Catégorie : Plats végétariens

Les beaux paysages

Je ne sais pas vous, mais j’aime beaucoup les changements de saison. Toutes les saisons sont belles et ont leurs attraits. En ce moment, je profite des beaux paysages de l’automne : j’adore voir le changement de couleurs sur les flancs des montagnes! En prime, le matin, j’ai l’impression de voir toutes les saisons en un coup d’oeil : les sommets des montagnes sont enneigés, les flancs sont parés des couleurs de l’automne et la plaine offre encore de belles étendues vertes comme en été. Et même la pluie, qui a été plus présente cette semaine, nous a offert de multiples arc-en-ciels. Alors comment ne pas se réjouir des paysages dans ces conditions? En prime en ce moment, j’ai plein de recettes que j’ai envie d’expérimenter : est-ce du au changement de saison?

Pour aujourd’hui, je vous présente une recette toute simple avec du tofu. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 7.

Tofu au gingembre et à l'orange
Tofu au gingembre et à l’orange
Pour 2 à 3 personnes

¼ de tasse ou 62 g de bouillon de poulet ou de légumes
2 cuillères à soupe ou 30 g de jus d’orange
1½ cuillère à soupe de marmelade d’oranges
1½ cuillère à soupe de sauce soja
1 cuillère à soupe de gingembre frais haché
½ cuillère à thé de fécule de maïs
1 gousse d’ail, hachée
2 cuillères à thé d’huile végétale
1 cuillère à thé d’huile de sésame
200 g à 300 g de tofu ferme

Dans un bol, préparer la sauce en mélangeant le bouillon de poulet, le jus d’orange, la marmelade, la sauce soja, le gingembre, la fécule de maïs et l’ail. Réserver.

Éponger le tofu et le couper en deux ou trois dans l’épaisseur. Détailler chaque tranche de tofu en triangle.

Dans une poêle, verser l’huile de sésame et l’huile végétale. Quand l’huile est bien chaude, dorer le tofu de chaque côté. Retirer le tofu de la poêle et réserver dans une assiette.

Dans la poêle, verser la sauce. Porter à ébullition et laisser mijoter jusqu’à ce qu’elle épaississe. Remettre le tofu dans la sauce et bien l’enrober. Servir avec un riz et déguster avec plaisir.

Et vous, prenez-vous le temps de vous émerveiller de la nature?

Avez-vous remarqué?

Habituellement pendant le mois d’août, je vous bassine avec mon repas du 1er août (ou du 31 juillet) jusqu’en début septembre. Cette année, je n’étais pas à la maison pour la fête nationale suisse, alors pas d’avalanche de nouvelles recettes. Pire, comme je viens juste de revenir à la maison et que je prends le décalage horaire en pleine poire, je ne vais pas m’attarder.

Je ne vous propose même pas de recette sucrée comme le voudrait le mercredi. Sans plus attendre, je vous présente une recette de tarte à la carotte. J’ai trouvé cette recette sur le site d’Isadora et Marisa.

Tarte à la carotte
Tarte à la carotte
Pour 2 ou 3 personnes

Pâte à tarte express
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de farine*
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
2 pincées de sel
1 cuillère à thé d’herbes séchées au choix** (facultatif)
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé d’huile végétale
3 cuillères à soupe et 1 cuillère ou 50 g d’eau chaude

Garniture
3 ou 4 carottes
1 oignon
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne
4 cuillères à soupe de crème à cuisson, de demi-crème
  ou de crème de soja
2 à 4 cuillères à soupe de lait ou de boisson végétale
2 oeufs
Graines de courge (facultatif)
Poudre d’oignon au goût
Sel et poivre

Éplucher et râpées les carottes. Hacher finement l’oignon.

Dans une poêle, chauffer l’huile d’olive. Quand le corps gras commence à être chaud, ajouter l’oignon. Quand l’oignon est translucide, ajouter les carottes et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Saler, poivrer et assaisonner avec la poudre d’oignon. Laisser tiédir.

Pâte à tarte express
Dans une boîte qui ferme hermétiquement, verser la farine, la poudre à pâte, le sel et les herbes séchées. Mélanger brièvement, puis ajouter l’huile et l’eau chaude. Fermer la boîte à l’aide de son couvercle et secouer énergiquement. Ouvrir la boîte et terminer de rassembler la pâte en une boule. Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et la foncer dans un moule de 23 cm (9 pouces) de diamètre.

