bout des doigts jusqu’à ce que l’ensemble du mélange se tienne lorsqu’il est pressé entre les doigts. Répartir le crumble sur le gâteau**.

Enfourner le gâteau et cuire pendant 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir 10 à 15 minutes avant de démouler. Déguster avec gourmandise.

*Rien ne vous empêche de réaliser la recette avec d’autres biscuits.
**Il est possible que le crumble se retrouve au fond du gâteau après la cuisson. Dans mon cas, il est resté en surface. Alors ne soyez pas surpris si votre crumble coule ou pas!

Et vous, vous est-il déjà arrivé d’être gêné par un dessert?