Mot-clé : pâte de tomate

Une belle fin de semaine

Hier matin, j’ai livré mon gâteau. Avant le départ, j’étais un peu, beaucoup… énormément stressée. J’avais fait un personnage et ses doigts étaient très fragiles. Ils m’avaient même déjà causé des soucis quelques jours plus tôt. Juste avant le départ, je finalise quelques détails et là, un doigt devient mobile et un deuxième décide de suivre le mouvement. Le stress monte à une vitesse fulgurante, j’étais sur le point de préparer le gâteau pour le départ et ce petit contre temps me fait perdre mes moyens. J’ai les mains qui tremblent comme des feuilles (le truc normal quand je suis stressée), je dois réfléchir et agir rapidement. Bref, j’ai fait une petite réparation qui m’a semblé prendre une éternité, puis j’ai demandé les mains calmes (et très fiables) de mon chéri pour déplacer le personnage. Nous sommes arrivés à bon port sans autre encombre. La maman était très heureuse du résultat (pour mon plus grand plaisir) et le stress est retombé d’un coup me laissant dans un état de fatigue pour le reste de la journée qui fut pourtant bien agréable.

Aujourd’hui, je suis descendue à Genève pour un atelier sur les fleurs avec Mila Iquise. J’ai rencontré Mila lorsque de mon premier atelier sur la pâte à sucre. Elle débutait elle aussi et avait un grand intérêt (et l’a toujours) pour les fleurs en sucre. Elle a appris en autodidacte et au fil du temps, elle est devenue une véritable référence. Si vous vous intéressez aux fleurs en pâte à sucre, je vous encourage fortement à suivre un atelier avec Mila qui a toutes les qualités pour transmettre son savoir et sa passion. Et si ce n’est pas possible, je vous invite à vous procurer son magnifique livre : L’art exquis des fleurs en sucre.

Après ce long « bla bla », voici une recette de poulet Korma. J’ai pris cette recette sur le site de Trois fois par jour.

Poulet Korma
Poulet Korma
Pour 3 personnes

300 g de poitrines de poulet
¾ de tasse ou 180 g de yogourt nature
½ cuillère à thé de miel
1 cuillère à thé de garam masala
2 gousses d’ail, haché
1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé
½ cuillère à thé de sel
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 oignon
2 cuillères à soupe de pâte de tomate
½ tasse ou 125 g de lait de coco
½ cuillère à soupe de farine* (facultatif)
Amandes ou noix de cajou au goût (facultatif)
Sel et poivre

Dans un bol, mélanger le yogourt, le miel, le garam masala, l’ail, le gingembre et la ½ cuillère à thé de sel. Poivrer au goût.

Découper les poitrines de poulet en dés et les ajouter à la marinade de yogourt. Bien mélanger et couvrir. Réfrigérer et laisser mariner pendant au moins 2 heures.

Hacher l’oignon. Verser l’huile dans la poêle et faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit translucide. Saler et poivrer. Incorporer la pâte de tomate et bien mélanger.

Sortir le poulet dans la marinade du réfrigérateur. Verser le poulet et la marinade dans la poêle contenant l’oignon.

Délayer la farine dans le lait de coco et ajouter le tout dans la poêle. Porter à ébullition et laisser mijoter pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que le poulet soit bien cuit**.

Servir avec du riz ou du pains naan et garnir d’amandes ou de noix de cajou. Déguster avec plaisir.

*J’ai ajouté la farine pour être certaine que le yogourt ne se sépare pas à la cuisson.
**Comme la marinade sert à la sauce, elle doit mijoter au minimum pendant 10 minutes pour des raisons de sécurité alimentaire.

Et vous, avez-vous eu une belle fin de semaine?

Prolongation ou pas?

Avec le début de l’année scolaire, qui est le principal sujet d’actualité des dernières semaines et qui commence sérieusement à me lasser, je ne peux m’empêcher de penser à la fin de l’été. La saison aura filé trop rapidement comme bien souvent, mais elle me laisse un petit arrière goût : elle a amené peu de soleil. C’est pourquoi, en se début septembre, j’espère que l’été nous proposera une petite prolongation bien ensoleillée… et pourquoi pas un été indien!

En attendant de voir l’évolution du temps, je vous propose une recette à réaliser en toute saison : un pain de viande. J’ai pris cette recette sur le site de Cuisine futée, parents pressés.

