Mot-clé : chocolat

Encore des clémentines, d’une certaine façon…

Voilà la dernière recette qui parle de clémentines pour cette saison. En réalité, je n’ai pas utilisé de clémentines fraîches pour cette recette : j’ai employé de la confiture. Dans ma cuisine, il y avait également des leckerli que je voulais employer. J’ai trouvé la recette parfaite pour marier ces deux éléments dans le magazine Ricardo volume 14, numéro 1.

Bagatelle à la crème de clémentine et aux leckerli
Bagatelle à la crème de clémentine et aux leckerli
Pour 10 personnes

Crème pâtissière à la confiture
1 tasse ou 200 g de sucre
3 cuillères à soupe ou 22 g de farine
3 cuillère à soupe ou 22 g de fécule de maïs ou de maïzena
4 oeufs
3 tasses ou 750 g de lait
2 cuillères à soupe de confiture de clémentines
  ou de marmelade de mandarines

Sauce fudge
¼ de tasse ou 50 g de sucre
¼ de tasse ou 26 g de cacao
2 cuillères à thé de fécule de maïs ou de maïzena
1 tasse ou 250 g de crème

Garniture
150 g (ou plus) de leckerli ou de biscuits pain d’épice*
2 tasses ou 500 g de crème à fouetter ou entière
¼ de tasse ou 50 g de sucre
Confiture de clémentines ou de marmelade
  de mandarines**, au goût

Crème pâtissière à la confiture
Dans un chaudron, mélanger le sucre avec la farine et la fécule de maïs (ou la maïzena). Incorporer les oeufs et bien mélanger. Verser le lait. Déposer le chaudron sur un feu moyen et cuire en brassant régulièrement jusqu’à ce que la crème épaississe. Retirer du feu et, si désiré, tamiser la crème pâtissière. Incorporer la confiture de clémentines (ou la marmelade de mandarines). Appliquer une pellicule plastique directement sur la crème et réfrigérer au moins 2 heures.

Sauce fudge
Dans une casserole, mélanger le sucre, le cacao et la fécule de maïs. Verser la crème et bien mélanger. Déposer la casserole sur le feu et porter à ébullition en fouettant régulièrement. Quand le mélange bout, cuire encore pendant 10 secondes. Verser la sauce dans un bol et couvrir d’une pellicule plastique. Réfrigérer jusqu’au moment d’assembler la bagatelle.

Garniture
Dans un bol, verser la crème et ajouter le sucre. Fouetter jusqu’à ce que le mélange forme des pics fermes.

Couper les leckerli (ou les biscuits) en 2 ou 4 morceaux.

Montage
Dans un plat de service (en verre si possible) d’une contenance de 3 litres***, verser environ un sixième de la crème fouettée. Déposer environ un cinquième des leckerli, verser la moitié de la crème pâtissière et répartir quelques cuillères à thé de confiture de clémentines. Verser un tiers de la sauce fudge, puis garnir à nouveau avec un cinquième de leckerli. Couvrir avec la moitié de la crème fouettée, mettre des leckerli, verser le restant de crème pâtissière et quelques cuillères à thé de confiture. Verser en partie la sauce fudge, recouvrir avec une autre part de leckerli et verser le restant de crème fouettée. Terminer avec les leckerli et un filet de sauce fudge. Réfrigérer pendant 12 heures avant de déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez utiliser des biscuits pain d’épice maison ou du commerce. Des biscuits au gingembre serait également intéressant.
**J’ai fait cet ajout pour compenser l’absence de clémentines confites. Vous pourriez également utiliser de la marmelade d’orange douce.
***N’ayant pas de contenant de cette taille, j’ai réalisé des verrines : le montage sera un peu plus long.

