Mot-clé : carotte

Embrouillé

Je fonctionne au ralenti, j’ai l’esprit tout embrouillé. Hier, j’étais au Québec où le temps s’est soudainement rafraîchi. J’ai également pu admirer des bernaches qui entreprendront bientôt, voire trop tôt, leur périple vers le sud. Bref, des signes qui annoncent l’automne. En arrivant en Suisse, j’ai l’impression que le temps s’est figé : la belle température d’été est encore au rendez-vous. Seul le soleil qui se couche un peu plus tôt trahi le temps qui passe.

Entre le décalage horaire, le léger manque de sommeil et les idées toutes embrouillées, je vous propose une petite recette de lapin simple à préparer. J’ai trouvé cette recette sur le site d’À la di Stasio.

Lapin rôti et légumes racines
Lapin rôti et légumes racines
Pour 4 à 6 personnes

1 lapin coupé en morceaux
5 ou 6 carottes
5 ou 6 panais
2 ou 3 oignons
1 céleri-rave
Moutarde de Dijon en quantité suffisante
Thym ou mélange d’herbes séchées (italienne, provençale,
  cajun, etc.) en quantité suffisante
Sel et poivre

Préchauffer le four à 190°C (375°F).

Éplucher les carottes, les panais et le céleri-rave, puis les couper en morceaux de tailles similaires pour une cuisson plus uniforme. Couper les oignons de la même taille que les autres légumes. Déposer les légumes sur une plaque de cuisson légèrement huilée. Saler et poivrer.

Dans un bol, mélanger la moutarde de Dijon et les herbes séchées. Badigeonner généreusement les morceaux de lapin de cette préparation et les déposer sur les légumes.

Enfourner et cuire pendant 35 à 45 minutes. Servir sans attendre.

Et vous, avez-vous les idées claires après un long voyage?

Prolongation ou pas?

Avec le début de l’année scolaire, qui est le principal sujet d’actualité des dernières semaines et qui commence sérieusement à me lasser, je ne peux m’empêcher de penser à la fin de l’été. La saison aura filé trop rapidement comme bien souvent, mais elle me laisse un petit arrière goût : elle a amené peu de soleil. C’est pourquoi, en se début septembre, j’espère que l’été nous proposera une petite prolongation bien ensoleillée… et pourquoi pas un été indien!

En attendant de voir l’évolution du temps, je vous propose une recette à réaliser en toute saison : un pain de viande. J’ai pris cette recette sur le site de Cuisine futée, parents pressés.

Pains de viandes miniatures emmaillotés de prosciutto
Pains de viandes miniatures emmaillotés de prosciutto
Pour 4 à 6 personnes

½ oignon
1 courgette
1 carotte
½ poivron
1 gousse d’ail
400 g de boeuf haché*
1 tasse ou g de céréales lactées pour bébé
  ou ½ tasse ou 120 g de chapelure
1 cuillère à soupe d’herbes de Provence
Poivre
12 tranches de prosciutto
¼ tasse ou 80 g de pâte de tomates

Préchauffer le four à 200°C (400°F).

Couper grossièrement l’oignon, la courgette, la carotte et le poivron. Déposer les légumes ainsi que la gousse d’ail dans un robot culinaire muni d’une lame en « s » et mixer finement. Au besoin, égoutter pour retirer l’excès d’eau.

Dans un bol, déposer les légumes mixés, la viande hachée, les céréales (ou la chapelure) et les herbes. Poivrer généreusement.

Dans chaque empreinte d’un moule à muffin déposer une tranche de prosciutto. Répartir la préparation de viande sur chaque tranche de prosciutto. Badigeonner la surface de chaque pain de viande de pâte de tomate**. Replier le prosciutto sur chaque pain de viande.

Enfourner et cuire pendant 30 minutes. Démouler et servir avec des accompagnements de votre choix.

*Il est possible de remplacer le boeuf haché par du porc, du poulet ou de l’agneau haché.
**À ce moment, si vous le désirez vous pouvez saupoudrer un peu de fromage sur les pains de viande avant de refermer le prosciutto.

Et vous, souhaitez-vous que l’été joue les prolongations?

Rarement envie…

Il y a peu, j’ai préparé pour la première fois un jambon. J’aime bien les sandwichs jambon-beurre, le jambon cru, mais les jambons au four, c’est une autre histoire… Je me souviens que quand mes parents préparaient du jambon, ils faisaient poêler des rondelles d’ananas et des cerises : je mangeais alors plus de fruits que de viande. Curieusement, l’envie de jambon m’a prise et j’ai mis cette viande dans mon panier d’épicerie. Après cette acquisition, je me suis mise à rechercher une recette et je me suis rendu compte que la plupart privilégiait les jambons fumés dans l’épaule avec l’os…

Je ne sais même pas si ce genre de jambon se trouve en Suisse, j’étais un peu abattue avec mon jambon de type « toupie » ou « roulé ». Heureusement en fouillant bien sur la toile, j’ai trouvé une recette pour préparer mon jambon. Je vous propose donc un jambon à la bière, une recette tirée du site Lafleur.

Jambon à la bière
Jambon à la bière
Pour 8 personnes

1 kg de jambon fumé toupie ou roulé*
1 cuillère à soupe d’huile végétale
1 cuillère à soupe de beurre
2 cuillères à soupe ou 15 g de farine
1 oignon
1 branche de céleri
1 carotte
1 bouteille de bière d’environ 340 ml
1 tasse ou 250 g de bouillon de poulet
1 cuillère à thé de thym séché**
1 feuille de laurier
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Hacher l’oignon. Couper le céleri et la carotte en dés.

