Catégorie : Viandes

Magasinage pas comme souhaité…

Hier, j’ai été magasiné un peu plus loin que de coutume. Pour un peu plus de confort, j’ai décidé de faire le déplacement en train. J’ai été dans cette ville parce qu’il y a un magasin de fournitures artistiques assez bien garni et que je voulais acheter un papier aquarelle particulier. Je ne vous dis pas mon étonnement quand j’ai vu que le papier que je voulais n’était pas disponible. Enfin, il y en avait de très grand format, mais c’est trop cher et je me voyais mal déambuler dans les rue avec un bloc de papier presque aussi grand que moi! Je suis rentrée dans une librairie et je suis tombée sur un nouveau tome d’une bande dessinée que mon chéri adore : je lui ai pris, sachant que j’allais lui faire plaisir et qu’il n’avait pas encore entendu parler de cet nouvel opus. J’ai aussi pris quelques livres pour Mini-nous. Après, je me suis rendue dans un magasin un peu excentré… et malgré mes efforts, je ne suis pas revenue à temps pour prendre le train! Plutôt que de pester, j’ai décidé de prendre les choses du bon côté et d’aller dans une autre librairie. J’ai pris mon temps pour me choisir un nouveau livre de cuisine! Omis quand je vais au Québec, j’en achète très rarement. Il ne me reste plus qu’à découvrir ce nouvel ouvrage…

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui demande de la patience : pas longue à préparer, mais le temps de macération est assez long ainsi que la cuisson. J’ai pris cette recette dans un magazine promotionnel de la Coop.

Porc effiloché asiatique
Porc effiloché asiatique
Pour 4 à 6 personnes

700 g de cou ou d’épaule de porc
1 petit oignon
½ tasse ou 125 g de sauce soja
½ cuillère à soupe de miel
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
½ cuillère à thé de gingembre frais râpé
½ cuillère à thé de flocons de piment

Hacher l’oignon en dés et le déposer dans un bol. Ajouter la sauce soja, le miel, le vinaigre de riz, le gingembre râpé et les flocons de piment. Mélanger et déposer la viande. Couvrir et réfrigérer. Laisser mariner pendant 12 heures en retournant la viande à quelques reprises si elle n’est pas totalement immergée.

Sortir la viande du réfrigérateur et laisser tempérer pendant 2 heures.

Préchauffer le four à 140°C (285°F)*.

Égoutter la viande et la déposer dans un plat de cuisson allant au four. Enfourner et cuire pendant 2 h 30 ou jusqu’à ce qu’un thermomètre insérer au centre de la viande indique 90°C (194°F).

Si désiré, porter la marinade à ébullition et laisser mijoter doucement pendant 10 minutes. Badigeonner la viande à 2 ou 3 reprises pendant la cuisson.

Servir avec des légumes grillés et de l’ananas. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de cuire la viande sur le barbecue en maintenant la température entre 120°C et 240°C (250°F et 285°F).

Bonne fin de journée!

Gnocchi?

En ce beau dimanche, nous avons expérimenté en famille les gnocchi pour la première fois. Je n’ai pas souvenir d’en avoir déjà mangé et encore moins d’en avoir fait. L’idée m’est venu lorsque j’ai acheté un sac de pommes de terre : en magasin, les sacs faisaient tous 2,5 kg, alors qu’habituellement, je préfère acheter de plus petites quantités. Sur l’étiquette, il était indiqué que ces pommes de terre convenaient pour réaliser des gnocchi : voilà à quoi allait servir une partie. J’ai pris une recette, la pâte était un peu friable, mais nous sommes parvenu sans peine à les façonner. J’ai peut-être trop cuit les pâtes. Même si les gnocchi étaient fondant, nous n’avons pas été séduit : le goût de la pomme de terre ressortait trop et la pâte manquait un peu de texture. La prochaine fois, il faudra que j’opte pour une autre recette, mais est-ce que je vais refaire des gnocchi de sitôt… pas sûre.

En attendant, je vous propose une recette qui fait l’unanimité à la maison : le poulet rôti! Je vous présent donc la recette de poulet crapaudine sur le barbecue de Ricardo volume 13, numéro 7.