Après avoir mangé un tel dessert, je me dis que je devrais en préparer plus souvent…

La suite de dimanche

Voici le dessert que j’ai préparé dimanche pour mes deux amours : des petits gâteaux au chocolat à la barre Mars. Dès que j’ai vu la recette sur le site de Trois fois par jour, je l’ai inscrite à mon programme du dimanche. Je savais que la recette aurait du succès : on parle d’un gâteau au chocolat avec la barre chocolatée favorite de mon chéri. Après, il y a aussi une sauce au caramel, je l’ai fait pour moi… Mini-nous a adopté la même attitude que son père et a refusé d’en prendre. Pas grave, elle est délicieuse et j’adore la manière de la préparer : simple et impossible à rater!

Gâteau au chocolat à la barre Mars et sa sauce au caramel
Gâteau au chocolat à la barre Mars et sa sauce au caramel
Pour 4 gâteaux*

Gâteau
1 oeuf
⅓ de tasse ou 67 g de sucre
¼ de tasse ou 68 g de mayonnaise
3 cuillères à soupe ou 20 g de cacao
⅓ de tasse ou 83 g d’eau
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
½ tasse ou 65 g de farine
1 cuillère à soupe de farine
2 barres Mars**

Sauce au caramel
½ tasse ou 100 g de cassonade ou de sucre roux
2 cuillères à soupe de sirop de maïs ou de glucose
¼ de tasse ou 62 g de crème 35 % ou entière
1 cuillère à soupe de beurre (non salé, demi-sel ou salé;
  au choix)

Gâteau
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Beurrer 4 ramequins d’un contenance d’environ 125 ml.

Dans un petit bol, verser la cuillère à soupe de farine. Découper les barres Mars en tranches d’environ 1 cm (⅜ de pouce). Déposer les morceaux de Mars dans la farine et mélanger pour bien enrober chaque morceau. Réserver.

Dans un autre bol, mélanger la farine restante (½ tasse ou 65 g) avec la poudre à pâte (ou la levure chimique) et le sel.

Dans un plus grand bol, fouetter l’oeuf avec le sucre et la mayonnaise. Ajouter l’eau et le cacao, puis le mélange à base de farine.

Remplir à moitié les ramequins avec la pâte à gâteau. Déposer des morceaux de Mars sur chaque gâteau***. Enfourner et cuire pendant 20 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un gâteau en ressorte propre.

Sauce au caramel
Dans une petite casserole, mélanger la cassonade (ou le sucre roux), le sirop de maïs (ou de glucose) et la crème. Porter le tout à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter doucement pendant 5 minutes. Retirer la sauce du feu et incorporer le beurre. Laisser reposer 5 minutes avant de servir avec le gâteau. Déguster avec gourmandise!

*Selon la taille de vos ramequins, vous pouvez obtenir de 2 à 4 gâteaux.
**Un barre Mars suffirait, mais quand on aime! Vous pourriez aussi utiliser une autre barre chocolatée que vous affectionnez.
***Il est préférable de ne pas enfoncer les morceaux de Mars dans la pâte.

Et vous, aimez-vous les sauces au caramel?

Vive les archives!

Actuellement, je cuisine assez peu de recettes sucrées. C’est au moment d’écrire que ce fait me saute au yeux… D’un autre côté, il ne me reste quelques recettes sucrées à vous proposer, mais elles sont surtout issues d’une source et je préfère les varier.

Je suis remontée un peu dans mes archives et j’ai trouvé une recette de petits gâteaux à la vanille de Magnolia Bakery. J’ai vu cette recette chez Gabrielle, Eat cook and love. Pour glacer les gâteaux, j’ai opté pour une recette de Ricardo avec des Mars tirée de son magazine volume 8, numéro 5.

