Mot-clé : pomme

Bolzano ou invisible

Je ne sais pas si vous connaissez ces gâteaux où il a plus de fruits que de pâte? Certains les nomment gâteaux Bolzano et d’autres, gâteaux invisibles. J’ai déjà expérimenté quelques recettes et je dois dire que si je m’en serais tenu à mon premier essai, je n’en aurais jamais refait. À la base, je ne suis pas friande des textures similaires aux clafoutis pour un gâteau, c’est pourquoi je n’avais pas beaucoup apprécie.

Puis j’ai vu cette recette chez Flamingobear, puis je l’ai revu chez Mélanie de La tête dans le chaudron et là, il fallait que je l’essaie. J’adore cette recette : la texture est délicieuse et le goût des pommes est bien présent.

Gâteau Bolzano
Gâteau Bolzano aux pommes et au chocolat
Pour 9 personnes

¾ de tasse ou 90 g de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
2 oeufs
¾ de tasse ou 150 g de sucre
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
5 pommes*
¼ tasse ou 55 g de beurre fondu
½ tasse ou 125 g de lait
½ tasse ou 90 g de pépites de chocolat

Préchauffer le four à 190°C (375°F). Chemiser de papier parchemin un moule carré de 20 cm (8 pouces) de côté.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte (ou la levure chimique) et le sel.

Dans un autre bol, fouetter les oeufs jusqu’à ce qu’ils soient mousseux. Ajouter la vanille. Toujours en fouettant, incorporer graduellement le sucre. Fouetter jusqu’à ce que la masse blanchisse et ait triplé de volume. Réserver.

Peler, épépiner et couper en fines lamelles les pommes.

Dans la préparation d’oeufs, ajouter le beurre. Incorporer le lait et les ingrédients secs en alternant. Ajouter les lamelles de pommes et les pépites de chocolat. Verser la pâte dans le moule. Enfourner et cuire pendant 30 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit bien doré et qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir et déguster à température ambiante ou froid.

*Si désiré, utiliser des pommes de différentes variétés. Il est également possible de remplacer une partie ou toutes les pommes par des poires.

Et vous, aimez-vous les gâteaux Bolzano ou invisibles?

Si possible du temps pour les pommes…

Les pommes ont déjà commencé à rougir depuis quelques temps… et j’en ai même qui attendent sagement d’être cuisinées. J’ai beaucoup de difficulté à trouver un moment pour me glisser derrière les fourneaux : des fois, je l’admets, c’est moi qui a la flemme et d’autrefois, c’est totalement indépendant de ma bonne volonté…

Pour un moment, je vais peut-être me contenter de croquer les belles pommes que j’ai reçues aujourd’hui, mais si je trouve quelques minutes de libre, je vais peut-être refaire un gâteau aux pommes et aux pacanes. Cette recette est tirée d’un des livres d’Isabelle : Les gourmandises d’Isa.

Gâteau pomme-pacane
Gâteau aux pommes et aux pacanes
Pour 12 à 16 personnes

3 oeufs
2 tasses ou 200 g de sucre
3 tasses ou 375 g de farine
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 cuillère à thé de sel
1 cuillère à thé d’extrait de vanille
1 tasse ou 150 g de pacanes ou de noix de pécan hachées grossièrement
4 grosses pommes

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer un moule rectangulaire de 23 par 33 cm (9 par 13 pouces) ou 2 moules ronds de 23 cm (9 pouces) de diamètre.

Éplucher, épépiner et couper en dés les pommes. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate de soude (ou de sodium) et le sel.

Dans un second bol, mélanger les oeufs, le sucre et l’extrait de vanille. Ajouter la préparation de farine. Ensuite, incorporer les pacanes (ou de noix de pécan) et les pommes. Verser la pâte dans le moule (ou les moules) préparé.

Enfourner et cuire pendant 45 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Servir avec une sauce au caramel pour plus de décadence.

Pour empêcher que les pommes s’oxydent au contacte de l’air, pensez au Citron!

Jus de pomme

Il n’y a pas une tonne de jus de fruits que j’aime. Je n’apprécie pas le jus d’orange et les mélanges de fruits ont souvent une note dominante qui me déplaît. Alors, je me rabats le bon vieux jus de pomme. Cependant, j’ai découvert que je n’ai pas la même appréciation des différents jus de pomme. Il y en a certains que je suis incapable de boire : les jus de pomme pétillants! À une époque je raffolais du moût de pomme avec des bulles, mais étrangement, je n’apprécie pas le jus de pomme ainsi fait.

