Catégorie : Plats végétariens

Robot cuiseur

Je ne me suis jamais vraiment intéressée au robot cuiseur, vous savez ces robots qui permettent de tout faire ou presque dans un seul et même appareil. Depuis quelques années, l’offre augmente et de plus en plus de compagnie propose ce type de robot. Une des tante de mon chéri a acquis un robot de ce type et a avoué prendre beaucoup plus de plaisir à cuisiner qu’avant. Moi, je me dis que si un robot donne plus envie de cuisiner à quelqu’un, c’est un produit qui a une raison d’être. Par contre pour moi, je n’en vois pas l’intérêt. J’ai déjà plusieurs robots et je considère que ma cuisine est assez équipée… et aussi que mes armoires sont trop encombrées à mon goût. Cependant, lorsque j’ai préparé ma confiture d’abricot, j’ai repensé à ce robot et je me suis dit que j’aurais bien aimé en essayer un dans ce contexte. Même si j’aurais probablement couper au couteau les fruits, avoir un appareil qui remue la confiture sans arrêt pendant la cuisson et qui me signal quand elle arrive à telle température, ça m’aurait sans doute libéré un peu de temps pour d’autres tâches.

Aujourd’hui, je vous présente une recette qui demande l’aide d’un autre type de robot culinaire, un qui permettra de mixer la préparation. Je vous propose donc des boulettes de tofu! Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 15, numéro 4.

Boulettes de tofu
Boulettes de tofu
Pour 2 ou 3 personnes

Sauce
2½ cuillères à soupe de mayonnaise
1 cuillère à thé de vinaigre de cidre
½ cuillère à thé de sambal oelek*
½ cuillère à thé de sauce soja
¼ de cuillère à thé de sucre

Boulettes de tofu
1 gousse d’ail
170 g de tofu ferme
¼ de tasse ou 32 g de chapelure
2 cuillères à soupe d’oeuf
1 cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à thé d’huile de sésame grillé
1 cuillère à soupe d’huile végétale
Sel et poivre

Sauce
Dans un bol, mélanger la mayonnaise, le vinaigre de cidre, le sambal oelek, la sauce soja et le sucre. Réserver au réfrigérateur.

Boulettes de tofu
Éponger le tofu et le couper en cubes. Hacher finement la gousse d’ail.

Dans un robot culinaire muni d’une lame en « s », déposer l’ail et le tofu. Mixer jusqu’à ce qassez pour que le tofu soit émietté. Ajouter la chapelure, l’oeuf, la sauce soja et l’huile de sésame. Poivrer et mixer pour obtenir une pâte lisse**.

Prélever 1 cuillère à soupe du mélange de tofu et façonner en boulette. Répéter l’opération jusqu’à épuisement du mélange.

Dans une poêle, verser l’huile végétale. Quand le corps gras est chaud, déposer les boulettes de tofu et les cuire pendant 5 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Déposer les boulettes cuites sur une assiette recouverte de papier absorbant pour les éponger. Servir avec la sauce et déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer le sambal oelek par une autre sauce pimentée.
**Si vous avez le temps, placez le mélange au réfrigérateur pour le raffermir et facilité le façonnage des boulettes.

Et vous, avez-vous un robot cuiseur?

À la découverte de lentilles

Dans mon idée des repas végétariens, je me devais d’introduire les légumineuses. J’ai beaucoup de peine à les intégrer : je trouve qu’elle laisse une sensation farineuse en bouche. Pour commencer, j’ai décidé d’y aller avec les lentilles en boîte. La recette m’a beaucoup plu, mais la texture manquait de fermeté, alors j’ai essayé de la refaire en cuisant des lentilles moi-même. Cette expérience m’a permis d’apprendre deux choses : l’eau de cuisson des lentilles vertes devient noir et que la texture des lentilles est plus farineuse que celle en boîte! Je crois que je n’ai pas encore trouvé la bonne façon de cuire les lentilles pour qu’elles me plaisent totalement.

Pour vous initier (si vous n’en avez pas l’habitude) aux lentilles, je vous encourage à essayer cette recette de boulettes aux lentilles de Bob le chef, L’Anarchie culinaire. Elle a tout pour plaire : très simple à préparer et très bonne!