Petits gâteau à la vanille de Magnolia Bakery et glaçage au Mars
Petits gâteau à la vanille de Magnolia Bakery et glaçage au Mars
Pour 7 petits gâteaux

Petits gâteaux
¾ de tasse ou g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
½ cuillère à thé de bicarbonate de soude ou de sodium
1 pincée de sel
¼ de tasse ou 55 g de beurre non salé, tempéré
½ tasse ou 100 g de sucre*
1 oeufs
¼ de tasse ou 62 g de lait
½ cuillère à thé d’extrait de vanille
½ gousse de vanille (facultatif)

Glaçage au Mars
2 barres Mars de 58 g
3 cuillères à soupe et 1 cuillère à thé ou 50 g de crème 35 %
  ou entière

Petits gâteaux
Préchauffer le four à 180°C (350°F). Garnir les alvéoles d’un moule à muffin de caissettes en papier.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte (ou la levure chimique), le bicarbonate de soude (ou de sodium) et le sel. Dans une tasse, mélanger le lait et l’extrait de vanille. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre avec le sucre et les graines de la gousse de vanille pendant 3 à 5 minutes. Ajouter l’oeuf. Incorporer la préparation de farine en alternant avec le lait vanillé. Répartir la pâte dans les alvéoles du moule. Enfourner et cuire pendant 20 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre d’un gâteau en ressorte propre.

Quand les gâteaux sont cuits, patienter 5 minutes puis les retirer du moule pour les laisser totalement refroidir.

Glaçage au Mars
Découper les barres Mars en petits morceaux. Déposer les morceaux de mars dans un chaudron et ajouter la crème. Poser le chaudron sur le feu et faire fondre la préparation en remuant régulièrement. Laisser tiédir avant de glacer les petits gâteaux. Déguster avec gourmandise.

*Vous pouvez remplacer le sucre par du sucre parfumé à la vanille. Il suffit de laisser une ou plusieurs gousses de vanille dans un pot de sucre pour obtenir un sucre parfumé à la vanille.

J’ai des idées de recettes sucrées à expérimenter. Par contre, il faut d’abord que nous finissions la tonne de biscuits que j’ai préparés…

La fin des clémentines…

J’ai compris que les clémentines n’étaient plus d’actualité quand mon chéri m’a dit que c’était des « pamplemousses ». Ce n’est pas qu’elles étaient énormes, c’est seulement que les dernières que j’ai achetées avaient un goût amère qui rappelait celui des pamplemousses. Chaque année, c’est comme ça : dès qu’on a une clémentine qui ne nous a pas plu, je sais qu’il n’y en aura plus dans mon panier avant l’hiver prochain.

En attendant de me trouver une autre obsession culinaire, je vous propose une autre recette avec des clémentines. Il s’agit d’un gâteau que j’ai trouvé dans le Migros Magazine du 18 janvier 2016.

Gâteau au crumble et aux clémentines
Gâteau au crumble et aux clémentines
Pour 8 personnes

Crumble
2 cuillères à soupe ou 15 g de farine
3½ cuillères à thé ou 15 g de sucre
2 cuillères à thé ou 10 g de beurre froid

Gâteau
⅔ de tasse ou 150 g de beurre non salé, tempéré
½ tasse et 2 cuillères à soupe ou 125 g de sucre
2 oeufs
1 tasse ou 125 g de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
1 pincée de sel
¾ de tasse et 2 cuillères à soupe ou 100 g de poudre
  d’amandes
100 g (3,5 onces) de chocolat noir
2 clémentines
¼ de tasse ou 83 g de miel doux*

Crumble
Dans un bol, mélanger la farine et le sucre. Avec le bout des doigts, incorporer le beurre et mélanger jusqu’à ce que la texture soit grumeleuse. Réserver.

Gâteau
Préchauffer un four à 180°C (350°F). Beurrer et chemiser de papier parchemin un moule rond d’environ 20 cm (8 pouces) de diamètre.

Hacher le chocolat noir. Prélever le zeste sur les clémentines et le mélanger avec le sucre.