Garniture
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, fouetter les oeufs avec la crème et le lait. Saler et poivrer***.

Étaler la moutarde à l’ancienne sur le fond de la pâte à tarte. Répartir les carottes et l’oignon. Verser la préparation d’oeuf. Saupoudrer de graines de courge et enfourner. Cuire pendant 25 à 30 minutes. Laisser tiédir quelques minutes et servir. Déguster avec plaisir.

*Utilisez les farines qui vous font envie : farine blanche, farine d’épeautre, etc.
**Si vous voulez faire une pâte sucrée, remplacez les herbes par du sucre vanillé ou non.
***Il est possible d’ajouter des épices : du curry, de la poudre d’oignon, du cumin, etc.

À dimanche!

Ni vu, ni connu

Dans l’optique de mes repas végétariens, j’avais repéré une recette de pâte avec des noix. Je me disais que ça allait plaire et en prime la recette était très simple. Au moment d’exécuter le plat, je relève les ingrédients… il y a de l’artichaut!. J’en ai déjà mangé et je ne déteste pas, par contre pour mon chéri et Mini-nous, je ne savais pas si ça allait être apprécié. J’étais pleine d’appréhensions entre le moment d’acheter les artichauts dans l’huile et le moment de servir le repas. Le dimanche soir, je me suis même demandée si je ne préparais pas autre chose! J’ai quand même fait la recette et finalement, les artichauts sont passés ni vu ni connu.

Alors si vous cherchez une recette simple qui ne demande que quelques minutes de préparation, je vous propose d’essayer ces pâtes à la crème de noix de Grenoble. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 17, numéro 3.

Pâtes à la crème de noix de Grenoble
Pâtes à la crème de noix de Grenoble
Pour 2 personnes

½ tasse ou 50 g de noix de Grenoble
2 cuillères à soupe d’huile d’olive*
1 cuillère à soupe d’eau
⅓ de tasse ou 110 g de coeurs d’artichauts dans l’huile,
  rincés et égouttés
2 portions ou 140 g de pâtes au choix
Sel et poivre
Noix de Grenoble concassées supplémentaires pour servir

Dans un robot culinaire muni d’une lame en « s », réduire en purée lisse les noix de Grenoble, l’huile d’olive, l’eau et les coeurs d’artichauts. Saler et poivrer. Verser ce mélange dans une poêle.

Dans une grande casserole, porter l’eau à ébullition. Saler généreusement. Attendre que l’eau bout de nouveau et cuire les pâtes selon les indications du fabricant. Quand il reste moins de 2 minutes de cuisson au pâtes, prélever environ 1 tasse ou 250 g d’eau de cuisson.

Chauffer la poêle contenant la sauce en ajoutant ½ tasse ou 125 g d’eau ce cuisson des pâtes. Ajouter les pâtes et mélanger. Au besoin, ajouter encore un peu d’eau de cuisson des pâtes. Garnir de noix de Grenoble concassées** et servir sans attendre. Déguster avec plaisir.

*Si vous voulez remplacer l’huile d’olive, utilisez une huile bien goûteuse.
**Si vous avez des herbes fraîches, n’hésitez pas à en ajouter avant de servir!

Et vous, cuisinez-vous les artichauts?

Pull?

Ici, nous avons encore la chance de profiter des arbres et des vignes colorés. Ces beaux paysages vont bientôt perdre leurs couleurs et revêtir des tons plus monochromes. Nous avons même eu le droit à une petite hausse des températures cette semaine : je sais, ce n’est pas la même chose pour tout le monde. Certaines adorent l’automne et l’hiver pour s’offrir des pulls ou pour les sortir de leur armoire. Moi, ce sont plutôt des vêtements que j’utilise autrement… Je m’en sers en général un peu comme un manteau. Je n’arrive pas à porter des manches longues à l’intérieur : j’ai rapidement trop chaud… à moins que je ne sois très fatiguée ou malade. Bref, quand on a une fournaise à la place du coeur, on ne va pas investir dans des pulls.