Boulettes aux lentilles
Boulettes aux lentilles
Pour 4 personnes

1 boîte de conserves de lentilles de 540 ml ou 440 g*
½ oignon
1 cuillère à thé d’huile végétale
2 gousses d’ail**
1 oeuf
5 cuillères à thé de pâte de tomate
2 cuillères à soupe ou 30g de chapelure
1 cuillère à soupe d’herbes séchées au choix (basilic, thym, etc.)
Sel et poivre

Hacher l’oignon et les gousses d’ail.

Dans une poêle, verser l’huile et la chauffer. Ajouter l’oignon et cuire jusqu’à ce qu’il soit translucide***. Réserver l’oignon et laisser tiédir.

Verser les lentilles dans une passoire et les rincer. Égoutter les lentilles et les déposer les deux tiers dans le bol d’un robot culinaire muni d’une lame en « s »****. Ajouter l’ail, l’oeuf, la pâte de tomate et les herbes séchées. Saler et poivrer. Mixer le tout pour obtenir une purée, elle n’a pas besoin d’être lisse. Ajouter le restant des lentilles et mixer quelques secondes. Verser le mélange dans un bol et ajouter la chapelure. Si possible, réserver le mélange au frais pendant 1 heure : il sera plus facile à manipuler pour façonner des boulettes.

Préchauffer le four à 160°C (325°F).

À l’aide de la préparation de lentilles, façonner des boulettes d’environ 2 cm (1 pouce) de diamètre. Pour le façonnage, il est possible d’utiliser 2 cuillères à soupe, les boulettes auront une forme de quenelle. Déposer les boulettes sur une plaque de cuisson et enfourner. Cuire pendant 20 minutes.

Servir seul ou sur des pâtes avec une sauce tomate. Déguster avec plaisir.

*Vous pouvez également faire cuire des lentilles sèches, il faut environ ¾ de tasse ou 150 g de lentilles. Le temps de cuisson est entre 20 et 35 minutes selon la texture souhaitée et la variété.
**Il est possible de remplacer l’ail par de la fleur d’ail.
***Vous pouvez omettre cette étape, mais moi je préfère cuire l’oignon avant de l’intégrer à des boulettes.
****Vous pouvez aussi mixer les lentilles à l’aide d’un pied-mélangeur.

Et vous, comment cuisinez-vous les lentilles?

Un point de départ

Quand j’ai lancé l’idée de préparer un repas végétarien, j’hésitais entre plusieurs recettes. La date prévue pour ce repas approchait et moi, je ne savais pas trop quoi cuisiner : je ne voulais pas proposer quelque chose qui ne serait pas mangé. Je voulais un plat qui puisse plaire un minimum à toute la famille. À force de réflexion, j’ai opté pour un plat que Mini-nous adore : les hamburgers!

J’ai opté pour la recette de hamburger au quinoa de Ricardo volume 13, numéro 6. Les galettes contenaient que des ingrédients que nous aimons. J’ai omis la sauce au tahini et les garnitures proposées : le tahini n’avait pas été très apprécié quand je l’avais testé et d’autre part, j’ai une sainte horreur du goût terreux de la betterave…

Hamburger de quinoa
Hamburger de quinoa
Pour 4 personnes

½ tasse ou 90 g de quinoa
½ tasse ou 70 g de courgette râpée
½ tasse ou 125 g de carotte râpée
½ tasse ou 100 g de poireau haché
1 gousse d’ail
¼ de tasse ou 52 g d’huile d’olive
1 oeuf
¼ de tasse ou 60 g de chapelure
4 pains à hamburger
Sel et poivre

Garniture au choix

Rincer le quinoa sous l’eau froide jusqu’à ce que l’eau soit clair. Bien égoutter.

Remplir un chaudron d’eau, saler et porter à ébullition. Quand l’eau bout, ajouter le quinoa et cuire pendant 15 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit tendre. Rincer le quinoa à l’eau froide. Presser bien le quinoa pour extraire le surplus d’eau. Laisser le quinoa refroidir.

Dans une poêle, verser 1 cuillère à soupe (13 g) d’huile et chauffer à feu moyen. Ajouter la courgette, la carotte, le poireau et l’ail. Cuire les légumes jusqu’à ce qu’il soit tendre. Saler et poivrer. Verser le mélange dans un tamis et presser les légumes, à l’aide d’une spatule ou une cuillère, pour extraire l’excédent d’eau. Déposer dans un bol et réfrigérer pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient froids.

