Mot-clé : vanille

Concentration…

Aujourd’hui, je n’ai rien de particulier à vous raconter. J’ai même beaucoup de mal à me focaliser sur cet article. Mon attention se porte ailleurs : au gâteau que je dois faire, à la pile de papiers désordonnés à côté de mon ordinateur, par la flamme de la bougie qui oscille doucement, par les confitures que je n’ai pas encore fait pour mes paniers gourmands, etc. Bref, je suis royalement absente et la tête commence à me dire d’arrêter de réfléchir et de me mettre hors service pour le reste de la soirée.

Sans plus tarder, voici une recette de biscuits au chocolat et aux noisettes qui a ravi nos papilles. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Biscuits craquants au chocolat et aux noisettes grillées
Biscuits craquants au chocolat et aux noisettes grillées
Pour 30 biscuits

1 tasse ou 130 g de farine
½ tasse ou 80 g de poudre de noisettes*
3 cuillères à soupe ou 20 g de cacao
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ cuillère à thé de sel
1½ cuillère à soupe de lait
1 cuillère à thé de vinaigre blanc
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
¾ de tasse ou 150 g de sucre
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
1 oeuf
½ tasse ou 80 g de sucre glace
½ tasse ou 80 g de pépites de chocolat au choix**

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Sur une plaque recouverte de papier parchemin, étaler la poudre de noisettes. Enfourner et torréfier les noisettes pendant 8 minutes. Retirer du four et laisser totalement refroidir.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre de noisettes, le cacao, le bicarbonate de soude (ou de sodium) et le sel.

Dans un petit bol, mélanger le lait, le vinaigre et l’extrait de vanille. Réserver.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre et la cassonade pendant 3 minutes. Incorporer l’oeuf. Ajouter la préparation de farine en alternant avec le mélange de lait. Ajouter les pépites de chocolat. Couvrir le bol d’une pellicule plastique et réfrigérer pendant 1 à 2 heures.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Prélever environ 1 cuillère à soupe de pâte à biscuit, façonner un boule et rouler dans le sucre glace. Déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Poursuivre l’opération jusqu’à épuisement de la pâte. Enfourner et cuire pendant 12 à 15 minutes. Laisser les biscuits tiédir et déguster avec gourmandise.

*Si vous ne trouvez pas de poudre de noisettes, broyez simplement la même quantité de noisettes entières dans un robot muni d’une lame en « s ».
**Ceci est mon ajout, vous pouvez l’omettre. J’ai mis un mélange de chocolat noir et de chocolat blanc. Vous pouvez également augmenter la quantité de chocolat…

Et vous, avez-vous de la concentration aujourd’hui?

La joie de rouler…

Aujourd’hui en revenant à la maison, j’ai eu un petit moment de plaisir qui a surgi de nul part. Depuis quelques jours, les arbres sur les montagnes se parent des couleurs d’automne. Les paysages sont vraiment magnifiques, mais le soleil n’est pas toujours au rendez-vous pour qu’on puisse en profiter pleinement. Ce matin, il y a eu de la pluie et la journée était assez grise. Alors imaginez mon plaisir quand en rentrant chez moi, j’ai vu des éclaircies, la lumière dansait sur les flancs colorés des montagnes et j’étais tranquille dans ma voiture à écouter ceci. Petit bonheur! Je crois que j’aurais pu rouler encore un bon moment dans cette ambiance.

C’est avec plaisir que je vous propose une recette de tarte au chocolat, noisettes et poires caramélisées. J’ai pris cette recette dans le livre The Great British Bake Off : Everyday de Linda Collister. Comme j’avais des poires sous la main, j’ai ajouté une couche de poires caramélisées à la recette pour plus de gourmandise.