Bref, il faut que je me méfie, car en Suisse, on trouve très facilement du jus de pomme effervescent. Heureusement, on peut toujours le cuisiner si l’on ne veut pas le boire. Je vous propose donc une recette d’escalopes de porc avec une sauce au jus de pomme. Cette recette est tirée du magazine Ricardo volume 11, numéro 2.

Escalopes au jus de pomme
Escalopes de porc, sauce au jus de pomme
Pour 3 personnes

300 g d’escalopes de porc
2 cuillères à soupe de farine
2 cuillères à soupe de beurre
1 échalote
2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre
1 tasse ou 250 g de jus de pomme
1 cuillère à thé de cassonade ou de sucre roux
Sel et poivre

Émincer l’échalote.

Placer les escalopes de porc entre deux feuilles de pellicule plastique. À l’aide d’un rouleau*, aplatir les escalopes. Saler et poivrer. Enrober les escalopes de farine.

Dans une grande poêle, faire fondre le beurre. Quand le beurre est bien chaud, dorer les escalopes de porc. Retirer les escalopes et les réserver au chaud.

Dans la même poêle, faire revenir l’échalote. Déglacer avec le vinaigre. Ajouter le jus de pomme et la cassonade (ou le sucre roux). Porter à ébullition et laisser réduire jusqu’à ce que la sauce soit sirupeuse. Remettre les escalopes dans la sauce et servir avec des pâtes.

*Pour aplatir les escalopes, vous pouvez également utiliser un maillet ou une casserole. Utilisez ce que vous avez à disposition.

Et vous, aimez-vous les bulles?

Idée fixe

Cet automne, j’ai eu un fil conducteur dans mes recettes sucrées : la pomme. On pourrait même dire que c’était une idée fixe; je n’ai pas souvenir de vous avoir proposé autant de recettes à base de ce fruit les années précédentes. D’un autre côté, j’ai été guidée par cette interrogation qui revenait sans cesse : comment utiliser les pommes qui envahissent mon réfrigérateur? Cette question qui revenait régulièrement va bientôt s’évaporer de mon esprit. Oui, il ne me reste plus que 3 pommes à cuisiner! Étrangement, je n’ai pas songé à les mettre dans un plat salé, peut-être l’automne prochain?

En attendant de savoir ce qui va advenir de mes derniers fruits, je vous propose une recette qui a été un gros coup de coeur ici : un gâteau crumble aux pommes. Une recette à refaire que j’ai trouvé dans le magazine Ricardo volume 10, numéro 8.

Un gâteau et un crumble
Gâteau crumble aux pommes
Pour 8 personnes

Crumble
½ tasse ou 50 g de flocons d’avoine*
¼ de tasse ou 30 g de farine
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé,
  à température ambiante

Garniture aux pommes
3 tasses ou 450 g de pommes** McIntosh, Golden ou autre
¼ de tasse ou 50 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe ou 30 g de jus de citron

Gâteau
1¼ tasse ou 150 g de farine
½ cuillère à thé de cannelle moulue
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
½ tasse ou 110 g de beurre non salé à température ambiante
¾ de tasse ou 150 g de cassonade ou de sucre roux
2 oeufs
¼ de tasse ou 60 g de crème sure ou de demi-crème acidulée

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer une moule rond de 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Crumble
Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, la farine et la cassonade (ou le sucre roux). Incorporer le beurre et mélanger jusqu’à ce que tous les ingrédients soient humectés. Réserver.

Garniture aux pommes
Éplucher, épépiner et couper en dés d’environ 1 cm (⅜ de pouce) de côté les pommes. Déposer les dés de pommes dans un bol, ajouter la cassonade (ou le sucre roux) et je jus de citron. Mélanger et réserver.

Gâteau
Dans un bol, combiner la farine, la cannelle moulue et le bicarbonate de soude (ou de sodium).

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec la cassonade (ou le sucre roux). Ajouter un à un les oeufs en mélangeant bien entre chaque addition. Incorporer en alternance, les ingrédients secs et la crème sure (ou demi-crème acidulée). Mélanger jusqu’à ce que la pâte soit lisse et homogène.

Verser la pâte dans le moule et au besoin lisser la surface. Égoutter légèrement les pommes et les répartir sur le dessus du gâteau. Saupoudrer le crumble sur les fruits. Enfourner le gâteau et cuire pendant 65 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir et déguster chaud ou à température ambiante.

*Je ne le précise pas en général, mais j’utilise toujours des flocons d’avoine à cuisson rapide et de petite taille. Si j’utilise des flocons d’avoine à l’ancienne (ou de grande taille), je vais l’indiquer dans les ingrédients.
**Comptez environ 6 pommes. Vous pouvez également varier les sortes de pommes pour obtenir différentes textures.