Poulet grillé en crapaudine
Poulet grillé en crapaudine
Pour 4 à 6 personnes

1 poulet entier d’environ 1,5 kg
Paprika* au goût
Sel et poivre

À l’aide d’un couteau ou d’un ciseau de cuisine, couper l’os du dos du poulet pour pouvoir l’ouvrir à plat.

Préchauffer le barbecue à puissance élevée que d’un côté.

Pendant que le barbecue préchauffe, assaisonner le poulet avec le sel, le poivre et le paprika.

Quand le barbecue est très chaud, déposer le poulet, côté peau vers le bas, sur le côté éteint. Fermer le couvercle du barbecue et cuire pendant 45 minutes.

Retourner le poulet et poursuivre la cuisson pendant 35 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit cuit et que l’os de la cuisse se détache facilement. Si désiré, remettre quelques minutes le poulet côté peau sur la partie allumée pour rendre la peau croustillante. Servie et déguster avec plaisir.

*Il est possible d’utiliser un mélange d’épices de votre choix du commerce.

Et vous, avez-vous une recette de gnocchi à me proposer?

Dix-neuf…

Ce nombre correspond à la quantité de pommes de terre que nous avons récoltées dans le jardin! La récolte n’est pas très grosse, mais il s’agissait aussi d’un test : j’ai planté un peu tard 4 pommes de terre qui commençaient à germer dans ma cuisine. Je ne sais pas pourquoi, je m’attendais à ce que les pommes de terre soient plus sale. La couche de terre était très fine et les pommes de terre se noyaient comme un charme. Le hasard a voulu que la variété que j’ai plantée ne soit pas du tout l’une de mes préférées : c’est peut-être aussi pour cela que les pommes de terre avaient commencé à germer. C’est peut-être tout simplement par ce que les pommes de terre provenaient du jardin, mais nous les avons trouvées particulièrement bonnes. Comme quoi la fraîcheur a plus d’importance que la variété!.

Pour aujourd’hui, je vous propose une recette qui n’a rien à voir avec les pommes de terre : une recette de brochettes de boeuf. J’ai pris cette recette dans le magazine Ricardo volume 14, numéro 5.

Brochettes de boeuf mariné à l'ail
Brochettes de boeuf mariné à l’ail
Pour 3 personnes

300 g de cubes de boeuf à brochettes
3¾ cuillères à thé d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de sauce soja
½ cuillère à soupe de vinaigre balsamique
½ cuillère à soupe de cassonade ou de sucre roux
¼ de cuillère à thé de poivre noir concassé
1 gousse d’ail*

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, la sauce soja, le vinaigre balsamique, la cassonade et le poivre noir. Hacher l’ail et l’ajouter à la marinade avec les cubes de boeuf. Couvrir et réfrigérer pendant 1 heure à toute une nuit.

Préchauffer le four à 190°C.**

Rincer sous l’eau froide les piques à brochette en bois pour éviter qu’ils brûlent durant la cuisson. Enfiler les morceaux de boeuf marinés sur les piques à brochette. Déposer les brochettes sur une plaque de cuisson légèrement huilée. Enfourner et cuire pendant 15 minutes en les retournant à mi-cuisson. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*Vous pouvez remplacer l’ail par 1 ou 2 cuillères à thé de fleur d’ail.
**Vous pouvez aussi cuire les brochettes à la poêle ou sur le barbecue. Dans ce cas et selon la grosseur de vos cubes de viande, comptez environ 8 minutes en retournant les brochettes à mi-cuisson.

Et vous, avez-vous déjà planté des pommes de terre?

Et oui, du barbecue!

L’année dernière, nous n’avions pas beaucoup profité de notre barbecue… En fait, nous l’avons utilisé qu’une seule fois. Entre l’achat tardif du barbecue et les risques très élevés d’incendies pendant l’été dernier, il ne faut pas chercher plus loin. Par contre cet été, nous prenons notre revanche et l’employons le plus souvent possible. C’est également l’outil idéal pendant les canicules pour cuisiner! Il y a peut-être aussi la mijoteuse, ce n’est pas l’option vers laquelle je me tourne pour le moment.