Tarte au chocolat, noisettes et poires caramélisées
Tarte au chocolat, noisettes et poires caramélisées
Pour 8 personnes

Pâte à tarte*
1½ tasse ou 200 g de farine
1 pincée de sel
½ tasse ou 80 g de sucre glace
½ tasse moins 2 cuillères à thé ou 100 g de beurre
  non salé, froid
4 jaunes d’oeufs
½ cuillère à thé d’extrait de vanille

Poires caramélisées**
¼ de tasse ou 60 g d’eau
½ tasse ou 100 g de sucre
2 cuillères à soupe ou 27 g de beurre non salé
4 à 6 poires***

Ganache aux noisettes
2 tasses ou 250 g de noisettes****
1¾ tasse ou 400 g de double crème*****
150 g (5,5 onces) de chocolat au lait
150 g (5,5 onces) de chocolat noir
¼ de cuillère à thé de fleur de sel

Pâte à tarte
Dans un bol, mélanger la farine, le sel et le sucre glace. Incorporer le beurre, coupé en cubes, dans le mélange de farine à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains afin d’obtenir une texture granuleuse. Ajouter les jaunes d’oeufs et l’extrait de vanille. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte presque homogène. Former un disque avec la pâte et l’emballer dans une pellicule plastique. Réfrigérer pendant 30 minutes.

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte et foncer un moule à tarte d’environ 23 cm (9 pouces) de diamètre. Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et la réserver au réfrigérateur pendant 15 minutes.

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Déposer un bout de papier parchemin sur la pâte et garnir de haricots secs. Enfourner dans le bas du four et cuire pendant 12 à 15 minutes. Retirer le papier parchemin et les haricots secs. Baisser la température du four à 160°C (325°F). Remettre la tarte au four pendant 7 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit bien dorée. Laisser totalement refroidir.

Poires caramélisées
Peler, épépiner et couper en tranches fines les poires. Réserver.

Dans une grande poêle, verser l’eau et le sucre. Porter à ébullition et cuire jusqu’à ce qu’un caramel se forme et prenne une jolie couleur dorée. Incorporer le beurre. Ajouter les poires et porter à ébullition. Laisser mijoter jusqu’à ce que les poires soient translucides et qu’il ne reste presque plus de liquide. Verser la préparation dans la croûte et laisser tiédir.

Ganache aux noisettes
Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Déposer les noisettes sur une plaque de cuisson et enfourner pendant 8 à 10 minutes. Verser les noisettes sur un linge propre et les frotter ensemble pour retirer leur peau. Laisser les noisettes totalement refroidir.

Réserver une douzaine de noisettes entières pour la décoration. Prélever ½ tasse ou 60 g de noisettes, les déposer dans un bol d’un robot muni d’une lame en « s » et les mixer finement. Hacher grossièrement les noisettes restantes, sauf celle réservées pour la décoration.

Verser la crème dans un chaudron et la faire chauffer. Quand la crème est chaude, la retirer du feu et ajouter les noisettes mixées finement (la ½ tasse ou les 60 g). Couvrir et laisser infuser au moins 45 minutes en remuant à quelques reprises.

Hacher les chocolats et les déposer dans un bol. Remettre la crème aux noisettes sur le feu et la chauffer à nouveau jusqu’à ce qu’elle bouille. Retirer du feu et verser la crème sur les chocolats. Laisser reposer pendant 1 minute avant de remuer la préparation. Quand le mélange est homogène, ajouter les noisettes hachées grossièrement.

Sur la croûte de la tarte, répartir les poires caramélisées puis verser la ganache aux noisettes. Décorer avec les noisettes entières. Réfrigérer au moins 1 heure ou jusqu’à ce que la garniture soit ferme. Laisser tempérer 20 minutes, si possible, avant de servir. Déguster avec gourmandise!

*Vous pouvez aussi utiliser votre pâte à tarte préférée. J’ai pris une pâte à tarte que j’avais au congélateur.
**Il est possible d’omettre les poires caramélisées et de réaliser une tarte au chocolat et aux noisettes.
***J’ai utilisé des poires Williams, elles ont un goût unique. Cependant, utilisez les poires que vous désirez, vous pouvez même remplacer les poires par des pommes.
****Je n’avais plus assez de noisettes, j’ai donc mis aussi quelques pacanes (ou noix de pécan).
*****Il est possible de remplacer la double crème par de la crème à fouetter ou entière. Dans ce cas, il ne faudra que 1¼ tasse ou 300 g de crème.

Et vous, quelles chansons aimez-vous écouter en voiture?