Et vous, avez-vous beaucoup cuisiné les pommes cet automne?

La multiplication…

Il y en a qui multiplient les petits pains; moi, je multiplie les chaussons. J’ai fait une demi-recette et selon les indications, j’aurais dû obtenir 6 chaussons. Je m’attendais éventuellement à en obtenir 1 ou 2 de plus, mais pas le double! Incrédule devant cette petite montagne de chaussons, j’ai sorti ma calculatrice pour voir si une différence de 5 mm (³⁄₁₆ de pouce) de diamètre pouvait expliquer ce résultat. La réponse est non, mathématiquement parlant, je pouvais espérer 1 chausson de plus, pas le double. La seule autre explication possible, c’est que j’ai abaissé un peu trop ma pâte. Vous pensez que j’ai fait la recette en entier sans m’en rendre compte? Détrompez-vous, cela m’était impossible puisque j’avais qu’une brique de beurre de 250 g déjà entamé et que pour la recette entière, il m’aurait fallu au moins 330 g de beurre. Bref, mystère et boule de gomme…

Heureusement, ces chaussons sont délicieux. C’est Gabrielle de Eat cook and love qui m’a donné envie de tester cette recette issue du livre Pomme d’Isabelle Lambert. En feuilletant le livre, vous saurez agréablement surpris de découvrir qu’il contient deux autres recettes de chaussons. Celle que je vous propose est composée d’une pâte qui contient de la crème sure (demi-crème aigre) et du beurre, beaucoup de beurre. Cette pâte est facile à préparer et se travaille comme un charme de quoi l’adopter pour d’autres recettes gourmandes.

Chausson bien doré
Chaussons aux pommes d’Isabelle
Pour 6 à 12 chaussons*

Pâte
½ tasse ou 125 g de crème sure
  ou de demi-crème acidulée**
¼ de tasse ou 50 g de sucre
2½ tasses ou 300 g de farine
½ cuillère à thé de sel
¾ de tasse ou 165 g de beurre non salé, froid

Garniture
½ cuillère à soupe de farine
¼ de tasse ou 50 g de sucre
¼ de cuillère à thé de cannelle moulue
2 ou 3 pommes
1½ cuillère à soupe de beurre non salé
1 oeuf
Eau en quantité suffisante
Sucre supplémentaire pour saupoudrer les chaussons

Pâte
Dans un bol, mélanger la crème sure (ou la demi-crème acidulée) avec le sucre.

Dans un second bol, verser la farine et le sel. Ajouter le beurre coupé en cubes et l’incorporer dans la farine à l’aide d’un coupe-pâte ou des mains. Travailler le beurre et la farine afin d’obtenir une texture granuleuse où les morceaux de beurre ont la grosseur de petits pois. Incorporer la préparation de crème sure (ou de demi-crème acidulée) et mélanger délicatement à l’aide d’une fourchette ou des mains. Rassembler la pâte avec les mains pour former un disque. Envelopper la pâte dans une pellicule plastique et réfrigérer la pâte pendant 1 heure.

Garniture
Dans un bol, mélanger la farine, le sucre et la cannelle. Éplucher, épépiner et couper en petits dés les pommes. Ajouter les dés de fruits au mélange de farine. Bien mélanger et réserver.

Montage
Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Sur un plan de travail légèrement enfariné, abaisser la pâte sur une épaisseur de 3 mm (⅛ de pouce). À l’aide d’un emporte-pièce ou d’un bol, découper des cercles de pâte d’environ 10 cm (4 pouces) de diamètre. Abaisser légèrement chaque cercle avec un rouleau à pâte pour leur donner une forme ovale.

Au centre de chaque ovale de pâte, déposer 1 à 2 cuillères à soupe de garniture aux pommes. Avec un peu d’eau, humidifier légèrement le pourtour de la pâte, refermer le chausson et sceller les bords à l’aide des dents d’une fourchette. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte et de la garniture. Déposer les chaussons sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Battre l’oeuf avec un peu d’eau et badigeonner le dessus des chaussons. Saupoudrer de sucre, si désiré.

Enfourner et cuire pendant 20 minutes ou jusqu’à ce que les chaussons soient dorés. Laisser tiédir 5 à 10 minutes avant de déguster.

*Le nombre de chaussons dépendra de la taille que vous leur donnerez.
**Il est possible de remplacer la crème sure par du yogourt nature.

Et vous, est-ce qu’il y a des recettes où vous obtenez le double de portions sans comprendre pourquoi?