Voilà donc une première recette à réaliser sur le barbecue. Il s’agit de côtelettes de porc. J’ai pris cette recette dans le magazine de Ricardo volume 17, numéro 6.

Côtelettes de porc grillés au curcuma et au miel
Côtelettes de porc grillés au curcuma et au miel
Pour 4 personnes

Zeste de une orange
2 cuillères à soupe de jus d’orange
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillère à soupe de miel
2 cuillères à thé de poivre moulu
2 cuillères à thé de curcuma
1 cuillère à thé de sel
4 côtelettes de porc d’environ 1,5 cm (½ pouce) d’épaisseur
Cardamome moulue (facultatif)
Fleur de sel, au goût

Dans un bol, mélanger le zeste d’orange, le jus d’orange, l’huile d’olive, le miel, le poivre, le curcuma et le sel. Ajouter les côtelettes de porc et bien les enrober de la marinade. Laisser mariner 10 minutes.

Préchauffer le barbecue à puissance moyenne-élevée, soit environ 190-200°C (375-400°F)*. Huiler la grille si possible.

Égoutter la viande et la cuire environ 2 à 3 minute de chaque côté. Retirer les côtelettes du barbecue et laisser reposer 5 minutes avant de servir. Si désiré, saupoudrer de cardamome et de fleur de sel. Déguster avec plaisir.

*Il est possible de cuire les côtelettes de porc dans une poêle, mais privilégiez, si possible, une poêle striée : le miel de la marinade brûle facilement.

Et vous, de quand date l’acquisition de votre barbecue?

Plutôt éclectique

Au début du mois, je vous disais que j’avais acheté plusieurs romans et il ne m’en reste déjà qu’un à lire. Pour la plupart, il s’agissait de romans policiers. Celui qu’il me reste à lire est un peu plus du type fantastique et celui que je viens de terminer est un classique de la littérature anglaise. Quand je regarde les livres, je me dis que le tout est assez éclectique et j’ai apprécié chaque lecture. Au cours des dernières années, j’ai aussi lu deux ou trois biographies avec plaisir. Un genre de livre qui ne m’avait jamais intéressé auparavant : j’ai un vague souvenir d’un travail scolaire des plus ennuyeux sur une biographie. Comme quoi, il suffit seulement de trouver les bons livres.

Dans un autre genre d’idée, je vous propose une recette d’escalopes panées. La viande panée a toujours un grand succès à la maison et j’ai été surprise de découvrir que j’avais peu de recette sur mon blog. Souvent, je les fais simplement sans me poser de question en variant les panures et les assaisonnements. Cette fois, j’ai voulu expérimenter en ajoutant un restant de sauce à la viande; un peu dans l’esprit des escalopes parmigiana.

Escalopes de porc nappées de sauce
Escalopes de porc nappées de sauce
Pour 3 personnes

300 g d’escalopes de porc
1 oeuf
½ tasse ou 120 g de chapelure
½ cuillère à thé de poudre d’oignon
1 cuillère à thé d’herbes séchées au choix
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
6 cuillères à soupe de sauce à la viande ou tomate*
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger la chapelure, la poudre d’oignon et les herbes séchées. Dans un second bol, fouetter l’oeuf jusqu’à ce qu’il soit homogène.

Préchauffer le gril (broil) du four.

Tremper les escalopes de porc dans l’oeuf puis dans la préparation de chapelure. Saler et poivrer.

Dans une poêle, verser l’huile d’olive et la chauffer. Quand le corps gras est bien chaud, déposer les escalopes panées dans la poêle. Cuire les escalopes pendant 3 minutes par côté ou jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées et cuites. Déposer les escalopes sur une plaque de cuisson et les napper de sauce à la viande. Enfourner et cuire pendant 2 minutes. Servir sans attendre et déguster avec plaisir.

*J’ai utilisé une sauce à crostini que nous avions rapporté d’Italie, mais les possibilités sont multiples : sauce à spaghetti, salsa, mélange à bruschetta, sauce à pizza, hummus, rillette, confit d’oignons, du fromage, etc.

Et vous, que lisez-vous en ce moment?