Une heure en moins…

Ce matin, je me suis réveillée une heure plus tôt que nécessaire et même en restant sous les draps, je n’ai pas retrouvé le sommeil. Alors depuis ce matin, la fatigue me suit inlassablement. Le plus drôle, c’est que j’ai choisi de faire un déplacement en train plutôt qu’en voiture et à ma grande surprise, je ne suis pas plus reposée qu’à mon départ. Vous comprendrez que je vais faire bref.

Aujourd’hui, je vous propose donc une recette de biscuits au chocolat et aux pacanes. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 10, numéro 7. Elle se retrouve également dans le magazine Ricardo spécial : « Nos meilleurs biscuits ».

Biscuits au chocolat et aux pacanes
Biscuits au chocolat et aux pacanes
Pour 20 biscuits*

1 tasse ou 130 g de farine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
¼ de cuillère à thé de sel
½ tasse ou 110 g de beurre non salé, tempéré
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
1 oeufs
¾ de tasse ou 112 g de pacanes ou de noix de pécan
  concassées
¾ de tasse ou 120 g de pépites de chocolat noir**

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin, déposer les pacanes (ou noix de pécan). Enfourner pendant 5 à 8 minutes pour les griller et faire ressortir leur parfum***. Laisser totalement refroidir, puis hacher grossièrement. Réserver.

Préchauffer de nouveau le four à 180°C (350°F). Chemiser deux plaques de cuisson de papier parchemin.

Dans un bol, mélanger la farine avec le bicarbonate de soude (ou de sodium) et le sel.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade (ou le sucre roux) et l’extrait de vanille. Ajouter l’oeuf et fouetter jusqu’à ce que la préparation soit homogène. À l’aide d’une spatule, incorporer la préparation de farine. Ajouter les pépites de chocolat et les pacanes, puis bien mélanger.

Prélever environ 2 cuillères à soupe de pâte pour façonner chaque biscuit****. Déposer les boules de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 9 minutes ou jusqu’à ce que les biscuits soient légèrement dorés. Retirer les biscuits de la plaque de cuisson et laisser refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de biscuits dépendra de leur taille. Vous pouvez faire des biscuits deux fois plus gros que ce que je propose.
**Vous pourriez prendre une plaque de chocolat et la concasser grossièrement.
***Cette étape est facultative.
****À ce moment, si vous le désirez, vous pouvez faire congeler les biscuits. Quand la pâte est gelée, transférez les biscuits dans un sac ou une boîte de congélation. Il suffit de sortir le nombre de biscuits désirés et de les faire cuire sans les décongeler. Le temps de cuisson sera légèrement plus long. La pâte à biscuits se conserve environ 3 mois au congélateur.

C’est carré

Je cherchais une idée pour écouler mes pommes et soudainement, j’ai pensé aux carrés aux pommes. J’avais souvenir d’avoir une recette sur le blog, mais je voulais en essayer une autre. Les ingrédients sont similaires, mais au final le résultat diffère.

La prochaine fois, il faudra que j’essaie quelque chose dans un registre totalement différent, mais en attendant, voici la recette de carrés aux pommes que j’ai trouvé chez Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Carrés aux pommes épicées
Carrés aux pommes épicées
Pour 12 personnes*

Garniture aux pommes
6 pommes
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
½ citron pour le jus
Cannelle moulue au goût**
Muscade moulue au goût

Croustillant à l’avoine
⅔ de tasse ou 145 g de beurre non salé, tempéré
1 tasse ou 200 g de cassonade ou de sucre roux
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
1⅓ tasse ou 190 g de farine
1¼ tasse ou 110 g de flocons d’avoine
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 pincée de sel

Garniture aux pommes
Éplucher, épépiner et couper en cubes les pommes. Déposer les dés de fruits dans un chaudron et ajouter la cassonade ainsi que le jus du citron. Mettre sur le feu et porter à ébullition. Laisser cuire pendant 5 à 7 minutes ou jusqu’à ce que les pommes soient tendres : elles doivent se tenir encore et ne pas finir en compote. Retirer le chaudron du feu et laisser tiédir. Ajouter de la cannelle et la muscade au goût.