Que vous soyez amateur ou non de pull, je vous propose une recette de galettes végétariennes autant pour les journées chaudes que celles qui sont plus fraîches. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 16, numéro 2.

Galettes de riz brun et lentilles
Galettes de riz brun et lentilles
Pour 3 personnes

Sauce au curry
¼ de tasse ou 70 g de mayonnaise
½ cuillère à soupe de jus de lime*
½ cuillère à thé de curry
½ cuillère à thé de harissa ou de sauce sriracha

Galettes
1 oignon
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de curry
1 tasse et 2 cuillères à soupe ou 280 g d’eau
6 cuillères à soupe ou 80 g de lentilles vertes sèches, rincées
  et égouttées
6 cuillères à soupe ou 75 g de riz brun rincé et égoutté
½ tasse ou 65 g de patate douce râpée
½ cuillère à soupe de harissa ou de sauce sriracha (ou moins,
   au goût)
½ cuillère à soupe de sauce soja

Sauce au curry
Dans un petit bol, mélanger la mayonnaise, le jus de lime, le curry et la harissa. Réserver au réfrigérateur.

Galettes
Hacher finement l’oignon. Dans une casserole, chauffer 1 cuillère à soupe d’huile et y faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit attendri. Ajouter le curry et poursuivre la cuisson pendant 30 secondes. Ajouter l’eau, les lentilles, le riz, la patate douce, la harissa et la sauce soja. Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que les lentilles et le riz soient tendres. Laisser tiédir pendant 30 minutes.

Dans un robot culinaire muni d’une lame en « s », mixer grossièrement la préparation. Saler et poivrer. Avec les mains légèrement huilées, façonner 6 galettes**.

Dans une poêle, verser le restant d’huile et la faire chauffer. déposer les galettes dans la poêle chaude et cuire pendant 4 minutes de chaque côté. Ajouter de l’huile au besoin pour la cuisson. Servir les galettes avec la mayonnaise. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer le jus de lime par du jus de citron.
**Rendu à cette étape, il est possible de conserver les galettes au réfrigérateur jusqu’au moment de les cuire. Elles seront même plus facile à manipuler.

Et vous, investissez-vous dans les pulls?

Trouver un restaurant…

Avec une amie, nous nous étions dit qu’à chaque fois que nous irions magasiner ensemble, nous mangerions dans un restaurant végétarien. L’idée me plaît beaucoup… mais je trouve qu’il est difficile de trouver des restaurants strictement végétariens. En cherchant un nouveau restaurant à essayer, je me suis rendu compte qu’il était plus facile de trouver des services à l’emporter. Au final, nous sommes allées au même restaurant que la dernière fois… Il n’aurait pas fallu y aller une semaine plus tard, car il ferme bientôt pour une durée indéterminée.

Pour poursuivre dans l’idée du végétarisme, je vous propose une recette de galettes de tofu. J’ai pris cette recette sur le site de Recettes du Québec.

Galettes au tofu et aux flocons d'avoine
Galettes au tofu et aux flocons d’avoine
Pour 4 à 6 personnes

400 g ou 1½ tasse de tofu émietté
2 échalotes
¾ de tasse ou 75 g de flocons d’avoine
2 cuillères à soupe de farine
3 cuillères à soupe d’eau
1 oeuf
3 cuillères à soupe de sauce tamari
2 cuillères à thé de moutarde jaune (préparée ou douce)
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
¼ de cuillère à thé de sel de céleri
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre

Hacher les échalotes.

Dans un bol, mélanger le tofu émietté, les échalotes, les flocons d’avoine, la farine, l’eau, l’oeuf, la sauce tamari, la moutarde, la poudre d’oignon et le sel de céléri. Saler et poivrer au goût. Laisser le mélange reposer au moins 15 minutes au réfrigérateur.

Diviser le mélange en huit et façonner chaque portion en galette d’environ 6 mm (¼ de pouce) d’épaisseur.

Dans une poêle, chauffer l’huile. Quand le corps gras est assez chaud, déposer les galette et cuire environ 3 minutes de chaque côté ou jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Servir avec une sauce de votre choix et déguster avec plaisir.

Et vous, avez-vous des restaurants végétariens dans votre région?