Pains de viandes miniatures emmaillotés de prosciutto
Pains de viandes miniatures emmaillotés de prosciutto
Pour 4 à 6 personnes

½ oignon
1 courgette
1 carotte
½ poivron
1 gousse d’ail
400 g de boeuf haché*
1 tasse ou 75 g de céréales lactées pour bébé
  ou ½ tasse ou 120 g de chapelure
1 cuillère à soupe d’herbes de Provence
Poivre
12 tranches de prosciutto
¼ tasse ou 80 g de pâte de tomates

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper grossièrement l’oignon, la courgette, la carotte et le poivron. Déposer les légumes ainsi que la gousse d’ail dans un robot culinaire muni d’une lame en « s » et mixer finement. Au besoin, égoutter pour retirer l’excès d’eau.

Dans un bol, déposer les légumes mixés, la viande hachée, les céréales (ou la chapelure) et les herbes. Poivrer généreusement.

Dans chaque empreinte d’un moule à muffin déposer une tranche de prosciutto. Répartir la préparation de viande sur chaque tranche de prosciutto. Badigeonner la surface de chaque pain de viande de pâte de tomate**. Replier le prosciutto sur chaque pain de viande.

Enfourner et cuire pendant 30 minutes. Démouler et servir avec des accompagnements de votre choix.

*Il est possible de remplacer le boeuf haché par du porc, du poulet ou de l’agneau haché.
**À ce moment, si vous le désirez vous pouvez saupoudrer un peu de fromage sur les pains de viande avant de refermer le prosciutto.

Et vous, souhaitez-vous que l’été joue les prolongations?

Nouveau classique

Voici une recette que je réalise régulièrement quand je suis seule avec mini-nous. Pour l’instant, je croise les doigts, notre enfant est moins difficile que ses deux parents et mange pas mal de tout. L’élément principal de ce plat est l’aubergine et mon chéri apprécie peu ce légume (ok, un fruit du point de vue botanique).

Je vous propose donc un plat végétarien : un curry d’aubergine! Vous pouvez le servir en entrée ou en plat principal en l’accompagnant de pain de votre choix (pita, naan, tranches de pain grillé au four, etc.). J’ai pris cette recette dans le livre de Danny St Pierre : Dans la cuisine de Danny St Pierre.

Curry d'aubergine
Curry d’aubergine
Pour 2 personnes (4 à 8 personnes en entrée)

2 grosses aubergines
1 gros oignon
2 cuillères à soupe de gingembre frais haché
2 gousses d’ail
2 cuillères à soupe de beurre
2 cuillères à soupe de pâte de tomate
1 cuillère à soupe de curry*
Sel et poivre
Pain en quantité suffisante

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper les aubergines en deux et quadriller la chair sans percer la peau à l’aide d’un couteau pour facilité leurs cuisson. Déposer les aubergines, la chair blanche vers le haut, sur une plaque de cuisson. Saler et poivrer. Enfourner et cuire pendant 40 minutes ou jusqu’à ce que les aubergines soient tendres.

Pendant ce temps, hacher finement l’oignon et les gousses d’ail.

Faire fondre le beurre dans une poêle et faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il soit doré. Ajouter l’ail et le gingembre, puis poursuivre la cuisson pendant 1 à 2 minutes. Réserver.

Retirer la chair des aubergines avec une cuillère. La déposer dans un bol et la réduire en purée. Ajouter la purée d’aubergines à l’oignon caramélisé. Incorporer la pâte de tomate et la poudre de curry. Bien mélanger, saler et poivrer au goût. Servir le curry d’aubergine sur des croûtons de pain ou dans des mini pains pita. Puis agrémenter les tartines de curry d’aubergine selon votre envie : avec du yogourt, de la menthe, des oignons verts ciselés, etc.
Bonne dégustation.

*Utilisez le curry en poudre de votre choix : doux, fort, de Madras, etc.

Et vous, comment cuisinez-vous l’aubergine?

Retour de la viande hachée…

J’achète de plus en plus régulièrement de la viande hachée. Elle n’a jamais été rare dans mon panier d’épicerie, mais elle est devenue de plus en plus récurrente dernièrement. Bien que j’aurais envie de mettre des hamburgers au menu toutes les semaines, je me retiens… Ça deviendrait un peu redondant et je pense rarement à préparer des garnitures originales pour accompagner ces galettes de viande enveloppées de pain.

Je demeure tout de même avec l’idée de façonner des galettes ou des boulettes. Il existe une quantité de recettes avec des boulettes, de quoi varier pendant plusieurs mois sans se lasser de ces petites bouchées rondes. Cette fois, je vous propose une recette que j’ai dénichée chez Lilipuce, Lili popotte.