Croustillant à l’avoine
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule carré d’environ 20 cm de côté.

Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, le bicarbonate de soude (ou de sodium) et le sel.

Dans un bol, fouetter le beurre avec la cassonade et l’extrait de vanille. À l’aide d’une spatule, incorporer la préparation de farine. Répartir la moitié de la pâte dans le moule et presser pour qu’elle se tienne. Verser la préparation de pommes et couvrir avec le restant de croustillant à l’avoine. Enfourner et cuire pendant 30 minutes. Retirer du four et laisser tiédir au moins 30 minutes avant de découper les carrés. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de portion peut varier de 9 à 16 selon la grosseur de vos carrés.
**Il est possible de remplacer les épices par de la vanille, de la cardamome, un mélange d’épices, etc.

La prochaine recette avec des pommes, que je vais vous proposer, a de bonne chance de contenir également du chocolat… Je dis ça, je dis rien

Assaut au parc

Avec mini-nous, j’aime beaucoup aller au parc : il n’est pas très loin, il est à côté d’une épicerie et offre plus de divertissement que l’air de jeu du coin où nous résidons. Le plus étonnant, c’est que malgré sa situation, nous sommes régulièrement les seuls occupants. Jusqu’à aujourd’hui, je n’avais jamais vu plus de dix enfants dans ce lieu. Aujourd’hui lorsque nous sommes passés, il y avait beaucoup plus d’enfants que d’ordinaire. Ça chahutait gentiment, des cris fusaient de toutes parts et ça courait dans tous les sens. Bref, le parc était pris d’assaut. Par curiosité, je me suis mise à compter les enfants… il y en avait 28! Et tous ces enfants se partageaient un toboggan, une balançoire et une balançoire-trébuchet…

Après une excursion au parc, rien de mieux qu’une petite collation et pourquoi pas un muffin. Il y avait bien longtemps (ou plutôt une éternité) que je n’avais pas fait de muffins. Le hasard a voulu que j’aie des bleuets et des poires, c’est donc naturellement que j’ai opté pour cette recette que j’ai vue sur le site de Trois fois par jour.

Muffins aux bleuets et aux poires
Muffins aux bleuets et aux poires
Pour 12 muffins

1 poire
1 tasse ou 130 g de farine
½ tasse ou 65 g de farine de blé entier*
½ tasse ou 100 g de sucre
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
1 pincée de sel
2 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 oeuf
3 cuillères à soupe ou 40 g de beurre fondu
½ tasse ou 125 g de lait ou de boisson végétale au choix
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
¼ de tasse ou 62 g de crème sure ou de demi-crème
  acidulée**
1 tasse ou 150 g de bleuets (ou myrtilles) frais***

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Garnir un moule à muffin de caissettes en papier ou beurrer les alvéoles.

Éplucher, épépiner et couper en dés la poire.

Dans un bol, mélanger la farine, la farine de blé entier, le sucre, la cassonade (ou le sucre roux), le sel et la poudre à pâte.

Dans un autre bol, fouetter l’oeuf avec le beurre fondu, le lait, l’extrait de vanille et la crème sure (ou demi-crème acidulée). Verser le mélange sur les ingrédients secs. Mélanger brièvement jusqu’à ce que l’ensemble des ingrédients soient humides. Incorporer les bleuets (ou les myrtilles) et les dés de poire.

Remplir les alvéoles du moule à muffin avec la pâte. Enfourner et cuire pendant 20 à 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du muffin en ressorte propre. Laisser tiédir avant de déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez ne mettre que de la farine de blé régulière (ou tout usage).
**Je n’avais pas de crème sure (ou demi-crème acidulée) sous la main, alors j’ai mis de la double crème de Gruyère… On peut remplacer la crème sure par du yogourt ou de la crème ou de la crème additionnée d’un peu de jus de citron (ou de vinaigre).
***Il est possible de prendre des bleuets (ou myrtilles) surgelés. Dans ce cas, ajouter les bleuets encore gelés dans la pâte. Avec les fruits congelés, la pâte à muffin prendra une teinte bleutée.

Et vous, fréquentez-vous les parcs?