Dans un chaudron allant au four, chauffer l’huile et le beurre. Ajouter l’oignon, le céleri et la carotte et faire revenir pendant 5 minutes. Retirer le chaudron du feu et ajouter la farine. Bien mélanger. Verser la bière et le bouillon de poulet. Ajouter le thym et la feuille de laurier. Remettre le tout sur le feu et porter à ébullition. Saler et poivrer. Déposer le jambon dans la sauce et enfourner pendant 45 minutes. Pendant la cuisson, arroser à deux ou trois reprises le jambon avec la sauce.

Après ce temps de cuisson, retirer le jambon du chaudron et réserver au chaud. Porter la sauce à ébullition et rectifier l’assaisonnement. Si désiré, filtrer la sauce pour retirer les morceaux de légumes.

Couper le jambon en tranches et servir avec la sauce.

*Vous pouvez utiliser un plus petit jambon (environ 600 g) sans modifier le temps de cuisson.
**Il est possible d’utiliser du thym frais. Il vous faudra alors un ou deux brin.

Et vous, aimez-vous cuisiner le jambon?

Le retour des soupes!

Depuis quelques semaines, la soupe est de retour dans mon menu hebdomadaire. Et oui, le temps plus gris et le soleil qui disparait de plus en plus rapidement me donnent envie de soupe et de potage. Le tout s’accompagne toujours de bon pain… qui n’est pas toujours réalisé par mes petites mains à mon grand regret. Je vous l’ai déjà dit, mais j’ai toujours de la difficulté à varier mes soupes : je réalise toujours quelque chose avec les légumes du réfrigérateur sans chercher l’innovation. Heureusement, il y a quelques semaines, j’ai pensé à mettre de côté une recette à essayer.

Sans plus attendre, je vous propose un potage aux légumes rôtis qui est un coup de coeur! J’ai découvert cette recette chez la pétillante Gabrielle, Eat cook and love.

Potage aux légumes rôtis au four
Potage aux légumes rôtis
Pour 2 personnes

2 carottes*
½ tasse ou 75 g de céleri rave
1 pomme de terre de taille moyenne
1 oignon
1 cuillère à thé de paprika**
½ cuillère à thé de poudre de chili
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
1⅓ tasse ou 330 g de bouillon de poulet
Sel et poivre

Préchauffer le four à 180°C (350°F).

Éplucher les carottes, le céleri rave, la pomme de terre et l’oignon. Couper grossièrement les légumes. Déposer les légumes sur une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin. Ajouter l’huile d’olive, le paprika et la poudre de chili. Bien mélanger, enfourner et cuire pendant 45 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient caramélisés.

Verser les légumes dans un robot culinaire type blender. Ajouter la moitié du bouillon de poulet**. Verser la préparation dans un chaudron. Incorporer le restant de bouillon et porter à ébullition. Laisser mijoter 10 minutes et servir.

*Il est possible d’utiliser d’autres légumes : de la courge, du panais, du poireau, du chou-fleur, etc.
**Utiliser d’autres épices pour varier.
***Il est possible de faire cette étape dans un chaudron avec un mélangeur à main (pied-plongeant, girafe ou Bamix).

Et vous, quel est votre menu du dimanche soir?

Une petite dernière avant le printemps…

Ici pour la semaine prochaine, la météo annonce une belle hausse des températures. Je dirais même des températures estivales, mais bon, c’est mon avis après tout je n’ai pas les mêmes exigences que les locaux… Bref, la saison des soupes est bientôt terminée pour moi et je me suis rendu compte qu’il y avait bien longtemps que je ne vous avais rien proposé dans ce registre. De plus, nous ne sommes jamais à l’abri d’un retour de froid.

Ce dimanche, je vous suggère une soupe poulet et nouille au jus de carotte. Cette recette est tirée du magazine Ricardo (oui, encore et toujours lui) volume 10, numéro 2.

Soupe au jus de carotte
Soupe poulet et nouille au jus de carotte
Pour 2 personnes

1 petite carotte
1 petite branche de céleri
¼ de cuillère à thé de curcuma moulu
½ cuillère à soupe d’huile d’olive
2½ tasses ou 625 g de bouillon de poulet
1 tasse ou 250 g de jus de carotte
⅓ de tasse ou 35 g de spaghettis de blé entier concassés
¾ de tasse ou 125 g de poulet cuit coupé en dés
½ cuillère à soupe de persil plat ciselé (facultatif)
Sel et poivre

Éplucher et couper en petits dés la carotte ainsi que la branche de céleri.

Dans un chaudron, verser l’huile et faire chauffer. Ajouter la carotte, le céleri et le curcuma. Faire revenir les légumes pour les attendrir. Saler et poivrer. Mouiller avec le bouillon de poulet et le jus de carotte. Porter à ébullition et ajouter les spaghettis concassés.

Laisser mijoter à découvert pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que les pâtes soient tendres. Ajouter le poulet et le persil. Poursuivre la cuisson quelques minutes pour réchauffer la viande. Rectifier l’assaisonnement au besoin et servir.

Et chez vous, est-ce que les températures sont à la hausse?