Boulettes de boeuf et de courgette à la thaï
Boulettes de boeuf et de courgette à la thaï
Pour 4 personnes

400 g de boeuf haché*
1 petite courgette
2 cuillères à thé de sauce de poisson
½ cuillère à thé de poudre d’ail ou d’oignon
1 cuillère à thé de gingembre frais râpé finement
1 cuillère à thé de pâte de curry rouge**
2 cuillères à soupe d’huile végétale
¾ de tasse et 1 cuillère à soupe ou 200 g de lait de coco
1½ cuillère à soupe de pâte de tomate
½ cuillère à soupe de fécule de maïs ou de maïzena
2 cuillères à soupe d’eau
Sambal oelek ou une autre sauce piquante, au goût
Quelques gouttes de jus de lime
Sel et poivre

Râper la courgette. Réserver.

Dans un bol, mélanger la courgette, le boeuf haché, 1½ cuillère à thé de sauce de poisson, la poudre d’ail (ou d’oignon), le gingembre et la pâte de curry. Prélever environ 1 cuillère à soupe et façonner en boulettes. Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la préparation.

Verser l’huile dans une grande poêle et la faire chauffer. Quand le corps gras est chaud, ajouter les boulettes et les faire dorer de tous les côtés. Saler et poivrer la viande. Verser le lait de coco, la pâte de tomate, le restant de sauce de poisson, le sambal oelek et quelques gouttes de jus de lime. Laisser mijoter environ 15 minutes.

Dans un petit bol, délayer la fécule de maïs dans l’eau. Ajouter le mélange dans la poêle et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la sauce épaississe. Servir sans attendre avec du riz et un légumes de votre choix.

*Il est possible de remplacer le boeuf par du poulet, du porc ou un mélange de viandes hachées.
**Vous pouvez également employer de la pâte de curry vert ou jaune.

Et vous, quelles boulettes cuisinez-vous?

Le cahier de recettes…

Il y a plusieurs mois, pour ne pas dire plus d’une année, j’ai acheté deux jolis cahiers. Mon intention pour ces livres de pages blanches étaient d’y consigner mes recettes préférées. À mon grand regret, je constate que peu de pages, pour ne pas dire qu’une seule, ont été noircies. J’aime bien ce genre de livres remplie de lettres manuscrites dans lesquels les recettes prennent vie et nous rappelle la beauté de l’écriture sans aide moderne.

Pour l’instant, je cours encore après le temps (sans doute comme beaucoup d’entre vous), mais je connais déjà quelques recettes que je retranscrirais dans mes petits cahiers. En voici une que je ne vous avais pas encore proposée et qui viendra noircir une page le moment venu. Il s’agit de boulettes Strogonoff. Cette délicieuse recette vient de la boîte aux délices d’Isabelle, Les gourmandises d’Isa.

Boulettes de boeuf Strogonoff
Boulettes de boeuf Strogonoff
Pour 3 personnes

300 g de boeuf haché*
2 cuillères à soupe de mie de pain
1 cuillère à soupe de lait
½ cuillère à thé de poudre d’oignon**
2 cuillères à soupe ou 30 g de beurre
1 oignon
4 à 6 champignons blancs***
4 cuillères à thé ou 10 g de farine
½ tasse ou 125 g de bouillon de boeuf
1 cuillère à thé de pâte de tomate
3 cuillères à soupe ou 46 g de crème fraîche****
1 cuillère à thé de paprika
Eau
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Couvrir une plaque de cuisson de papier d’aluminium et huiler légèrement.

Dans un bol, mélanger le boeuf haché, la mie de pain, le lait et la poudre d’oignon. Saler et poivrer. Façonner des boulettes d’environ 2,5 cm (1 pouce) de diamètre. Déposer les boulettes sur la plaque de cuisson et enfourner pendant 10 minutes. Retourner les boulettes et prolonger la cuisson de 10 minutes.

Émincer l’oignon et les champignons. Dans une poêle, faire fondre le beurre. À feu doux, ajouter l’oignon et les champignons et les faire revenir jusqu’à ce que l’oignon soit doré.

Incorporer la farine et bien mélanger. Verser le bouillon de boeuf et cuire jusqu’à ce que la sauce épaississe.

Ajouter la pâte de tomate, la crème fraîche et le paprika. Bien mélanger et ajouter un peu d’eau si la sauce est trop épaisse. Saler et poivrer. Déposer les boulettes dans la sauce et bien les enrober de sauce. Servir et déguster avec plaisir.

*Il est possible de remplacer le boeuf haché par du veau haché ou un mélange de viandes hachées.
**Plutôt que d’utiliser de la poudre d’oignon, employer une petite échalote hachée finement.
***Si vous aimez beaucoup les champignons, augmenter la quantité à votre convenance. Dans ce cas, il vous faudra un peu plus de beurre.
****Si vous ne trouvez pas de crème fraîche, remplacer-la par de le crème sure ou de la demi-crème acidulée ou, au pire, par de la crème à cuisson (15 %, demi-crème, etc.).

Et vous, possédez-vous des livres de recettes manuscrites?