Dans le bol contenant les légumes, ajouter le quinoa, l’oeuf et la chapelure. Mélanger le tout. Saler et poivrer. Prélever un quart du mélange et avec les mains, façonner une galette. Répéter l’opération pour obtenir 4 galettes*.

Verser l’huile restante dans une poêle, idéalement anti-adhésive, et chauffer à feu moyen-vif. Déposer les galettes dans l’huile chaude et cuire pendant 3 minutes de chaque côté. Les galettes sont fragiles, il faut les manipuler délicatement.

Déposer une galette de quinoa dans un pain à hamburger grillé ou non. Garnir selon l’envie et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez préparer les galettes à l’avance et les conserver au réfrigérateur quelques heures avant de les cuire. De plus, elle devrait être un peu plus facile à manipuler.

Le goût de la galette est très bonne, mais pour nous, il manquait un petit quelque chose… Avec du bacon, ça doit être encore meilleur!

Un peu de tofu

Depuis le début d’année, j’ai introduit quelques repas végétariens. Ces plats ne sont pas nécessairement présent toutes les semaines, mais ils sont plutôt bien accueilli alors il vaut mieux maintenir cette situation. D’un autre côté, j’ai surtout testé des recettes avec du tofu. Il faut dire que j’aime bien ce produit qui est facile et rapide à cuisiner. La prochaine étape sera de m’attaquer aux légumineuses… un jour… si possible cette année.

En attendant, je vous propose une recette avec une sauce des plus délicieuses : un stroganoff de tofu. Si vous ne devez tester qu’une recette végétarienne (et même végétalienne), je vous recommande chaudement celle-ci. J’ai pris cette recette chez Sara, Ma cuisine de tous les jours.

Stroganoff au tofu
Stroganoff au tofu
Pour 2 personnes

⅓ de tasse ou 56 g de noix de cajou
¾ de tasse ou 187 g de bouillon de légumes
¼ de cuillère à thé de fécule de maïs ou de maïzena
200 g de tofu ferme*
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 oignon
2 gousses d’ail
5 champignons blancs**
½ cuillère à thé de thym séché
¼ de tasse ou 62 g de vin blanc
1 cuillère à soupe de pâte de tomate
Sel et poivre

Déposer les noix de cajou dans un bol et les recouvrir d’eau. Laisser les noix tremper pendant au minimum 3 heures.

Remplir un chaudron d’eau et porter à ébullition. Pendant ce temps, trancher le tofu en lanières. Quand l’eau bout, saler l’eau. Déposer le tofu dans l’eau bouillant et cuire pendant 5 minutes***. Égoutter le tofu et réserver.

Émincer l’oignon et les champignons. Hacher les gousses d’ail.

Égoutter les noix de cajou et les déposer dans un blender. Ajouter le bouillon de légumes et la fécule de maïs. Mixer jusqu’à ce que la préparation soit très lisse.

Dans une poêle, verser la moitié de l’huile et la chauffer. Quand le corps gras est assez chaud, déposer les tranches de tofu et les cuire jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées des deux côtés. Saler. Retirer les morceaux de tofu de la poêle et les réserver dans une assiette. Couvrir avec du papier d’aluminium.

Verser le restant d’huile dans la poêle et y faire revenir l’oignon. Ajouter une pincée de sel et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajouter l’ail et cuire pendant 30 secondes. Mettre les champignons et le thym dans la poêle et cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Déglacer avec le vin blanc. Incorporer la pâte de tomate, ¼ de cuillère à thé de sel et poivrer. Laisser réduire de moitié. Verser le mélange de noix de cajou et de bouillon. Cuire en brassant régulièrement jusqu’à ce que la sauce ait épaissi. Rectifier l’assaisonnement au besoin. Remettre le tofu dans la poêle et l’enrober de sauce. Servir sur un lit de pâtes et déguster avec plaisir!

*Si vous êtes récalcitrant au tofu, vous pouvez essayer cette recette avec du poulet. Il est possible de mettre moitié tofu et moitié poulet pour vous habituer à cette protéine végétale.
**Vous pouvez augmenter la quantité de champignons.
***Cette étape est facultative : elle modifie un peu la texture du tofu et relève sa saveur.

Et vous, êtes-vous des adeptes de la cuisine végétarienne?