Dans un bol, fouetter le beurre avec le sucre parfumé avec les zestes jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer un à un les oeufs. Ajouter la farine, le poudre à pâte (ou la levure chimique) et le sel. Incorporer la poudre d’amandes et le chocolat. Verser la pâte dans le moule. Enfourner et cuire pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, peler les clémentines et retirer le maximum des parties blanches. Trancher les fruits en rondelles. Après les 30 minutes de cuisson du gâteau, le sortir du four et déposer les rondelles de clémentines sur la pâte. Arroser de miel, puis remettre le gâteau au four pendant 5 minutes.

Après ce temps, répartir le crumble sur le gâteau et enfourner de nouveau pendant 10 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Laisser tiédir 10 minutes avant de démouler. Déguster avec gourmandise.

*Pour cette recette, privilégiez un miel pas trop fort en goût : d’oranger, d’acacias, de printemps, etc. Vous pouvez également remplacer le miel par du sirop d’érable.

Et vous, est-ce qu’il y a encore des clémentines dans votre cuisine?

Le coup de mou…

Habituellement, j’ai un coup de mou entre 15 heure et 16 heure, mais depuis le début de la semaine, il surgit plutôt entre 12 heure et 13 heure. Ce phénomène m’a encore plus frappée aujourd’hui que les jour précédent. Dans l’horaire fatidique, j’ai reçu un appel sur mon natel (smartphone, cellulaire, portable… utilisez le terme que vous préférez). Dès que la sonnerie a retenti, je savais que mon cerveau fonctionnait au ralenti, car ça m’a pris quelques secondes avant de réagir et de répondre… mon interlocutrice a raccroché justement au moment où je prenais l’appel. Le pire arrive… Au moment de conclure la conversation, j’ai souhaité une « bonne fin de soirée » avant de me reprendre et de souhaiter une « Bonne journée ». Ma correspondante a bien ri. Après avoir raccroché, une seule chose me venait à l’esprit : j’étais bien fatiguée pour avoir dit cela. Et dire que nous sommes que mercredi!

Pour refaire le plein d’énergie, rien de mieux que des biscuits. Cette fois, je vous propose des biscuits au chocolat et à la clémentine. J’ai pris la recette dans le livre Passionnément Chocolat de Dr.Oetker.

Biscuits au chocolat et à la clémentine
Biscuits au chocolat et à la clémentine
Pour 30 biscuits*

½ tasse et 1 cuillère à soupe ou 125 g de beurre non salé,
  tempéré
⅓ de tasse et 2 cuillères à thé ou 75 g de sucre
1 cuillère à thé de sucre vanillé**
1 pincée de sel
1 cuillère à soupe de zeste de clémentine (environ
  2 clémentines)***
1 oeuf
1 tasse et 2½ cuillères à soupe ou 150 g de farine
½ cuillère à thé de poudre à pâte ou de levure chimique
2 cuillères à soupe ou 13 g de cacao
1 cuillère à soupe de lait
5 cuillères à soupe ou 50 g d’amandes entières
75 g (2,5 onces) de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte (ou la levure chimique) et le cacao.

Hacher les amandes et le chocolat noir. Réserver.

Dans un autre bol, fouetter le beurre jusqu’à ce qu’il ait une texture crémeuse. Toujours en fouettant, ajouter graduellement le sucre, le sucre vanillé, le sel et les zestes de clémentines. Incorporer l’oeuf. Ajouter le lait, puis la préparation de farine. Incorporer les amandes et le chocolat****.

Prélever environ 1 cuillère à soupe de pâte et la déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Enfourner et cuire pendant 8 à 12 minutes. À la sortie du four, transférer (si possible) les biscuits sur une grille et les laisser refroidir. Déguster avec gourmandise.

*Le nombre de biscuits dépendra de la taille de ceux-ci.
**Si vous n’avez pas de sucre vanillé, remplacez-le simplement par un sucre de votre choix.
***Il est possible d’utiliser le zeste d’un autre agrume.
****Vous pourriez conserver une partie du chocolat haché et le saupoudre sur les biscuits juste avant d’enfourner.

Et vous, à quel moment avez-vous un coup de mou?